Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 00:48
Portrait de Nostradamus
par son fils, César de Nostredame.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nostradamus

Les prophéties de la fin des temps

2de partie



Introduction de GP

 

 

Nous vous proposons ici en Français modernisé la suite du texte original de 1492 des Prophéties de la Fin des Temps qui fut en principe écrit de la même main que le traité "Ars Moriendi" (De l'Art de Bien Mourir). L'auteur attribue le crédit de sa réflexion à Saint Jérôme, père et docteur de l’Eglise latine, né à Stridona (Dalmatie) vers 331 et décédé à Bethléem (Palestine) en 420. Le nombre de ses oeuvres est immense mais c’est peut-être à tort que l'analyse des 15 signes selon les "anales juives" lui est attribuée car on n’en a retrouvé aucune trace dans ses écrits.

Nous poursuivrons avec une réflexion sur les similitudes des signes de la fin des temps dans les religions de tous les continents et en tous âges. L 'Apocalypse de Saint-Jean, les Centuries de Nostradamus, le Coran, la prophétie "Ciel Rouge" des Apaches... semblent toutes décrire les mêmes catastrophes et circonstances annonciatrices de la fin des temps. Si les récits de destruction planétaire pouvaient paraître surnaturels à nos aïeux et ont donné lieu à toutes sortes d'inspirations fantasmagoriques, les catastrophes décrites semblent tout à fait plausibles pour l'homme du 21ème siècle : réchauffement climatique, guerre bactériologique, destruction atomique, pollutions en tous genres, tsunamis, tremblements de terre, grand capitalisme, égoïsmes, globalisation, décadence et perte des valeurs chrétiennes, irréligiosité...

L'auteur effectue une analyse rationnelle et un travail méthodique. Cent ans avant Copernic, il cherche des explications naturelles aux 15 signes. Et il circonstancie ses intuitions et interprétations par les citations bibliques appropriées, sauf au 10ème signe lorsque les hommes sortiront des caves et cavernes pour ne constater, éberlués, qu'un spectacle de désolation qui les laissera sans voix. Au résultat et 500 ans plus tard, la plupart de ses interprétations peuvent encore être soutenues en toute raison.

Nous ferons enfin une digression pour comparer les annales et chroniques juives qui fondent ce traité aux Ecrits de la Mer Morte bientôt disponibles en consultation sur Nostradamia. Nous tenterons de déterminer si le traité des prophéties de la fin des temps correspond aux interprétations qui prévalaient au 4ème Siècle avant Jésus-Christ. Nous analyserons le texte au regard du "Rouleau de la Guerre". Ce texte vieux de 2500 ans propose des détails sur les belligérants et les circonstances du grand conflit planétaire qui opposera les forces du bien et du mal.

Le lecteur est invité en parallè à prendre connaissance sur ce site des interprétations de Nostradamus sur la fin des temps au chapitre du Grand Conflit. Nous lui recommandons aussi l'article "Les 7 coupes, 7 trompettes et 7 sceaux de l'Apocalypse" pour que notre réflexion se concentre sur la question centrale de la proximité de la fin des temps, de savoir si nous n'y somme pas déjà rendus et des signes qui restent à manifester avant que tout cela n'arrive.



Les 15 signes précédant le jugement de Dieu

(Texte intégral)



En la seconde partie de ce présent traité, nous déterminerons des signes qui précéderont le jugement général de Dieu. Car notre Dieu, qui est tant miséricordieux, ne nous veut jamais punir que, premièrement, il ne nous envoie quelques signes précurseurs pour nous exciter à faire pénitence. Et, selon les docteurs, je trouve que quatre signes précéderont en premier ; et, après les dits quatre signes, viendront quinze autres signes que saint Jérôme dit avoir trouvés dans les annales et chroniques des juifs, desquels je parlerai dans l’ordre.

Le premier signe des quatre précédant la fin et condamnation du monde sera que la puissance de Satan, laquelle, par la vertu de la passion du Rédempteur, était diminuée et liée, sera lâchée et déliée, quoique auparavant, par la vertu de ladite passion, elle fût tellement liée qu’elle ne pouvait pas autant nuire aux hommes qu’elle avait coutume ou qu’elle voulait. Car le diable est lié et détenu jusqu’à un certain temps où il sera délié, afin qu’il nuise plus fort par tentation et persécution pour la plus grande épreuve et purgation des élus, et la plus grande subversion et damnation des mauvais. Car, en la fin du monde, les bons seront parfaitement bons, et les mauvais parfaitement mauvais, selon ce qui est écrit en l’Apocalypse, au dernier chapitre :

Ap 22, 10-11
Car le temps est proche. Que le pêcheur pèche encore, et que le sale se salisse encore ; que le juste pratique encore la justice, et que le saint se sanctifie encore.

Le second signe des quatre précédant la fin du monde sera quand la charité sera refroidie. Car, de même qu’en l’homme, que les philosophes appellent le petit monde, quand il vieillit, la chaleur naturelle refroidit en lui, et, quand vient l’heure de la mort, elle fera complètement défaut en lui ; pareillement en est-il du grand monde, car plus il ira avant et approchera plus près de la fin, la charité, qui est la chaleur de la vie spirituelle, refroidira et, finalement, fera défaut, parce que le monde, déjà proche de la mort et de ses fin et terme, sera froid par faute de charité et sec par faute de dévotion, en lesquelles deux choses consiste la conservation de la vie spirituelle ; Or, de même que nous voyons la ferveur de charité être presque éteinte et l’humeur de dévotion et oraison être presque sèche et silencieuse, que pouvons-nous dire autre chose sinon que la fin du monde approche, ainsi que dit l’apôtre en l’épître qu’il écrit aux Hébreux,

Hébreux Chapitre 8.13
Ce qui est vieilli et vétuste est près de disparaître

C’est à dire que ce qui vieillit est près de la mort. Et si d’aucun veut considérer comment l’on sert maintenant indévotement et irrévérencieusement Dieu, comment il est méprisé, déshonoré et détestablement blasphémé, il verra que la dévotion n’est pas seulement refroidie, mais peut être dite éteinte, quant au souci de la charité envers son prochain ; et comme elle est presque faillie, il apparaît avec évidence, car plusieurs qui sont tout nus crient et n’ont point d’aide, et plusieurs faméliques meurent de faim, qui n’ont nul secours. La porte de la pitié est close, la fontaine de compassion a clos ses ruisseaux. Pillages publics et larcins s’exercent sur les innocents, qui n’ont aucune résistance ; la foi est faillie entre plusieurs parents et amis. Il ne manque plus que Dieu fasse son jugement sur ceux qui ont chassé et mis hors du monde charité et miséricorde.

Le troisième signe du nombre de quatre précédant la fin du monde est quand toutes sortes de péchés et d’iniquités seront au monde ; la crainte de Dieu reléguée et mise de côté ; quand il n’y aura ni vérité, ni miséricorde et pitié au monde, mais tout mensonge, tromperie et fourberie, et que les hommes s’aimeront d’un amour privé et qu’il ne leur importera que leur profit privé, de laquelle chose procèdent tous les vices, ainsi que de la charité procèdent toutes vertus. Car les hommes et femmes, avant la fin du monde, seront convoiteux, pleins de superbe, orgueilleux, blasphémateurs du nom de Dieu, désobéissants à leurs parents et supérieurs spirituels et corporels ; il seront ingrats, traîtres, détracteurs, rebelles et sans paix. Ils aimeront plus leurs voluptés charnelles que Dieu ; ils seront pleins de toute malice, de trahison, de fornication, d’envie, d’homicides, d’injures, inventeurs de fausses et perverses inventions, ainsi que le décrit l’apôtre en l’épître seconde qu’il écrit à son disciple Timothée 4. Considérons en nous-mêmes et pensons selon la droite vérité quels gens et quel monde il court maintenant, et regardons si les choses susdites ne sont point près d’être arrives et vérifiées. Certes, quand je considère bien, j’ai grande peur que oui ; Car, aujourd’hui, les péchés sont si grands et si énormes qu’il n’est homme qui les sût suffisamment écrire ni raconter. Dieu, par sa grâce, veuille amender son peuple et le fasse tourner et convertir à la vraie pénitence !

Le quatrième signe du nombre des quatre précédant le grand jugement général et la fin du monde, en signe que son peuple selon ses démérites, sera quand commotions, guerres, luttes et terribles commotions se feront en diverses parties du monde, et entre toutes les créatures vivantes e icelui. Car, premièrement, selon la parole de Notre Rédempteur Jésus-Christ rapportée en saint Matthieu, aux hommes, ennemis et adversaires les uns des autres, par tout le monde. Un peuple se lèvera contre l’autre, et un royaume à l’encontre de l’autre. Séditions, tromperies et trahisons se feront dans les villes et cités entre les citoyens et habitants. La paix sera ôtée de la terre : les hommes puissants se lèveront contre les moindres et contre eux-mêmes, les moindres contre les puissants et contre eux-mêmes. Une cité se lèvera contre l’autre, chaque famille et maison sera divisée en soi. Une personne s’armera contre l’autre, l’enfant contre le vieillard ancien, le paysan contre le noble, le prince contre le sujet et, au contraire, le sujet contre son prince et seigneur ; une religion contre l’autre. Il n’y aura monastère ou collège où il n’y ait tumulte, lutte, commotion, division et sédition. Et sera accompli ce qui est écrit

Jérémie, 9.3
Que chacun se tienne en garde contres son ami, ne vous fiez pas même à un frère ; car tout frère fait métier de supplanteur, tout ami se fait calomniateur.

C’est à dire : Chacun se donne garde de son prochain et n’a aucune confiance en son frère ; car chacun, soi-disant ami, cheminera lors frauduleusement, et un frère se moquera de l’autre et ne parlera point de vérité avec lui. Il parlera paisiblement et sous couleur de paix avec son ami, mais il lui mettra secrètement d’insidieux obstacles. De même, lors, sera accompli ce que dit le prophète

Michée 7.5-6
Ne vous fiez pas au prochain, n’ayez point confiance en l’ami ; devant celle qui partage ta couche, garde-toi d’ouvrir la bouche. Car le fils insulte le père, la fille se dresse contre sa mère, le belle-fille contre sa belle-mère, chacun a pour ennemis les gens de sa maison.

Et véritablement, quand la susdite commotion sera au corps de la chose publique, ce sera signe évident de la fin et extrémité du monde. D’autres commotions seront dans les éléments, car, avant la fin du monde, seront famines générales, non pas en une région ou province seulement, mais par tout le monde généralement. Car il y aura stérilité en la terre qui ne portera nul fruit, ni autre chose nécessaire et convenable pour la vie. De si grands mouvements de terre se feront contre le commun cours de la nature et de manière accoutumée, que plusieurs cités, tours et châteaux en seront détruits et abattus. En la mer et dans les fleuves il y aura de plus grandes tempêtes et commotions qu’au temps passé. L’air sera rempli d’épidémies et d’infections, desquelles viendront pestilences, mortalités et corruptions innombrables, tant chez les hommes que chez les bêtes. Tonnerres, éclairs et tempêtes, vents et tourbillons seront plus impétueux qu’ils ne furent jamais, tellement que les hommes seront réduits et constitués en terribles crainte et perplexité. Et, pour ce qui est dit, saint Jérôme raconte qu’il a trouvé 15 signes spéciaux précédant le grand jugement général de Dieu ; nous en parlerons ici dans l’ordre. Mais à savoir si lesdits signes seront continuels, sans quelque interruption ou s’il y aura quelque intervalle entre lesdits signes, le glorieux saint Jérôme ne l’a point exprimé ni déclaré, ni les autres docteurs n’en affirment rien de certain, mais le laissent et remettent en la volonté de Dieu, le créateur.

 

 

http://nostradamus.nostradamia.com/7dProphetieBiblique/Default.php

 

 

Les Prophètes

Articles

 

 

Signes sur terre, Mer et ciel - Le Jugement de Dieu (2)

Le premier signe est comment la mer se lève sur les montagnes

Le premier desdits 15 signes précédant le jour du grand jugement général sera que la mer s’élèvera quarante coudées (20 mètres) au-dessus des plus hautes montagnes du monde, et lesdites eaux demeureront en leur lieu, où elles seront ainsi élevées à la manière et similitude d’un miracle, sans décliner plus en une partie qu’en l’autre, afin que la parole du Psalmiste soit vérifiée :

Ps 93.4
Les soulèvements de la mer sont admirables ; mais le Seigneur qui est dans les cieux est encore plus admirable.

C’est à dire que les élévations de la mer seront étonnantes. Et Dieu, le Créateur, enverra cela pour punir et épouvanter les orgueilleux, car, comme dit le sage en ses Proverbes

Proverbes 13
Le coeur du superbe est comme une mer agitée qui ne connaît pas de repos.

Note du transcripteur  : Cette citation ne correspond pas au texte biblique. On trouve cette citation biblique en Esaïe :

Esaïe 57.20
Mais les méchants sont comme la mer agitée, Qui ne peut se calmer, Et dont les eaux soulèvent la vase et le limon. )

Le coeur de l’orgueilleux est ainsi qu’une mer agitée qui n’a point de repos et qui ne demande que discorde et lutte, laquelle est engendrée par l’orgueil, ainsi que dit Salomon :

Proverbe 13.10
Il y a toujours des querelles entre les superbes

Discordes et divisions sont toujours entre les orgueilleux, car l’orgueilleux veut toujours être au plus haut lieu et considère une petite chose faite par lui être une grande chose et digne de louange et de grand honneur, et cherche comment il pourra être et apparaître le plus grand, et enverra cela, comme il est dit, en peine et punition desdits orgueilleux ainsi élevés, pour les terrasser, abaisser et humilier, et que lesdits orgueilleux et orgueilleuses reconnaissent leurs péchés, et qu’ils fassent pénitence. Car notre Dieu et Rédempteur est si bon, si miséricordieux et plein de si grande charité que jamais il ne voudrait perdre ni damner une seule âme, mais toujours incite et admoneste les pécheurs par signes, adversités et tribulations diverses afin qu’ils se retournent devers lui en faisant réparation et pénitence. Car, comme dit l’apôtre :

Le péché n’est effacé que si l’objet du vol est restitué. C’est à dire : Jamais le péché ne sera effacé et pardonné que, premièrement, ne soit faite réparation et restitution avec convenable pénitence. Et en signe de ce qui est dit, Dieu enverra les dits 15 signes avant qu’il vienne à son grand jugement.

 

Le second signe est comment la mer descendra en l’abîme et profondeur de la terre

Les second signe qui précédera le grand jugement général, où Dieu viendra juger les bons et les mauvais, sera que la mer descendra en l’abîme, concavité et profondeur de la terre, si bas qu’à peine la pourra-t-on voir, selon ce qui est écrit par le prophète :

Nahum 1.4
Il fulmine contre la mer et la met à sec.

C’est à dire que Dieu, le créateur du monde, menacera et, par manière de parler, épouvantera la mer tellement et de telle façon qu’elle se cachera au fond de l’abîme et profondeur de la terre, comme si elle était desséchée. En signe, horreur, abomination et démonstration que les orgueilleux et orgueilleuses, luxurieux et luxurieuses, pleins de désirs charnels se sont élevés en ce monde par de grandes présomptions, et qu’ils ont plus volontiers travaillé et pris de la peine pour conquérir et acquérir les dignités, honneurs et puissances mondaines, avec de belles maisons, et de plaisants et somptueux édifices, pour loger et abriter leurs corps et complaire à leurs voluptés charnelles, qu’ils n’ont voulu édifier et préparer au ciel avec Dieu, en la joie de Paradis, pour leurs âmes, des maisons et édifices spirituels. Et aussi qu’ils ont dédaigné, méprisé et supplanté les pauvres, humbles et indigents des biens de ce monde. Mais en ce dit jour où ladite mer s’abaissera ainsi et se cachera, ils auront matière de crainte et signe évident que pour leurs susdits péchés, orgueils, élévations et présomptions, ils seront humiliés et rabaissés, en grande confusion et damnation de leurs âmes, selon la parole et dit de Monseigneur saint Luc :

Luc 14.11
Quiconque s’élève sera abaissé.

Et aussi, comme il est écrit :

Proverbes 29.23
L’orgueil de l’homme l’humiliera.

C’est à dire que tout homme et toute femme qui s’élèveront par orgueil et présomption, ils seront abaissés, ravalés et humiliés.

 

Le troisième signe des quinze principaux précédant le grand jugement général sera que les poissons et monstres de la mer apparaîtront en faisant de grands cris sur la mer

Le troisième signe sera que toutes les bêtes, poissons, baleines et monstres de diverses manières et figures étant en la mer s’assembleront tous sur ladite mer et feront lamentations horribles, et donneront de grands cris effrayants avec de terribles braiments en diverses manières, qui iront jusqu’au ciel et que Dieu entendra seulement. Et de cela parle Job :

Job 12.8
Cause avec la terre, elle t’instruira, et les poissons de la mer te le raconteront.

C’est à dire : Parle à la terre et elle t’annoncera les iniquités des hommes, et les poissons de lamer te les narreront. Dieu, le Créateur, enverra cela en signe, punition, terreur et abomination de ceux qui ont vécu en ce monde dans les eaux de voluptés, plaisances, joyeusetés et charnalités de ce monde, et qui se sont trop réjouis en danses, jeux, chansons, et autres plaisances et bombances d’instruments de musique, plus qu’ils n’on fait en Dieu, ni en ses commandements. Car le ris et chant de tels gens, leurs jeux et plaisances, seront convertis en pleurs et lamentations, selon ce qui est écrit en Monseigneur saint Luc :

Luc 6.25
Malheurs à vous qui riez maintenant, car vous mènerez le deuil et vous pleurerez.

C’est à dire : Malédiction viendra sur vous, hommes pleins de charnalités et plaisances mondaines, qui riez, sautez et danses maintenant, car vous pleurerez et vos chantes et ris seront convertis en pleurs, lamentations, cris et gémissements au jour du grand jugement général. Et certes, seront bien assurés et en grande tranquillité ceux qui auront pleuré et gémi en faisant pénitence en ce monde, et qui auront été tristes et dolents avec Jésus Christ, Notre Sauveur et Rédempteur, sans s’être trop réjouis par des ébats et plaisance mondaine illicite, auxquels il est dit par Jésus-Christ :

Luc 6.21
Heureux, vous qui pleurez maintenant, car vous rirez.

C’est à dire : Bienheureux soyez-vous qui pleurez en ce monde et supportez patiemment les adversités d’icelui, car vous rirez en gloire et félicité éternelle avec les saints et saintes de Paradis. Et, véritablement, lesdits poissons et bêtes marines, par manière de parler, se plaindront des péchés des hommes en demandant vengeance desdits péchés pour lesquels ils souffriront de telles peines et afflictions en la mer.


Le quatrième signe est que la mer et toutes les eaux des fleuves brûleront

Le quatrième signe sera que lamer et toutes les eaux des autres rivières et fleuves s’embraseront et brûleront en feu venant du ciel en punition, opprobre et abomination des luxurieux et luxurieuses, paillards et adultères, lesquels et lesquelles ont nagé et vécu tout le temps de leur vie en plaisances et délectations charnelles, et satisfait à leurs libidineuses charnalités. Car de tels gens brûleront en feu et soufre, selon ce qui est écrit en l’Apocalypse :

Ap 21.8
Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.

Car, selon ce qu’ils se seront délectés et qu’ils auront pris des plaisances en leurs luxures, ils auront pour chaque fois une peine spéciale, éternelle, en enfer, selon ce qui est écrit en l’Apocalypse

Ap 18.7
Autant il a fait parade de luxe, autant donnez lui de tourment et de deuil.

Donnez peine et tourment aux maudits damnés luxurieux et adultères, selon ce qu’ils ont été en délices et plaisances charnelles, laquelle punition sera préfigurée quand ladite mer et lesdits fleuves brûleront.

 

Le cinquième signe sera celui des arbres et herbes qui sueront des gouttes vermeilles comme sang

Le cinquième signe qui précédera le jugement général de Dieu sera que tous les arbres et herbes, et buissons sueront des gouttes vermeilles comme sang, ainsi que la Sibylle a prédit et qu’il est écrit par Joël :

Joël 3.2-3
En ces jours là, je donnerai des signes et prodiges au ciel et en la terre, du sang et de la vapeur de fumée. Et ce jour, même les oiseaux du ciel s’assembleront ensemble, lesquels crieront, gémiront et pleureront sans vouloir manger ni boire en aucune manière que ce soit. Ladite sueur et vapeur de sang, que lesdits arbres et herbes feront ainsi, sera envoyée par Dieu, le Créateur, en peine, terreur et abomination des homicides qui ont occis par vengeance leur prochain, et principalement de ceux qui ont occis les innocents, lesquels n’avaient méfait aucune chose. Car c’est un des quatre péchés qui demandent vengeance et dont l’abomination crie et monte vers le ciel, ainsi qu’il apparaît en Genèse, où il est écrit, en la personne de dieu parlant à Caïn :

Genèse 4
La voix du sang de ton frère Abel crie du sol vers moi de la terre.

Et le gémissement et pleur desdits oiseaux, qui ne boiront ni ne mangeront, sera envoyé ce jour en signe de la peine des gloutons et ivrognes qui auront toujours vécu en ce monde en gloutonnerie et ivrognerie. Car de telle sorte de gens seront repus en enfer de faim et de mort, ainsi que dit le Psalmiste : La mort les dévorera. Et ils seront aussi repus des peines d’enfer susdites dont nous avons parlé au traité précédent.


Le sixième signe qui précédera le grand jugement général de Dieu sera que tous les édifices de dessus la terre, comme villes, cités, châteaux, forteresses, maisons, et tous les autres édifices, tomberont et trébucheront en ce jour à terre,

selon ce qui est écrit en l’Evangile selon saint Matthieu :

Matthieu 24.2
Il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée.

C’est à dire qu’il ne demeurera pierre sur pierre qui ne soit lors détruite. Et Dieu enverra cela pour effrayer et épouvanter ceux qui ont été plus soigneux, en ce monde, de faire et bâtir des édifices terrestres, et ont plus aimé les beaux édifices temporels qu’ils n’ont fait à préparer et édifier des maisons délectables au ciel, selon ce qui est écrit en saint Jean :

Jean 14.2
Il y a plusieurs demeures en la maison de mon père.

C’est Notre Sauveur Jésus-Christ qui dit qu’il y a plusieurs maisons en la maison de son Père, car, selon la diversité des mérites, les âmes auront plus grande ou moindre gloire en Paradis, ce qui est entendu par les diverses maisons. Hélas ! Il en est tant de tels, aujourd’hui, qui ornent et cultivent beaucoup plus, curieusement, les maisons en lesquelles leurs corps doivent demeurer qu’ils ne font pour leur âme en laquelle Dieu doit habiter par grâce ! C’est pourquoi Isaïe dit :

Isaïe 5.8
Malheur à vous, qui ajoutez maison à maison, et qui joignez champ à champ, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de place, et que vous restiez seuls propriétaires du pays.

Malédiction tombera sur vous, mauvais riches mondaines, qui assemblez et agrégez maison avec maison par vos tricheries et tromperies, et qui accroissez vos terres en joignant un champ à l’autre, que vous extorquez ou faites perdre par larcin ou force publique à celui qui n’a puissance, ni résistance temporelle. Ô, riche mondain, considère quelquefois et regarde la maison et édifice somptueux que tua as édifié, et dis quelques fois à toi-même : "Hélas ! Si j’eusse préparé à mon âme une maison au ciel avec une aussi grande diligence, labeur et dépense, que j’ai fait à mon corps en la terre, et en laquelle je n’habiterai peut-être pas d’ici à huit jours, et celle du ciel eût été éternelle, certes j’eusse fait beaucoup plus sagement que je n’ai ! Et, indubitablement, plusieurs en seront trompés, ainsi qu’il apparaît par la malédiction susdite dudit prophète Isaïe.


Le septième signe est celui des pierres qui se combattront les unes contre les autres

Le septième signe qui précédera le grand jugement de Dieu sera que les pierres se combattront l’une contre l’autre, et se fendront et diviseront en plusieurs parties, et, en se battant ainsi, les dites pierres feront et causeront un son et un bruit que nul n’entendra sauf seulement Dieu, ainsi qu’il fut fait en la passion de Jésus-Christ et qu’il apparaît en saint Matthieu :

Matthieu 27.51
Et voilà que le rideau du Temple se déchira en deux, du haute en bas ; la terre trembla, les rochers se fendirent, les tombeaux s’ouvrirent, et de nombreux corps de saints trépassés ressuscitèrent : ils sortirent des tombeaux, après sa résurrection, entrèrent dans la Ville Sainte et se firent voir à bien des gens.

Et Dieu enverra ce signe pour effrayer et épouvanter les obstinés qui sont plus durs que pierres et qui ne peuvent être amollis ni induits à craindre Dieu par ce qu’ils entendent des peines d’enfer, du jugement général et de la passion du Rédempteur Jésus-Christ, bien que, toutefois, les pierres aient eu pitié et compassion, par manière de parler, de la passion du Rédempteur et Sauveur Jésus, et se soient fendues et mises en pièces, mais les coeurs maudits obstinés et endurcis en leurs péchés ne se veulent pas fendre ni ouvrir pour gémir et pleurer leurs péchés par une vraie pénitence.


Le huitième signe précédant le grand jugement général sera que la terre s’ouvrira et tremblera terriblement par tout le monde universellement

Le huitième signe qui sera et précédera le jugement général de Notre Rédempteur Jésus-Christ, où il jugera les bons et mauvais, sera un général tremblement et mouvement de terre qui se fera universellement par tout le monde, lequel sera si grand et si terrible qu’homme ni femme, ni bête de quelque espèce qu’elle soit, ne pourra demeurer ni se tenir debout, mais sera, par l’horreur du grand tremblement, jetée et abattue par terre, ainsi qu’il apparaît et est écrit en l’Apocalypse :

Ap 16.18
Alors ce furent des éclairs, des voix et des tonnerres, et un tremblement de terre si violent qu’il n’en fut jamais de pareil depuis que l’homme est sur la terre.

C’est à dire qu’il se fera, lorsque le Rédempteur et Sauveur du monde devra venir pour faire son grand jugement général, un si grand tremblement et mouvement de terre que jamais on n’en aura point vu de tel depuis la création du monde et qu’Adam fut créé. Et Dieu enverra cela pour effrayer et épouvanter les vivants qui seront sur terre. Et ce sera signe évident que la terre ne voudra plus soutenir ni porter de là en avant les pécheurs, mais les délaissera, et que Dieu les confondra et damnera éternellement par sa justice infinie et éternelle, avec Lucifer et ses consorts, en les peines et tourments d’enfer. Et, par la grande impétuosité dudit mouvement, les pécheurs seront contraintes de se cacher dans les cavernes et lieux secrets de la terre, et partout là où ils pourront trouver lieu et place, en quoi apparaîtra l’indignation de Dieu envers lesdits pécheurs.

 

http://nostradamus.nostradamia.com/7dProphetieBiblique/Default.php

 

 

Sur la destinée humaine



Destinée humaine et afflictions des Juifs

Après la seconde guerre mondiale, 2 puissances et une dizaine de pays satellites se sont accaparés le pouvoir des Nations-Unies. Et on sent aujourd’hui que cela coince pour les oubliés de la croissance qui doivent s’assujettir à la culture planétaire dominante. Déjà à l’issue de la première guerre mondiale, on avait dit « plus jamais ça ». Mais le monde ne s’était doté d’aucun moyen pour y parvenir. Le peuple allemand meurtri dans sa dignité et soumis à l’humiliation des nations a réveillé le monde au son des cannons du monstre nazi.

Mais aucun enseignement n’en a été tiré si bien que la fanatisation islamiste des musulmans est encore plus forte que celle de l’Allemagne de 1936. Une fois de plus, c’est le peuple juif qui en fera les frais, l’homme occidental ne prenant seulement conscience que des situations qui flattent son égoïsme archaïque. L’état hébreux est le peuple martyre élu de Dieu qui, par son sacrifice, a épargné à l’humanité une destinée abominable. Mais il se fourvoie désormais en tant qu’instrument politique et militaire d’un empire romain ressuscité dans ses visées sur le moyen-orient. Il va de soi qu’Israël sera finalement annexée et ses villes rasées comme en 70. Le sens des écritures est cependant clair, la fin d’Israël précède celle de l’humanité toute entière. Parce que les Juifs sont désormais concentrés en un seul endroit, une répétition de la "solution finale" serait d’une simplicité biblique. Mais si on devait en arriver là, qui servirait d'holocauste pour purger les pêchers du monde  ?

Ezechiel 22.20 à 22.22
Comme on rassemble l'argent, l'airain, le fer, le plomb et l'étain, dans le creuset, et qu'on souffle le feu pour les fondre, ainsi je vous rassemblerai dans ma colère et dans ma fureur, et je vous mettrai au creuset pour vous fondre.

Je vous rassemblerai, et je soufflerai contre vous avec le feu de ma fureur; et vous serez fondus au milieu de Jérusalem.

Comme l'argent fond dans le creuset, ainsi vous serez fondus au milieu d'elle. Et vous saurez que moi, l'Éternel, j'ai répandu ma fureur sur vous.

Afin de comprendre la destinée humaine, concevons un instant qu’Hitler ait déclaré la guerre 3 à 4 ans plus tard. La bombe atomique aurait inévitablement été une invention allemande. Il n’existerait plus actuellement qu’un seul type de gouvernement. Et l’humanité serait un vaste ensemble homogène vivant dans la paix des nations mais aussi dans l’horreur permanente. Et nous en serions rendus à saluer un monstre prétendu Dieu à chaque nouveau jour. Mais "On" ne nous a pas laissé faire et la destinée de l’homme a très bien pu être un tantinet influencée.

Moins évident, imaginons ce qu’aurait pu devenir l’humanité sans le sacrifice de l’holocauste des Juifs de la seconde guerre mondiale et sans la prise de conscience qui s’en est suivie après la libération. L’homme, nazi ou acquis à toute autre forme d’idéologie, se serait livré avec une plus ou moins bonne conscience au génocide systématique des peuples minoritaires et de gens atypiques. C’était des meurs répandus et presque coutumiers comme en attestent l’histoire des arméniens et de bien d’autres. Le massacre des cambodgiens par les Khmers Rouges aurait été traité comme un fait divers, les goulags d’URSS seraient toujours à l’œuvre et les juifs encore persécutés. A l’Ouest, les capitalistes auraient méthodiquement éliminé les communistes, et la notion de tolérance serait un terme encore plus vain qu’aujourd’hui. La dictature des majorités aurait remplacé le rêve démocratique... Les 50 années d’après guerre auraient très bien pu être marquées par le génocide de milliards de Juifs, de Tziganes, d’Arabes, d’Africains… et autres enfants issus de la merveilleuse et gigantesque création de Dieu. Les lendemains de guerre ont donc fait évoluer les mentalités. Mais le peuple élu tout entier a dû se donner en sacrifice !

Daniel 9.14
L'Éternel a veillé sur cette calamité, et l'a fait venir sur nous; car l'Éternel, notre Dieu, est juste dans toutes les choses qu'il a faites, mais nous n'avons pas écouté sa voix.

Pour en terminer avec les hypothèses sur la destinée humaine, rappelons-nous le sacrifice du Christ il y a 2000 ans. Sans lui, notre monde aujourd’hui serait radicalement différent. Rome aurait maintenu sa cohérence sociale, les barbares auraient été vaincus et une société croyant en la supériorité de la race, guerrière, cruelle et acquise à l’esclavage serait rentrée dans l’ère technologique voici déjà plus de 1000 ans. Heureusement que la main invisible de la destinée veille ! Car c’est elle qui règne véritablement sur l’humanité.

Les catastrophes humaines, les sacrifices et les holocaustes peuvent être évités. Il faut faire selon la volonté de Dieu, et celle-ci se manifeste à chaque tournant de notre destinée. D’un côté Il nous évite le pire, mais de l’autre, Il ne se substitue jamais à nous. La leçon qui doit être apprise et qui a tant de mal à passer concerne notre tolérance et la responsabilité. Nous devons affûter nos consciences et toujours chercher les moyens de parfaire notre moralité.

Daniel 9.11
Tout Israël a transgressé ta loi, et s'est détourné pour ne pas écouter ta voix. Alors se sont répandues sur nous les malédictions et les imprécations qui sont écrites dans la loi de Moïse, serviteur de Dieu, parce que nous avons péché contre Dieu.

L’ère des antéchrists

"Mais l’ordonnancement des destinées n’est dû qu’à un simple hasard", nous expliquent les athées incrédules. Depuis Robespierre, qui était le second antéchrist, ces idéologues se sont octroyés tous les postes à responsabilités. Ils dirigent l’économie du monde, ils décident des orientations politiques, sociales et scientifiques. Ils sont aux commandes militaires. Et ils ne croient en rien de sacré. Ils ont sans cesse répandu leur philosophie nihiliste, le matérialisme dénué de spiritualité, la religion de l’athéisme scientifique et l’immense désespoir quant aux origines et à la destinée de l’homme. Voilà donc qui est l’odieux dévastateur ! Leurs propos ont été si bien entendus que c’est arrivé : Les puissances lumineuses ont quitté la terre et une bataille s’est engagée dans les cieux.

Apocalypse 12 :
Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel.

Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. 

Il ne suffira pas aux gouvernants de simplement réduire l’effet dévastateur des prochaines catastrophes annoncées qui sont désormais certaines. Une leçon devra en être tirée car des événements toujours plus graves guettent l’humanité aveugle sur le chemin de sa destinée. Elle doit se doter des moyens de ne pas toujours retomber dans les travers de l’égoïsme et l’égocentrisme. L’humanité doit se pourvoir d’une philosophie qui sécurise son devenir et d’une religiosité qui modifie ses comportements de prédateur. Elle se vouera à protéger le monde vivant sur terre. Elle comprendra sa place dans l’univers. Elle ne fera plus souffrir. Sinon elle périclitera, ce que Dieu n’a eu cesse de prévenir.

La conquête spatiale telle qu’elle est conçue actuellement est un leurre et une fuite en avant qui accroissent le sentiment d’irresponsabilité en occident. La plupart s’imagine pouvoir un jour s’expatrier dans un monde nouveau quand tout aura été détruit ici. Mais la terre ne sera jamais que le seul et unique habitacle des humains. Chaque planète est d’ores et déjà gravée au sein du Très Grand Ordre du Cosmos. Il en va de même pour chaque espèce. Les êtres de lumière sont acquis à ce que la vie émerge partout selon la voie et la loi de son Dieu unique. La nouvelle Jérusalem descendra du ciel si les hommes la construisent, mais ils ne pourront rien soustraire du jardin d’autrui.

Raulent Roi

Accueil : Nostradamus

Jeux de Nostradamia

 

http://nostradamus.nostradamia.com/7dProphetieBiblique/Default.php

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Le Futur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche