Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 03:54
Samedi 26 février 2011 6 26 /02 /Fév /2011 23:08

 

Notre seule opportunité d’éviter cela (les plans du Nouvel Ordre Mondial totalitaire et génocidaire) : Dans la plupart des pays, les élections auront lieu en 2012. Il faut que nous parvenions à les gagner dans au moins un pays doté d’un potentiel militaire convenable (encore mieux si doté de la dissuasion nucléaire), car nous sommes encore dans la période humaine où  « seule la loi du plus fort » est en vigueur, et le plus fort, c’est l’armée. C’est elle qu’il faut convaincre de se ranger du côté du peuple. (..)

 

L'agenda des Bilderberg.Guerre silencieuse contre l'humanité.Printemps des peuples

 

NB 27.2.11 : Si, comme le bruit court, Brice Hortefeux devait devenir Ministre de la Défense, cela signifierait clairement que l'Armée française changerait de fonction. Au service de la Nation, elle devrait se retourner contre ses citoyens (considérés comme des ennemis de l'intérieur, potentiellement) quand, légitimement, ils diront NON à la société qui sacrifiera les individus (et par exemple l'emploi, les services publics, les protections sociales, le Droit du Travail) aux intérêts financiers spéculatifs, qui instaurera une dictature et un contrôle total (notamment par l'implant RFID),  qui participera activement au programme de dépopulation (en obligeant par exemple à subir des vaccins toxiques)... Ce qui serait un détournement de la finalité même de l'Armée, qui dot être au service de la Nation et non destinée à se retourner contre elle. L'Armée ne peut accepter d'être mise au pas et détournée de sa finalité... (eva R-sistons)

 

Honneur et Patrie

http://militaire90200.skyrock.com/6.html

 

 

Lettre ouverte aux Officiers

 

et aux Soldats de l'Armée française,

 

par eva R-sistons 

 

 

Mesdames, Messieurs,

 

C'est avec gravité que je m'adresse à vous,

  très solennellement et très respectueusement.

 

Vous aimez la France,

  Vous la servez de toutes vos forces,

  de toute votre âme,

  de toute votre intelligence,

  de tout votre coeur.

  Vous êtes prêts à donner votre vie pour la France.

  Et parfois, vous la donnez :

  Sacrifice suprême, au service de la Nation,

  de votre Nation, de la Nation qe vous chérissez.

  Nous sommes conscients du don

  que vous faites à la France.

  Et nous vous disons: Merci !

 

Vous faites honneur à notre pays :

  Parce que vous êtes dévoués, sincères, patriotes,

  donnant le meilleur de vous-mêmes,

  et toujours en respectant au maximim la vie d'autrui,

  car vous êtes conscients du prix de chaque existence,

  contrairement aux politiciens qui déclarent les guerres

  pour des motifs souvent bien peu avouables.

 

Vous êtes là pour servir la France,

  pour la protéger, pour la défendre.

  Je suis moi-même la petite-nièce

  de l'un des plus grands d'entre vous.

  J'en ai hérité la flamme,

  le sens du devoir, de l'abnégation,

  du désintéressement,

  et même l'esprit de sacrifice pour une grande cause,

  prête à donner ma vie pour ce qui est bon,

  beau, noble, juste.

Je peux vous comprendre de l'intérieur.

 

Et je sais que si vous êtes prêts à donner

  votre vie, même au seuil de celle-ci,

  vous avez, et c'est normal, besoin de savoir pourquoi.

  Il n'y a pas de plus belle cause que de défendre un pays

  attaqué ou menacé,

  il n'y a pas de plus belle cause

  que de mourir en protégeant le faible. 

 

Mais aujourd'hui, ma Soeur, mon Frère,

  on vous demande de sacrifier les intérêts

  de l'Armée à la cause de l'Austérité

  (qui n'est que le prête-nom de la soif de profit pour une minorité),

  on vous demande d'être prêts à donner votre vie

  pour protéger les intérêts non de votre Nation,

  mais ceux des multinationales apatrides,

  par exemple en Afghanistan,

  pour faire main-basse sur les ressources des peuples,

  en sacrifiant les citoyens aux appétits

  de psychopathes cupides, sans scrupules,

  adorateurs de Mâmon, du Veau d'Or,

  piétinant lois humaines, internationales, divines.

 

L'Irak a été convoité pour son pétrole,

  demain ce sera le tour de la Libye,

  et Bahrein comme Diego Garcia ou l'Afghanistan,

  pour leur situation stratégique.

  Il ne s'agit plus de défendre une Nation,

  la vôtre, mais d'attaquer d'autres Nations

  pour les piller, pour les voler,

  comme de vulgaires malfaiteurs,

  en provoquant d'incommensurables drames humains,

  vies sacrifiées, handicapées, meurtries,

  ou plongées dans la misère.

  Il ne s'agit plus de défendre la souveraineté de votre pays,

  mais de la sacrifier à des intérêts financiers,

  à des Puissances hégémoniques,

  servies par des agents sans foi ni loi ni patrie.

  Il s'agit de guerres iniques !


Il s'agira, aussi, de participer

à de nouvelles aventures impériales,

à des chocs de civilisation insensés

sous la bannière de l'OTAN le bras armé des Etats-Unis,

aventures qui n'ont rien à voir avec les intérêts de la France

et qui mèneront l'humanité, à force de cupidité,

au bord de l'abîme nucléaire !

L'Iran n'a jamais attaqué personne,

pas plus que la Chine ou la Russie !

Allons-nous nous sacrifier

et risquer une folie nucléaire planétaire

pour permettre à certains

d'étendre leur domination criminelle sur le monde ? 

 

Combien, aujourd'hui, sont aux commandes

  pour trahir ceux qui les ont élus,

  la Nation qui les a choisis,

  et cela par cupidité, par goût du pouvoir,

  ou simplement par servilité.

  Certains sont même de vulgaires agents de l'Etranger,

  peut-être livrant les secrets de la Nation

  pour un misérable plat de lentilles.

  Sans aucun remords,

  alors qu'ils se rendent coupables

  du crime suprême,

  celui de Haute Trahison de la Nation qui les a élus,

  celui d'intelligence avec l'Etranger.

  Cette engeance-là n'a ni patrie ni honneur,

  seulement des intérêts bassement matériels :

  Bush, Blair, Berlusconi,

  et tant d'autres aujourd'hui

  dont je vous épargnerai les noms,

  vous saurez les reconnaître.  

 

Vous portez en vous les valeurs éternelles,

  vous êtes pétris de dignité, 

  du sens du devoir,

  vous ne supportez pas le deshonneur.

  Vous êtes de grands serviteurs de l'Etat, de la Nation.

  Vous n'acceptez pas de voir vos idéaux piétinés,

  comme vos collègues diplomates,

  pour ne citer que ce récent exemple.

 

On est en train de casser l'Armée,

  ses casernes, ses femmes, ses hommes,

  ses idéaux, ses valeurs,

  comme on brade aujourd'hui les joyaux de la France,

  ceux du Ministère de la Marine, par exemple.

  Tout est piétiné, rien n'est respecté

  en dehors de l'Argent-Roi et du clinquant ! 

 

Et les rescapés de tous ces changements,

  aujourd'hui encore enfants de la Nation,

  et à son service exclusif, 

demain remplacés par de vulgaires mercenaires 

uniquement appâtés par l'Argent, 

les rescapés, donc, sont envoyés

défendre les industriels de mort à l'étranger

  (Armement, Chimie, Pétrole, Nucléaire, Agro-business...)

  ou les banksters,

  ceux-là même qui viennent d'opérer

  un immense racket sur tous les citoyens.

  Est-ce leur vocation ? Pas du tout !

  Peut-on accepter de donner sa vie pour des bandits

  ou pour des individus sans scrupules ?


 

NOM-soupe-j.jpg

 

 

Soeurs, Frères, il y a pire encore !

  En coulisses, l'Oligarchie qui s'est octroyé, 

sans le moindre mandat,

  le droit de vie et surtout de mort

  sur tous les peuples,

  prépare un génocide planétaire sans précédent

  dans l'histoire de l'Humanité.

 

Sur mon blog R-sistons, 

vous pouvez lire ce qui se trame.

 

L'agenda des Bilderberg.Guerre silencieuse contre l'humanité.Printemps des peuples

 

Alerte, génocide planétaire en cours, sournois. Alerte, société mortifère !

 

Barbarie du capitalisme occidental - La révolution radicale de l'Islande ....

 

 

Crises, pandémies de dépopulation,

  guerres préventives, permanentes, totales,

  et même nucléaires, de domination des pays

  et de contrôle de toutes les ressources,

  et puis toutes les atrocités qui ont pour nom

  Chemtrails, Morgellons, Haarp,

  Implants humains RFID, CodeX Alimentarius,

  et tant d'autres,

  et à l'horizon voici une Europe totalitaire,

  décidant à la place des citoyens,

  contre leurs désirs et contre leurs besoins

  pour le seul profit de la Haute Finance,

  et plus horrible encore, voici un Nouvel Ordre Mondial

  totalement liberticide, meurtrier, eugénique, machiavélique,

  avec une "Elite" sauvée, repue, d'un côté,

  et de l'autre une humanité sacrifiée, souffrante, 

  promise à la mort ou à l'asservissement complet,

  le scénario de1984 en pire ! 

 

Quel citoyen normalement constitué

  peut accepter d'être sacrifié

  à la soif insatiable de pouvoir, d'honneurs, de profits

  d'une toute petite minorité d'individus

  pervers et d'une inhumanité totale ?

 

Et demain, après vous avoir fait risquer votre vie

  pour grossir les coffre-forts de milliardaires cupides,

  on vous demandera de tirer sur ceux qui,

  mûs par l'intérêt général, le sens du devoir,

  le souci de responsabilité,

  auront dit non à l'intolérable...

  Autrement dit, non pour défendre la Nation

  mais des dégénérés, une bande de criminels,

  vous allez devoir procéder à l'extermination

  de ceux qui résistent à l'immonde,

  à l'extermination de la fine fleur

  de la Nation que vous représentez !

Ce qui sera une façon de tuer vos propres enfants,

  le devenir de la Nation, de l'humanité !

  Ainsi, vous accepteriez de participer

  à l'holocauste de votre Nation,

  à l'holocauste de la vie humaine,

  au nom d'intérêts bassement mercantiles,

  affairistes au sens le plus hideux du terme ?

 

Un écrivain (qui a étudié le devenir de l'humanité)

  a publié un ouvrage qui est une référence

  (fruit de vingt ans de recherches sérieuses, approfondies),

  "La Démosophia",

  dans lequel il est dit ceci :

 

Notre seule opportunité d’éviter cela : Dans la plupart des pays, les élections auront lieu en 2012. Il faut que nous parvenions à les gagner dans au moins un pays doté d’un potentiel militaire convenable (encore mieux si doté de la dissuasion nucléaire), car nous sommes encore dans la période humaine où  « seule la loi du plus fort » est en vigueur, et le plus fort, c’est l’armée. C’est elle qu’il faut convaincre de se ranger du côté du peuple. (..)

 

L'agenda des Bilderberg.Guerre silencieuse contre l'humanité.Printemps des peuples

 

 

Il ne s'agit pas seulement

de se ranger du côté du peuple, 

mais aussi du côté de la vie,  de l'avenir, 

de la survie de l'espèce humaine, 

pour perpétuer le monde tel que nous le connaissons, 

pour ne pas laisser la barbarie triompher de la civilisation, 

pour ne pas laisser les ténèbres l'emporter !

 

Alors oui, vous qui êtes l'Armée,

  garants de l'intégrité de la Nation,

  dépositaires des armes les plus modernes, 

  les plus sophistiquées, les plus redoutables,

  je vous le demande solennellement :

 

Ne vous rangez pas du côté de l'intolérable,

  de la cupidité, de l'égoïsme pathologique,

  de l'inique, de la barbarie, de la mort, 

  ne faites pas le lit de projets machiavéliques,

  pensez à vos descendants,

  à vos concitoyens,

  à votre Nation,

  à l'avenir de l'humanité,

  c'est une responsabilité écrasante qui vous est échue ! 

 

Ne vous laissez pas acheter par des discours trompeurs,

  ne vous laissez pas abuser, 

  choisissez la Sagesse, le Devoir, l'Honneur, 

  l'Avenir, la Vie, la Lumière !

 

Vous êtes le dernier rempart

  contre l'horreur génocidaire en préparation,

  soyez à la hauteur de votre mission

  de protection de la France,

  des Français,

  de la vie,

  de la justice,

  de la paix,

  du devenir humain !

 

eva R-sistons

     

 

photo

 

 

Ceux qui aiment la France prendront le train

 

(Courriel envoyé par Honneur et Patrie,

à l'origine de ce post)

 
 

Le début de l’année 2011 fera date pour quiconque se préoccupe de la situation matérielle et morale de l’armée française et porte ses réflexions au-delà des récents événements en Afrique du Nord. On ne saurait écrire que le front intérieur est calme. Si l’on postule que le mot “front” suppose l’inscription dans un espace géographique et mental de l’opposition entre deux forces antagonistes, l’affirmation selon laquelle il existe bien, dans la France de Sarkozy, un front intérieur est difficilement contestable. D’un côté de la ligne de fracture, notre armée, confrontée depuis le 1er janvier 2011 aux conséquences de la mise en chantier des fameuses Bases de Défense par lesquelles les ministricules responsables de l’avenir du pays mettent la touche finale à la destruction de notre outil militaire. Il va falloir nous habituer, nous suggère-t-on, au spectacle affligeant de ces bureaux vides où des plantons déprimés guettent l’arrivée du poste informatique (quand ce n’est pas de la chaise ou de la rame de papier) qui leur permettra de se mettre au travail; il faudra s’amuser de ce que les gestionnaires de personnel recherchent dans leurs bases de données point encore “réformées” les traces qui attestent que tel ou telle, viré de sa défunte garnison, a bien été “basculé” chez eux; il faudra alterner les anxiolytiques et les stimulants pour continuer à “tenir” sans perspective d’amélioration à court ou moyen terme. Comme au front, sauf que dorénavant il nous faut nous battre sans armes ni cartouches...

 
            Un tel désastre en évoque d’autres: la vague de mutineries de 1917, liée à des décisions militaires désastreuses (ça ne vous rappelle rien?) et à un mépris absolu des souffrances trop longtemps infligées à des combattants pourtant admirables de courage et d’abnégation; la débâcle de 1940, consécutive à une impréparation militaire dramatique et à la trahison de nos élites, qui mirent moins de temps pour détaler de Paris à Bordeaux que n’en met l’orage pour fondre sur la quiétude d’un jour d’été. Les politiciens incapables ou corrompus qui avaient condamné la IIIème République à l’impuissance avaient de toute manière fait le choix de la défaite. Ce qui nous amène à nous poser les questions suivantes: pour qui travaille le gouvernement actuel, à l’heure où le 54ème soldat français vient de tomber en Afghanistan? Combien de temps notre armée, rongée jusqu’à l’os par les coupes budgétaires et anéantie par un sentiment d’humiliation croissant, pourrait-elle tenir face à une agression extérieure? Poser ces questions, c’est déjà y répondre…
 
            D’un côté du front intérieur, il y a donc notre armée. Et de l’autre côté? L’Allemand botté, dominateur, la cravache pointée vers nos frontières? Les sinistres brutes bolcheviques des James Bond de la grande époque? Les “terroristes” barbus égorgeurs de femmes et d’enfants - c’est du moins ainsi que les présente notre moderne Ministère de la Propagande, qui n’a même pas pu faire accroire, l’automne dernier, la menace d’attentats qui eussent opportunément détourné l’attention des Français du sabordage de leur système de retraite? Tout ceci prête à sourire puisque tout esprit un peu éclairé sait que l’ennemi est dans la place, au coeur même de notre dispositif de défense. L’ennemi - qui peut encore en douter?- s’est installé au printemps 2007 à la faveur de cette OPA aux allures de kermesse “démocratique” qu’organisèrent les élites mondialisées et leurs relais journalistiques en faveur de Nicolas Sarkozy, qui n’est, à tout prendre, que leur raison sociale. La France vit une situation historique inédite: jamais, en temps de paix, un élu du suffrage universel investi des plus hautes fonctions, jamais celui à qui la Constitution de 1958 a conféré le titre et la responsabilité de chef des armées n’avait usé de son pouvoir comme il en use et abuse aujourd’hui, pour démanteler et abaisser la nation qui lui a malencontreusement confié son destin. Passe encore que l’élu de 2007 soit un histrion gesticulant et vulgaire, un satrape prosterné devant le Veau d’Or et ses grands-prêtres, un chef de bande qui a fait main basse sur l’Etat comme un nuage de criquets s’abat sur un champ. L’homme de goût et d’idées pourrait se contenter de se pincer le nez au spectacle des turpitudes élyséennes si les attendus et les conséquences de la politique menée par Sarkozy ne mettaient le pays dans un péril dont il pourrait ne pas se relever: services publics massacrés (qu’on songe à ce qu’il restera de l’Education Nationale, de la justice et de l’hôpital quand les réformes actuelles auront réalisé leur objectif de destruction), cohésion sociale menacée, avenir obéré (que peut-on encore attendre d’un pays quand une génération entière a été crétinisée par l’absence de formation intellectuelle et livrée à la sous-culture de la consommation effrénée?).
 
            L’image de la France a subi le sort infligé au pays. Les liens d’”amitié” entretenus par Nicolas Sarkozy avec les tyrans corrompus que les peuples tunisien et égyptien viennent de congédier avec éclat sont une souillure supplémentaire sur l’honneur de la France: les pitoyables rodomontades de Mme Alliot-Marie devant les députés relativement à ses opérations touristico-immobilières en Tunisie n’effaceront pas de sitôt l’affront fait à notre pays par celle qui est en charge de sa diplomatie, et ce ne sont pas les premières déclarations du nouvel ambassadeur à Tunis Boris Boillon, dont l’arrogance et l’imbécillité portent la marque de fabrique de son maître, qui contribueront à restaurer ce qui a été cassé sans doute pour longtemps.
 
            Une dernière réflexion: les armées tunisienne et égyptienne ont, au cours des crises qui viennent de secouer leurs pays respectifs, montré une modération et un sens politique qui forcent l’admiration. Elles représentent, pour des populations longtemps livrées à l’arbitraire de créatures appointées par les Etats-Unis et Israël, une alternative et un espoir réaliste de reconstruction nationale. Ce qui est en train de se passer au sud de la Méditerranée ne saurait être ignoré au nord. La vie et la mort des peuples sont intimement liées aux relations tissées entre le monde politique, la société civile et son armée. Dans l’entreprise d’émancipation nationale à laquelle appelle Honneur et Patrie, l’armée française ne doit pas seulement réaffirmer sa dignité bafouée: elle ne doit pas rater le train de l’Histoire.
    
Honneur et Patrie
.

monument-lesarcs

ANACR

 

http://www.blog.adm56.com/?page_id=901

 

 

 

 

Appel du général de Gaulle du 18 juin 1940

 

 

 

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/page/affichepage.php?idLang=fr&idPage=2560

 

 

 

 

P7150284.JPG70 éme Anniversaire de l'Appel du Général De Gaulle le 18 juin 1940 ( cachets Paris et Colombey-les-deux-églises )
http://aphiest.blogspot.com/2010_07_01_archive.html
Alexandre de Kluguenau, l'un des rares hommes à avoir entendu en direct l'appel du général de Gaulle le 18 juin 1940, s'est rendu, tout comme 700 autres anciens combattants, aux cérémonies du 70e anniversaire à Londres à bord de l'Eurostar spécialement affrété pour l'occasion. (Photo DNA - Elodie Bécu)
w.dna.fr/fr/infos-generales/nachrichten/info/3343178-LEUR-APPEL-DU-18-JUIN-LES-VETERANS-TEMOIGNENT

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche