Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 01:58

 

Vous voyez, ce qui est bien dans cette société, pour en revenir à ce que je disais ICI, c'est que ceux qui fabriquent les lois veulent soit-disant éradiquer la prostitution, comme ils veulent éradiquer le trafic de drogues, pour le petit peuple ou la "populace" comme ils nous appellent. Mais la prostitution de luxe, ils s'en accommodent fort bien et font même appel à des call-girls ou escort-girls, pour agrémenter leur séjour dans des hôtels lorsqu'ils sont en voyage. Ceci, bien évidemment, n'est pas de la prostitution et la fille n'est pas une péripatétitienne bien qu'elle se fasse monnayer à prix d'or. 1200 dollars de l'heure pour celles que Strauss-Kahn  a "utilisé". Une bagatelle ! A ce prix-là, on peut se permettre toutes les brutalités, n'est-ce pas ? C'est en tout cas de quoi il est accusé par les "luxuriantes". Les mots "brutal,  dominateur, agressif, intimidant" sont ceux qui le caractérisent dans cette affaire.

 

On imagine sans peine la chose quand on voit comment il a déferlé sur la pauvre femme de chambre, dont je ne mets pas en doute une seconde le témoignage, tant que l'on ne m'aura pas prouvé le contraire. Pourquoi mentirait-elle alors qu'elle a été retrouvée prostrée et traumatisée comme un pauvre animal craintif dans un couloir de l'hôtel ? On le serait à moins pour des gens normalement constitués. Surtout qu'il est maintenant fortement admis que cette jeune femme parlait uniquement le peule, très mal l'anglais, qu'elle n'a pas eu d'instruction en Guinée, et que cette tragédie l'exclut d'office de sa communauté. Lisez attentivement le dernier paragraphe de l'article sur le JDD. Horrible. Je cite un extrait :

 

"Le viol qu’elle prétend avoir subi la condamne à jamais à l’obscurité. "Nous sommes persuadés qu’elle n’a rien fait de mal, raconte Maladho, mais plus personne ne voudra d’elle aujourd’hui. Elle est salie et ne trouvera jamais plus de mari. Certaines femmes la jugent déjà sévèrement. Elles considèrent qu’elle n’aurait jamais dû aller travailler dans un hôtel. Ce n’est pas bien vu chez nous".

 

Il ne faut pas se leurrer. Dans notre société viciée et vicieuse où les valeurs morales sont en voie de disparition, le sexe est devenue l'Arme Absolue des mâles dominants dont la pratique consiste à prendre les femmes pour des objets, tout justes bons à assouvir leur bas instincts de primaires. Car il n'y a aucun sentiment d'Amour là-dedans, soyez en sûrs. Il y a une bestialité qui s'exprime au travers du corps en proie à des pulsions violentes. Point de tendresse. Point d'attention. Point de gentillesse. Point d'égard envers la femme. On la culbute comme un soudard sans se soucier de son plaisir à elle. Ces hommes-là sont à vomir. Ils ne méritent même pas le nom d'Homme, ce sont des sous-hommes, des êtres inférieurs ne valant pas mieux que le gorille en rut qui se précipite, membre en avant, vers la pauvre femelle dont le seul tort aura été de se trouver sur son passage. Et encore, rendons grâce aux animaux valant mieux que ces humains dégénérés, car, eux, ils ont leur période. Ils sont réglés comme du papier à musique. Soit au début du printemps et au début de l'automne. J'en sais quelque chose avec mes amis les bêtes.

 

Si la faune et la flore nous ont devancé dans la Création, ce n'est point pour qu'on les exploite mais parce qu'elles doivent nous servir d'exemple dans leur développement intelligent. Car les plantes et les animaux sont plus intelligents que 99,9% de bipèdes qui peuplent cette malheureuse planète. Comme je l'ai déjà expliqué, notre Mission, ici-bas, est d'Evoluer. Or, pour ce faire, il nous faut couper tous les liens qui nous rattachent encore à l'Animal. Le Sexe est le dernier Esclavage dont nous devons nous débarrasser. Dans le temps, j'entends, et au gré de nos expérimentations de vie qui n'ont qu'un seul but : retrouver notre statut divin. Or, un Dieu ne copule pas. Que cela plaise ou non...

 

Je sais bien que ce sujet est difficile à comprendre pour les matérialistes qui n'ont aucune notion de leur Destinée métaphysique. Mais si vous lisez attentivement les textes sacrés de toutes les traditions, il n'est question que de cela. Le spirituel doit l'emporter sur le charnel. D'ailleurs, réfléchissez... lorsque votre esprit est occupé à des choses passionnantes, le sexe est le cadet de vos soucis. Attention, ce qui suit va en faire rire plus d'un mais... c'est la Vérité. Il faut passer de l'Orgasme physique à la Félicité Cosmique qui est dix mille fois supérieure à la jouissance des humains. Voilà. Riez !

 

En attendant, nous sommes loin de ce stade lorsque l'on voit combien le sexe rend malheureuses une multitude de femmes qui sont obligées de le subir. On ne parle pas assez de ce problème. Personnellement, je n'ai aucune honte à en parler car il faut briser ce tabou qui réduit nos soeurs à n'être que des "poules pondeuses". Chez les religieux orthodoxes de toutes confessions, pour commencer. Sans citer personne, je vais expliciter, mais j'ai les preuves et les témoignages de ce que j'affirme.

 

On voit encore chez certaines communautés que c'est le "l'Educateur religieux" qui choisit l'épouse du croyant qu'il endoctrine. Où est le Libre-Arbitre là-dedans ? Il y en a même qui donne des "cours sexuels" au pauvre profane, mais cela se résume au strict minimum : avoir des relations sexuelles pour avoir des enfants. Point final. Inutile de vous dire qu'elle sera la vie de la malheureuse avec un homme que l'on a mal éduqué en ce sens. A quelle époque vivons-nous ? Même nos Ancêtres vivant dans les cavernes étaient plus Evolués que ces personnages qui se veulent des guides mais n'en sont pas.

 

Avec de tels arguments, l'Amour entre un homme et une femme est rabaissé à une sorte de contrat reproductif. Total et bénéfice, l'épouse n'est souvent qu'une victime non consentante devant se plier aux exigences du Monsieur et si elle n'en a pas envie, elle passera quand même à la casserole. Excusez-moi d'être cavalière, mais c'est ainsi que cela se passe. Si toutes les femmes mariées ou concubines devaient porter plainte pour viol, la liste serait impressionnante. Seulement, tout ceci est passé sous silence. La violence conjugale n'est pas une utopie. Mais quelque chose de bien réel.

 

Quant à ceux qui éprouvent un peu de respect pour leur moitié, et ne veulent pas la violenter, ils se défoulent sur des maîtresses ou des prostituées sur qui ils assouvissent toutes leurs pulsions violentes avec une ardeur débridée. Les pauvresses en sont réduites à n'être que des "punching-ball" pour qui les seuls mots d'amour sont les grossièretés des plus viles et une fureur animale en guise de douceur. Mais comme ces individus payent, ils se croient tout permis.

 

L'affaire Strauss-Kahn révèle cette face ombrageuse des puissants de ce monde qui sont clean en apparence mais camouflent au fond d'eux un "mister Hyde" effrayant. Car ce qui est arrivé à Tristane Banon doit nous interroger. Comment, si l'on est sain de corps et d'esprit, peut-on sauter sur une jeune fille, vouloir lui arracher ses vêtements et la prendre de force, le cas échéant, si elle n'avait pas pu lui échapper ? N'y a-t-il pas violence et déviance ? Ce cas est un précédent grave. Et la façon dont la femme de chambre a raconté son agression possède quelques similitudes, en bien plus graves encore. Et maintenant le témoignage des call-girls en rajoute une couche. L'homme ne donne pas dans la dentelle. Il serait plutôt du genre hard...

 

 

Des call-girls accusent DSK

 

 

La responsable d'un réseau de call-girls affirme dans Le Figaro que Dominique Strauss-Kahn a eu recours à ses services, à deux reprises, en 2006. Elle parle d'un homme "physiquement agressif, dominateur et intimidant".

 

A chaque jour son lot de révélations. Et si elle ne devrait pas, a priori, peser dans l'affaire DSK, l'information révélée par Le Figaro lundi matin devrait quand même discréditer encore un peu plus l'ancien patron du FMI. Ou en tout cas son attitude envers les femmes. Kristin Davis – connue sous le nom de "Manhattan Madam" – assure en effet avoir loué les services de plusieurs de ses "filles" à Dominique Strauss-Kahn en 2006, confirmant ainsi les propos tenus il y a quelques jours dans le Times. A cette époque, une call-girl de son service lui aurait indiqué que le Français allait l'appeler à New York. "Irma lui offrait ses services régulièrement depuis 2002, elle le rencontrait au club Le Baron à Paris. Elle m'a dit : 'ne lui envoie pas une petite nouvelle, il est trop agressif, trop brutal'", a expliqué au quotidien cette "mère maquerelle" – qui a passé quatre années à Rikers Island pour proxénétisme.

 

Commence alors les échanges entre Kristin Davis et Dominique Strauss-Kahn. A deux reprises. En janvier 2006, elle reçoit un coup de fil du Français qui lui demande une "Américaine typique plutôt brune" au cours d'une conversation "très rapide" où DSK se montre "charmant". Mais la relation avec Samantha – la jeune femme choisie – ne se passe pas au mieux, selon "Manhattan Madam". "Elle m'a dit ne plus vouloir avoir affaire à lui. Il avait été physiquement agressif, dominateur, intimidant", a-t-elle déclaré au Figaro. En septembre 2006, DSK fait une nouvelle fois appel à ses services pour une Brésilienne cette fois, sans poser de problème, précise le journal. Pour appuyer ses dires, Kristin Davis assure avoir conservé les preuves de ces "transactions" – qui remontent à 2006, soit bien avant la prise de fonctions de DSK au FMI – sur un ordinateur et se dit prête à témoigner lors du procès.

 

"Je ne veux plus protéger un homme qui abuse des femmes, j'espère que notre système judiciaire, qui est juste, le condamnera à hauteur des faits qui lui sont reprochés", ajoute-elle dans les colonnes du quotidien. Mais ces révélations basées sur une déposition sur foi d'un tiers ou portant sur le caractère ou le comportement d'un prévenu ne sont, en règle générale, pas admissibles pour la justice américaine, car jugées "préjudiciables". Surtout que les faits n'ont rien à voir avec l'affaire du Sofitel. "En revanche, si le prévenu disait lui-même qu'il est un homme respectueux, gentil avec les femmes, alors il tendrait la perche au procureur qui l'attaquerait sur ce terrain", explique un juriste américain, Ron Kuby. Reste aux avocats de DSK de bien préparer la défense de leur client.

 

Sources : JDD

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

.

Strauss-Kahn désigné par l'ADN

C'était couru. Les avocats de Strauss-Kahn en le faisant plaider non-coupable vont le mettre dans une posture intenable. En effet, comment vont-ils prouver l'innocence de leur client alors que du…

 

Pour lire la suite cliquez ici

 

 

http://img.teva.fr/03E8000000150269-photo-dvd-dr-jekyll-and-mr-hyde-1931.jpg

 


Comité de soutien à Nafissatou Diallo

  Le Français Dominique Strauss-Kahn, président du Fonds monétaire international, riche, puissant, célèbre, boursouflé d’arrogance et de vanité, est accusé d’avoir violé une femme de chambre, une immigrée africaine musulmane sans histoires [...]

Lire la suite


 

 

Sexe, politique et police des mœurs

L'Elysée, bien plus que les médias, n'ignorait rien de la vie privée de Dominique Strauss-Kahn. Le pouvoir, alimenté par ses relais dans la police, sait tout des secrets les plus intimes des hommes politiques, jusqu'à user des informations graveleuses dont il dispose.

Ainsi, des proches de Nicolas Sarkozy avaient pris soin de laisser "fuiter" auprès du Monde, ces derniers mois, l'existence d'une note, rédigée peu avant la présidentielle de 2007, par un policier de la base. Quelques lignes signalant la présence de M. Strauss-Kahn, surpris en fâcheuse posture dans une voiture, à l'ouest de Paris, dans un haut lieu des rencontres tarifées, à l'occasion d'un banal contrôle.

 

 [Article complet : lemonde.fr]

 

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Regard sur ...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche