Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 23:59

http://2.bp.blogspot.com/-9Egkcnu7xL8/TtxLZ1VVNtI/AAAAAAAADAk/cyu9mZHobjc/s1600/banksters.jpg

 

 

Lettre du Maire indigné, suite (2)


10- Les intérêts composés :


Albert Einstein disait à propos des intérêts composés

(parfois appelé la règle de 72)

L'intérêt composé est la plus grande découverte mathématique

de tous les temps. Pourquoi disait-il cela ?

Les explications qui suivent sont volontairement détaillées

pour que tout le monde puisse comprendre et faire sienne

cette notion essentielle de fonction exponentielle.


Si je place 10 € à 10% par an. Au terme d’un an j’obtiens

la somme de 10 + (10 x 10%) = 10 + (10 x 0,1) qui donne en

factorisant la somme de 10 x (1+0,1) = 11 €

- 10 étant le capital placé appelé Cp,

- 1 étant une constante

- 0,1 étant le taux d’intérêt annuel appelé Tannuel

(Le multiplicateur en vert est l’accroissement du gain

correspondant à la première année)

Au terme de 2 ans j’obtiens la somme de 10 x (1+0,1) x

(1+0,1)

(Le multiplicateur en bleu est l’accroissement du gain

correspondant à la deuxième année)

Au terme de 3 ans j’obtiens la somme de 10 x (1+0,1) x

(1+0,1) x (1+0,1)

(Le multiplicateur en rouge est l’accroissement du gain

correspondant à la troisième année). Etc.

Par convention on dit que a x a x a = a3 donc au terme de

N années appelé NbAnnées j’obtiens

en appliquant cette convention, la somme de :

10 x (1 + Tannuel) NbAnnées

Ce qui donne la formule généraliste des intérêts composés,

C étant le capital obtenu au terme de N années

C = Cp x (1 + Tannuel) NbAnnées


Donc maintenant vous avez tous compris d’où provient

la fonction qui régit les intérêts composés,

c’est une fonction exponentielle. Vu que chaque année

le capital augmente, l’accroissement qui est

proportionnel à ce capital augmente de plus en plus vite.

La règle de 72 est une approximation qui permet de calculer

très rapidement le temps qu’il faut pour qu’un capital placé

double de valeur :

NbAnnées = 72/taux

Par exemple si je place une certaine somme à 10% /an il me

faudra 72/10 = 7,2 années pour que le capital double sa valeur.


Le graphe ci-après représente l’évolution en Milliard d’€

d’un emprunt de 243 milliards d’€ (dette

de 1973) auquel j’applique un intérêt de 10%/an. Ces chiffres

sont théoriques car en réalité les taux varient sans cesse.

L’accroissement du capital dû entre 0 et 20 ans n’a rien à voir

avec l’accroissement du capital dû entre 20 et 40 ans. Sur la

deuxième période l’accroissement est presque multiplié

par 10. Il va falloir être productif, trés productif !!!

(courrier du maire au sénateur.doc Page 8 sur 20)


Evolution d'un emprunt de 243 M d'€ à 10 % sans

remboursement du capital

0,00

2000,00

4000,00

6000,00

8000,00

10000,00

12000,00

1 3 5 7 9 11 13 15 17 19 21 23 25 27 29 31 33 35 37 39

Années capital dû

Pour visualiser d’une autre façon la puissance remarquable

de cette fonction, je propose le calcul suivant :

Je place 1 € en l’an zéro à 3%/an je calcule grâce à la fonction

des intérêts composés le capital obtenu en l’an 2012.

Cela donne : 6,73745855709825E+25 traduit en langage

courant cela fait : 67 millions de milliards de milliards d’€,

ce chiffre montre l’absurdité d’un système économique

basé sur les intérêts composés.


Je me répète, la dette colossale de la zone euro ne sera jamais remboursable

de façon globale pour trois raisons :

 

- Cette dette est illégitime, car avec les réserves fractionnaires,

90% de l’argent est créé ex nihilo.

- Les intérêts ne sont pas crées par les banques.

- Les intérêts augmentent de façon exponentielle.

(La première raison est d’ordre déontologique les deux autres sont

d’ordre arithmétique)


L’argent créé ex nihilo c’est l’argent dette créé par une

simple écriture comptable.


http://www.dailymotion.com/video/xfuw5w

http://www.youtube.com/watch?v=ZE8xBzcLYRs


11- Raisonnement par l’absurde. Faisons la supposition

suivante :


Tout l’argent de la planète disparaît d’un seul coup.


- Solution A : Les états fabriquent gratuitement la monnaie

nécessaire et la réinjectent dans l’économie pour que

les échanges puissent redémarrer.

- Solution B : Les banques privées fabriquent la monnaie

nécessaire et la prêtent aux états moyennant un intérêt à vie.

Impossible de rendre le capital, car il est nécessaire aux

échanges. Donc, la dette va augmenter de façon exponentielle.


On fait un référendum pour savoir quelle solution prendre,

99,99% du peuple choisira la solution A

Le peuple à raison bien sûr.


A partir de là supposons qu’il y ait une démographie

galopante. Il va manquer de la monnaie pour

fluidifier les échanges. Un nouveau référendum…

encore la solution A.

(courrier du maire au sénateur.doc Page 9 sur 20)


Or depuis 1973 les politiques ont choisi la solution B.

POURQUOI ?  PARCE QUE LE PEUPLE A ETE TRAHI

PAR SES ELUS


Mais après tout c’est peut être un acte de bienveillance

qui nous coûte 50 milliards d’€ par an !!! Pour l’instant !!!


12- La plus grande supercherie de tous les temps


a- On interdit aux nations de frapper leur propre monnaie.


b- On autorise les banques privées de le faire à leur place

moyennant intérêt.


c- On interdit aux nations de contrôler le libre échange.


d- Avec la monnaie unique, on impose un euro fort.


e- L’euro fort affaiblit les pays les plus faibles.


f- La délocalisation entraîne des déficits budgétaires.


g- Les déficits budgétaires entraînent des emprunts.


h- La dette croît de façon exponentielle pour tous les pays

de la zone Euro.


i- Un petit coup de main par les agences de notation

qui font grimper les taux d’intérêt du pays de leur choix,

par des prédictions auto réalisatrices  (Note d'eva : A force

d'être claironnées, elles finissent par se réaliser. Comme les

sondages, sans cesse martelés, font... l'élu !)

(Les agences annoncent  que la note de la France et d’autres

pays va probablement encore baisser, car les perspectives

économiques ne sont pas favorables sic).


j- Il faut bien faire attention d’attaquer les états les plus

faibles, ainsi les grands penseurs européistes pourront dire

que la faillite est due aux manques de compétitivité à la

fainéantise du peuple, etc.


k- Les états attaqués par les spéculateurs se retrouvent

en cessation de paiement ou ne tardent pas à l’être.


l- On force les autres pays de la zone EURO à financer

leurs dettes (MES)


m- Les autres pays en finançant une dette fictive

s’appauvrissent et deviennent ainsi les nouvelles

proies des spéculateurs.


n- Avec, plans d’austérité sur plans d’austérité, on arrive

à économiser des sommes considérables pour financer la dette,

mais ce n’est pas suffisant.


o- Il faut maintenant que la Grèce vende son patrimoine,

il faut privatiser pour tout vendre aux Chinois mais aussi à

des fonds de pension Américains. Cela a aussi commencé chez

nous.


p- M. Papandréou voyant son peuple ruiné ne veut plus

appliquer de plan d’austérité supplémentaire. Il propose un référendum pour savoir si les Grecs sont prêts à quitter

l’Europe.


q- M. Papandréou démissionne (mise sous tutelle de la Grèce).


r- Il est remplacé par M. Papademos non élu, un ancien

de la banque Goldman Sachs, qui a camouflé la dette

Grecque et qui a ensuite parié sur son effondrement.


s- A qui le tour ???


Et nous avec nos 1800M d’€ de dette il suffit que les taux

d’intérêt montent à plus de 10% comme c’était en 1973,

et nos intérêts à rembourser vont exploser à 200M d’€

par an.


Tout le mécanisme de l’attaque spéculative de l’Europe

à travers la Grèce est très bien expliqué dans la conférence

de Myret Zaki : http://www.youtube.com/watch?v=jKlmv1eDf7g


Témoignage de l’état de ruine de la Grèce

http://www.youtube.com/watch?v=lciQlJcJvHc


Un article du Monde révèle en effet que - et ce n'est pas un

simple hasard - le nouveau président de la Banque

centrale européenne Mario Draghi, le nouveau Président

du conseil italien Mario Monti et le nouveau premier

ministre grec Lucas Papadémos appartiennent à ce que

l'on surnomme le "gouvernement Sachs" européen.

(courrier du maire au sénateur.doc Page 10 sur 20)

http://www.leblogfinance.com/2011/11/mario-draghi-

mario-monti-et-lucas-papademos-lenouveau-

trio-infernal-de-goldman-sachs.html


La technique a été appliquée ailleurs

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=w4hXcIWmvHs#t=0s

http://www.youtube.com/watch?v=UWKXKVAQWEQ


13- D’autres liens vers des économistes qui soutiennent

les idées présentées jusqu’ici


Etienne Chouard un professeur d’économie qui a soutenu

le NON pour le traité de Lisbonne en 2005

10 raisons pour sortir de l’Europe

http://www.youtube.com/watch?v=fEwCJEbJ9Pc

L’arnaque de l’impôt sur le revenu

http://www.youtube.com/watch?v=FxzQrPmTClg

Et bien d’autres

http://monnaie.wikispaces.com/file/view/2v.2v.Gomez.pdf/

122039665/2v.2v.Gomez.pdf

http://www.youtube.com/watch?v=1wHGCzJgdIU

http://www.bankster.tv/

Ci-dessous une idée intéressante à creuser

http://monnaie.wikispaces.com/file/view/Barter-V2.pdf/

76452059/Barter-V2.pdf

Et puis il y a toutes les vidéos des interventions de

Nigel Farage qui donnent une bonne vision du

fonctionnement antidémocratique du parlement

Européen.


14- François Asselineau


Il y a quelque temps après avoir parcouru ce sujet essentiel

de la création monétaire, j’ai découvert le mouvement de

François Asselineau, inspecteur des finances, président de

l'U-P-R, candidat aux élections présidentielles. M. Asselineau démontre

qu’une grande partie des décisions qui concerne la France est prise par

les commissions européennes.


Succinctement et de façon non exhaustive, l' analyse de F. Asselineau est

la suivante :


La construction européenne a été impulsée depuis l’origine

par des intérêts anglo-américains.

Ce fait est vérifiable dans les documents déclassifiés

des Etats-Unis. Même si quantité de ceux qui l’ont construite

le faisaient dans un noble but, subrepticement la constitution

s’est de plus en plus orientée pour servir les intérêts de la

finance. Le but étant de nous engluer dans

un système où les intérêts différents des nations provoquent

un blocage. La monnaie unique étant le couronnement

de ce blocage. Chaque pays ayant une productivité différente,

imposer une monnaie unique c’est à coup sûr déclencher

des problèmes à n'en plus finir, car le taux de change qui

convient à l’un ne convient pas forcement aux autres, etc.

M. Asselineau a un véritable programme politique,

il fait un diagnostic de ce qui ne va pas et propose la seule

solution possible qui est d’utiliser l’article 50 pour sortir

de l’UE et de l’OTAN de façon légale. En sortant de l’UE

la France retrouve sa souveraineté.


A quelques semaines des présidentielles, il est toujours

totalement ignoré des médias.

Cela ne fait que confirmer les thèses du film qui vient de

sortir, Les nouveaux chiens de garde.

(courrier du maire au sénateur.doc Page 11 sur 20)


http://www.u-p-r.fr/


Le blog http://www.asselineau2012.fr/


Le programme écrit http://www.fichier-pdf.fr/2012/02/16/

fichier-texte-du-discours-asselineau-programme-upr/#


Les 10 raisons qui imposent de sortir de l’Europe

http://www.youtube.com/watch?v=FJE6Fz1KbSE


Sur la prétendue menace islamiste

http://www.youtube.com/watch?v=u-g__e_hUsM

etc.


15- Le point de vue de François Mitterrand


Voilà ce que disait François Mitterrand à propos de

la guerre économique avec les Etats-Unis

"La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre

contre les Etats-Unis. Une guerre permanente, économique,

une guerre sans morts. [...] Oui, ils sont très durs les

Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans

partage sur le monde. Une guerre inconnue, une guerre

permanente, sans morts apparemment, et pourtant une guerre

à mort." François Mitterrand (1916-1996), Ex-Président français.

Commentaire lors d'un entretien privé avant sa mort, cité dans le

Courrier International du 13 Avril 2000


16- La théorie du complot


Les thèses qui tentent de réfuter les analyses présentées

tout au long de ce document, sont, quand elles existent,

totalement creuses. A défaut d’arguments sérieux elles

clôturent le débat en dénonçant la nature complotiste de

ces idées, donc d’origine nationaliste, antisémite,

voire néonazi.


L’ensemble des argumentaires d’origines diverses

présentées  ici est basé sur des faits réels et

vérifiables part tous. Il n’est pas utile de faire appel

à la théorie du complot pour arriver aux

conclusions qui s’imposent. Je vous parle de bon sens

et de logique arithmétique élémentaire.

Je ne vous parle pas de Bilderberg, du Siècle, des Illuminatis,

je ne cherche pas à savoir qui a financé le gasoil des nazis.

A supposer qu’une force occulte dirige le monde, elle ne peut

exister qu’en étant nourrie par la corruption. Protégeons notre

démocratie de la corruption et la bête, si elle existe, mourra

de sa belle mort.


Je pense que le fond du problème a bien été cerné par

Etienne Chouard qui démontre que notre démocratie

ne nous protège pas des abus de pouvoir.

http://www.dailymotion.com/video/xiyzhh_etienne-chouard-conference

-le-tirage-au-sort-comme-bombepolitiquement-

durable-contre-l-oligarchie_news

Il propose une véritable démocratie basée sur le tirage

au sort.  Cette idée fait sourire, pourtant les

jurés d’assises sont bien tirés au sort. Dans l'absolu,

c’est une belle idée exposée comme suit.


1. Le pouvoir politique sert les intérêts d’une minorité

d’ultra-riches contre l’intérêt général

(cf. ci-dessous problème central de la création monétaire

abandonnée aux banques privées)


2. Se servir du pouvoir confié par le peuple contre l’intérêt général

est un abus de pouvoir


3. Un régime démocratique devrait avant toute chose protéger

le peuple des abus de pouvoirs

(courrier du maire au sénateur.doc Page 12 sur 20)


4. La constitution n’organise aucun contre-pouvoir, le peuple

n’est pas protégé et la situation ne peut qu’empirer

Voir la suite sur : http://www.le-message.org/


Vu l'état d'endettement surréaliste de toute la zone Euro,

la question prioritaire à se poser c'est de savoir si on accepte

le piège de la construction européenne. Si on accepte que

la finance soit au-dessus de la politique.


Cela fait trente ans que les politiques de tous bords nous

disent qu’il faut une autre Europe.


L’Europe ne peut pas changer, car elle a été construite

pour nous asservir aux intérêts d'une oligarchie.


Bien sûr il a fallu pour cela la naïveté ou la complicité

d'une grande  partie des politiques de tous bords.


“Si vous désirez être les esclaves des banques, et payer

pour financer votre propre esclavage, alors laissez les

banques créer l'argent.”

Josiah Stamp (1880-1941), Gouverneur de la Banque d'Angleterre,

1920. "Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent

pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le

cas, je crois qu'il y aurait une révolution avant demain matin."

Henry Ford (1863-1947)


17- Conclusion : Monsieur le Sénateur.


L’analyse de la situation comme décrite me préoccupe.

Par ces quelques pages, je n’ai pu vous donner qu’une idée

partielle et incomplète de ma perception des événements.

Il y aurait bien d’autres faits de l’actualité à décrire qui vont

dans ce sens. Quoi que l’on tape dans Google avec les

bons mots clefs, on trouve des quantités astronomiques

d’informations qui convergent vers cette idée centrale :

la construction européenne est un piège machiavélique,

il faut en sortir au plus tôt.


Aucune bribe de cette masse incroyable d’informations

n’est relayée sur les médias aux heures de grandes écoutes.


Dans la fable de Louis Even, les naufragés ne peuvent pas

rendre les 1080$ au banquier vu qu’au départ il n’y a que

1000$ sur l’ile. La Grèce est en train de se faire dépecer

par la finance internationale avec une arnaque

arithmétique  niveau CM2. Nous avons à faire à un système

qui s’attaque d’abord aux plus faibles, mais comme un cancer, progressera tant qu’on ne l’arrêtera pas.


18- Questions: Monsieur le Sénateur,


je ne prétends pas détenir la vérité, peut-être que je me

trompe, dans ce cas montrez-moi où est la faille.

Mais si vous admettez qu’il y a un peu de bon sens

dans l’analyse décrite tout au long de ces pages,

je me dois de vous poser quelques questions :


- Qu’attendent les politiques pour dénoncer cette

imposture planétaire ?


- Combien de millions de gens ruinés financièrement

et moralement faudra-t-il pour que la

classe politique comprenne ce qui se passe ?


- Il ne manque pas de bras pour travailler ni d'outils

de production, ni de terres à cultiver, il ne manque que

de la monnaie pour faire fonctionner tout ça, cette pénurie

de monnaie est entretenue volontairement par les

banques et les spéculateurs à la solde d'un capitalisme

perverti à bout de souffle. Est-il si difficile de comprendre

cela ? (courrier du maire au sénateur.doc Page 13 sur 20)


- Aucun parti politique de l'extrême droite à l'extrême

gauche ne dénonce cette escroquerie. Ceux qui le font nous

font croire qu'il est possible de lutter en restant dans

l'Union européenne. Le seul qui fasse un diagnostic correct

et qui propose par l'article 50 la sortie de l'UE et de l'OTAN,

c'est M. Asselineau et il est totalement interdit des médias.


Devons-nous penser que le clivage droite / gauche n’est

qu’une mascarade pour nous faire croire que nous sommes

encore en démocratie ?

Les Français ne sont pas idiots, ils sont juste mal informés,

TF1 appartient à Bouygues, Bouygues c’est 30% de fonds

de pension américain. Il n’y a pas de corruption entre

les médias et la finance, ce n’est pas utile car les médias

appartiennent tous aux multinationales.


Je ne suis pas membre de l’UPR ni d’aucun parti,

à supposer que Monsieur Asselineau soit élu, je

ne peux pas avoir de certitude rationnelle sur le fait

qu’il tiendra ses promesses. Par contre, je sais

que Monsieur Sarkozy nous a prouvé avec le mandat

qui se termine qu’il n’a pas su tenir les siennes.

Concernant Monsieur Hollande, il démarre sa campagne

en attaquant le système financier, mais avant même

d’être élu il nous informe qu’il ne pourra probablement

pas tenir les siennes non plus.


Peut-être qu’en politique les promesses ne sont jamais

tenues, car les véritables problèmes ne sont jamais mis

au grand jour…


Pour ces présidentielles, j’espère que M. Asselineau obtiendra

les 500 parrainages, ainsi la question de la sortie de

l’Union européenne et de l’OTAN sera débattue.


Ce courrier n’engage ni mon conseil municipal, ni l’UPR,

ni les différents auteurs que je cite.


Ce courrier n’engage que moi, je l’ai voulu légèrement incisif

pour vous convaincre d’y porter une attention particulière.


Le voile qui cache l’imposture que plus en plus de gens

dénoncent ne va pas tarder à craquer.


Les politiques qui sauront la dénoncer à temps seront

ceux à qui le peuple fera confiance dans le futur.


Vous sachant près des intérêts légitimes de nos

concitoyens et dans l’attente de vous lire, veuillez

croire, Monsieur le Sénateur, à mon profond respect.


Le maire Florent Gandi


Je tiens ici à remercier, Clifford Hugh Douglas, Louis Even,

Maurice Allais, Etienne Chouard, Miret Zaki, Paul Grignon,

André Jacques Holbecq, Emmanuel Todd, François Asselineau…

pour leurs analyses éclairés de la situation.


Copie : Madame le Sénateur Madame Françoise

Laurent-Pérrigot

Monsieur le Sénateur Monsieur Jean-Paul Fournier

(courrier du maire au sénateur.doc Page 14 sur 20)


Ci-après la fable de Louis Even. (Voir ce qui précède, 3)

Partager cet article

commentaires

Logaro 02/04/2014 10:33


Dans le livre " Maires à la dérive ou dérives des maires" l'auteur André Girod passe en revue tous les petits arrangements dans une mairie. Adjoint d'une mairie dans le Vaucluse, il analyse sans
compassion la gestion dans les arcanes d'une commune. Son livre embarrasse les maires ruraux dont beaucoup par via de presse ont réagi avec véhémence.


A lire pour comprendre les coulisses d'une mairie. 

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche