Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 20:09

 

La France négocie avec Aqmi et demande aux Africains d’intervenir

Publié le6 avril 2012

7

 

Mossa Ag Attaher

Mossa Ag Attaher

 

 

Dans un article intitulé “Mali: la victoire éclair des Touareg annonce-t-elle la création de l’Azawad ?“, nous nous interrogions sur l’avenir du Mali en particulier, du sahel et de l’Afrique en général. Le conflit nazi contre la Libye, créé de toutes pièces par Nicolas Sarkozy et ses affidés-ce que les médias hexagonaux évitent de dire-, est la conséquence directe de la déstabilisation future de l’Afrique. Ambiance.


Selon des sources bien introduites, des forces ouest-africaines de la Communauté économique des Etats d`Afrique de l`Ouest (CEDEAO), seront déployées dans les plus brefs délais au Mali, pour réinstaller Amadou Toumani Touré (ATT) et reprendre le nord, même si un aval de l’ONU est nécessaire. Malgré le refus de l’Algérie qui est pourtant victime des islamistes qui ont enlevé sept (7) de leurs diplomates et personnels d’Ambassade.


La FAC (force d`attente de la Cédéao), en envoyant 3000 hommes au Mali, les premières victimes seront les civils. Le plus important est l’intégralité du territoire malien et, les chefs d’Etat ouest-africains se font encore berner par la France qui n’a pour seul intérêt que ses otages, d’où la négociation à coup de millions d’euros mis en place avec Aqmi. “Vous nous rendez nos otages et nous n’interviendrons pas”, aurait suggéré un responsable du quai d’Orsay, très impliqué dans les négociations avec les islamistes. Sans vergogne, le Quai d’Orsay par la bouche de son chef Alain Juppé dit que les Africains doivent prendre leurs responsabilités. Or, en Libye, il refusait l’expression africaine. Quelle hypocrisie !


Alors que le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) par la voix de son représentant à Paris Mossa Ag Attaher, a proclamé l’indépendance de l’Azawad, affirmant au passage qu’il n’y aura aucune alliance avec Aqmi, personne ne comprend pourquoi le drapeau noir d’Aqmi flotte dans le nord malien ? Le rejet de cette indépendance aura des précédents. Alors que les pays qui ont des populations touareg (Mauritanie, Niger, Algérie), sauf le Burkina Faso, se taisent, d’autres refusent de reconnaître cette indépendance. La France, quant à elle, demande en filigrane aux Touareg de négocier avec Bamako, sans évoquer Aqmi, son allié en Libye.


Ce nouveau poker menteur français, dans la ligne droite de la Françafrique est encore une fois, du mépris. C’st vrai, s’occuper des intérêts de la France est salutaire, mais, pas au détriment des autres pays. Or, depuis l’avènement de Sarkozy, c’est la position de la France. Mais, si l’Afrique est déstabilisée ainsi, ne nous voilons pas la face, nous serons touchés de plein fouet, ici, en France. C’est peut-être à ce moment-là, que les Français comprendront tous les dégâts causés par cet homme qui ridiculise, abaisse et expose la France à des représailles…

 

Scoop / Mali : la France négocie avec Aqmi et demande aux Africains d’intervenir

 

.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche