Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 06:10

 

Mardi 24 avril 2012 2 24 /04 /Avr /2012 16:43

portugal.jpg Les anciens militaires à l’origine de la “révolution des œillets” du 25 avril 1974, qui avait vu le pays en finir avec quarante-huit ans de dictature, ont réussi un grand coup médiatique et symbolique. Ils ont annoncé via l’association 25 Abril qu’ils boycotteraient, pour la première fois depuis le retour à la démocratie, les cérémonies officielles célébrant la révolution. L’association a rendu public un manifeste intitulé Avril ne désarme pas dans lequel il dénonce “la ligne politique suivie par le pouvoir actuel qui ne reflète plus le régime démocratique hérité des idéaux du 25 avril”. Les militaires estiment que la démocratie ne peut se résumer à des droits civils et politiques faisant fi des droits sociaux.


“Le contrat social établi par la Constitution a été rompu. Les sacrifices infligés aux citoyens sont insupportables et mettent en péril la dignité humaine. La politique actuelle protège les privilèges, aggrave la pauvreté et l’exclusion sociale”, peut-on lire dans Público. Les militaires du 25 avril appellent à plus de démocratie et à une mobilisation du peuple portugais pour défendre les valeurs de la Révolution. L’ancien président Mário Soares a entendu le message : il ne participera pas aux cérémonies officielles par solidarité avec les militaires. 


“DES SOULÈVEMENTS SONT A PRÉVOIR AU 4 COINS DU MONDE !!!! SCADY”


Source : Courrier internalional

.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche