Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 20:28

 

Bhoutan.Org

 

Le Bonheur National Brut

Le Bonheur National Brut (BNB) est un indice inventé en 1972 par le roi du Bhoutan Jigme Singye Wangchuck.

Son intention était de remplacer le sacro saint indice étendard du capitalisme à savoir le Le Produit Intérieur Brut (PIB).

Contrairement à ce dernier, le PNB devait permettre d’évaluer une économie basée sur les valeurs spirituelles du Boudhisme.

Il est d’ailleurs encore utilisé actuellement lors de l’établissement des politiques économiques du Bhoutan.

Les principes :

Si le PIB mesure l’accroissement de la richesse matérielle produite au sein d’une nation (ceci est d’ailleurs discuté par certains économistes), le Bonheur National Brut essaie d’évaluer la richesse en termes plus psychologiques et holistiques.

Les principaux principes régissant le Bonheur National Brut sont :

  • Croissance et développement économique ;
  • Conservation et promotion de la culture ;
  • Sauvegarde de l’environnement et utilisation durable des ressources ;
  • Bonne gouvernance responsable.

http://www.bhoutan.org/bonheur-national-brut/

 

.

http://www.libertytv.com/tv/images/stories/bhoutan_940x705.jpg.

http://www.libertytv.com/tv/images/stories/bhoutan_940x705.jpg

 

 

Extraits Wikipedia

.

 

Le bonheur national brut (BNB) est une tentative de définition du niveau de vie en des termes plus psychologiques et holistiques que le produit national brut.

 

 

Un indice alternatif

Il apparaît comme un indice englobant (de manière assez large) le produit intérieur brut (PIB) ou l'indice de développement humain (IDH) qui apparaissent comme insuffisants pour mesurer le bonheur des habitants d'un pays. Cet indice repose sur les quatre principes fondamentaux auxquels le gouvernement du Bhoutan attache une part égale :

  • croissance et développement économiques ;
  • conservation et promotion de la culture ;
  • sauvegarde de l'environnement et utilisation durable des ressources ;
  • bonne gouvernance responsable

 

 

L'indice se base sur une série de 7 facteurs 


*L’économique

  • L’environnement
  • La santé physique
  • La santé mentale
  • Le bien être au travail
  • Le bien être social
  • La santé politique

Chacun de ces critères est évalué individuellement par des enquêtes auprès de la population et des analyses statistiques (le nombre de plaintes au travail, d’agression, de divorce, de malades graves, l’usage des antidépresseurs,…) donnant une mesure du bonheur quantitativement1.[passage problématique]

Sur cette base, une série de mesure a été instaurée pour améliorer la croissance économique mais aussi la conservation et développement de la culture, sauvegarde de l’environnement et une bonne gouvernance responsable. Il a ainsi instauré l’apprentissage de la langue nationale (le dzongkha) dans les écoles et encouragé à porter l’habit traditionnel en publique pour préserver la culture1. En 2008, il cède le trône à son fils et déclare « Pourquoi couronner un héritier seulement quand la nation est en deuil du dernier roi ? ». Ce couronnement aura été l’occasion de réaliser les premières élections législatives avec la création d’un parlement capable, entre autre, de destituer le roi par vote aux 2/3, dans le but de maximiser la santé politique via la démocratie et liberté individuelle1.
.
Extraits de Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bonheur_national_brut
.

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Alternatives au Système
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche