Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 05:22

 

Est-ce que MOODY’S lit TRADER NOE ?

(AOF) – Moody’s a annoncé avoir placé sous surveillance les notes de Lafarge et de ses filiales en vue d’une possible dégradation. Affichant actuellement une note de crédit long terme ‘Baa3′, le plus important cimentier mondial pourrait donc voir sa note tombée dans la catégorie « spéculative » ou « junk ». L’agence de notation a justifié sa décision par la faiblesse de sa structure financière avec des ratios financiers inférieurs à ses anticipations pour une note « investment » pendant une période de temps prolongée.
En outre, sa performance opérationnelle s’est dégradée au premier semestre 2011 par rapport au premier semestre 2010. Côté positif, Moody’s a souligné des réductions des coûts substantielles au premier semestre et 1,55 milliard d’euros de cession d’actifs.

 

Trader Noé 27 juillet :

Le titre Lafarge évolue dans la même situation.Tant que les 41 euros se sont pas franchis, le titre peut se rapprocher des 35.5 euros. La rupture de ce niveau serait inquiétante car le titre pourrait corriger vers 10 euros.

 
5 Comments

Publié par le 2 août 2011 in Non classé

 

Trader Noé – Analyse générale… Aux problèmes des dettes s’ajoutent maintenant ceux de l’économie !

Tant que le titre EDF évolue sous les 25.7 €, la tendance de fond reste baissière et le premier objectif se situe à 24 €. Une clôture sous les 24 € pourrait entrainer le titre vers les 13 €. Ceci pourrait arriver dans quelques mois lors de l’explosion sur la zone euro. Dans ce cas,les bancaires seront probablement nationalisées.
(Rappelons que le plus bas au premier trimestre 2009 était 25.1)

Le titre Société Générale se rapproche des 32 €. Une clôture sous ce niveau entrainerait probablement le titre vers de nouveaux plus bas: 29 et 25 € pour commencer.

Le titre Crédit Agricole devrait se diriger vers le 7.9 et peut être 7.5 €. Sous ce palier, le titre présenterait un grand danger avec un effondrement vers 3 €. (Supposons dans ce cas le défaut de la Grèce. Les filiales du Crédit Agricole étant fortement impliquées).

De même le titre BNP présente maintenant un objectif à 42 €.
Sous ce palier nous aurions le même scénario que pour Crédit Agricole. L’implication des filiales entrainerait probablement une correction vers 39 – 35 puis 30 €.

L’or reste très haussier, prêt à exploser à n’importe quel moment.

EURCHF (comme GBPCHF) reste dans une tendance baissière et se dirige vers la parité.

 

Commentaire de LIESI – Les médias insistent maintenant, non plus sur les dégradations des dettes des Etats, mais sur l’état de santé de l’économie américaine, malgré (disent-ils) l’accord trouvé à Washington pour relever le plafond de la dette. On craint désormais, toujours selon les médias qui ont tendance à conditionner les « impressions générales des acteurs de marchés », que les Etats-Unis ne retombent dans la récession. C’est dans cette logique que les prix du pétrole ont chuté, « les investisseurs s’attendant à ce qu’un ralentissement de la croissance économique mondiale réduise la demande de brut ».

Pour rappel, l’indice de l’Institute for supply management pour le mois de juillet a atteint 50,9 contre 55,3 le mois précédant, signe d’un ralentissement de l’activité industrielle. « Ces données ont fait craindre un retour en récession », expliquait Ben Potter, un analyste d’IG Markets dans un rapport. Or, dans le cadre de l’accord sur le relèvement du seuil de la dette américaine, « le pire est que Washington est justement sur le point d’adopter de fortes réductions des dépenses, ce qui est sans doute exactement le contraire de ce qu’il faudrait faire », a-t-il remarqué.

Curieux ce tir de barrage alors que les agences de notation donnent l’impression d’être provisoirement en vacances… Décidément, les tireurs des manettes ne veulent pas laisser de repos aux aoûtiens !

 

 
17 Comments

Publié par le 2 août 2011 in Non classé

 

Les pays asiatiques et l’après 02 août 2011

Dans le contexte de bras de fer entre l’administration de Barack Obama et les républicains du Congrès sur l’augmentation du plafond de la dette publique, le ton des déclarations officielles des gouvernements, des milieux d’affaires et des sphères boursières de la Chine, de la Corée et du Japon est le suivant: il n’y aura probablement pas de « défaut de paiement technique », et même si c’était le cas, il ne faut pas s’attendre à des troubles. Read the rest of this entry »

 
2 Comments

Publié par le 2 août 2011 in Non classé

 

Or à Moyen Terme

Menthalo – Sachant que de nombreux lecteurs ne sont pas experts es analyses techniques et graphes boursiers, cet article se veut pédagogue et aussi simple que possible. Il ne reflète évidemment que les opinions de son auteur. (Cliquer pour lire la suite.) Read the rest of this entry »

 
10 Comments

Publié par le 2 août 2011 in Non classé

 

La tour de Pise fait échec à la Maison Blanche

Pour l’instant la tour de Pise fait échec à la maison blanche !

USDCHF se rapproche du premier objectif 0.765

EURCHF se rapproche de la parité avec une baisse actuelle de 3 % environ.

Les banques sans commentaire, relisez les articles précédents.

Et les valeurs Lafarge et Vicat ont perdu environ 10 % depuis notre dernière analyse.

L’indice CAC 40 se rapproche petit à petit des 3450 points.

 
7 Comments

Publié par le 2 août 2011 in Non classé

 

02 AOUT 2011 : le grand cirque américain et l’aveuglement coupable des eurocrates

Une source bancaire nous donne des détails qui éclaireront tout le monde au sujet de l’échéance du 02 août 2011, relatif au fameux plafond de la dette américaine. (cliquer pour lire la suite) Read the rest of this entry »

 
37 Comments

Publié par le 1 août 2011 in Non classé

 

Trader Noé avait raison d’évoquer un accord « probable » – Le grand cirque continue…

De la hausse initiale qui a atteint jusqu’à +1,5%, il ne reste pratiquement plus rien à Paris (+0,05%) et l’Euro-Stoxx50 (-0,3%) passe dans le rouge (Milan chute de -1,1%).
Les investisseurs ont rapidement déchanté alors que ‘l’accord’ approuvé par le Congrès (il devrait être voté ce soir) ne satisfait personne -et surtout pas la Maison Blanche: les classes les plus favorisées échappent à tout hausse de la fiscalité, les plus pauvres risquent de voir leurs prestations sociales réduites ultérieurement par des coupes automatiques.
La question des déficits n’est pas réglée par un projet de réduction de 250Mds$ par an sur 10 ans (le plafond de la dette va être relevé à 16.400Mds$, en 3 tranches des 700Mds$), ce qui ne représente qu’une goutte d’eau dans l’océan des dépenses non couvertes.
Dans le même temps, de nombreux commentateurs affirment que ce plan tombe au plus mal car les chiffres du PIB publiés vendredi démontrent que la croissance américaine est en panne depuis le début de l’année: ce n’est pas le bon moment pour réduire le soutien de l’Etat fédéral à l’économie. (Source: Cercle Finance)

 

 

Lire aussi :

 

Accord sur la dette américaine : Les peuples du monde en sursis

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche