Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 00:37

Guerre autour de la fluoration de l’eau : le gouvernement reconnaît ses dangers, les experts parlent

31 décembre 2011

 

 

Ne vous leurrez pas, ce n’est pas le gouvernement français qui reconnaît la dangerosité du fluor mais le gouvernement américain! Non mais, en France il y a encore de l’argent à se faire sur le dos des français…


© fluoridationfacts.com

 

Il y a quelques années à peine, parler du fluor comme d’une substance dangereuse, c’était s’exposer aux moqueries et au mépris. Pendant des années, une poignée d’individus étaient les seuls à attirer l’attention sur ses dangers pour la santé. Leurs appels étaient, et continuent, à ne pas être entendus malgré le fait que l’opinion publique sur le fluor a beaucoup changé en peu de temps.

En fait, même le gouvernement des États-Unis a réclamé la baisse des taux de fluoration de l’eau à la suite d’une étude publiée dans Environmental Health Perspectives et qui a trouvé que la consommation accrue de fluor provoquait une baisse du QI chez les enfants.

Le grand public essaie de mettre fin à la fluoration, les journaux traditionnels reconnaissent ses effets négatifs et même un certain nombre de dentistes professionnels ont reconnu les dangers du fluor et se sont prononcés contre son utilisation et sa distribution. Plus récemment, le Conseil municipal de Palmer en Alaska a passé un décret abrogeant l’autorisation de la fluoration de l’eau de la ville.

Fluorure de sodium, le voyage : de la mort aux rats au dentifrice  

La dentisterie et la santé dentaire traditionnelles ont été les véhicules par lesquels le fluorure de sodium, un produit chimique dérivé du fluor, a été injecté dans nos vies quotidiennes. Prétendu « combattre les caries » et « renforcer l’émail », il a proliféré jusqu’à se retrouver dans les dentifrices en tous genres. Les dentistes appliquent aussi le fluor localement aux dents durant les visites de contrôle pour produire lesdits effets. Il a également été ajouté aux réserves d’eau municipales depuis le début des années 1900, sous prétexte qu’il favorise la santé et l’hygiène dentaires.

Malgré cela, le fluor a des antécédents négatifs bien connus en ce qui concerne son utilisation et les produits qui l’utilisent comme ingrédient actif. S’il est utilisé dans le dentifrice et diverses solutions buccales, le fluor est également l’ingrédient principal de nombreux poisons pour rats, du Prozac (un antidépresseur qui s’avère mener au suicide et à d’autres maladies) et est même classé comme une substance toxique.

En fait, les précautions de sécurité du fluorure de sodium sont très parlantes :

Mentions trouvées dans « Risques et Sécurité »

R25 – Toxique si ingéré. R32 – Le contact avec de l’acide libère des gaz très toxiques. R36/38 – Irritant pour la peau et les yeux. S1/2 – Garder hors de portée des enfants. S22 – Ne pas respirer la poussière. S36 – Porter des vêtements protecteurs appropriés. S45 – En cas d’accident ou si vous avez un malaise, contactez immédiatement un médecin (montrez si possible l’étiquette.)

Il est bien sûr important de remarquer qu’il existe une différence entre l’exposition externe au fluor et son ingestion. Avec l’exposition externe, la quantité d’exposition interne réelle peut être minime. Cependant, de nombreuses formes d’exposition au fluor se font via la digestion de la substance qui a été reliée à la baisse du QI dans des études majeures. Des comprimés de fluor ont été distribués aux enfants dans les écoles publiques, menant à la digestion complète de la substance, contrairement à son application externe.

 

Depuis quelques temps, de nombreux individus se prononcent contre la fluoration de l’eau et son adjonction dans l’alimentation, les produits d’hygiène buccale et les médicaments psychotropes. De nombreux pays étrangers ont interdit son adjonction dans les réserves d’eau municipales et de nombreux états des États-Unis suivent progressivement ce chemin, alors que des recherches continuent à sortir sur le sujet.

Plus récemment, de nombreux dentistes praticiens ont admis que la fluoration de l’eau constitue un risque sanitaire et devrait être arrêtée. Ceci est la preuve d’une nature profonde d’humilité qui fait défaut à la plupart des médecins et compagnies pharmaceutiques. Si l’establishment médical pouvait reconnaître ses manquements et travailler à les changer, il n’y aurait rien à craindre. Malheureusement, dans la course au profit, ils s’échinent à maintenir un semblant d’authenticité tout en dépouillant l’individu de sa santé et de son argent.

Source: Sott.net

 

Partager cet article

commentaires

HenryG.L. 02/01/2012 01:08

C'est pour ça que je ne bois pas de l'eau du robinet. Je ne bois que de l'eau de source. C'est plus chère en effet, mais c'est plus sur.

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche