Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 04:44
Dimanche 24 octobre 2010 7 24 /10 /2010

Peu à peu, le gouvernement, par l'entremise des préfets, s'attaque au droit de grève en réquisitionnant au nom d'intérêts supérieurs, les outils de travail et les grévistes.

Défense nationale, sécurité sanitaire, approvisionnement des hôpitaux et autres services de secours, tels sont les prétextes invoqués pour, en réalité, faire fonctionner à plein régime les lieux de travail bloqués.

  

A Grand Puits, le dépôt de carburants sert à alimenter toutes les stations services sans distinction et non seulement celles qui pourraient approvisionner les services prioritaires.

  

Cela oblige les grévistes à revoir leur ligne et l'une d'elle s'esquisse de plus en plus. Avec quelques réajustements, ce sera une répétition de ce qui a eu lieu ces derniers jours.  

 

Pas de grève générale, car trop aléatoire et ne pouvant durer au delà de quelques jours.

 

Pas de grève reconductible à l'infini dans un secteur donné isolé des autres donc sans effet.

 

Ce qui se profile, c'est la guerilla sociale par procuration, une dissidence d'une partie du peuple qui sait qu'il ne doit désormais, pouvoir compter que sur lui-même face à un parlement de godillots, de privilégiés et de prétentieux, face à un gouvernement sourd, suffisant et autocrate.

 

Tout dépend en fait du soutien de l'opinion publique. S'il est fort, alors cette guerilla peut obtenir de très bons résultats. Les sondages montrent une forte proportion de français soutenant le mouvement, ils envoient des dons aux grévistes, ils viennent les épauler temporairement sur les piquets de grève, c'est donc bien un mouvement par procuration.

 

Regardez ces photos publiées sur le "Boston Globe" pour comprendre la popularité et la dignité de ce mouvement.

 

Le but de cette guérilla sociale: obliger les entreprises à peser sur le gouvernement pour qu'il retrouve l'audition.

Leurs difficultés doivent les conduire à envisager la possibilité du chômage technique, à paniquer à l'idée de voir leur trésorerie engloutie dans des coûts imprévus.

Pour cela, elles ne doivent plus pouvoir travailler par défaut et retard d'approvisionnement de leur fournitures, de leurs moyens de transport.

La guerilla doit donc porter sur le transport d'une façon générale. D'où la probable reconduction du blocage des raffineries et des trains.

Le gouvernement importe des carburants depuis l'étranger mais à quel prix? Sitôt ces carburants acheminés par la route, sitôt distribués, sitôt consommés par des français inquiets de ne plus pouvoir en obtenir incessamment.

 

Cela donne une politique à courte vue et, en plus, très onéreuse.

 

Si vous y ajoutez des grèves tournantes dans différents secteurs, une mobilisation accrue des jeunes, notamment des étudiants malgré les vacances et la reprise des cours dans les facs, des opérations escargot sur les grands axes, un encadrement des manifestations empêchant les débordements tant souhaités par le gouvernement pour lancer sa police dans des interventions violentes et que tout cela se prolonge sur plusieurs semaines, alors oui, la patronat commencera à trouver l'addition très salée, les investisseurs étrangers se poseront des questions, le mouvement suscitera une certaine sympathie parce que non violent tout en étant déterminé.

  

Le gouvernement aura beau provoquer, brutaliser, réquisitionner, interpeller, condamner et faire jouer sa propagande, il sera totalement discrédité voire disqualifié avec ou sans remaniement ministériel.

Malgré les dissimulations voulues par une communication très étudiée, le vrai visage de Sarkozy et de l'UMP apparaît au grand jour.

 

La crise provoque une redistribution des cartes au niveau mondial qui, dans sa logique libérale, va appauvrir les travailleurs des pays occidentaux.

 

Les chiffres parlent d'eux-mêmes.

 

40% des jeunes de 25 ans au chômage, une femme de 25 ans sur cinq en dessous du seuil de pauvreté.

 

Pour eux et pour d'autres, la retraite, ce sera plutôt à 67 ans qu'à 62 ans et peut-être plus, si la crise continue et que d'autres réformes passent reculant encore l'âge de la retraite. Ce qui arrive au système de retraite va sûrement se produire pour l'assurance-maladie qui se désengage de plus en plus au profit des complémentaires privées, tout indique que cela se poursuivra.

Attali propose de faire payer une franchise à certains malades ou en fonction de l'âge pour avoir une prise en charge à 100% par l'assurance-maladie.

 

La logique comptable prend donc le pas sur la politique. L'intérêt général est un paravent qui ne cache plus la préservation des privilèges. L'élite au pouvoir reste arqueboutée sur ses avantages multipliant les conflits d'intérêt, les financements occultes, préservant ses liens avec les puissances d'argent. Rappelez-vous Jean-François Coppé craignant qu'on en arrive à une "nuit du 4 août" comme si cela avait été un drame pour la France!

Rappelez-vous les propos surprenants d'Eric Woerth au moment de remettre la légion d'honneur à Patrick de Maistre:

"Ma France, c’est le pays qui a fait la synthèse entre l’ancien Régime et la Révolution. Par vos origines et par votre parcours, vous incarnez, cher Patrice de Maistre, cette synthèse si souhaitable pour notre pays." (Canard Enchaîne du 14/07/2010)

 

Dans ces conditions, pas étonnant donc que la politique soit conçue pour des échéances électorales à court et moyen terme en faisant du marketing sur un électorat influent. La cible, vous l'avez compris, est l'électorat nanti qui trouve qu'il paye trop d'impôts et les retraités qui possèdent un patrimoine et aspirent à la tranquillité.

 

On dira au peuple brave mais si "con", (comme l'a dit encore Hervé Morin dans un lapsus) ce qu'il a envie d'entendre et on le lui répètera encore et encore, histoire de le rendre sourd à sa propre souffrance.

Cela n'aura marché qu'un temps... On le voit aujourd'hui!

Quoi de plus salutaire que la France qui travaille, rappelle au gouvernement qu'elle existe et qu'elle a son mot à dire !!

 

 

http://miltondassier.over-blog.com/article-le-sursaut-de-dignite-de-la-france-qui-se-leve-tot-59551077.html

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche