Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 17:59

http://www.alterinfo.net/photo/art/default/3358922-4824420.jpg?v=1318850981

http://www.alterinfo.net/photo/art/default/3358922-4824420.jpg?v=1318850981

 

Les guerres sanguinaires de l'OTAN,

l'exemple de Syrte (Libye)

par eva R-sistons

 

 

Je regarde les infos, alternant les Chaînes Parlementaires et France24 pour l'International.

 

Subitement, un reportage, un vrai, comme on les aime. Qui dit la vérité, tout simplement. Mais n'ayons aucune illusion : France24 n'a pas arrêté de désinformer, en présentant Kadhafi comme un dictateur, ou un tyran, sanguinaire, et les Libyens (fidèles au Colonel, la majorité) comme des rebelles, des mercenaires, des snippers.. Comme dans tous les Médias, les exactions sont celles des combattants libyens, jamais celles de l'OTAN. Et quand France24 présente un fait, c'est pour dissimuler l'essentiel : Par exemple, "les libérateurs vont de maison en maison"... sans dire pourquoi: Tuer les habitants mâles (et pas seulement), violer les femmes et piller les lieux. Un joli nettoyage, un authentique génocide ! Le pays le plus prospère d'Afrique, grâce à Kadhafi, est en ruines, et des massacres ont été commis par l'OTAN et ses mercenaires.

 

France24, donc, après avoir désinformé en permanence sur la Libye, comme ses confrères, se permet, une fois la Libye "libérée" (comprenez, aux mains des tenants de l'Empire, du Nouvel Ordre Mondial), un instant - rare - d'information. Un peu comme le NouvelObs qui, maquillant ses options alignées sous un vernis de gôche, après avoir soutenu la guerre de l'OTAN contre un dirigeant populaire, se permet de critiquer la mort "sauvage" de Kadhafi (§ 1). C'est ça, la presse de "gauche" : Soutien inconditionnel au libéralisme et aux guerres impériales ainsi qu'au choc de civilisations, et tout cela sous un vernis de démocratie, de progressisme... passant par Hollande, mais surtout pas par Montebourg ! (Mon blog sur le Nouvelobs a été rendu inaccessible à partir du moment où j'ai plaidé pour ce dernier). Il est temps de réaliser l'imposture des Médias de "gôche" comme le Nouvelobs ou Libération !

 

Or donc, voici ce que l'on voit sur France24, aujourd'hui même (reportage de Matthieu Mabin, envoyé spécial à Syrte, qu'on sent horrifié par ce qu'il voit, évidemment).

 

Extraits : "C'est une ville fantôme, avec encore une petite poignée d'habitants et quelques rebelles qui occupent la ville (en ruines). Les maisons sont visitées trois ou quatre fois et le pillage est institutionnalisé. Violence considérable de la destruction, y compris les bâtiments civils, cibles de frappes aériennes ne pouvant venir que de l'OTAN car seul l'OTAN est intervenu sur la ville. Les cadavres pourrissent à ciel ouvert, personne pour s'en occuper, ni ONG, ni associations, aucun soutien. Le CNT est absent" (et pendant les bombardements de la ville martyr, Hillary Clinton se préoccupait seulement de prendre mort ou vif Kadhafi, comme les cow-boys texans, note d'eva R-sistons). 

 

Alors, c'est ça, la protection des habitants, M. BHL, philosophe belliciste si communautariste, au service des seuls intérêts d'Israël ? Ca vaut la Shoah des Juifs, non ? C'est aussi radical, net, chirurgical. Sauf que là, c'est pour servir les multinationales comme Total ou Areva, pour priver les Africains de leur indépendance et de leurs ressources (Kadhafi étant un partisan actif du non-alignement et de la libération des peuples du colonialisme), et pour nuire aux Chinois qui eux, servent leurs intérêts tout en participant au développement de l'Afrique. 

 

La réalité ? Comme l'Irak, et avant la Syrie et l'Iran, la Libye est victime d'un massacre de l'OTAN sanguinaire, elle est bombardée, ruinée, bientôt morcelée et en proie au chaos, aux divisions, à la guerre civile. Car Kadhafi, lui, avait su maintenir une unité (pourtant difficile à réaliser dans un pays de tribus) profitant à tous. L'OTAN est une Organisation hautement terroriste, maléfique, nuisible pour les nations et pour les peuples. Sous la férule de l'Occident, la Libye, pays riche et sans dette, va redevenir un pays arriéré (§ 2) comme avant l'arrivée au pouvoir de Kadhafi. Et certaines de ses villes, comme Syrte, sont désormais en ruines. L'OTAN est passé par là, et Sarkozy comme BHL, aussi. Pour le malheur des peuples et des Etats.

 

Quand verrons-nous en face la réalité ?

 

Eva R-sistons

 

 

http://sos-crise.over-blog.com

 

TAGS : Syrte, Kadhafi, Libye, Chine, BHL, Sarkozy, Israël, Afrique, Total, Areva, Nouvelobs, OTAN, France24, Matthieu Mabin, génocide, Chine, Irak, Syrie, Iran, dette, Occident, Libération

 

On peut reproduire tous mes articles, en indiquant la source, évidemment

 

 

(§1) "On peut être un opposant à Kadhafi, un des pires tyrans du XXe siècle et condamner tout aussi fermement la manière dont les soldats du CNT ont lynché puis assassiné ce même Kadhafi, contrevenant ainsi de manière flagrante, aux principes de tout pays démocratique comme aux valeurs de toute conscience humaine". (http://leplus.nouvelobs.com/contribution/207146;mort-de-kadhafi-bhl-ou-la-barbarie-a-visage-libyen.html)

 

(§2) "Kadhafi a fait de son pays le plus arriéré, en 7 ans, le plus prospère d'Afrique" (Le Monde 1.9.1976)

 

Lire l'article de l'AFP :

 

Natif de Syrte, Ibrahim Alazhry fait partie des rares habitants à avoir pris les armes au côté des forces du CNT. Mais il enrage contre le saccage et le pillage de la ville qui sonnent comme une vengeance.

(..) Mais pourquoi entrer dans les maisons, les saccager, les brûler?", s'énerve-t-il

"Les gens de Syrte comme moi commencent à haïr cette révolution" qui tourne selon lui aux représailles contre les habitants, considérés comme des pro-Kadhafi."

Court extrait d'un article :

Libye: ultime bataille à Syrte dévastée par les combats

De Jay DESHMUKH et Daphné BENOIT (AFP).

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jUdUa048i3-23Ble_UUeQ63y6lTw?docId=CNG.cb005007bd0014b12e7028eb64289d0d.921

 

____________________________________________________________________________________________

 

 

Syrie :

 

Bachar-al-Assad, longtemps chouchouté par l'Occident, et garant de la stabilité de la région, devient désormais un "dictateur" pour la Communauté internationale (c'est à dire le seul Occident). L'OTAN, surtout sous la pression d'Israël d'ailleurs, convoite ardemment ce pays pour le contrôler et cerner l'Iran en prévision de son attaque prédatrice et meurtrière.

 

eva R-sistons

 

__________________________________________________________________________________________

 

 

Palestine occupée,

Salah Hamouri:

 

Date de libération de Date de libération de Salah Hamouri : mise au point

Jean-Claude Lefort, coordinateur du Comité de soutien à Salah Hamouri et président de l’AFPS



Une dépêche de l’AFP, d’hier 25 octobre, indiquait s’agissant de Salah Hamouri et de sa date de libération qu’il "reste une incertitude sur sa date de sortie de prison, le 12 mars 2012 si la peine court à son terme ou fin novembre, comme l’affirme sa famille."

Au nom du Comité national de soutien à Salah Hamouri, je tiens à préciser que cette dépêche contient une erreur qu’il convient de relever afin de clarifier le débat.

En effet, ce n’est pas la famille de Salah Hamouri qui indique que la date de sa sortie est fixée « fin novembre » – le 28 novembre 2011 exactement – mais le jugement lui-même. C’est la date inscrite noir sur blanc sur celui-ci.

La date du 12 mars 2012 évoquée n’est donc pas la date de sortie « si la peine court à son terme » comme l’indique la dépêche. Le terme, encore une fois, est le 28 novembre.

La date de mars 2012 évoquée dans la dépêche est uniquement à rapprocher d’une possible décision unilatérale de l’administration pénitentiaire israélienne qui, au nom de la loi toute récente dite « loi Shalit », peut transformer les jugements qui sont prononcés par les tribunaux militaires israéliens en année administrative (345 jours) par des peines de prison calculées en année civile (365 jours) et donc ajouter 20 jours de plus par année de prison à tout détenu. Ceci hors toute décision de justice et de respect du droit.

La date du 12 mars n’est donc pas une date de fin de peine suppose une peine allongée de manière arbitraire au nom d’une loi qui ne devrait plus être.

La date de fin de peine de Salah Hamouri est le 28 novembre 2011. Ce n’est pas la famille qui le dit mais le tribunal militaire d’Ofer qui a jugé Salah Hamouri.

 

 

______________________________________________________________________________

 

 

http://www.jeuneafrique.com/photos/AFP/photo_1254930415469-1-0.jpg

http://www.jeuneafrique.com/photos/AFP/photo_1254930415469-1-0.jpg

.

 

LE COMBAT DU FILS DE KADHAFI :

SE RENDRE POUR CONFONDRE

LES ASSASSINS DE SON PÈRE

(jamais cela ne se fera,

ILS ont trop peur de la vérité !)

 

On apprend depuis hier sur les ondes des médias français que le fils de Kadhafi, SAIF AL ISLAM, menacé par un mandat d’arrêt international, a été localisé aux confins du Niger. Il serait alors judicieux pour lui de tout faire pour ne pas se faire assassiner à son tour. Le combat change maintenant de visage. Il s’agit maintenant pour lui de SE RENDRE à la « justice internationale », afin de faire toute la lumière sur les raisons de l’implication meurtrière de l’OTAN dans le conflit libyen et des circonstances de l’assassinat de Kadhafi par les agents français et de la CIA. C’est juste une QUESTION DE STRATÉGIE.

On se souvient que la RÉSOLUTION de l’ONU a été prise à la HÂTE, sous la pression du ministre français Alain Juppé, suite à la DÉCLARATION de SAIF AL ISLAM faisant état du FINANCEMENT de la campagne électorale de Sarkozy par Kadhafi. Et Kadhafi est mort pour cela. Pour le faire taire. Parce qu’au-delà de Sarkozy, l’argent de Kadhafi a vraisemblablement contribué au financement de la campagne d’Obama aussi. C’est cela qui est maintenant l’enjeu du combat de SAIF.

L’ARROSEUR ARROSÉ

Nous le savons, la COUR PÉNALE INTERNATIONALE, à l’instar de l’ONU, c’est de la poudre aux yeux. Ce sont des INSTRUMENTS au service des États voyous de l’Occident pour LÉGITIMER leurs crimes et INTIMIDER leurs victimes. Mais on peut LES PRENDRE À LEUR PROPRE JEU en retournant leurs instruments contre eux, comme on le fait au JUDO en se servant de la force de l’adversaire contre lui-même. Pour ce qui est de la CPI (Cour Pénale Internationale), elle peut servir une EXCELLENTE TRIBUNE pour un DÉBALLAGE PUBLIC des SECRETS D’ÉTAT, et alerter l’opinion publique. C’est cela l’enjeu : L’OPINION PUBLIQUE INTERNATIONALE.

Et croyez-moi, ce n’est pas peu. Parce que ces CHEFS D’ÉTAT VOYOU DE L’OCCIDENT sont en PORTE-À-FAUX avec leurs PROPRES CITOYENS à qui ils ont été imposés souvent par des LOBBIES, via des élections suspectes. Par exemple pour ce qui de SARKOZY, on sait depuis BELLE LURETTE que c’est un AGENT de la CIA, imposé à la France…
Le fils de Kadhafi doit donc tout faire pour profiter de la tribune de la CPI pour ouvrir les MARMITES AU CONTENU POURRI. Parce qu’après tout, il n’a rien à se reprocher.

QUE PEUT-ON DONC REPROCHER AU FILS DE KADHAFI ?

C’est cela la GRANDE QUESTION. Qu’est-ce que SAIF AL ISLAM a fait ? Il n’a fait qu’AVERTIR sur les DANGERS d’une insurrection en Libye qui pourrait déboucher sur des « RIVIÈRES DE SANG » ? Parce que « LA LIBYE N’EST PAS LA TUNISIE OU L’ÉGYPTE ». À cause de sa CONFIGURATION TRIBALE. Et ma foi, il avait bien raison. Nous voyons les résultats aujourd’hui. Les conséquences humaines du conflit libyen dépassent largement celles de la Tunisie et de l’Égypte réunies. Il y a bel et bien eu des « rivières de sang ». Et ces « rivières de sang » sont surtout imputables aux insurgés du CNT et de leurs alliés occidentaux. Parce que si l’on se souvient du début du conflit, ce sont les insurgés qui ont commencé à piller les casernes militaires pour s’emparer des armes.

Le régime en place n’a fait que RÉAGIR. D’abord timidement pour rétablir l’ordre, puis de façon plus énergique face à la tournure que prenaient les événements, comme en fait foi un RAPPORT publié par un journaliste de RFI. Au fond, ce sont des DÉCLARATIONS JUGÉES MALADROITES qu’on pourrait reprocher à Kadhafi et à son fils. La LÉGITIME DÉFENSE est un fait justificatif reconnu par toutes les législations du monde.

LES VRAIS CRIMINELS DE GUERRE

Un PROCÈS devant la CPI ne pourra qu’absoudre SAIF AL ISLAM. Et il ne manquera pas d’avocats compétents pour le défendre. En revanche, ce procès sera une première pour les Chefs d’Etat voyous de l’Occident qui ont fomenté et commandité tous ces massacres. Il pourrait notamment coûter à SARKOZY et à OBAMA le second mandat qu’ils convoitent. Et à leurs sous-fifres (CAMERON, BERLUSCONI et consorts) des conséquences très regrettables. ALAIN JUPPÉ, le ministre gueulard de Sarkozy, a déjà été condamné par la justice française, dans un récent passé, pour des histoires d’ARGENT SALE. Il a donc un ANTÉCÉDENT. Quant à Sarkozy, ce sont des pluies d’accusations qui tombent sur lui en ce moment en France pour des affaires diverses, plus ou moins justifiées. Il est tout sauf un sain.

Ce procès, s’il a lieu, pourrait déboucher sur des révélations plus graves encore. Prions donc le ciel pour que SAIF AL ISLAM ne soit pas assassiné comme le fut son charismatique père. Pour le faire taire.
SAIF, si tu as la chance de lire cet article à temps, cours vite te constituer prisonnier. Nous avons besoin de connaître le fin fond de cette histoire. Il serait temps que des Occidentaux payent pour leurs crimes. SAUF s’il n’est pas VRAI que nous sommes tous des ENFANTS DE DIEU…

Mountaga Fané Kantéka
mountaga40@hotmail.com
http://www.kanteka.blogspot.com

 

http://www.alterinfo.net/LE-COMBAT-DU-FILS-DE-KADHAFI-SE-RENDRE-POUR-CONFONDRE-LES-ASSASSINS-DE-SON-PERE_a65603.html

 

 

La Cour Pénale internationale dément que

Saïf al-Islam lui ait proposé de se rendre

 
Bonjour à toutes et à tous,
 
Le CNT a osé prétendre que Saïf al-Islam Kadhafi souhaitait se rendre à la Cour Pénale Internationale. Celle-ci n’a absolument pas confirmé cette prétendue info, qui s’avère par conséquent n’être qu’une intox !
 
D’ailleurs, le simple fait que le CNT demande à l’OTAN de prolonger ses opérations pendant encore au moins un mois prouve bien que la résistance est encore tellement forte que, sans l’OTAN, le CNT serait chassé vite fait bien fait. Et cela prouve aussi par la même occasion que le CNT n’a absolument pas le soutien de la population libyenne, contrairement aux pro-Kadhafi.
 
Je mets en guise de preuve en post-scriptum une dépêche Reuters dont le titre est évidemment au conditionnel !
 
Bien à vous,
do
 

 

Saïf al Islam Kadhafi proposerait de se rendre à la CPI

http://fr.reuters.com/article/topNe…

 

 

 

Lire aussi ::

 

Mort de Kadhafi: la famille porte plainte contre l'Otan

26/10/2011

La famille de Mouammar Kadhafi, ex-dirigeant libyen tué le 20 octobre, envisage de porter plainte auprès de la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye pour "crime de guerre", a annoncé l'avocat des Kadhafi, Marcel Ceccaldi, sur la radio Europe 1. "Elle va porter plainte pour crime de guerre...

 

Libye: Le CNT demande à l’OTAN de prolonger sa mission

26/10/2011

Le président du Conseil national de transition (CNT) libyen, Moustapha Abdeljalil, a demandé mercredi à Doha le maintien des forces de l'Otan dans son pays au moins "jusqu'à la fin de l'année".   "Maintenant que nous avons obtenu la victoire (...), le peuple libyen aspire à ce que l'Otan...

 

La guerre contre Kadhafi a coûté 3 milliards $, des pays arabes sont impliqués

26/10/2011

"Faire la guerre au PO pour régler sa propre crise économique", telle est semble t-il la politique que mènent l’Europe et les Etats-Unis dans leur soi-disant « soutien» aux révoltes populaires qui ont lieu au PO ! Le cas libyen en est un exemple.. les chiffres parlent d’eux-mêmes ! Selon le...

 

Les trésors de la Libye exposés aux pillages

26/10/2011

Selon l’Unesco, les principaux sites historiques libyens n’ont pas été sérieusement endommagés par la guerre. Cependant, une enquête est menée sur la disparition des milliers de pièces anciennes, dérobées il y a un mois de la banque de Benghazi. On ignore, si c’est un hasard, mais l’Unesco a...

 

Omar Mazri : L'assassinat du Renard du désert

26/10/2011

La mort de Kadhafi est un assassinat, l’action de l’OTAN génocidaire  est   l'instrument de répression le plus perfide de l'histoire : « Le colonel Kadhafi a été grièvement blessé par les chasseurs bombardiers les plus modernes de l'Otan qui ont intercepté et neutralisé son...

 

Libye: Seïf al-Islam Kadhafi jure de venger son père

Conflits et guerres actuelles

Libye: Seïf al-Islam Kadhafi jure de venger son père

24/10/2011

Seïf al-Islam Kadhafi, un fils du dirigeant libyen renversé par la rébellion et assassiné le 20 octobre, s'est adressé dans la nuit de samedi à dimanche à ses partisans avec une brève allocution dans laquelle il a juré de venger son père. "La résistance se poursuit. Je suis bien vivant et libre...

Comment l’Occident a vaincu en Libye

Conflits et guerres actuelles

Comment l’Occident a vaincu en Libye

24/10/2011

Les textes de Pepe Escobar sont souvent très intéressants, mais aussi difficiles à traduire, du moins pour moi. J’ai renoncé à plusieurs reprise à la traduction d’articles écrits par ce journaliste Brésilien. Je me suis quand même décidé à traduire un se ses récents papiers parus dans Asia...

 

Charia, en Libye: la France "vigilante", sur les droits de l'Homme

24/10/2011

IRIB- La France sera "vigilante", sur le respect des droits de l'Homme et l'égalité entre hommes et femmes, en Libye, a indiqué, lundi, le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, après les propos du président du Conseil national de transition libyen, sur l'application de la charia....

 

Le président du CNT avait ordonné l’exécution de 32 opposants de Kadhafi

25/10/2011

Un document de l’ère du règne du défunt colonel Kadhafi, implique directement l’actuel président du conseil national de transition libyen, Mustapha Abdeljalil, d’avoir ordonné l’exécution de dizaines de jugements à l’encontre d’opposants du régime de Kadhafi, alors qu’il était ministre de la...

Le sang du lion et le festin des rats

ALTER INFO

Le sang du lion et le festin des rats

25/10/2011

Syrte ou la Stalingrad du désert, aura résisté de tout son sang contre la barbarie céleste de l’OTAN et ses mercenaires indigènes. Au milieu des ruines fumantes de la ville martyre, un lion est mort. Un lion qui, de son vivant comme dans son trépas, aura rendu sa fierté à sa patrie, à son peuple,...

Assassinat de Kadhafi, "libération" de la Libye, les masques tombent : saoudisation ou somalisation du pays ?

Conflits et guerres actuelles

Assassinat de Kadhafi, "libération" de la Libye, les masques tombent : saoudisation ou somalisation du pays ?

25/10/2011

Dès l'assassinat du dirigeant Libyen Mouammar Kadhafi, le CNT a proclamé la libération du pays. Dans la foulée, son président, Mustafa Abdul Jelil, a déclaré officiellement que la source de la loi du nouvel Etat sera la charia (loi islamique), et annoncée par la même occasion que la loi interdisant...

 

Mouammar Kadhafi a été enterré dans la nuit

25/10/2011

IRIB- L'ex-leader libyen Mouammar Kadhafi a été enterré dans la nuit de lundi à mardi dans un endroit secret au terme d'une cérémonie religieuse, a indiqué un membre du Conseil militaire de Misrata. Les corps de Mouatassim Kadhafi, son fils, et de l'ex-ministre de la Défense Abou Bakr Younès...

L'OTAN est l'outil de répression "le plus perfide de l'histoire" (Castro)

MONDE

L'OTAN est l'outil de répression "le plus perfide de l'histoire" (Castro)

25/10/2011

L'OTAN est l'outil de répression "le plus perfide de l'histoire de l'humanité" a déclaré le leader de la révolution cubaine Fidel Castro dans un article de la série "Réflexions" publié dans la presse officielle cubaine. L'OTAN est devenu un instrument de répression "après que l'URSS, prétexte à...

En Libye le général Petraeus ? un Gasparov de guerre !

Géopolitique et stratégie

En Libye le général Petraeus ? un Gasparov de guerre !

25/10/2011

Synthèse : Il est vrai que le coup d’échec en Libye est une ouverture de pions extraordinaire (voir plus bas) du fait que c’est une explosion du centre du grand echequier qui est l’Afrique et dont lequel je vous invite à ne voir en Libye que juste les cases du centre. 1 - Grand jeu stratégique...

 

Libye, 100 morts dans l’explosion d’un réservoir de carburant à Syrte

25/10/2011

Plus de cent personnes ont trouvé la mort et au moins cinquante autres ont été blessées, dans l'explosion d'un réservoir de carburant hier soir à Syrte, a indiqué Leith Mohamed, un commandant du Conseil national de transition (CNT). "Il y a eu une importante explosion et un grand incendie....

 

Libye : l’Espagne sortira ses forces fin octobre

25/10/2011

IRIB- En annonçant le retour de quatre chasseurs-bombardiers F-18 espagnols de la Libye, Carme Chacon, la ministre espagnole de la Défense a déclaré que les forces espagnoles quitteront définitivement d’ici fin octobre la Libye, a rapporté Xinhua. L’annonce de cette nouvelle intervient à un...

 

Les kadhafa en tête: des familles libyennes se réfugient en Algérie

26/10/2011

De nombreuses familles libyennes fuyant leur pays vers la frontière algérienne depuis le déclenchement de la guerre civile, ont décidé de rester dans diverses communes d’Illizi, tandis que les grandes villes à l’instar de Sétif, Alger et Oran ont été choisies comme dernière destination pour se...

 

Kadhafi avait demandé à Berlusconi d'«arrêter les bombardements»

26/10/2011

Une lettre de Mouammar Kadhafi au chef du gouvernement italien, Silvio Berlusconi, demandant d'«arrêter les bombardements» en Libye a été publiée lundi 24 octobre par l'hebdomadaire Paris Match, cinq jours après la capture et l'assassinat de l'ancien dictateur et de son fils Mouatissim. «Cher...

 

Un ministre du CNT demande à l'Otan de proroger sa mission

26/10/2011

L'Otan a réagi avec prudence hier à la demande, par un membre du CNT, d'une prolongation de sa mission en Libye, indiquant qu'elle allait continuer à consulter les nouvelles autorités sur les modalités de la fin de sa mission. Un responsable du siège de l'Alliance à Bruxelles a indiqué à...

 

 

Les corps de 53 fidèles de Kadhafi, « exécutés », ont été découverts

 

Les corps de 53 fidèles de Kadhafi, « exécutés », ont été découverts

Les morts ont été jetés dans les jardins d'un hôtel abandonné, situés face à la mer. Un grand nombre d'entre eux a reçu une balle dans la tête ; certains étaient déjà blessés lorsque ces exécutions se sont déroulées ; certains avaient les mains attachées dans le dos. Au milieu des douilles et des restes d'obus, les mares formées par l'eau jaillissant des canalisations crevées apportaient un témoignage sinistre sur la vengeance qui s'est déversée contre les fidèles du régime.

Par Kim Sengupta, à Misrata (Libye)
The Independent, le 25 octobre 2011
article original : "Bodies of 53 'executed' Gaddafi loyalists discovered"


Tandis que le centre d'intérêt international se porte sur l'assassinat de Mouammar Kadhafi et de son fils, Mouatassim, ainsi que sur l'exposition de leurs cadavres, on ne sait pas grand chose du sort qui a été réservé à ceux qui se trouvaient avec le dictateur libyen dans son dernier refuge, sa ville natale de Syrte. La découverte des 53 cadavres à l'hôtel Mahari et de 10 autres jetés dans un réservoir tout proche donne un aperçu du massacre.

Il n'a pas été possible de dire avec certitude qui porte la responsabilité des morts dans le réservoir. Mais l'hôtel se trouvait aux mains des rebelles, faisant alors partie des forces du nouveau gouvernement, lorsque le massacre s'est déroulé, semble-t-il, entre le 14 et le 19 octobre.

Des mares de sang ont souillé le sol sous les corps et les douilles répandues tout autour laissent supposer qu'un peloton d'exécution était au travail.

Hier, Moustafa Abdel Jalil, le chef par intérim du gouvernement du pays, le Conseil National de Transition (CNT), a cédé à la pression croissante de l'étranger et ordonné une enquête sur les meurtres de Mouammar et de Mouatassim Kadhafi après qu'ils s'étaient rendus. Les autorités à Misrata, où leurs dépouilles ont été exhibées pendant les quatre derniers jours, ont annoncé hier que ce spectacle morbide était finalement terminé.

Human Rights Watch, qui a découvert la preuve du massacre à l'hôtel de Syrte, a appelé hier qu'une enquête plus large soit menée. Son directeur, Peter Bouckaert, a déclaré : « Ce qui s'est passé est assez grave. Si le CNT n'enquête pas minutieusement sur ce crime, ce sera un signal que ceux qui ont combattu contre Kadhafi peuvent tout faire sans crainte d'être poursuivis. Il y a des indices qui laissent supposer que certains de ceux qui ont été abattus étaient des prisonniers ».

Le CNT a été capable de chasser Kadhafi du pouvoir par la force, en grande partie avec l'aide de forces étrangères, dont la Grande-Bretagne [et la France]. Une porte-parole du Foreign Office<.i> a déclaré hier soir à propos des tueries au Mahari : « Nous condamnons les violations des droits de l'homme perpétrées par les deux camps et nous attendons du CNT qu'il enquête à fond sur toutes les accusations d'abus commis par ses forces et qu'il fasse en sorte que les responsable rendent des comptes ».

Les rebelles qui se trouvaient au Mahari voulaient que l'on se souvienne d'eux. A l'entrée, dans les pièces aux murs écaillés et sur les murs extérieurs ont été écrits les noms de la Brigade du Tigre (al-Namar), de la Brigade du Soutien (al-Isnad), de la Brigade du Jaguar (al-Fahad), de la Brigade du Lion (al-Assad) et de la Brigade de la Citadelle (al-Casbah). On ne sait pas si les combattants de ces groupes étaient présents lorsque les meurtres ont eu lieu.

Syrte, construite comme une ville modèle par le régime de Kadhafi et proclamée future capitale de l'Afrique par l'ancien dirigeant mégalo, a été pulvérisée durant l'attaque par les forces d'opposition. Les unes après les autres, les rues ont été broyées et la plupart des habitants ont fuit durant les brèves accalmies entre les combats. Nombre d'entre eux se plaignent de ne pas avoir été libérés, mais d'avoir été punis pour les liens de cette ville avec le dictateur.

Parmi les quelques habitants qui restent, certains se sont aventurés après la fin des combats pour découvrir ce qui était arrivé à leurs familles, à leurs amis et voir les victimes du Mahari. Parmi les cadavres en décomposition, ils ont pu identifier quatre voisins - Ezzidin al-Hinsheri, un ancien officiel du gouvernement de Kadhafi, Muftah Dabroun, un officier militaire, et deux autres, Amar Mahmoud Saleh et Muftah al-Deley, dont ils n'avaient pas connaissance de leurs allégeances politiques.

Syrte est à présent un lieu désolé, avec des petites communautés éparpillées dans toute la ville. Les maisons qui n'ont pas été détruites ont été pillées - selon la population locale, par les combattants rebelles.

Les habitants craignent que s'ils critiquent ce qui s'est déroulé, cela les conduira à être accusés d'être des collaborateurs de l'ancien régime. Amar al-Bawadi, 46 ans, qui a envoyé sa famille au loin mais qui est resté pour protéger son magasin de vêtements - sans succès - a déclaré : « Ce n'est que le début, on découvrira un grand nombre de corps. Ils ont tout simplement ouvert le feu sans discernement sans se préoccuper de qui était touché. A présent, nous voyons ce qui est arrivé à ceux qui ont été arrêtés. Qu'auraient dit les Européens et les Américains si Kadhafi avait commis ceci ? »

Traduction JFG-QuestionsCritiques

 

http://www.alterinfo.net/Les-corps-de-53-fideles-de-Kadhafi-executes--ont-ete-decouverts_a65636.html

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche