Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 01:18

Les abris anti fin du monde refont surface

 

 

* Le présent blog n'encourage pas la construction de bunkers souterrains et n'a pas d'actions dans les compagnies citées ci-bas!  Ce texte, paru dans le USA Today, vise simplement à exposer la préoccupation grandissante de la population américaine et de la population en général.

 

 Par Keith Matheny, USA TODAY

Jason Hodge, père de quatre enfants et résident de Barstow, en Californie, confirme qu'il n'est « pas paranoïaque », mais qu'il est inquiet. C'est pourquoi il a acheté de l'espace dans ce qu'on surnommerait un abri anti fin du monde.

M. Hodge a adhéré à l'un des premiers projets de création d'un groupe opérant dans tout le pays, le réseau d'abris Vivos, distributeur de vingt abris souterrains fortifiés. Selon les créateurs du projet, ce groupe compte protéger ceux qui s'y réfugient contre des catastrophes telles que des attaques nucléaires, des astéroïdes mortels ou des tsunamis pour une période d'un an.

« C'est un investissement pour la vie, soutient M. Hodge, représentant du syndicat Teamsters. Je veux m'assurer d'avoir un endroit où je peux emmener ma famille et moi si le pire devait arriver. »

Il y a des indices que des abris souterrains, reliques presque oubliées depuis l'époque de la Guerre froide, refont surface.

Le réseau Vivos est l'une parmi plusieurs entreprises à vendre l'idée d'échapper à une calamité à la surface de la terre. Il offre des propriétés en temps partagé, similaires à de l'immobilier en multipropriété, à des collectivités pour des abris souterrains.

L'entreprise Radius Engineering à Terrell, au Texas, construit des abris souterrains pour plus de trois décennies, et les affaires ne cessent de s'améliorer, révèle Walton McCarthy, président de l'entreprise.

Cette entreprise vend des abris en fibres de verre capables d'héberger de 10 à 2 000 adultes vivant sous terre pendant un à cinq ans grâce à de l'électricité, de la nourriture, de l'eau et de l'air filtré, raconte M. McCarthy.

Les abris coûtent entre 400 000 $ et 41 000 0000 $ pour une installation construite et installée par Radius, adaptée à 750 personnes, déclare M. McCarthy

« Nos ventes doublent chaque année depuis cinq ans », avoue-t-il. D'autres fabricants d'abris incluent Hardened Structures de Colorado et Utah Shelter Systems, ce dernier annonçant également une augmentation dans ses ventes.

Les abris ont des détracteurs. Professeur d'histoire à la State University-Chico en Californie et auteur de One Nation Underground: The Fallout Shelter in American Culture (Nation souterraine : la disparition de l'abri dans la culture américaine), Ken Rose affirme que ces abris étaient une mauvaise idée il y a cinquante et ils le sont toujours aujourd'hui.

« Un terroriste détenant une bombe dans une valise n'est rien par rapport au sentiment que donnait la Guerre froide dans les années 50 et 60, à savoir une annihilation potentielle de la race humaine », déclare-t-il.

Steve Davis, président de l'entreprise All Hands Global Emergency Management Consulting, située à Maryland, reste également sceptique.

Selon son site Web, All Hands a aidé plus de 100 clients dans les secteurs public et privé par des services de gestion des urgences et de sécurité nationale.

Les types de cataclysmes imaginés par les fabricants des abris risquent « très peu de se produire par rapport à ce qui va se passer d'après nos connaissances », affirme M. Davis.

«  Nous savons qu'un immense tremblement de terre arrivera un jour sur la côte Ouest et qu'un ouragan frappera la Floride, la Côte du Golfe et la côte Est », dévoile-t-il. Nous appuyons la préparation adéquate, mais nous ne croyons pas que c'est nécessaire de creuser un trou dans le désert. »

Le réseau Vivos est l'idée du créateur de Del Mar en Californie, Robert Vicino, qui a lancé ce projet en décembre dernier.

Il dit qu'il cherche des acheteurs qui sont prêts à payer 50 000 $ pour les adultes et 25 000 $ pour les enfants.

Anciennement sous la direction du gouvernement américain dans un site non divulgué près de Barstow, en Californie, cette entreprise démarre avec un abri souterrain reconditionné d'une surface de 13 000 pieds carrés, doté de chambres pour 134 personnes, informe-t-il.

M. Vicino évalue le coût moyen d'un abri à 10 millions de dollars.

Vivos prévoit construire des installations larges de 100 000 pieds carrés. C'est ce que confirme le courtier immobilier Dan Hotes de Seattle, collaborateur de Vicino depuis quatre ans sur un projet concernant une propriété en temps partagé de maisons de luxe à prix très élevé et, à présent, associé à Vivos.

Il est possible que les abris contre les catastrophes attirent ceux qui cherchent à mettre de l'ordre dans un monde rempli de risques et d'incertitudes, énonce Alexander Riley, associé du professeur en sociologie à la Buckwell University à Lewisburg, en Pennsylvanie.

« Ces gens-là disent : ‘Je peux tout assurer. Si je m'organise suffisamment bien, je peux même survivre un astéroïde qui frapperait la Terre et qui causerait un nuage de poussière comme ce qui aurait éradiqué les dinosaures' », explique M. Riley.

Le site Web de Vivos montre un compte à rebours prenant fin le 21 décembre 2012, date à laquelle le Compte long du calendrier Maya indique la fin d'une ère de 5 126 ans et moment où certaines personnes s'attendent à une apocalypse incertaine.

Toute notion de profit réalisé de par la peur des gens irrite M. Vicino, dont le site Web terravivos.com liste onze catastrophes planétaires, allant d'une guerre nucléaire aux éruptions solaires aux comètes.

« On ne pense pas à la personne qui vous vend un extincteur comme quelqu'un qui tire avantage de votre peur, exprime-t-il. Le fait que vous n'utiliseriez peut-être jamais cet objet ne fait pas de lui du gaspillage ou quelque chose de mauvais. Nous ne créons pas la peur, car elle est existe déjà. Nous créons une solution. 

Keith Matheny est un reporter du Desert Sun, à Palm Springs, en Californie.

Texte traduit par L'Éclair.

Texte original:

 http://www.usatoday.com/news/nation/2010-07-28-doomsday28_ST_N.htm?csp=34news&utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+usatoday-NewsTopStories+%28News+-+Top+Stories%29&utm_content=Google+Reader

http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=950945

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche