Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 23:27

 

 

Rafle de Juifs à ParisRafle de Juifs à Paris. Source : DR

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/page/affichepage.php?idLang=fr&idPage=2556

 

LE TEMPS

 DES RAFLES...

 

Définition de RAFLE:

 

Une rafle est une opération policière de grande ampleur, visant une catégorie particulière de la population. Elle consiste à contrôler un grand nombre de personnes pour en trouver quelques-unes qui ne respecteraient pas la loi.

 

Dans ce sens, on peut écrire, sans exagération, que le gouvernement organise bel et bien des rafles pour arrêter les sans-papiers.

 

E X E M P L E

Le choix de certains quartiers pour contrôler massivement n’est pas anodin : entre Barbès et Stalingrad,

la police sait qu’elle va attraper des travailleurs sans-papiers.

 

Ceci participe à la chasse aux pauvres et les autorités - de la préfecture à la municipalité - y trouvent leur compte. Avec l’installation d’HLM, de commerces  plus chers, ça «nettoie» le quartier pour laisser place à la «mixité sociale» comme sur les Quai de Seine et à la Goutte d’or.

Cela fait plusieurs années que ces quartiers sont en «restructuration» :
augmentation des loyers, expulsion des pauvres aux portes de
Paris, réaménagements et contrôles des places et des rues.

Ces quartiers, comme beaucoup d’autres, subissent l’application de la politique d’immigration de la France et de l’Europe : expulser le maximum de clandestins
tout en mettant en place l’«immigration choisie et dévouée».

 

C’est le meilleur moyen pour optimiser le contrôle sur tous les travailleurs et tous les migrants.

 

FACE A CES ARRESTATIONS ET EXPULSIONS
ORGANISONS-NOUS

Ces arrestations et expulsions entrent dans le cadre d’une aggravation généralisée des conditions de vie et de la répression qui l’accompagne. C’est dans cette optique que des liens de solidarité doivent se créer.

 

SABOTONS LA MACHINE

A EXPULSER !

 

Rafles régulières dans le Nord-est de Paris

RAFLE ?
Plusieurs fois par semaine des contrôles massifs au faciès ont lieu dans nos quartiers. Les personnes sans titre de séjour sont emmenées au commissariat puis au centre de rétention, prison pour étrangers en attente d’être expulsés.

 

Empêcher la rafle c’est empêcher des expulsions.

COMMENT LA REPERER ?
Elles ont lieu à toutes heures, mais plus particulièrement aux heures de pointes : Dans la rue, les transports, les cafés, aux métros, la Chapelle, Gare du Nord, Avenue de Flandre, Stalingrad, Barbès, Château Rouge, Corentin Cariou, Porte de Clichy, Place de Clichy
(mais aussi dans tous les autres quartiers)!

 

 

Elles sont repérables à plusieurs choses :
Une camionnette de police banalisée est garée à proximité, de préférence dans un endroit pas trop voyant. Par exemple rue de Jessaint le long du square au métro La Chapelle.

Cette camionnette a un signe distinctif : elle a un système d’aération visible sur le toit. Un petit bureau est installé à l’intérieur qui permet de procéder à diverses vérifications. Le but des flics étant de se fondre dans la population à contrôler, ils opèrent par 2 ou 3, le plus souvent en civils et peuvent être de toute origine. Ils accompagnent les personnes arrêtées au camion, ceci toujours de manière très discrète.

Dans les transports, les rafles peuvent êtres camouflées en contrôles de tickets.

COMMENT INTERVENIR ?

Il est préférable de ne pas agir seul et d’avertir le plus de monde possible :
téléphoner à des amis, envoyer un texto au numéro d’urgence. Ce numéro permet d’informer grâce à une chaine téléphonique un maximum de gens pour qu’ils puissent venir.

 

N° de téléphone d’urgence RESF Paris
 Resf Paris 1°/2°/3°/4° : 06 69 31 82 46 
 Resf Paris 5°/13° : 06 37 86 45 32
 Resf Paris 6°/7°/14°/15° : 06 42 41 21 48

Resf Paris 9° : 06 62 31 23 31
 Resf Paris 10°/11°/20° : 06 74 61 91 13
 Resf Paris 12° :  06 31 13 14 02
 Resf Paris 16° :  06 09 10 52 20

 Resf Paris 8°/18° :  06 17 58 72 17
 Resf Paris 17° : 06 69 94 06 87
 Resf Paris 19° : 06 32 55 63 83

Prévenir discrètement les passants, faire rebrousser chemin aux gens menacés si possible (sans risquer une accusation d'entrave...).

 

Dès que l’on est suffisamment nombreux, faire du bruit afin de rendre visible la rafle. Il est déjà arrivé que la population du quartier chasse la police en train de rafler.

 

Il est possible de demander aux policiers l’ordre de réquisition c’est-à-dire l’autorisation du contrôle massif, son périmètre et sa durée (attention à la provocation des policiers en civils qui sont très virulents, agressifs et vulgaires).

 

Essayer de savoir où sont emmenées les personnes arrêtées (Centre de Rétention Administratif, commissariat...).

 

http://cerclederesistance-parissud.jimdo.com/rafle-d%C3%A9finition/

 

 

 

Il y a 60 ans : les grandes rafles de Juifs en France

Les arrestations de Juifs, en 1940, sont individuelles et concernent surtout des hommes, étrangers ou apatrides. Elles ne suscitent donc ni réprobation ni dénonciations unanimes. Quand les arrestations deviennent collectives et n'épargnent plus les Juifs français, les femmes et les enfants, l'opinion évolue.

L'évolution est d'abord lente mais s'accélère avec la rafle du Vél d'Hiv et les grandes rafles de l'été 1942 en "zone libre". On peut même dire que ces rafles provoquent un retournement de l'opinion publique en faveur des proscrits. Elles marquent aussi un début de désaffection à l'égard du régime de Vichy.

 

Suite ici :

 

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/page/affichepage.php?idLang=fr&idPage=2556

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche