Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 10:29

 

.

Le FMI parle de la rigueur et de la nécessité de presser les peuples comme du citron afin de rembourser les intérêts des dettes contractées par des gouvernements viles au MARCHE, c’est-à-dire aux familles oligarchiques à l’origine de la création du FMI, comme de bien d’autres organisations supranationales. Toutes ces entités servent à une seule chose : entériner des décisions prises, discrètement, par des puissantes familles. Ces entités supranationales, œuvrant à l’édification du Nouvel Ordre Mondial, emploient des fonctionnaires dont les plus importants ont pour mission de faire avancer le programme. Ces employés sont bien évidemment grassement rémunérés, ce qui permet d’exiger d’eux les pires décisions d’un point de vue humain.


http://liesidotorg.wordpress.com/2012/06/09/les-remunerations-des-fonctionnaires-du-cartel-bancaire-en-temps-de-crise-sont-elles-indecentes/

 

http://vivresansogm.org/archivesartemisi/index.html  

 

Sur le Liesi,

Trader Noé – Analyse du 12 juin 2012

Hier matin nous avions écrit : pour que l’indice E-mini SP 500 poursuive sa hausse, il fallait absolument casser la première résistance à 1345 points. Ce fut un échec et ceci nous rappelle les points écrits la semaine dernière disant que la rupture des 1285-1280 points fragilisera davantage la tendance avec une forte accélération baissière à la clé.
De même l’indice CAC 40 (pas le Future CAC 40) pourrait glisser vers 2950 points pour regagner très rapidement son plus bas à 2918 points environ.
La rupture de ce seuil déclencherait alors une nouvelle accélération vers 2750 points voir 2460-2350 points rapidement.

Ce qui est inquiétant c’est de voir les bancaires comme Bankia et Bankinter perdre 15 % par rapport au cours d’ouverture de la séance d’hier.
Un feu de paille…

La lance à incendie n’est plus assez grosse, un organisme supranational devra sortir de sa caserne pour jouer le temporisateur d’explosion.

L’agence de notation Fitch a encore dégradé les banques Espagnoles (Santander et BBVA).

Mais le plus inquiétant c’est peut être la situation Italienne. (Imotus l’avait bien mentionné d’ailleurs).  Les agences pourraient s’exprimer, tendons l’oreille.

Banco Popolare abandonnait pratiquement 6 % à 0.91 euro. Il faut dire que la rupture du support phare des 0.85 euro déclencherait une nouvelle phase d’accélération vers 0.7-0.2 euro.

De même le titre Unicredit se rapproche du pivot phare à 2.3 euros. Sa rupture pourrait déclencher une accélération vers les 2 et 0.5 euros.

Pour Generali, l’analyse de fond reste semblable à ce que nous écrivions dernièrement. Cela suit les deux banques précédentes.

Le fait que l’indice E-mini SP 500 ait calé sur la zone forte de résistance 1345-1350 n’est pas un bon signe.

 
2 Comments

Publié par le 12 juin 2012 dans Non classé

 

Une confidence oubliée…

Le 9 mai 2012, dans un message adressé au peuple et au parlement du pays, le président biélorusse Alexandre Loukachenko a évoqué le contenu d’un entretien avec Mouammar Kadhafi :

“D’après ce que M.Kadhafi m’a dit lui-même lors de sa visite (à Minsk), M.Sarkozy a bénéficié d’un financement à hauteur de 100 millions de dollars, et non de 50 millions de dollars, pour sa campagne électorale de 2007″.

N. Sarkozy a démenti ces allégations.

 
Leave a comment

Publié par le 12 juin 2012 dans Non classé



 

Trader Noé – Point sur le SP 500

L’indice E-mini SP 500 a franchi la première zone de résistance des 1327 points. Désormais, pour poursuivre la hausse, il faudra que celui-ci franchisse la résistance des 1345 points. Au-dessus de ce seuil, l’indice pourrait se rapprocher des 1410 points. De toutes les façons, pour une vraie poursuite de la hausse il est impératif que l’indice franchisse la résistance des 1600 points.

Pour des raisons personnelles il m’est très difficile de poursuivre le flux d’analyse habituelle. Je ne vous abandonne pas pour autant. Afin de maintenir une collaboration que j’estime précieuse avec la rédaction de LIESI, je tacherai de faire régulièrement un point sur un indice ou valeur par jour PLUS une ou plusieurs alertes si je vois quelques chose d’intéressant dans la journée. Je tiens à féliciter Menthalo pour son travail, même si nos méthodes sont totalement différentes. Bon courage aux lecteurs du blog.

 
70 Comments

Publié par le 11 juin 2012 dans Non classé

 

Menthalo – SELL-OFF A VENIR

SELL-OFF

Imaginez que les bourses s’effondrent de 35% en 14 minutes partout dans le monde la semaine prochaine.

Impossible ? Détrompez-vous ! Le 6 mai 2010, un flash krach a fait perdre 700 pts au DJ entre 14H42 et 14H52, entrainant toutes les bourses dans sa chute.

La semaine dernière, Menthalo révélait que les Majors n’arrivaient plus à manipuler les cours de l’or comme elles le faisaient auparavant. Un acheteur plus rapide réussissait à s’interposer entre les grandes banques habituées à se vendre l’une l’autre de grandes quantités d’or pour faire baisser les cours. De ce fait, le nouvel acheteur avait réussi à déposséder ces grandes banques de 20.000 tonnes d’or, les mettant inévitablement en faillite, car personne, absolument personne n’est capable de livrer 20.000 tonnes d’or. Depuis lors, le Président des Etats-Unis et le gouverneur de la Fed ont cherché les moyens de couvrir le CME et le LME en les classant “systémiques”. C’est comme maquiller un cadavre, pour qu’il ait l’air moins mort.

Cette émission sur le “trading algorythmique” est passée sur  ”France 2″ vendredi 8 juin 2012. Comme toujours, “ils” nous préviennent de l’événement à venir. A vous de décoder.

Le premier point, c’est que cette émission démontre que mon analyse était juste pour l’or. Il suffit d’une puce plus rapide, d’un câble plus conducteur en argent par exemple, d’un PC plus performant pour gagner des pico-secondes (millionième de millionième) et jouer gagnant sur les marchés dominés par les robots-traders.

Le deuxième point, c’est que le système bancaire et monétaire est MORT. Son dernier souffle a été rendu probablement en avril. Le corps est actuellement sous monitoring, respirateur artificiel, pompe sanguine extérieure, dialyse, etc… Electro-encéphalogramme plat depuis deux mois, plus la moindre lueur d’intelligence, pas plus que de lueur d’humanité dans le regard de Von Rompuy.

Dans les jours qui viennent, cette mort clinique pourrait vous être révélée au grand jour de différentes façons.

SELL-OFF Boursier

En quelques minutes ou en quelques heures, dans quelques jours peut être (semaine du 18 ? avant ou après ?), la bourse pourrait s’effondrer de 25 ou 30%. Cela devrait être très très brutal. On vous racontera des salades comme d’habitude : un incendie dans la salle des ordinateurs comme au Crédit Agricole, un Kerviel ou un Moby Dick en folie, un coup d’état en Grèce ou en Espagne… Tout ça n’est que mensonges pour cacher la réalité, habiller les faits crus et concrets par une nouvelle virtualité. La faillite des banques et de l’ensemble du système fiduciaire EST la réalité.

Concrètement, que va t’il se passer ? Ceux qui vont vouloir jouer cette chute des marchés ont de fortes chances de ne pas en tirer profit. Les marchés resteront ils ouverts ? Les valeurs seront elles toujours cotées ? Les banques rachèteront-elles les warants et autres turbos aux spéculateurs ? Je ne crois pas. Peu importe.

L’Euro a des chances réelles de s’effondrer brutalement, pour moi, la semaine du 18 juin vers 1,17, peut être même pour arriver à parité. Cela n’a aucune importance, le Dollar est condamné. Il ne terminera pas l’année, disait Lindsey Williams… Terminera t’il l’été ?

FIN DE VOS LIBERTES

L’Or s’effondrera t’il ? Nul ne sait, mais ceux qui auront attendu pour investir, en espérant acheter plus bas, pourraient avoir fait un très mauvais calcul.

Les Banques, qui n’auront pas été fermées, ne devraient plus laisser les investisseurs sortir leur trésorerie en cash pour acheter des Napoléons ou des Hercules. Vous pourrez, peut être, acheter de l’or-papier (ETF ou comptes métal), sous la haute autorité de la Banque Solidaire et Fraternelle, mais vous ne verrez plus la couleur de vos pièces ou de vos lingots. Quant à vos plus values sur cet investissement, elles seront sérieusement imposées. D’une manière générale, votre trésorerie sera contrôlée. Le jour où vous souhaiterez profiter de vos économies placées en assurance-vie ou autres produits d’épargne, vous allez avoir des surprises désagréables, mais après tout, il faut bien vous montrer “solidaire et fraternel” avec l’Etat qui vous dirige et qui connait des difficultés financières.

Cet or, que vous ne pourrez plus acheter, est amené à s’envoler, au fur et à mesure que les banques centrales dévalueront la monnaie pour payer leurs dettes. Mais qu’en faire puisque personne n’aura plus de cash et que l’Etat vous le rachète à un  prix fixe dérisoire ?

Pour Bix Weir, l’effondrement du système et le changement de paradigme se situe entre la fin du printemps et le début de l’été. Le passage de l’un à l’autre est le 21 juin.

Simone Wapler écrivait à ses abonnés vendredi soir, “l’appel du 22 juin” chute des actions, des obligations, de l’or… menace d’éclatement de la zone euro… nouvelle donne politique et fiscale en France.

Menthalo préfère “la Pelle du 18 juin”. Lendemain des élections grecques et françaises. Veille de la réunion de deux jours de la Fed, le pompier pyromane. Une date fétiche, par ailleurs, pour les amateurs de numérologie.

CAC

Dans le courant de la semaine dernière, voyant qu’ « ils » avaient forcé la hausse en passant chaque résistance à l’ouverture par un « gap », en ouvrant au-dessus, j’avais émis l’hypothèse que si on cassait le canal baissier hebdomadaire, « ils » nous préparaient peut être une E.T.E. (voir LIESI en ligne) Mais une bougie hebdomadaire n’a de sens que lorsqu’elle est terminée… Que dit-elle aujourd’hui ?

La semaine s’est terminée avec un recul du CAC, qui vient clôturer pile poil à l’intérieur du canal baissier. Echec de la hausse ! Le CAC n’a réussi qu’à consolider la grande baisse depuis mi-mars de 23,6% de Fibonacci, bloqué par la résistance à 3100, il réintègre le canal. Ces 4 bougies hebdomadaires bloquant sur la même résistance, sont inquiétantes : quadruple top ? Nous verrons lundi si on franchit le cap à la hausse pour un nouveau gap.

Les Bulls pourraient dire que la journée de vendredi n’était qu’une consolidation de 50% de la hausse de la semaine, et que le CAC après cette respiration pourrait s’envoler vers ses objectifs. Comme les cours sont totalement forcés, ils peuvent toujours pousser la hausse à 3180 ou 3400 ou laisser chuter, voire aider à chuter. Je vous recommande de rester à l’écart. Ne jouez pas.

Cette analyse ne reflète que le point de vue de son auteur sur un des scénarios possibles dans la crise actuelle… et ne doit pas être interprété comme une incitation à jouer en bourse, ou avoir des comportements inciviques, vis-à-vis de la Banque Solidaire et Fraternelle ou de nos frères des loges, les Gentils Organisateurs de ce nouveau paradigme… et dans paradigme, il y a “gme”.

…bla-bla-bla…

Je vous recommande aussi cette vidéo, qui explique le “deleveraging”, excellente malgré quelques imperfections secondaires.

 
80 Comments

Publié par le 11 juin 2012 dans Non classé

 

Menthalo – HSBC

Publicité pour HSBC en Grande Bretagne (envoyée par Olivier)

L’enfant joue avec une pyramide illuminati, une pagode qui représente la Chine, un éléphant (l’Inde), une poupée russe (Moscou), un taxi jaune (New York), qui cache une cabine téléphonique rouge (Grande Bretagne), un chat peut être précolombien ou égyptien ? , et met son argent dans une tirelire étrange qui ressemble à un observatoire astronomique(?) ou à une folie architecturale genre Brazilia.

Ils sont universels ces gens-là.

 
16 Comments

Publié par le 11 juin 2012 dans Non classé

 

L’été espagnol promet…

Comme annoncé, les interventions massives de la BCE, de décembre 2011 et février 2012, ont essentiellement permis de gagner du temps. Elles ont du même coup fragilisé la qualité de ses actifs ! Suite aux deux plans d’injections monétaires de Mario Draghi dans le circuit bancaire européen, la Bundesbank (banque centrale allemande) a contre-attaqué en rendant impossible de nouvelles mesures de ce genre. Un initié de Francfort a confié que les banquiers centraux allemands étaient paniqués à la lecture du bilan de la BCE. Les Allemands encourent de très lourdes pertes si jamais l’euro venait à éclater et s’opposent donc à la poursuite de cette politique afin de se protéger.

Finalement, de l’avis des économistes fabiens pro-mondialistes, la décision des banquiers centraux européens (sous la présidence de Mario Draghi, ancien employé de Goldman Sachs) d’injecter MILLE MILLIARDS d’euros dans le circuit bancaire, a assuré le sauvetage des banques de l’Ouest. Quelques-unes sont cependant dans de sales draps, mais la chute de la Grèce n’est plus un risque systémique pour les banques européennes. Désormais, la Grèce peut techniquement faire faillite et sortir de la zone euro sans provoquer un désastre.

 En attendant, les conditions de remboursement imposées à la Grèce par ses créanciers sont absolument INTENABLES. Les politiques meurtrières d’austérité rappellent celles que les vainqueurs imposent aux vaincus à la fin d’une guerre. Aujourd’hui cette politique décidée par les instances supranationales prend la forme d’une politique de TRIAGE SOCIAL. Depuis quelques semaines, on voit même apparaître en Grèce les premiers camps de détention destinés à parquer les gens errants !

Logiquement, ce type de politique mène soit à une dictature, soit à une révolution, à moins que l’Etat ne se réapproprie le droit de battre une nouvelle monnaie, créée sans dette. Mais, de cette solution de bons sens, celle du seul Prix Nobel français d’économie, Maurice Allais, l’idée même semble avoir disparu : nulle voix autorisée ne l’évoque.

TOUT SE MET EN PLACE

Et les choses ne semblent pas s’arranger puisque les agences de notation s’en prennent ouvertement à l’Espagne. GRECE + ESPAGNE, cela devient du « lourd ».

L’Espagne est la quatrième économie de la zone euro, dont elle représente 12% du PIB total, contre seulement 6% pour l’Irlande, le Portugal et la Grèce réunis. Les plans de sauvetage de ces trois pays ont coûté respectivement 85 milliards, 78 milliards et 292 milliards d’euros… ce qui laisse augurer d’un coût encore plus élevé pour Madrid.

Madrid milite pour que le fonds de secours européen, le futur MES, soit autorisé à recapitaliser directement les banques espagnoles : cette aide ponctuelle serait ainsi bien éloignée d’un plan de sauvetage, qui place lui le pays sous tutelle d’institutions internationales. Comme par hasard, le MES entrera en fonction en JUILLET 2012… au bon moment.

Pour aller dans le sens de cette solution, on apprend que l’Espagne est même prête à céder plus de sa “souveraineté, particulièrement dans le domaine budgétaire”, a indiqué le chef du gouvernement Mariano Rajoy, plaidant pour une “autorité budgétaire européenne” qui mènerait “un contrôle centralisé des finances”. TOUT SE MET EN PLACE…

Dans le numéro 256 de LIESI, nous nous concentrerons sur une énorme arnaque, peaufinée depuis 2008 par les cercles éminents de Bruxelles… à une époque où PERSONNE ne parlait de problème de dettes souveraines en Europe… Nous verrons que les politiciens espagnols, comme les autres, ont permis ce qui arrive aujourd’hui et nous arrivons à l’heure des grandes REFORMES.

PAS DE GRANDES REFORMES… SANS CHUTE DES BANQUES… ET DES ÉTATS

S’agissant de l’Espagne et de ses banques, on nous assomme avec des chiffres incroyables : les analystes chiffrent entre 60 et 200 milliards d’euros les besoins de l’Espagne pour redresser ses banques. En réalité, les chiffres dont on parlera bientôt seront ceux issus du résultat de l’examen actuellement mené par les agences externes et dites objectives, et aussi du FMI, que nous aurons bientôt.

Le FMI rendra son rapport le 11 juin. Environ une semaine plus tard les cabinets de consultants Roland Berger et Oliver Wyman dévoileront leur propre audit. Tout cela avant les élections du 17 juin. Attendez-vous donc, pour l’Espagne, à une avalanche de  résultats dans la seconde quinzaine de juin. Même les cabinets étrangers participeront à cette saga de résultats. Citons quatre cabinets : Deloitte, KPMG, PwC et Ernst&Young. Ils peaufinent les besoins du secteur bancaire espagnol, affaibli par son exposition au secteur immobilier…

Là, en Espagne, comme aux Etats-Unis, les grosses têtes ignoraient que toutes les grosses bulles finissent par IMPLOSER… Voilà l’utilité des grandes réunions des grosses têtes destinées à “anticiper”… Et après cela, on veut faire croire que ces crises suivent le cours du hasard.

 
96 Comments

Publié par le 10 juin 2012 dans Non classé

 

Les rémunérations des fonctionnaires du cartel bancaire en temps de crise sont-elles indécentes ?

Après avoir exprimé son incompétence au grand jour lorsqu’elle était ministre des Finances de la France, Mme Christine Lagarde, annonçant une reprise qui ne pointera JAMAIS le bout du nez, devient LA présidente du FMI. Elle s’est récemment exprimée au sujet de la Grèce et ses propos ont soulevé une tempête de protestation.

Le FMI parle de la rigueur et de la nécessité de presser les peuples comme du citron afin de rembourser les intérêts des dettes contractées par des gouvernements viles au MARCHE, c’est-à-dire aux familles oligarchiques à l’origine de la création du FMI, comme de bien d’autres organisations supranationales. Toutes ces entités servent à une seule chose : entériner des décisions prises, discrètement, par des puissantes familles.

Ces entités supranationales, œuvrant à l’édification du Nouvel Ordre Mondial babélien, emploient des fonctionnaires dont les plus importants ont pour mission de faire avancer le programme des sociétés secrètes mondialistes. Ces employés de Mammon sont bien évidemment grassement rémunérés, ce qui permet d’exiger d’eux les pires décisions d’un point de vue humain.

En pleine période de crise, Mme Lagarde a donc remplacé DSK. On jugeait déjà indécent le salaire de DSK, mais le salaire de Mme Lagarde fut AUGMENTE  !

Cette politicienne, bien sûr guidée par le bien commun, n’a rien trouvé à redire. Comme bien d’autres de ses amis de la gauche caviar, elle a compris que la crise c’était pour les autres. Lors de sa prise de fonction, l’institution avait indiqué qu’elle toucherait un salaire de 551 700 dollars annuels (380.000 euros)… Soit environ 30 000 dollars de plus que le dernier salaire de DSK !

En outre, elle bénéficie d’une allocation pour frais de représentation (sans justificatifs) de 83 760 dollars par an. Jean-Luc Mélenchon, l’homme de la Haute finance au service des pauvres, s’en prend à l’Eglise orthodoxe grecque mais comme souvent, il se trompe de cible, aveuglé par sa haine de son Créateur. Qui osera remettre cette ‘grosse gueule’ à sa place, un peu comme le Vert-Rouge de Bruxelles, Cohn bendit, dont aucun journaliste n’a creusé sur des liens existant entre certains ‘services’ étrangers et le leader révolutionnaire de Mai 68. C’est comme ça, il y a des gens qui peuvent tout se permettre car ils jouissent de “protections” évidentes.

A l’heure où la présidence du FMI reproche aux Grecs de ne pas payer leurs impôts et exige d’eux qu’ils fassent encore plus d’effort pour satisfaire leurs créanciers, c’est-à-dire in fine les patrons des institutions supranationales, on rappelle que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, ne paie pas d’impôt… grâce au statut de fonctionnaire international des salariés du FMI.

« Le diable, de nouveau, le transporta sur une montagne très élevée, et lui montrant tous les royaumes du monde, avec leur gloire, il lui dit: “Je vous donnerai tout cela, si, tombant à mes pieds, vous m’adorez”. Alors Jésus lui dit : “Retire-toi, Satan ; car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu ne serviras que lui seul.” » (St Mat. IV, 8-10)

Rien n’a changé… Les hommes de l’ombre sont toujours prêts à payer des fortunes pour les fonctionnaires du chaos… prêts à adorer le Prince de ce monde pour des intérêts purement matériels.

 
111 Comments

Publié par le 9 juin 2012 dans Non classé

 

Menthalo – FITCHRE !

Hier, Bernanke s’exprimait publiquement au Sénat.

“La situation en Europe pose des risques significatifs au système financier et économique américain et doit être suivi de près. La Fédérale Réserve se tient prête à mettre en œuvre les actions appropriées pour protéger le système économique et financier américain en cas d’escalade des stress financiers.”

Que Bernanke évoque de manière itérative le risque que l’Europe fait courir au système américain révèle deux choses. La première, c’est que le risque systémique est à un niveau très élevé. Est-il nécessaire de reproduire le graphe du niveau de risque systémique publié il y a 3 jours ?

La seconde, c’est que l’Europe s’effondrera avant les Etats-Unis. La Fed se dégageant d’ores et déjà de toute responsabilité sur le krach américain à venir… C’est pas moi, c’est eux !

Ce discours tient de la préparation psychologique des élites, puisqu’il n’était pas en l’état compréhensible aux masses.

Quelques heures après cette allocution du gouverneur de la Fed, FITCH a dégradé brutalement la note de l’Espagne. Non pas de un cran, comme il est d’usage, mais de TROIS !

Soit l’agence Fitch est un ramassis d’imbéciles incompétents et corrompus, qui jusqu’alors, ne faisant pas leur travail d’analyse, s’étaient tous fourvoyés sur la solidité du réseau bancaire espagnol et sur la qualité de la gestion de l’Etat et des régions de la péninsule ibérique, soit il s’agit de la phase de mise-à-mort dans la chorégraphie tauromachique de l’arène économico-monétaire entre l’Europe et les Etats-Unis. Ce qui n’empêche nullement Fitch d’être une agence foncièrement corrompue, comme la plupart de ses semblables, dont le but premier n’est autre que de racketter Etats et entreprises en échange de leurs Bonpoints sur un carnet de notation. Cette escroquerie patente et latente faisant partie intégrante du système mafieux de la ploutocratie américaine ou occidentale, au même titre que la DTCC, la SEC, le CFTC, le FOMC, la WB, le FMI, les médias, etc., etc. Une immense pyramide de Ponzi, symbole même de la franc-maçonnerie.

Cette dramaturgie téléphonée, puisque  attendue dans les milieux bien informés et parfaitement lisible dans les graphes de l’Eurodol, outre son côté grand-guignolesque, révèle surtout l’état de santé de l’Amérique, de ses banques et du système dans son ensemble.

Il révèle un DEGRE D’EXTREME URGENCE.

L’Euro a fait son Pull-Back à 1,26 comme prévu et annoncé. Il va pouvoir retomber à 1,23 avant d’aller à 1,17  Si ce n’est à 0,9 dans la phase critique imminente à venir. Notez que nous revenons à parité, ce qui doit s’avérer nécessaire pour la réforme monétaire, sans que je comprenne ni pourquoi, ni quand elle interviendra en 2012 ou au début 2013 ?

Le 17 juin, élections législatives en France et élections en Grèce. Il y a eu temporisation jusqu’à cette date.

Le 19 et 20 juin, nous savons qu’il y aura une réunion de la Fed. Avant, pendant ou après le Krach ?

Les réunions secrètes aux plus hauts niveaux de la finance internationale se multiplient. Ne vous y trompez pas. Si pour le commun des mortels et les masses travailleuses, rien n’est apparu encore, la guerre est finie. Elle a été gagnée et perdue probablement fin-avril ou début mai. La fusion Rocky-Rothschoum n’est elle pas en réalité une fusion-acquisition, ou une forme de dommages de guerre ? Les négociations actuelles de l’oligarchie portent sur l’après-guerre.

Pour nous, pauvres mortels, il nous reste à subir l’effondrement des marchés. Un Krach façon 1987, où les valeurs vont perdre 20% de manière spectaculaire, ruinant les petits épargnants pour que quelques immenses fortunes ramassent nos sociétés de service pour rien, avant peut être une fermeture des marchés.

Dans les semaines qui viennent, votre monde va muter, sans qu’on sache encore les termes du nouveau paradigme. Cela a très certainement un rapport avec la Banque Solidaire et Fraternelle de l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques Européennes. Il nous reste donc à subir un nouvel effondrement de notre champ de libertés.

Le compte à rebours est enclenché…

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche