Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 18:45

http://webmail.iranian.com/main/files/avatar_selection/AvatarFLAG.gif

 

 

Voici une information passée sous silence dans tous les médias occidentaux :
Le journaliste Iranien Kamran Najaf Zadeh expulsé de France au bout de 18 mois d’activités professionnelles, l’attitude française reste incompréhensible. Il est incompréhensible, en effet, que la France, berceau autoproclamé de la démocratie, s’oppose à ce que l’opinion française et occidentale puisse appréhender la réalité du monde, à travers un prisme différent que celui que lui tendent, d’habitude, les médias officiels. Quel mal y a-t-il à ce que cette opinion-là, bombardée, du matin au soir, par un flux d’images et d’informations canalisées, orientées, tronquées, sache que tout n’est pas rose, dans les politiques que mènent ses dirigeants, à coup de slogans trompeurs ? L’extrémisme laïc, le droit impérialiste d’ingérence, la bouc-émissairisation des Musulmans français, cette crispation trop élyséenne sur une nostalgie de grandeur, avec l’évocation incantatoire des valeurs laïques, voilà de quoi s’entretenait le journaliste Kamran NajafZadeh, dans ses reportages. Le ministère de l’Intérieur et le Quai d’Orsay l’ont accusé d’avoir cherché à nuire à la sûreté de l’Etat français, à mobiliser l’opinion contre celui-ci. Mais un Etat, qui prétend être investi d’une mission libératrice, qui condamne la «politique du gourdin» des dictatures arabes, qui va jusqu’à marcher sur les traces d’une Amérique et à cultiver la violence gendarmesque de celle-ci, pour affranchir, dit-il, tel ou tel peuple tyrannisé, n’a pas à avoir peur d’un simple journaliste, aussi agaçants, aussi encombrants que soient ses reportages. La décision «déplacée» de la France sarkozyste de répudier un reporter, sous de ridicules prétextes, renvoie, à un coup de propagande et à une volonté d’atlantisation de la France qui a déjà sonné l’anéantissement de la diplomatie gaullienne qui, elle, s’était opposée à la guerre contre l’Irak.
P.S. « La publication des caricatures du prophète Mahomet a été défendu au nom du droit d’expression, alors pourquoi le deux poids et deux mesures ? »

                                                              

                                                                       AIT MESSAOUD Lahsen

 

 

 

Kamran Najafzadeh

Iranian state TV reporter expelled from France

Press TV: An Iranian journalist has been forced to leave France due to restrictions imposed on him by the French government over his so-called “controversial” reports. “After 18-month of journalistic activities, in a joint meeting of the French Interior and Foreign Ministry they came to the conclusion that 'the IRIBNews reporter has crossed red lines and has stirred hatred in French public opinion,'” Kamran Najafzadeh said upon his arrival in Tehran on Saturday >>>
26-Mar-2011
http://webmail.iranian.com/main/2011/mar/kamran-najafzadeh

 

 

Face à la réthorique guerrière contre l'Iran, on va à la rencontre des Iraniens et de leur pays. Sans pouvoir donner une image complète de la réalité complexe de l'Iran l'idée est de décrire au mieux ma perception de la vie quotidienne...

samedi 26 mars 2011

Liberté de la presse: deux poids, deux mesures


Cela fait un peu de temps...voire des années que je n'ai rien écrit sur ce blog... Un peu dommage peut-être... mais en même temps je peux espérer que les expériences décrites sur ces pages auront contribué à une meilleure compréhension de certaines réalités iraniennes (comme toujours je m'exprime au pluriel). Je ne sais pas non plus ce qui me pousse à revenir vers ces pages... et à y ajouter un commentaire... Peut-être la nouvelle que mon blog est désormais "filtré" en Iran, c-à-d qu'on ne peut plus y accéder sans "briseur de filtre" (filtershekan). Drôle.

Ou peut-être c'est la publication d'un petit article de l'agence de presse Fars News sur la page Facebook d'une amie à Téhéran qui me fait revenir. En synthèse: Le président Sarkozy et la France, en pleine guerre anti-libyenne, ont trouvé le temps d'expulser un journaliste iranien, Monsieur Kamran Najafzadeh. Ce qui me frappe est moins l'expulsion du journaliste en soi, je ne me suis jamais fait d'illusions par rapport à la liberté de presse en Occident comme ailleurs, que le fait que les agences de presse occidentales ignorent totalement l'événement. Essayez-le: tapez par exemple "journaliste iranien expulsé" sur Google et vous recevrez des centaines de milliers de résultats avec "journaliste AFP expulsé de l'Iran", mais rien sur M. Najafzadeh.

En anglais la situation est légèrement meilleure. Avec la recherche "iranian journalist expelled" on obtient un lien (un seul en effet) sur cette atteinte manifeste à la liberté de la presse. Dommage que ce lien soit le fait d'une agence de presse azeri et non occidentale. La propagande est pareille, partout.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche