Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 03:43

Les dirigeants veulent-ils tous nous tuer ? Alertes !

Allons-nous être privés de nos droits élémentaires vitaux ?

Articles importants, à relayer ! (eva)

 

 

NOM-tetes-de-mort.jpg

1) Domination par le crime organisé international:

 

Depuis des décennies, nos dirigeants successifs ont accepté de privilégier les intérêts obscurs et financiers de criminels internationaux, au mépris de la sauvegarde de nos intérêts vitaux et élémentaires, de nos Droits Elémentaires, et de la préservation de notre environnement.

 

Ces criminels internationaux forment depuis plus de deux siècles, un gouvernement mondial secret, constitué des banquiers internationaux et de leurs cliques de lobbies, regroupés au sein de cercles d’«élite» et de sociétés secrètes.

 

Depuis des décennies, nos dirigeants corrompus respectifs ont permis, successivement, que nous soyons maintenus sous la domination de ces criminels, après avoir participé sciemment à leur prise de pouvoir sur nous.

 

Cette domination s’exerce donc sournoisement par l’intermédiaire de nos Etats respectifs, lesquels sont sous le contrôle manifeste du crime organisé international précité.

 

Principalement, nos institutions politiques et judiciaires jouent le rôle d’interface entre ce crime organisé international et nous, les Peuples Souverains, au point qu’elles constituent un rouage essentiel dudit crime organisé.

 

Ces institutions corrompues par leur hiérarchie, elle-même corrompue en amont, ont pour réelle fonction de protéger les intérêts du crime organisé international, en organisant le mensonge et la supercherie – avec la complicité active des médias.

 

L’imposture est organisée aujourd’hui au niveau européen, sur le même schéma que celui que nous connaissons sensiblement dans chaque pays d’Europe Unie, ainsi que dans les pays anglophones, entre autres.

 

 

2) Système monétaire imposé à notre civilisation; fléau pour l’Humanité et pour la Vie sur Terre:

 

Parmi la longue liste des dépendances qui nous sont imposées par nos dirigeants corrompus – énergie, alimentation, éducation, pensé, santé, information etc…- il en est une qui constitue la source de tous nos maux:

 

La trahison principale de la part de nos dirigeants consiste à maintenir nos nations sous la dépendance monétaire de ces banquiers criminels internationaux.

 

(En effet, la France par exemple, ne fabrique qu’à peine 5 % de sa monnaie, étant de ce fait obligée d’emprunter les 95 % manquant, aux banquiers internationaux.)

 

Malgré ce que prescrivent nos lois, ces criminels fabriquent la monnaie à la place des Nations, dont c’est pourtant la prérogative exclusive et élémentaire.

 

Ce ne sont que des faux-monnayeurs internationaux, crédités par nos dirigeants corrompus.

 

Les Peuples Souverains sont victimes d’un racket organisé mondialement, afin de rembourser avec des intérêts, une dette internationale qui ne devrait pas exister.

 

(En France, nous sommes soumis à cette dette inique depuis 1973, date à laquelle le président VGE nous a délibérément placé sous la dépendance des faux-monnayeurs internationaux.)

 

Cette dette représente en moyenne un tiers de manque à gagner sur le niveau de vie de chacun d’entre nous.

 

Tous les peuples des pays d’Europe Unie sont aujourd’hui sous cette même dépendance vis à vis des faux-monnayeurs internationaux, depuis le 7 février 1992; date à laquelle ils ont été trahis par leurs dirigeants, lesquels ont sacrifié le pouvoir régalien de création de monnaie de leurs nations.

 

Cette dépendance s’est accrue à travers un texte inique rédigé, là encore, par l’IlluminatI VGE; le «traité de Maastricht» (transposé en France dans la loi du 4 août 1993) incriminé précisément ici par son article 104.

 

Le système monétaire qui fait loi dans le monde, imposé par ces criminels internationaux, est aussi inique qu’incohérent, et est pourtant admis dans notre inconscient collectif comme étant «normal».

 

La raison en est que notre inconscient collectif est la cible principale d’un formatage profond et indicible, organisé par les criminels internationaux, à l’aide des moyens médias et de communication qu’ils contrôlent pour nous désinformer, neutraliser notre libre arbitre, notre liberté de penser, à l’échelle internationale.

 

Car, il n’est pas normal que des entité privées puissent battre monnaie à la place des Nations.

 

Il n’est pas normal que les Etats, ne fabriquant pas leur monnaie, doivent prélever de l’argent aux Peuples Souverains, alors qu’ils devraient leur en donner, et pourraient le faire si ils fabriquaient leur monnaie;

 

Il n’est pas normal que la monnaie puisse se démultiplier, se reproduire toute seule, enrichissant de façon exponentielle ceux qui en ont le plus, appauvrissant de façon toute aussi exponentielle ceux qui en ont le moins;

 

Il n’est pas normal que nous soyons ainsi prisonniers d’une logique de «pouvoir d’achat», de «croissance», de propriété et d’accumulation de richesses, au détriment de nos valeurs essentielles;

 

Il n’est pas normal que les banquiers internationaux puissent créer la monnaie ex nihilo, sur simple base de nos emprunts, sans plus aucune valeur réelle de référence;

 

Il n’est pas normal que les banques aient le pouvoir, en pratique, d’allouer autant de crédits que ce qui leur est demandé, pour créer sur ces seules demandes d’emprunts, la monnaie sur laquelle elles se font payer des intérêts iniques.

 

 

3) Société de consommation, ou…

 

système de racket organisé des peuples, déchéance planifiée de l’espèce humaine et mise à mort de la Nature:

 

Ce système monétaire constitue la cause majeure de la destruction organisée de notre planète, car tout ce qui génère de la croissance et surtout des dépenses – industrialisation, surconsommation - cause en fait l’endettement des individus et des nations, et permet donc la création de monnaie, sur la base de leurs emprunts vis à vis des banquiers criminels qui s’enrichissent ainsi, en vue de s’acheter le pouvoir par la corruption.

 

Sous couvert de ces frais insensés, nos politiciens prétendent agir pour notre intérêt collectif, participant en fait à la stratégie mondiale criminelle ici dénoncée:

 

Leur mission consiste d’une part à pousser les nations et leurs citoyens à générer le plus possible de dépenses et donc d’emprunts, à travers une course hystérique à la consommation et à la croissance, et d’autre part à les rendre dépendants des lobbies de l’industrie.

 

A titre d’exemple pour la France, citons les dépenses faramineuses de la secte Sécurité Sociale, avec, à titre anecdotique, l’inquisition des campagnes de vaccination, qui permet:

  • L’enrichissement des lobbies pharmaceutiques

  • L’enrichissement en amont, des banquiers internationaux

  • L’empoisonnement et la dégénérescence de l’Humanité, ciblée à travers ses enfants

  • La suite du plan d’enrichissement des lobbies et des banquiers internationaux, avec la poursuite de la stratégie d’affaiblissement de l’espèce humaine, via des traitements nocifs imposés pour combattre soit-disant les décès et maladies causés par les vaccins, imputés du coup à d’opportunes «maladies de civilisation».

 

L’exemple cité rejoint toutes les problématiques causées par des technologies ou modes de vie imposés à notre espèce, au sein de son système sociétal, telles que:

 

  • Les amalgames dentaires

  • L’amiante

  • Les ondes de téléphonie mobile et autre wii-fi et micro-ondes

  • Les OGM

  • Les pesticides et engrais chimiques

  • Les aditifs alimentaires neurotoxiques, OGM, et autres (aspartam, glutamate, lécithine de soja transgénique…)

  • Les véhicules à moteur à énergie polluante

  • Les énergies polluantes, dangereuses et destructrices (nucléaire, carburants, bio-éthanol…)

  • Divers habitudes alimentaires dites traditionnelles, et provoquant des listes interminables de désordre sur notre santé (la baguette, les sucres, sels et farines raffinés, le café, les sucres omniprésents, les produits laitiers, les excès de produits d’origine animale …)

Etc…

 

Toute indépendance ou forme d’autarcie de l’humain, qu’elle soit sur le plan de l’énergie, de l’alimentation, de l’éducation, de la santé ou autre, est combattue par une inquisition généralisée, conduite par notre Etat aux ordres du crime organisé international.

 

 

4) Notre système sociétal; chef d’œuvre du crime organisé international:

 

Nous admettons tout ce qui est inadmissible, pour la grande majorité d’entre nous, dans l’ignorance totale générée par des campagnes générales et massives de désinformation et de propagandes - principalement les publicités - qui constituent la stratégie de manipulation des masses de notre système sociétal; du moins, du système sociétal qui nous est imposé.

 

Car si le système monétaire mondial constitue l’œuvre des criminels internationaux, il en est de même, à la base, en ce qui concerne notre schéma sociétal, de façon que leurs règles iniques y soient admises de façon irrévocable et indiscutable, sous couvert d’une imposture de démocratie, et par le biais d’une manipulation de notre inconscient collectif et de l’information.

 

Le système sociétal criminel qui nous est imposé est, à la base, axé sur la surconsommation et la croissance, à travers une forme de technologie volontairement destructrice et empoisonneuse, aux multiples déclinaisons et industries ; ce, au détriment de notre qualité de vie, de nos besoins vitaux élémentaires, de nos valeurs élémentaires et de notre environnement, pour ne faire le jeu, au bout du compte, que du crime organisé

international.

 

Le système sociétal crée toujours plus de besoins, et nous conditionne pour la quête de plus de «pouvoir d’achat» pour satisfaire les dits besoins, au mépris de nos valeurs humaines et morales élémentaires.

 

Nous acceptons d’abandonner notre qualité d’Humains pour n’être plus que des «consommateurs», générant – outre le saccage de notre planète - des dépenses et des dettes, et donc des bénéfices pour les banquiers internationaux, qui peuvent ainsi corrompre qui ils désirent.

 

La corruption et le crime organisé ne constituent pas un phénomène marginal qui viendrait infiltrer une société saine, mais constitue ses fondations élémentaires, ce depuis sa création.

 

La lutte contre la corruption et le crime organisé, prétendument menée par nos institutions politiques et judiciaires, n’est que mensonges éhontés, que vaste escroquerie, que trahison fondamentale.

 

Nos institutions couvrent en fait les exactions du crime organisé dans notre société, sous ses formes les plus variées et les plus odieuses:

 

La raison principale en est que nos dirigeants et autres notables n’ont accès au pouvoir qu’à travers leur cooptation dans diverses sociétés secrètes qui organisent leur compromission, et leur corruption.

 

C’est ainsi que la traite et l’exploitation des êtres humains les plus vulnérables par les plus puissants, constitue, sous nos yeux, un phénomène de société aussi répandu que puissamment protégé et passé sous silence, par les criminels mêmes qui jouissent de statuts leur offrant impunité totale, directement, ou indirectement.

 

A ce titre, les réseaux de criminels pédophiles et de traite d’êtres humains se développent impunément, dans une parfaite omerta institutionnelle organisée par nos notables, essentiellement du monde politique et judiciaire, principale cible commerciale de ces trafics:

 

Il en est de même concernant la spoliation organisée de nos aînés, par les institutions tutélaires, judiciaires, psychiatriques avec la participation massive et formelle des juges, experts psychiatres, avocats, notaires, assureurs et brocanteurs divers, entre autres.

 

Dans notre société: De «consommateur», l’être humain est appelé à devenir produit de consommation, comme les autres espèces qu’il est conditionné à massacrer sans état d’âme.

 

Notre système sociétal est, après examen, profondément criminel; ceux voulant échapper à la compromission et dénoncer ces faits, devenant victimes à leur tour de terrorisme d’Etat.

 

Nous pensons trop souvent, à l’énoncé de ces monstrueuses réalités, qu’elles ne sont pas «possibles», parce que nous ne voyons pas de logique dans le fait que nos dirigeants puissent délibérément œuvrer pour notre perte, se conduire en prédateurs vis à vis des plus vulnérables d’entre nous, entre corruption, compromission, débauche innommable et assouvissement d’un pouvoir malsain:

 

Beaucoup d’entre nous, n’ayant pas la vision globale apportée ici, pensent que ce qui est dénoncé ne peut être vrai, convaincus que notre société ne le permettrait pas, qui de plus est, dans de telles proportions;

 

Beaucoup d’entre nous se rassurent en répétant ce qu’argumentent les criminels imposteurs, à savoir qu'«il ne faut pas généraliser»; or, le crime et l’imposture sont bien une généralité de notre société, dont la perception est possible dès que l’on accepte de prendre une vue globale de notre système sociétal.

 

Ce système sociétal tend par son essence même, à tromper, à corrompre et à compromettre les individus insidieusement formatés et affaiblis, qui en son sein, massivement, suivent sa logique criminelle, prenant exemple sur la prétendue élite.

 

Dans cette matrice maléfique qu’est notre société, nous sommes toutes et tous plus ou moins corrompus et compromis, qu’on le veuille ou non.

 

Ce système sociétal pervers constitue le moyen utilisé par les banquiers internationaux et leurs cliques criminelles, pour nous maintenir sous leurs multiples dépendances, nous pousser individuellement et collectivement à l’endettement pour leur enrichissement, nous compromettre et nous pervertir à travers la quête d’une place avantageuse et confortable dans la société, nous maintenir dans un état de peur indicible censé nous interdire tout « écart ».

 

Ce système sociétal constitue également un moyen de provoquer dès notre plus jeune âge, notre déchéance en profondeur sur les plans physique, intellectuel, spirituel et moral; de provoquer la dégénérescence de notre espèce; de créer nos divers conflits et divisions, et de s’assurer de notre manœuvrabilité, et de notre parfait contrôle.

 

Pour cette raison, nous devons inscrire notre exigence de licencier nos dirigeants corrompus dans une démarche fondamentale, en vue de changer notre système politique et notre système sociétal, afin de recouvrer notre indépendance, notre liberté et de construire un monde meilleur sur des bases radicalement neuves.

 

 

5) La Crise et le Nouvel Ordre Mondial:

 

(Vue sur la France: Chapitre à adapter pour chaque pays concerné)

 

Aujourd’hui, nous sommes confrontés à une crise annoncée comme «sans précédent» par nos propres dirigeants, qui prétendent exploiter l’événement tragique pour se faire mousser un peu plus, et nous manipuler un peu plus.

 

A l’occasion de cette crise, …NS de NB… participe sciemment, tout comme ses homologues européens, à l’asphyxie de notre Nation, en prétendant renflouer les banques nationales:

 

Or, l’argent qu’il dilapide au nom du Peuple Souverain est - puisque l’Etat ne le fabrique pas – emprunté aux banquiers internationaux pour lesquels la crise est un événement réjouissant, prévu de longue date ; l’aboutissement de leurs plans criminels!

 

… NS de NB, sa clique et leurs donneurs d’ordres, organisent sciemment la faillite de notre Nation, en ce moment même.

 

Cette crise n’est donc pas une surprise pour nos dirigeants; elle constitue, outre l’ouverture des vannes pour leurs donneurs d’ordres, l’occasion tant attendue de nous plonger dans plus de misère, plus de violence, plus de dépendance, au point que nous implorions nos dirigeants pour que ceux-ci daignent trouver une solution.

 

Cette solution est déjà prévue, puisque la stratégie des criminels internationaux consiste depuis toujours à créer les malheurs qui font leurs fortunes et notre perte, pour apporter les solutions qui font également leurs fortunes et notre perte.

 

Cette solution est d’ailleurs plébiscitée par  NS de NB et ses homologues européens: il s’agit de l’avènement du Nouvel Ordre Mondial, avec une monnaie unique, un gouvernement mondial unique.

 

http://vivredebout.over-blog.com/

 

 

 


NOM-tetes-de-mort.jpg

 

 

"Il est interdit de cultiver votre jardin

et de récolter vos propres graines!"


Loi S510


Notre droit de cultiver notre propre nourriture est en péril. Il est urgent d'agir.


Le projet de loi du Sénat S 510 de sécurité des aliments, Loi sur la modernisation, le vote est imminent!: Il va interdire le jardinage et la conservation des graines!

 

BRAVO! VOUS ALLEZ REAGIR A L'ARTICLE SUIVANT:

"Notre droit de cultiver notre propre nourriture est en péril. C’est urgent.


"Notre droit de cultiver notre propre nourriture est en péril. C’est urgent.


Le projet de loi du Sénat américain S 510 de sécurité des aliments, loi sur la modernisation, le vote est imminent: Il va interdire le jardinage et la conservation des graines!


La Loi sur la modernisation de la sécurité alimentaire, a été appelée «le projet de loi le plus dangereux de toute l’histoire des États-Unis d’Amérique». Il règlementerait le droit du public au développement, au commerce et au transport d’aliments.

 

Cela donnerait un plus grand pouvoir pour réglementer les plants de tomates dans votre jardin. Il accorderait le pouvoir d’arrêter et d’emprisonner des gens qui vendent des concombres dans les marchés agricoles. Il criminaliserait le transport de produits biologiques si vous ne respectez pas les règles autoritaires du gouvernement fédéral.


«Ce sera l’autorité la plus offensive contre la culture, le commerce et la consommation de produits alimentaires et agricoles de notre choix. Il sera inconstitutionnel et contraire au droit naturel ou, si vous préférez, à la Volonté de Dieu.» - Dr Shiv Chopra, Dénonciateur des risques pour la Santé au Canada.


Cette loi tyrannique met toute la production alimentaire (oui, même les denrées alimentaires produites dans votre propre jardin) sous l’autorité du ministère de la Sécurité intérieure. Ce sont les mêmes personnes qui ont mis en place le scanner corporel dans les aéroports.


Cette loi donnerait également au gouvernement Américain, le pouvoir d’arrêter tout producteur de denrées alimentaires, comme un criminel (un «passeur») pour la seule culture de laitue et de la vendre sur le marché d’un agriculteur local.


Elle vend également la souveraineté américaine sur notre propre approvisionnement alimentaire en cédant les droits à l’autorité de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) et le Codex Alimentarius (http://www.cancertruth.net/newsletter_2010feb.html/CA-SR.pdf) [en français: http://lavienaturelle.net/resources/CancerTruth+-+Traduction+du+10+F$C3$A9vrier+2010.pdf, dont nous dépendrions.


Il est question de criminaliser la conservation des semences (http://foodfreedom.wordpress.com/2009/06/13/seeds-how-to-criminalize-them/), en faisant passer les jardiniers qui sauvent les semences traditionnelles en criminels de droit commun. Ceci est évidemment conçu pour donner aux sociétés comme Monsanto, le monopole sur les semences.


Ils créeraient un fardeau de paperasserie déraisonnable qui mettrait les petits producteurs à la faillite, entraînant plus de pouvoir sur l’approvisionnement alimentaire, et le monopole du passage à de grandes sociétés multinationales.


Je vous encourage à en savoir plus sur ce projet de loi dangereux à propos du péril alimentaire, sur Wordpress (http://foodfreedom.wordpress.com/2009/06/13/seeds-how-to-criminalize-them), et regarder cette excellente vidéo de NaturalNews.TV (http://naturalnews.tv/v.asp ?v=9209B7B02D4A5A8EA8B71038D6C18D26), qui explique plus en détail le S.510.


Agissez dès maintenant ou nous allons perdre notre droit à produire notre propre nourriture! Signez cette pétition des citoyens pour la santé : http://www.citizens.org/ ?page_id=2312.


Faites-le dès aujourd’hui! Cela est vraiment important. Ce site peut être surchargé avec les gens qui y vont pour protester. Essayez à nouveau plus tard si cela est le cas.


En outre, l’Institut Cornucopia a récemment envoyé un e.mail urgent d’appel à l’action, contenant les informations suivantes:


Comment faire pour protester contre le projet de loi 510 du Sénat:


1) Allez sur Congress.org et tapez votre code postal dans la case, dans le coin supérieur droit.


2) Cliquez sur le nom de votre sénateur, puis sur l’onglet contact de son numéro de téléphone. Vous pouvez aussi appeler le standard du Capitole et demander à être connecté directement au bureau du sénateur: 202-224-3121 202-224-3121


3) Une fois connecté, demandez à parler à la personne du personnel législatif chargé de l’agriculture. Si elles ne sont pas disponibles laisser un message vocal. N’oubliez pas d’inclure votre nom et votre numéro de téléphone.


Donnez-leur ce message à l’appui de l'«Aendement Tester» qui exempterait les petites exploitations, de la loi S.510:


«Je suis un électeur du Senateur___________. Je demande qu’il / elle aille en faveur de l’amendement au projet de loi Tester la sécurité alimentaire. L’amendement Tester exonérera de la plus sûre façon, les petites fermes, les propriétaires-exploitants, les agriculteurs qui commercialisent leurs produits directement aux consommateurs, et les magasins ou les restaurants. La législation sur la sécurité alimentaire ne devrait pas créer de coûteuses et inappropriées barrières réglementaires à l’agriculture familiale, et au mouvement des aliments sains. S’il vous plaît soutenez l’amendement Tester et les opportunités de marché pour les petites et moyennes entreprises, les exploitations familiales, et les petits établissements de transformation alimentaire.»


Vous pouvez également expliquer que vous vous opposez à la Loi sur la modernisation de la salubrité des aliments, dans son intégralité, car c’est une loi destructrice, c’est une « liberté » d’écrasement qui va détruire l’avenir de l’alimentation en Amérique.


Rappelez-vous, l’Amérique a déjà perdu le contrôle de sa masse monétaire de la Réserve fédérale (il y a près d’une centaine d’années). L’Amérique a perdu sa santé en raison de l’industrialisation médicale, à cause de l’agenda à but lucratif. Maintenant, nous risquons de perdre notre droit à cultiver notre propre nourriture, et à sauver nos propres semences, si le projet de loi 510 du Sénat passe.


Cette situation est dangereuse, la loi tyrannique qui serait imposée au peuple Américain, l’amènerait dans une ère des ténèbres et dans la malnutrition. Elle criminaliserait de nombreuses personnes qui cultivent nos aliments, et la production alimentaire se transformerait en un autre monopole des multinationales.


S’il vous plaît prenez le temps maintenant de contacter votre sénateur Américain, et faites entendre la voix de votre ferme opposition à ce projet de loi.


Source: Sante-Naturelle

Texte complet: http://www.mediafire.com/ ?70yt2sr4atxd69z


Etats-Unis: Monsanto propose une loi pour interdire les potagers des particuliers:

http://www.alterinfo.net/Etats-Unis-Monsanto-propose-une-loi-pour-interdire-les-potagers-des-particul iers_a31215.html

 

Voir aussi:


http://www.cancertruth.net/newsletter_2010feb.html/CA-SR.pdf

http://foodfreedom.wordpress.com/2009/06/13/seeds-how-to-criminalize-them/

http://foodfreedom.wordpress.com/2009/06/13/seeds-how-to-criminalize-them/

http://naturalnews.tv/v.asp ?v=9209B7B02D4A5A8EA8B71038D6C18D26

 

Pétition: http://www.citizens.org/ ?page_id=2312


 http://www.google.fr/#hl=fr&q=loi+S510&aq=f&aqi=g1&aql=&oq=loi+S510&fp=e35d8012e6c42e6a

 

http://artdevivresain.over-blog.com/article-il-faut-cultiver-son-jardin-voltaire-66116003.html

.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche