Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 03:52
Danger pour la France :
Sarkozy : Les Binationaux et le sionisme


Sarkozy : Les Binationaux et le sionisme
inv

Yahia Gouasmi*

Il y a quelques jours j’ai fait parvenir au nom du Parti Anti Sioniste un courrier à M. Sarkozy, Président de la République, à Michèle Alliot-Marie, Garde des Sceaux et Ministre de la Justice, aux Députés, Sénateurs et parlementaires européens français, une lettre attirant leur attention sur le scandale que représentent les franco-israéliens.


Il existe en effet un grand nombre de binationaux israéliens qui prennent part, au sein de l’armée israélienne ou d’autres services, aux agressions de l’entité sioniste contre les Palestiniens ou les pays arabes voisins. Pire encore, ces franco-israéliens, tout en résidant en France, ont le statut de réservistes et peuvent être rappelés pour les prochaines agressions décidées par Israël.


Sans mandat du gouvernement français, la France et son peuple se retrouvent, de fait, impliqués dans des guerres qui ne sont pas les siennes. Je n’insisterai pas aujourd’hui sur l’assassinat d’un dirigeant palestinien à Dubaï mais la preuve a été apportée que des passeports français ont été utilisés par des agents du Mossad. Étaient-ce des binationaux ? L’enquête le déterminera.


Quelques jours avant l’envoi de ces courriers, M. Sarkozy m’a répondu, je dirais par anticipation, remettant la Légion d’Honneur au Grand Rabbin de France Gilles Bernheim (ce curieux religieux qui a approuvé les massacres de l’armée israélienne à Gaza).


Lors de l’échange des discours, M. Sarkozy a fait une apologie de la binationalité franco-israélienne. Je le cite : « Vous n’avez pas à vous excuser de votre attachement envers Israël ». Puis, confondant volontairement sionisme et judaïsme, il prétend reconnaître aux Juifs un attachement profond pour la religion sans que ce sentiment ne s’accompagne pour autant de la pratique religieuse. Et d’ajouter que chez les Juifs, « le culte et la culture ne sont pas si éloignés ». Tout est dit. M. Sarkozy, devenu pour un instant spécialiste de la religion juive, nous affirme que celle-ci peut dispenser de la pratique religieuse alors que chacun connaît la quantité de prescriptions obligatoires que contient cette religion pour ses adeptes.


Enfin, il pense que dans le cas des Juifs, le culte et la culture ne sont pas si éloignés. Ce qui revient à dire que les Juifs sont dispensés de ce fameux principe de la laïcité qui a empêché de mentionner les racines chrétiennes de l’Europe dans le projet de constitution européenne.


En fait, ces deux affirmations confirment bien une réalité. Quand M. Sarkozy dit les Juifs, il pense aux sionistes. Et quand il parle de religion à propos des Juifs, il pense à l’utilisation mensongère du judaïsme qu’en font les sionistes. D’ailleurs, les Juifs religieux antisionistes de Yechouroun et de Neturei Karta soutiennent le peuple palestinien, la résistance libanaise et le Président Ahmadinejad pour leur combat antisioniste, et sont les premiers à dénoncer cette imposture.


Oui, je l’affirme : le prétendu judaïsme des sionistes n’est qu’un paravent pour tenter de masquer une politique d’usurpation et de domination. C’est un pseudo-judaïsme tellement politique que, selon M. Sarkozy, il dispense de sa pratique… Les juifs pieux apprécieront !


Tout cela soulève d’ailleurs une question à laquelle les sionistes, qui ont transformé leur politique en religion, ne peuvent pas répondre : un juif athée est-il encore un juif ? Pour M. Sarkozy, l’adhésion au sionisme, c’est-à-dire à une idéologie d’apartheid, raciste, à une politique d’usurpation et de conquête, cette adhésion est compatible avec les valeurs de la République française : Liberté, Égalité, Fraternité.


Pour ma part, je pense que les valeurs du sionisme sont tout autant étrangères au judaïsme qu’à la République française.


Par ces propos, M. Sarkozy est en train de nous inventer une nouvelle définition de l’identité française. Si on suit son raisonnement, les valeurs de la République et celles du sionisme sont tellement proches et complémentaires qu’un jour, on nous expliquera que les seuls vrais Français sont ceux qui soutiennent Israël(Note d'Eva: C'est en effet un risque bien réel, avec Sarkozy, il faut le mesurer...).


__________
*Président du PAS
http://www.partiantisioniste.com/

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EkylylyEEyKhmWafpJ.shtml




Du même Yahia Gouasmi
 
inv
L'appel aux Musulmans de France
inv
Nous nous sommes récemment adressés aux Chrétiens de France dans le cadre de la lutte contre le sionisme. Nous lançons aujourd'hui un appel à la mobilisation des Musulmans de France.


Le Parti Anti Sioniste est un parti politique français opposé à toute forme de communautarisme. Les communautarismes ne peuvent que semer la discorde et la haine pour le seul profit d’une idéologie que nous combattons : le sionisme. Il est d’ailleurs intéressant d’observer que lors du récent débat sur l’identité nationale, tous ceux qui se sentent israéliens sur le territoire français n’ont jamais été cités et que l’on s’est bien gardé de leur demander : quelle est votre identité nationale ?


En revanche, des millions de Français, eux, se sont sentis non seulement concernés mais visés, soupçonnés, voire parfois accusés. Ce sont ces fameux « dérapages » qui, à force de se répéter, finiront par être la ligne droite d’une certaine classe politique.


Ces millions de Français ont eu le sentiment que leur qualité de citoyens français était remise en cause. Ces Français sont appelés différemment selon les cas : « Français d’origine maghrébine, Beurs, Arabes, Musulmans, Islamistes… ». Dans l’immense majorité des cas, c’est en réalité le musulman qui est pointé du doigt. Or, l’Islam est une religion universelle qui englobe également des Européens, des Africains, des Asiatiques, y compris des Nord-Américains ! C’est donc aux Musulmans que nous nous adressons, à tous ceux qui, en France, ont senti peser sur eux je ne sais trop quel soupçon-accusation pendant ce débat sur l’identité.


Ce débat s’est terminé comme il le méritait, par une sorte de flop, qui a quand même eu le temps de répandre ses propos de haine et de discorde à l’égard d’un groupe de Français. A ces compatriotes, nous voulons redire que la France où ils sont nés et où ils ont grandi est tombée aujourd’hui entre les mains d’un lobby. Il s’agit du lobby sioniste et de son idéologie raciste et d’apartheid. Ce lobby ne survit qu’en divisant et en opposant les autres composantes de la Nation. Ce lobby, malheureusement, est parvenu par un mélange de menaces, chantages et privilèges, à ligoter la classe politique française. C’est pourquoi les partis du Système ne le dénoncent jamais, cherchant même à nous faire croire qu’il n’existe pas.


En réalité, tous ces partis, d’une manière ou d’une autre, sont « tenus ». Il suffit pour s’en convaincre de constater leur soumission au CRIF et à Israël.


A l’approche des élections régionales, ces partis sionistes (qui se partagent le pouvoir à tour de rôle depuis trente ans) vont faire appel à vos voix : promesses par ci, déclarations antiracistes par là. Sachez leur montrer que vous n’êtes pas dupes et boycottez les lors de ces élections. Toutes les formes sont bonnes : abstention, vote nul (par exemple en écrivant sur le bulletin de votre choix : « Je vote Parti Anti Sioniste »), vote blanc. Seule cette attitude politique leur montrera que vous n’êtes plus « de la chair à canon électoral » que l’on manipule comme on veut. Que tous ceux qui se sont sentis visés ces derniers temps refusent massivement de participer à cette élection dont le résultat n’empêchera ni le chômage, ni la pauvreté, ni l’exclusion et encore moins le lobby sioniste de gouverner notre pays.
___________________

*Président du PAS
http://www.partiantisioniste.com/

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkylFuyyAkmSQZMHKo.shtml



De Yahia Gouasmi* également :

Nucléaire Israélien, l’Europe à l’abri ?
inv

Selon un communiqué de l’AFP (08/03/2010), Israël annonce faire appel à la France pour la construction d’une centrale nucléaire (Conférence internationale sur le nucléaire civil, Paris, 09/03/2010). Il s’agit d’un « projet commun avec la Jordanie voisine, sous la supervision de la France qui fournirait la technologie ». La même dépêche s’empresse de rappeler que « Israël n’est pas signataire du Traité de non-prolifération nucléaire et qu’il n’adhère pas non plus au projet d’un Moyen-Orient dénucléarisé que défend le Président américain Barack Obama ». Sans doute pour relativiser la portée du nucléaire civil israélien, il est précisé également que « l’État hébreu s’est doté de 200 ogives nucléaires ainsi que de missiles à longue portée ».


On a vite compris le but de cette conférence : continuer à diaboliser et isoler l’Iran qui, lui, signataire du Traité de non-prolifération, est pourtant soumis à des sanctions à la demande d’Israël. Pourtant les nombreuses inspections confirment le caractère civil du nucléaire iranien. L’autre but est de nous faire « oublier » le nucléaire militaire sioniste que les gouvernements occidentaux (soumis au sionisme) se gardent bien de vouloir inspecter.


Nous voulons vous parler de ce nucléaire israélien, le nucléaire militaire, jamais inspecté, rarement mentionné, qui est la réelle menace non seulement pour le Moyen-Orient mais également pour la Russie et l’Europe. Ce sont les socialistes français (gouvernement Guy Mollet, avec Maurice Bourgès Maunoury, Ministre de la Défense Nationale à l’époque) qui ont offert l’arme nucléaire à Israël en 1956 lors de l’agression coloniale franco-anglaise contre l’Égypte (affaire dite de Suez). Le prix à payer pour la participation de l’entité sioniste à l’agression mais aussi la preuve d’une adhésion sans complexe des socialistes français au sionisme. Toute cette affaire s’est faite à l’insu des autres membres du Gouvernement, de l’Assemblée et du Sénat, et bien entendu du Peuple français. Les socialistes français portent devant l’Histoire la terrible responsabilité d’avoir introduit l’arme nucléaire au Moyen-Orient en l’offrant à Israël (offerte et non vendue !). Depuis, grâce au soutien des États-Unis, de l’Union Européenne et surtout de la complicité active des réseaux sionistes dans le complexe militaro-industriel mondial, Israël est aujourd’hui une puissance nucléaire : 200 têtes selon les experts, et des missiles à longue portée qui en font une puissance stratégique autonome.


Ce ne sont pas seulement les États du Moyen-Orient, la Turquie et l’Iran qui peuvent être des cibles, mais également la Russie et l’Europe. De plus, selon le quotidien Libération (14/10/2003), Israël dispose de 3 sous-marins nucléaires équipés de lance-missiles. Aujourd’hui, le nucléaire israélien fait courir au monde le principal risque de guerre, d’autant plus que le lobby sioniste (largement présent dans les sphères gouvernementales et médiatiques) cherche partout, notamment en France, à entraîner d’autres nations dans sa guerre.


Longtemps, le nucléaire israélien a été tabou pour le grand public. Peu mettait en garde le monde contre un tel danger. Un homme courageux, le physicien et pacifiste israélien Mordechai Vanunu, a beaucoup aidé à briser le tabou. Technicien à la centrale nucléaire de Dimona (Israël), il alerte l’opinion en présentant plusieurs photos des laboratoires et services au quotidien britannique Sunday Times. Kidnappé à Rome en 1986 par le Mossad, condamné à Tel-Aviv en 1988, il ne sera libéré qu’en 2004. Dix-huit ans de prison dans la « seule démocratie du Moyen-Orient » pour avoir dénoncé, preuves à l’appui, ce dont on se doutait. Depuis, des officiels israéliens ont reconnu à mi-mot l’existence du nucléaire.


En ce domaine aussi, les grands médias appliquent le deux poids deux mesures. Chaque jour l’opinion est intoxiquée au sujet du « nucléaire iranien », à usage civil selon les organismes internationaux de contrôle. Aujourd’hui, dans la propagande de l’USraël, le « nucléaire iranien» joue le même rôle que les fameuses « armes de destruction massive » avant l’attaque contre l’Irak : préparer l’opinion mondiale à une agression contre l’Iran. Ainsi, Israël, un pays non signataire du Traité de non-prolifération, refusant un Moyen-Orient dénucléarisé, refusant toute inspection… pousse à la guerre contre une nation qui elle, signataire dudit Traité, accepte des inspections permanentes. Malgré cela l’Iran est soumis à l’injuste embargo décidé par Tel-Aviv.


Trop souvent, les Européens (notamment les Français) pensent que la question du nucléaire israélien ne concerne que la région du Moyen-Orient et l’Iran. Depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, ils se croient à l’abri de toute guerre, limitant souvent leurs préoccupations politiques aux questions économiques et sociales. Pourtant l’Europe n’est pas à l’abri. Les nombreuses zones d’ombre qui continuent à entourer les attentats du 11 septembre, le récent assassinat d’un leader palestinien à Dubaï, démontrent amplement que le sionisme ne reconnait aucune frontière. Il s’est donné le droit de frapper où bon lui plaît. Pour cela il compte sur l’impunité que son lobby lui fournit depuis plus de 60 ans.

Nous avons déjà attiré l’attention sur le risque d’un nouvel 11 Septembre, cette fois en Europe. Un tel crime permettrait à l’USraël de relancer sa machine de guerre en cherchant à unir les Européens autour de Washington et Tel-Aviv en vue d’une nouvelle agression.

Chaque année de nombreux composants destinés au nucléaire (voir par exemple le site en ligne du Financial Times, repris par l’agence de presse Belga en date du 19/06/2008) disparaissent sans que cela n’alerte outre mesure les gouvernements. On connait l’importance des réseaux sionistes dans le domaine de l’armement sophistiqué et des protections dont ils disposent. Voilà pourquoi ce nouvel 11 Septembre en Europe pourrait bien être nucléaire. Et bien entendu la « traçabilité » de l’arme du crime conduirait comme par hasard à des commanditaires… musulmans.


Sommes-nous devenus « conspirationistes » ? Certainement pas. Mais n’oublions jamais que quelqu’un qui aurait parlé du 11 Septembre une semaine avant qu’il ne se produise n’aurait pas été cru ! Et pourtant…
___________
*Président du PAS
http://www.partiantisioniste.com/


http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkyluEZyyAHNHguIYR.shtml

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Alerte - danger ! - SOS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche