Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 01:31
detressse_boat.gif

Les signaux de détresse

L'une des préoccupations des gens en situation de survie est de se faire repérer. Pour établir le contact avec les équipes de sauveteurs et attirer leur attention, voici différents moyens :

  1. Les signaux lumineux;
  2. Les signaux sonores;
  3. Les signaux sol-air;
  4. Les engins pyrotechniques;
  5. Les couleurs et jeux d'ombre;
  6. Les signaux corporels;
  7. Le feu : flamme-fumée et arbre torche;
  8. Les messages écrits.
detressse_boat.gif

1.  Signaux lumineux

N'importe quelle source lumineuse peut faire l'affaire : feux, lampe de poche, miroir héliographe.

2.  Signaux sonores

Il ne s'agit pas ici de se fatiguer à crier aux quatre vents. Si on pense que quelqu'un peut être à portée de voix, on peut essayer de communiquer par son, sinon utiliser un sifflet pour envoyer régulièrement un S.O.S. Trois coups tirés avec une arme à feu signifient aussi que quelqu'un est en danger. 2 coups est généralement la réponse à un tel signal.

3.  Signaux sol-air

Les signaux sol-air constituent un code international qui permettent de faire parvenir un message à une équipe de sauvetage aérien. Afin d'être visibles, ces symboles doivent contraster avec l'environnement. L'hiver, on utilisera des bois foncés et l'on se servira du jeu d'ombre; alors que l'été, on utilisera du bois débarrassé de son écorce et des vêtements clairs. Les signes doivent être de grande dimension afin d'être perçu du haut des airs : ils doivent mesurer au moins douze mètres de longueur.

sign1
Blessure grave,
besoin d'un médecin


sign4
Besoin d'eau et
de nourriture


sign7
Je prends
cette direction


sign10
Non
sign2
Besoin de
médicaments


sign5
Besoin de carte
et de boussole


sign8
Endroit
pour atterrir


sign11
Oui
sign3
Impossible
d'avancer


sign6
Indiquez la
direction à prendre


sign9
Tout va bien


sign12
Message
non compris

4.  Engins pyrotechniques

Les engins pyrotechniques se vendent en plusieurs formats sur le marché. Certains sont adaptés pour être lancés d'une arme à feu, d'autres viennent avec leur propre lanceur. Ces fusées sont de couleur orange et montent à plus de cent mètres. On met ces pièces en fonction quand on entend le bruit d'un moteur d'avion afin que celui-ci puisse nous apercevoir.

fusee.gif

5.  Couleurs et jeux d'ombre

Tout vêtement de couleur fluorescente ou de couleur vive agité au bout d'une perche ou dépassant la végétation attirera l'attention. On créera des ombres en construisant dans une plaine ou une clairière des murets de pierre, de bois ou de neige. Cette technique s'utilise d'avantage en hiver sur un cours d'eau glacé ou sur une plaine.

6.  Signaux corporels

Ces signaux permettent de communiquer avec l'équipe de sauvetage lorsque qu'on aura été repéré.

terre1
Nous prendre
avec vous


terre4
Oui



Radio en
opération
terre2
N'essayez
pas d'atterrir


terre5
Non


terre8
Faites tomber
votre message
terre3
Tout va bien,
n'attendez pas


terre6
Besoin d'aide


terre9
Peut se faire
tout de suite

 

terre10
Point d'atterrissage
terre11
Besoin de soins médicaux (urgent)

7.  Feu : flamme-fumée

Un groupe de trois feux espacés les uns des autres de 30 mètres et placés en triangle correspond à un signal international de détresse. Monter les feux sur un trépied de 2 mètres de haut auquel on fera une base de rondins verts à une quarantaine de centimètres du sol. Le bûcher sera monté sur cette plate-forme et le tout sera recouvert de branches de conifère pour le protéger des intempéries. Dès qu'on entend le bruit des moteurs d'un avion, allumer les feux. Si on est en plein jour, laisser le sapin sur le dessus : la fumée attirera l'attention. Si on est en pleine nuit, retirer le sapin pour que la flamme fasse le même travail.

triangle_feu2.gif
3 feux en triangles

8.  Messages écrits

On a recours à ce système quand on doit quitter les lieux pour tenter de retrouver soi-même le chemin. Inscrire le jour et l'heure à laquelle on es parti, la direction qu'on suivra, le nombre de personnes et leur condition physique. Si l'on venait à trouver notre campement avant nous, on saurait dans quelle direction effectuer les recherches. Durant la marche, marquer la piste avec des signes de piste : cela facilitera les recherches. Prendre soin de placer le message dans un contenant ou à un endroit à l'épreuve des intempéries.

Voir également le S.O.S. ainsi que l'appel de détresse Mayday sur les ondes radio.

haut.gif

 

http://www.toujourspret.com/techniques/campisme/nature/survie/signaux_de_detresse.php

   

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche