Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 07:57

La reprise américaine version Hollywood/Obama

Tandis que les manitous de Wall Street mettent en œuvre une reprise indicielle afin de susciter des envies aux Européens en mal d’investissements hors Europe, d’illusionner sur la vitrine économique US, d’autres indicateurs inclinent à d’autres conclusions.

Gérer les opposants lors des émeutes

« L’Armée américaine a présenté son canon anti-émeutes dont la particularité est d’envoyer des ondes électromagnétiques à 1 km de distance et de provoquer chez les individus visés une sensation de chaleur insupportable ». En fait, il s’agit de griller les opposants. On se demande pourquoi il y aurait des opposants puisque tout va mieux ! Pourquoi s’empresser à développer des armes contre des opposants de masse dans le contexte radieux que les politiciens et banquiers centraux dépeignent ? Ce type de canon électromagnétique provoquant une chaleur insupportable dans la poitrine, a la particularité d’être classé dans la rubrique des armes non-léthales. Quel cynisme !

Préparer les citoyens… à un scénario hollywoodien

Tandis que les 1% des plus riches américains sont en train de faire leurs valises pour quitter les Etats-Unis vers d’autres cieux qui ne sont surtout pas européens, les autorités fédérales multiplient anormalement les exercices catastrophes apocalyptiques ! Maintenant, des universités américaines comme la Michigan State University proposent à ses étudiants de suivre des « cours de survie ». On est tout de même loin des cours universitaires classiques !

« Le vrai sujet du cours est en fait l’étude des grandes catastrophes et leur impact sur le comportement des individus et les divers échelons de l’organisation sociale, de la famille jusqu’au gouvernement », explique Le Figaro. «En période de catastrophe, certaines personnes font preuve d’humanité alors que d’autres la perdent, dans quel groupe serez-vous?», interpelle Glenn Stuztky, enseignant en sciences sociales à la Michigan State University, dans le descriptif de son cours d’été.

En fait, tous ces exercices s’inscrivent dans le processus déclenché par l’agence fédérale du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ! Rien que cela. Pourquoi donc tant se soucier de la santé publique et de la sécurité publique aujourd’hui ? Curieux ces Américains : ils voudraient sans doute que les films de science-fiction deviennent leur quotidien ? Les scénaristes des grands films catastrophe d’Hollywood seraient-ils donc de mèche avec certaines huiles du complexe militaro-industriel ?… Des films sont-ils commandités par ce complexe obscur, qualifié avec raison par T. Meyssan et d’autres de cabinet fantôme, en vue de préparer les foules ?

Curieusement, le personnage principal du film 2012 dit, au début du film : « Hollywood, c’est l’Apocalypse ! » Un message ?

 

NB. Certaines personnes s’interrogent sur Menthalo. Il reviendra bientôt.

 
62 Comments

Publié par le 15 mars 2012 dans Non classé

 

Trader Noé – Analyse du 15 mars 2012

La résistance des 1375 points a bien été franchie sur le E-mini SP 500. Tant que le cours évolue au-dessus, la tendance haussière peut se poursuivre.

Le marché américain reste bien mieux orienté que les marchés européens.

Depuis mars 2011, le E-mini SP 500 progresse de 5 % environ alors que le CAC 40 est toujours à -11 %. Voilà qui confirme l’analyse du dernier article de LIESI sur euro/dollar que je partage.

L’objectif des 3590-3600 a pratiquement été atteint. Désormais, si le E-mini SP 500 franchit les 1415, le Future CAC 40 pourrait suivre également.

En attendant, surveillons d’abord le support court terme des 1385 points (fragile) et le pivot des 1375 points pour mieux anticiper. La rupture de ces supports mettrait un petit frein à la reprise.

Chacun est libre de penser, bien sûr, mais tous les éléments de la crise annoncés sur ce site arriveront progressivement, il faut simplement laisser le temps au temps.

Nous ne sommes pas à quelques jours, semaines ou mois. Quand vous verrez déjà des émeutes, prémices des guerres civiles, arriver dans les grandes villes, quand la France sera malheureusement dans la situation grecque, que votre salaire aura au moins fondu de 30 %, que vous devrez rembourser un bien immobilier qui aura lui aussi perdu 40 % voir plus, vous vous direz: Ca commence… Sans oublier le pétrole à 250-300 dollars, soit un prix peut être 3-4 euros le litre.

L’EURUSD a atteint notre objectif majeur à 1.30. Sa rupture déclencherait une nouvelle accélération vers le support phare des 1.265-1.114 avec 1.288-1.2740 comme intermédiaires.

Vendredi dernier, nous avions précisé que la rupture de la résistance des 0.92 sur USDCHF déclencherait une poussée. Actuellement le cours s’est rapproché des 0.933 et les prochaines résistances sont 0.94-0.956 et peut être 1.05 si la résistance importante des 0.96 était franchie.

Pour que l’or noir décolle, il faudra que le Brent franchisse la résistance importante des 128.

Concernant le Gold spot et Silver spot, nous avions proposé d’attendre les supports entre 1500 – 1300 et 28 voir 20.5 dollars l’once pour racheter de nouvelles pièces.
La rupture des supports 1750 et 34.8 avaient donné le signal. Pour l’instant, cela prend forme.

De toutes les façons, la chute de l’euro, le % de prime, la rareté du métal sont également à prendre en compte.

 

 
67 Comments

Publié par le 15 mars 2012 dans Non classé

 

Euro/dollar : les rats quittent le navire européen

Que d’éloges pour Mario Draghi, l’employé modèle de Goldman Sachs, piloté à la direction de la BCE pour distribuer l’argent aux banques sans compter. Pour l’instant, c’est l’accalmie (on ne parle pas des sommes astronomiques qu’il va falloir rembourser) mais n’oublions pas que l’hirondelle ne fait pas le printemps. Lors de leur dernière réunion, les ministres des Finances de la zone euro ont déclaré que les problèmes de la zone euro ne sont pas réglés mais des signaux permettent d’entrevoir une sortie de crise.

LIESI pose une question dont la réponse éclairera l’avenir (dont nous ne connaissons pas le jour, l’heure et la seconde, bien évidemment) : pourquoi, selon vous l’euro/dollar plonge t-il alors que les marchés européens remontent dans le sillage des marchés américains ? C’est tout à fait anormal… La réponse à la question va radicalement à l’encontre de l’optimisme affiché par les politiciens sans pouvoir.

Mario Draghi a beau rassurer ses confrères en disant que la zone euro est en train de se stabiliser, quelque chose de mauvais est en préparation. Nous le disons, nous l’affirmons, nous en avons la certitude.

Alors, quand nous entendons le super économiste européen Nicolas Sarkozy sentencer que l’Europe n’a plus les moyens de se “payer une nouvelle crise” financière… nous concluons qu’il est temps de bien choisir la bonne banque, d’être très prudent et de veiller au grain.

L’Europe n’a plus les moyens de se “payer une nouvelle crise” financière

Si l’Europe n’a plus les moyens de se “payer une nouvelle crise” financière, il va donc falloir changer de PARADIGME lors de la prochaine ATTAQUE de la Main anonyme et vagabonde. C’est là l’enjeu des prochaines élections présidentielles et législatives françaises.

La CLE  de tout cela se situe dans l’évolution du taux de change EURODOLLAR.

Nous allons vous dire les choses plus explicitement : qui est en train de sortir ses avoirs de l’Europe et de les convertir en dollar ? Des gens qui savent qu’il y aura une prochaine crise.. comme vous grâce à la lecture des graphes de Trader Noé. Voilà pourquoi le USDCHF est également en forme… Ce midi nous avons eu un entretien téléphonique avec le Banquier anonyme. Il confirme et a des projections plutôt pessimistes sur le cours de l’euro en 2013. Il évoque 0.70-0.85. En attendant, comme certains le signalent sur le blog, des cours supérieurs à 2 € apparaissent dans certaines stations d’essence parisiennes. Oui, nos eurocrates ont bien raison de se satisfaire du moment présent. Sûrement des adeptes de Carpe diem.

Cette fois, celui qui a fait vendre 500 tonnes d’or des réserves de la France quand les cours étaient très bas (et a permis à ses amis cosmopolites de ramasser plus de métal à titre personnel), dit une vérité : l’Europe n’a plus les moyens de se “payer une nouvelle crise” financière. A bon entendeur…

Certaines personnes fortunées, qui réfléchissent ou qui bénéficient de bonnes informations (voire sont peut-être abonnées à LIESI…), ont bien compris qu’un paradigme rouge, en France et ailleurs en Europe, n’est jamais bon pour les affaires. Ils convertissent donc les EUROS poubelles en DOLLAR (poubelle de demain).

Est-ce une bonne idée à moyen terme ? Non. Mais ces gens pensent sans doute raisonnable d’agir de la sorte dans l’urgence. Et ce n’est pas le contenu du prochain numéro de LIESI (250) qui infirmera leur pressentiment sur l’UE/URSS qui s’esquisse.

 
138 Comments

Publié par le 14 mars 2012 dans Non classé

 

Sarkozy/Hollande : le ticket gagnant du cartel bancaire

L’article 123 de Lisbonne interdit à la BCE ou à la banque de France d’acquérir directement des titres de dettes de l’Etat. Alors que la BCE refinance les banques privées à 1% celles-ci prêtent aux Etats à 3, 5 ou 10% lors de la création monétaire par monétisation directe de titres de dette publique.

A cause de cette règle imposée par les grands manitous européens qui ont le projet de faire sauter l’Etat-nation et ont obtenu que les dirigeants nationaux pactisent avec eux contre leur propre pays, la France a été contrainte d’emprunter plus de 1300 milliards d’euros pour payer les seuls intérêts de sa dette. Sans l’interdiction de financement direct de la Banque de France, notre dette publique, donc sans intérêts, serait inférieure à celle de 1980.

La dialectique hégélienne THESE (UMP) / ANTITHESE (PS) sous la houlette d’une même direction occulte

Aucun des deux principaux candidats de la démonocratie aux présidentielles de 2012 n’est favorable à une remise en question de cette mécanique infernale qui contraindra mathématiquement la France à une banqueroute. On sait déjà à quoi s’attendre avec le candidat Sarkozy (puisque c’est lui qui a fait ratifier ce traité des ennemis de la nation sans passer par le référendum), voilà la réponse du mondialiste Hollande qui prétend ne pas aimer les “riches” mais fera tout pour cajoler les très riches.

Francois Hollande et la dette publique ! Accablant ! (cliquer sur le lien)

Point commun entre N. Sarkozy et F. Hollande : ils doivent tondre la classe moyenne pour introduire la technocratie bolchevique.

 
70 Comments

Publié par le 14 mars 2012 dans Non classé

 

Trader Noé – Piqûre de rappel : laisser le temps au temps

A lire les commentaires, certains doutent de ce qui va arriver…Dommage, car quand cela arrivera, la crise 1929 sera bien douce comparée à celle-ci.

Aujourd’hui certains sourient, pas grave c’est l’histoire de la cigale et la fourmi.

Imotus connait beaucoup plus de choses que vous l’imaginez et a beaucoup à nous apprendre. Il poste beaucoup moins d’ailleurs. Pourtant, celui qui a compris construit son arche. Après, il sera trop tard.

Je dois dire que c’est fatiguant d’expliquer les évènements qui vont arriver à ses proches familiaux.
Certains doutent et pensent que le système sera là pour les sauver…Pas grave aujourd’hui j’ai passé le cap, ils nourriront les requins c’est pas plus mal.

L’arc reste en formation entre le printemps et l’été. Même si c’était différé de quelques mois, cela change quoi ?

Absolument rien, bien au contraire, profitez de ce temps calme pour vous poser les bonnes questions.

“Et si LIESI avait raison. Que ferai-je ?”

Dites vous bien que si les évènements sont ralentis, ce n’est pas pour vos intérêts personnels. Bien au contraire, il s’agit de partager le gâteau et de savoir qui aura les miettes et les grosses parts.

L’histoire se répète.

Avec les contacts de LIESI, nous savons très bien ce qui va arriver. Ce qui est certain c’est que cela arrivera.
D’ailleurs, cela fait une dizaine d’années que la lettre préconisait l’achat d’or ! A l’époque, je me souviens que la rédaction de cette lettre n’était pas prise au sérieux. Le problème entre l’information et sa réalisation est le timing. Hier soir, LIESI me disait que suite à quelques confidences d’un membre du cartel bancaire, ils ont besoin de temps mais que l’effondrement est une “certitude”.

De même on souriait quand LIESI annonçait, au début des années 2000, une prochaine guerre contre l’Iran. Que dire aujourd’hui ? Certes elles n’est pas encore survenue et c’est tant mieux pour nous tous. Mais cela ne veut pas dire qu’elle ne se réalisera pas. Pour LIESI : “C’est une certitude. Ils la veulent.” Et que dire de la crise des subprimes au début de 2007, sans compter une foule d’événements qu’il faudrait fouiller dans les archives de cette lettre. La force de cette rédaction de LIESI avec laquelle je collabore sur ce blog, c’est sa qualité de sources. Elles ne  sont pas sur le net ou dans les lettres, mais directement au cœur du complot. Pour nous, c’est une opportunité extraordinaire. LIESI pourrait fermer la boutique et ne le fait pas. Je pourrai abandonner ce que je fais bénévolement pour vous mais je ne le fais pas, malgré certains commentaires cupides. Hier soir, nous avons eu un entretien et LIESI me disait qu’une source bancaire de très haut niveau avait dit: “Ils ont besoin de plus de temps avant de tirer la trappe. Pour l’instant les rats quittent le navire européen”.

Le timing… Nous pouvons comprendre cette impatience d’un côté, mais nous ne contrôlons pas la main anonyme. En revanche, nous arrivons à anticiper ce qui se prépare grâce aux niveaux que je vous donne et qui marchent à la perfection. C’est grâce à eux que dès la création de ce blog de LIESI j’ai pu annoncer la chute des bancaires. Cela a pris trois mois et le plongeon a été de 40 à 60%. Les graphes m’annonçaient la débâcle et je me rappelle la phrase d’un initié contacté par LIESI au début de l’été 2007 : “Les banques vont aller à la cave”. Nous y allons avec des sursauts pour endormir les plus crédules aux mensonges de Big Brother. Si certains trouvent du plaisir à se faire plumer, c’est leur affaire.  En ce qui nous concerne, nous n’avons pas confiance dans les sornettes débitées quotidiennement par Big Brother.

Retour sur le plancher des traders

Cela dit, pour rafraîchir la mémoire, fin décembre 2011, nous avions précisé que la rupture des 1250 sur le E-mini SP500 déclencherait un rebond technique. Ces derniers jours, nous écrivions également que la résistance des 1375 déclencherait une nouvelle hausse. Celle-ci a été franchie et le cours peut se rapprocher des résistances des 1425 et peut être 1470-1570 points en cas de franchissement. Et oui, c’est possible. Il faut suivre les points donnés c’est tout. Hier encore ils ont fonctionné parfaitement. Les 3510 ont donné lieu à une envolée sur le Future CAC40.

De même, début janvier 2012 on précisait que le Future CAC 40 pouvait mettre en place la validation de l’arc à proximité des 3600-3700 points (résistance importante à 3780 points) ou au pire à proximité des 4000 points. Et oui, cela était nettement précisé.

MAIS, même dans ce contexte, cela ne changerait absolument rien au programme. Bien sûr, peu y croient et pourtant nous serons tous pris dans les filets de l’arc. Tout sera remis en question.

Alors un CAC 40 à 2300 points courant 2012 et 1500 ou moins courant 2013, c’est pas si loin. N’allons pas plus vite que la musique. Ni vous ni moi ne sommes le chef d’orchestre mais nous connaissons la partition : c’est la même que celle qui se jouait sur le Titanic avant le grand silence.

 
133 Comments

Publié par le 14 mars 2012 dans Non classé

 

M. Rocard juge ridicule le débat des présidentiables

Michel Rocard – “On nous amuse avec un ballet de prestations de candidats, mais cette campagne n’a pas, jusqu’à présent, beaucoup concerné les problèmes de fond. La position de Nicolas Sarkozy et du patronat fausse le jeu car leur hypothèse essentielle est que nous allons finir par sortir des turbulences financières et qu’après, on retrouvera la grande croissance. Et celle-ci permettra tout : réformer la Sécurité sociale, assainir la pénitentiaire, reprendre une politique du logement, améliorer l’agriculture, faire baisser le chômage, etc. Or la grande croissance, c’est terminé. Le volume d’énergies fossiles disponibles va commencer à baisser d’ici deux ou trois ans, à un rythme vertigineux. C’est un fait”.

“C’est une chose de dire des bêtises gentilles quand la nature a bon dos et que la France est en bonne santé. Aujourd’hui, les menaces sont d’une gravité inhabituelle. Nous ne nous sommes jamais trouvés dans une situation aussi dangereuse depuis bien des décennies”. (Source: Libération – extrait interview)

Nous rappellerons que Michel Rocard est membre de la Commission Trilatérale. Il exprime donc un commentaire “éclairé”.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche