Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 03:00

http://www.interet-general.info/IMG/Vladimir-Poutine-1-20.jpg
 

http://www.interet-general.info/IMG/Vladimir-Poutine-1-20.jpg

http://megaportail.com/Lactu/2446-alina-kabaeva-la-fiancee-de-vladimir.html

(Ils auraient eu ensemble un petit Dimitri)

 

 

Législatives russes : L'Opposition peut-elle échapper à la récupération occidentale ?

 

csto.pngComme en Libye et en Syrie, la question de la récupération de l'opposition populaire par les puissances occidentales est aujourd'hui d'actualité après que les élections législatives du 4 décembre dernier aient accordé une courte majorité au parti "Russie Unie" de Vladimir Poutine et Dimitri Medvedev.

 

Dès le 6 décembre la bouillante secrétaire d'Etat américaine Mme  Clinton s'est empressée de qualifier d' "injuste" les élections législatives russes et a demandé uen enquête sur les fraudes présumées, à l'heure où se tendent à nouveau les relations entre Moscou et Washington sur le projet de bouclier antimissile de l'OTAN.

 

Le journaliste belge Jean-Marie Chauvier explique dans un article récent que l’association « Golos », que dirige M. Gregory Melkoyants, est un des principaux relais de l'action des Etats-Unis en Russie. Elle, "a plusieurs implantations régionales, et figure également sur les listes d’ONG assistées par National Endowment for Democracy (NED) la fondation conservatrice créée en 1983 par Ronald Reagan pour combattre l’URSS et le communisme et qui s’emploie, depuis 1991, à étendre l’influence et les clientèles de Washington dans tout l’espace ex-soviétique", précise-t-il. Les Occidentaux peuvent aussi compter sur "de nombreuses associations russes de lutte pour les Droits de l’Homme et les libertés, pour l'inventaire des crimes de l'ère soviétique, contre le racisme et la guerre en Tchétchénie. Parmi ces associations, il ne manque pas de noms connus du public occidental, vu qu’elles sont aussi les sources d’information des journalistes étrangers en poste ou en reportage à Moscou : le centre Youri Levada d’étude de l’opinion publique, la Fondation Andrei Sakharov, le Comité tchétchène de salut national,  les associations « Sova », "Memorial" etc…" .

 

Dans son compte rendu de la manifestation du 10 décembre à Moscou qui a réuni 30 à 40 000 personnes Jean-Marie Chauvier remarque que les libéraux, interlocuteurs privilégiés des Occidentaux, dirigés par Boris Nemtsov ont cherché à voler la vedette aux autres tendances présentes dans le cortège, notamment le Parti communiste (qui dépasse Russie Unie en Moyenne Sibérie -  Novossibirsk, Irkoutsk, Argansk, Omsk) et Russie Juste (le parti propulsé par le Kremlin pour concurrencer le PC et qui occupe aujourd'hui l'espace socialdémocrate). De nouvelles manifestations sont prévues les 17, 18 et 24 décembre.

 

Dans un communiqué du 12 décembre le vice président du comité central du Parti communiste de la fédération de Russie, Vladimir Kachine accuse les libéraux pro-Occidentaux d'essayer de voler la victoire au peuple et rappelle que les libéraux, qui avaient participé à la prise de la Douma par les armes aux côtés de Eltsine, ont été associés à toutes les manipulations de la présidence eltsinienne sont tout aussi autoritaires et aussi peu démocrates que Russie Unie. Le parti communiste a proposé le 7 décembre à Russie Juste une alliance électoral pour que Ziouganov soit le candidat unique de tout "le centre gauche", proposition rejetée le 10 par Russie Juste qui a désigné son propre candidat.

 

Delphine Jaen

 

Après les législatives russes : l'opposition peut-elle échapper à la récupération occidentale ?

 

.

 

Ingérence des États-Unis dans la crise électorale en Russie

par Jean-Marie Chauvier

Le 12 decembre 2011

Les autorités russes ne se sont pas privées de montrer du doigt les ingérences étatsuniennes dans le processus électoral controversé en Russie. Après avoirs dénoncé les déclarations intempestives de Mme Hillary Clinton, elles ont mis en avant le financement par l’agence gouvernentale USAID de l’organisation « Golos », chargée du monitoring des élections et qui déploie une intense activité depuis plusieurs semaines pour démontrer le caractère frauduleux des élections législatives du 4 décembre 2011.

Ces liens entre « Golos » et USAID ont été « révélés » par le magazine américain « Life », mais on pouvait se passer d’une telle « révélation » : les documents de USAID en font périodiquement état, les « élections démocratiques » en Russie étant l’un des grands soucis du gouvernement des Etats-Unis.

L’association « Golos », que dirige M. Gregory Melkoyants,  a plusieurs implantations régionales, et figure également sur les listes d’ONG assistées par National Endowment for Democracy (NED) la fondation conservatrice créée en 1983 par Ronald Reagan pour combattre l’URSS et le communisme et qui s’emploie, depuis 1991, à étendre l’influence et les clientèles de Washington dans tout l’espace ex-soviétique.

Figurent également, sur les listes de NED, de nombreuses associations russes de lutte pour les Droits de l’Homme et les libertés, pour l'inventaire des crimes de l'ère soviétique, contre le racisme et la guerre en Tchétchénie. Parmi ces associations, il ne manque pas de noms connus du public occidental, vu qu’elles sont aussi les sources d’information des journalistes étrangers en poste ou en reportage à Moscou : le centre Youri Levada d’étude de l’opinion publique, la Fondation Andrei Sakharov, le Comité tchétchène de salut national,  les associations « Sova », "Memorial" etc… (cf document joint)

Les « intervenants » étatsuniens sont proches, politiquement, de plusieurs des leaders de la contestation libérale. Leur espoir, de longue date, est d’amorcer en Russie une « révolution colorée » qui permettrait d’écarter Vladimir Poutine – principale « bête noire » des adversaires russes et étrangers du régime en place à Moscou.

Ce 10 décembre, outre les libéraux de droite, des mouvements tels que le « Front Gauche » et les nationaux-bolchéviques manifesteront en Russie pour exiger de nouvelles élections et une « Russie sans Poutine ». Ils seront rejoints par les partis communiste et « Russie Juste », principaux bénéficiaires de ce scrutin mais qui, contrairement aux libéraux, ne souhaitent pas être instrumentalisés de l’extérieur pour déstabiliser leur pays. Des rassemblements sont prévus dans plusieurs villes, dont le centre de Moscou, autour duquel d’importantes forces de sécurité ont pris place.

Le PC organise aussi une autre manifestation le 18 décembre.

La contestation démocratique et « de gauche » aura donc fort à faire pour ne pas de laisser entraîner dans une aventure manipulée.

Dans ce climat tendu, toute espèce de provocation, risquerait d’entraîner la Russie dans une dérive de violence et de crispations du parti du pouvoir, « Russie Unie », peu enclin à supporter une concurrence politique sérieuse.



Jean-Marie Chauvier 9 décembre 2011

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=28184

  .

Lire aussi les interprétations de Larouche :

 

http://www.solidariteetprogres.org/Obama-Gorbatchev-et-Albright-ont-orchestre-le-clash-Clinton-Poutine_08382

 

http://www.solidariteetprogres.org/Russie-Hillary-Clinton-prise-au-piege-des-va-t-en-guerre_08381

 

 

Propagande médiatique, politique, idéologique

Protestations en Russie: Les mensonges des médias occidentaux : Ce que les médias disent et ce qu’ils ne vous disent pas


Tony Cartalucci
Lundi 12 Décembre 2011
Protestations en Russie: Les mensonges des médias occidentaux : Ce que les médias disent et ce qu’ils ne vous disent pas

Ingérence impérialiste en Russie: la NED / CIA prise la main dans le sac de l’ingérence dans les élections russes…

 

1. Ce que les médias disent: De CNN : “Entre 20 et 25 000 manifestants se sont rassemblés dans la capitale Moscou, a dit Ria Novosti Samedi, citant la police. Il n’y a eu aucun trouble et la sécurité a été renforcée.
Vladimir Ryzhkov, co-premier secrétaire du parti de la liberté du peuple, a dit que 40 000 personnes étaient rassemblées et quelques 10 000 se dirigeaient vers des lieux de protestation, a rapporté l’agence de presse.”
 

 

Ce que les médias ne vous disent pas:
Vladimir Ryzhkov est un membre de la NED, financée par le gouvernement Etats-Unien.” La NED finançait également les observateurs des élections que Ryzhkov cite comme sa justification pour remplir les rues de Russie avec de la contestation.
 

 

2. Ce que les médias disent:
From CBS/AP : “Des centaines de personnes ont été arrêtées dans de plus petites manifestations plus tôt dans la semaine. Quelques-uns, incluant le bloggeur influent de l’opposition Alexei Navalny, furent condamnés à 15 jours de prison.”
 

 

Ce que les médias ne vous disent pas:
Alexei Navalny, défendu by Neo-Con, Fortune 500 think-tank (page 18) Henry Jackson Foundation, était le co-fondateur de US NED-funded “Da! ” ou “Democratic Alternative.” L’autre co-fondateur Mariya Gaydar coordonnerait les activités avec un autre US NED-funded movement, le Moscow Helsinki Group qui mène la campagne “Stratégie 31”, mené par un autre activiste “important” que les médias occidentaux mentionnent beaucoup: Ilya Yashin.
 

 

3. Ce que les médias disent:
From the London Telegraph : “Les élections russes: Boris Nemtsov appelle pour une nouvelle élection. Boris Nemtsov, un personnage haut en couleur de l’opposition libérale du pays, fut un de ceux qui furent arrêtés durant la manifestation anti-Kremlin de Jeudi soir. Il a été relâché depuis.
 

 

Ce que les médias ne vous disent pas:
Boris Nemtsov mène le “Parti de la Liberté du Peuple” russe avec le sus-mentionné et collaborateur de la NED-USA (NdT: la NED est une vitrine reconnue de la CIA, branche de l’USAID), Vladimir Ryzhkov. A part le fait d’être membre du même parti, le conseiller politique de Nemtsov, Vladimir Kara-Murza (de Solidarnost), a récemment pris part le 14 Septembre 2011, à un évènement sponsorisé par la NED et intitulé: “Les élections en Russie: Sondages et perspectives”.
 

 

4. Ce que les médias disent:
From the Guardian, Comment is Free : “Pour avoir travaillé avec Golos, la seule organisation indépendante de Russie pour l’observation des élections, pendant plus de huit ans, je n’avais jamais imaginé que l’administration du président se serait engagée dans une campagne ouverte contre notre organisation, spécifiquement dans la semaine précédent les élections législatives pour la Douma de Dimanche dernier.”
 

 

Ce que les médias ne vous disent pas:
Golos est financée par la NED, elle-même financée par le gouvernement des Etats-Unis. Cité sur le site internet de l’agence the official NED.org website :
“Regional Civic Organization in Defense of Democratic Rights and Liberties “GOLOS”
65 000 US$ afin de procéder à une analyse détaillée du cycle des élections de l’automne 2011 et du printemps 2012 en Russie, ce qui incluera une observation de la presse, de l’agitation politique, de l’activité des commissions électorales et des autres aspects de l’application de la législation électorale sur le processus d’élection dans le long-terme. Golos tiendra des conférences de presse locales et nationales et publiera des rapports sur ses trouvailles, ainsi que donnera un avis méthodologique détaillé à ses observateurs et à ceux d’autres agences.”
 

 

Conclusion
Le fil conducteur inséparable entre la mozaïque des groupes d’opposition qui remplissent maintenant les rues de Russie est leur financement et leur soutien de courtoisie par le gouvernement des Etats-Unis et la NED. Les médias occidentaux de masse refusent de reconnaître ceci et sont complètement imperméables au fait que les observateurs qui ont reportés de la “corruption” et “de la fraude électorale” sont en première instance financés par la NED états-unienne, ceci incluant la très souvent mentionnée GOLOS. Quand certaines reconnaissances sont faites, elles sont minimisées et des mots comme “indépendant” sont toujours utilisés alors même que Golos est financée par un gouvernement étranger qui est clairement en faveur de l’opposition russe; ceci est une question importante et illustre parfaitement un conflit d’intérêt.
Quand les médias omettent systématiquement les liens de l’opposition russe avec le gouvernement des Etats-Unis qui facilite ses réseaux, ses ONG et son activité politique, il existe une conspiration réelle. Exposer ces liens entre le gouvernement américain et l’opposition russe est le devoir de tout journaliste digne de ce nom, ainsi que de relater les faits et la vérité de manière impartiale afin d’informer le public. Ce n’est seulement qu’avec un corps de journaliste honnête, motivé, éthique et fonctionnant correctement que la démocratie peut réellement fonctionner. Alors que le gouvernement des Etats-Unis croasse sur le fait de promouvoir “la vraie démocratie” en Russie, l’hypocrisie aveuglante qui émane des gouvernements occupés par la clique des financiers de Wall Street et de la City de Londres, ne peut que faire sonner le message creux.
par Tony Cartalucci
Url de l’article original: http://landdestroyer.blogspot.com/2011/12/russian-protests-western-media-lies.html


~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

http://www.alterinfo.net/Protestations-en-Russie-Les-mensonges-des-medias-occidentaux-Ce-que-les-medias-disent-et-ce-qu-ils-ne-vous-disent-pas_a67889.html

 

.

 

Partager cet article

commentaires

roland 14/12/2011 22:03


De toutes façons ça n'est pas compliqué. supposons que comme le prétendent les propagandistes occidentaux, que les élections ont connu un tel taux de fraude en faveur du parti au pouvoir, que ça
en fausse complètement le résultat, et que , comme le prétendent certains que la vraie popularité de russie unie est 30% et  non 50%. ça veut donc dire que en réalité les partis
d'oppositions auraient du recevoir en réalité 50% de voix de plus.


DONC le parti communiste aurait du recevoir 30% des voix, et c'est lui qui a gagné les élections. Le parti de gauche Russie Juste, quand à lui aurait du recevoir 20%. ce qui fait
qu'à eux deux ils ont la  majorité (donc renationalisation des services publics et des industries de base, mesures sociales, politique anticapitaliste, et antiimpérialsite) et toc les
amerloques !


allez, chiche !

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche