Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 03:40

Un article ancien, mais qui rappelle la situation des Droits de l'Homme  au... Maroc. Enfin ! (note d'eva)

Maroc : emprisonné et torturé pour avoir voulu voir le roi

Créé le 29-07-2011 à 17h49 - Mis à jour le 04-08-2011 

Par Le Nouvel Observateur

Zakaria Moumni, ancien champion de boxe "light contact", a été emprisonné à Rabat, le 27 septembre 2010, au terme d'un procès "inique et expéditif". Il espérait une grâce royale lors de la Fête du Trône, en attendant un nouveau jugement mi août.

Zakaria Moumni à Paris, où il habitait depuis 2007, avant son arrestation lors d'un voyage à Rabat. (DR)

Zakaria Moumni à Paris, où il habitait depuis 2007, avant son arrestation lors d'un voyage à Rabat. (DR)

 

Zakaria Moumni, 31 ans, ancien champion du monde marocain de "light contact", une catégorie de boxe thaï, était loin de penser se retrouver dans les geôles marocaines en se rendant à Rabat le 27 septembre 2010…

Tenu au secret pendant cinq jours, puis interrogé et torturé, il a été condamné à trois ans de prison pour "escroquerie" au terme d’un procès inique et expéditif: son avocat n’a pu y assister, les deux personnes qui ont porté plainte ne se sont jamais présentées et restent introuvables. L’épouse de Zakaria, Taline Moumni, de nationalité française, se bat depuis plus de neuf mois pour la libération de son mar et dénonce, soutenue par Human Rights Watch et Amnesty Internationale, "un procès loin d’être équitable et fabriqué de toutes pièces". Elle a créé un comité de soutien.


Nous l’avons rencontrée à Paris fin juin 2011, à son retour de Rabat où elle avait pu voir son mari pour le première fois (voir vidéo ci-dessous).


 

Pour Taline Moumni, "ce que l’on reproche à mon mari c’est son audace". Depuis 1967, un décret royal donne droit à tout champion du monde marocain d'obtenir un poste payé par le ministère des Sports. Le roi a accordé ce droit à Zakaria Moumni mais rien ne s'est passé. Zakaria multiplie alors les démarches pour rencontrer Mohammed VI, allant jusqu'à  manifester, le 25 janvier 2010, devant le Château de Betz, dans l'Oise, où le roi possède une propriété. "Des gardes du corps lui font comprendre qu'il aura des ennuis si il continue", rappelle son épouse. Il raconte à la presse, se plaint que les ordres du roi ne sont pas respectés. Le roi est-il au courant ? "L'entourage fait écran, à ce jour je n'en sais rien", répond Taline Moumni.

En janvier 2011, la peine de Zakaria Moumni a été réduite de 6 mois. Fin mai, Vincent Peillon et une centaine d'eurodéputés ont adressé, un courrier aux autorités marocaines pour demander la libération du boxeur. Le 29 juin 2011, le jugement a été cassé en appel et Zakaria Moumni devrait être rejugé mi août. En attendant, il espérait béneficier d'une grâce royale à l’occasion de la fête du Trône qui s'est déroulée samedi 30 juillet.

Malika Elkord-Le Nouvel Observateur

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Populations sinistrées
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche