Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 12:13

Marine en eaux troubles

26 décembre 2011 | 0 commentaire(s) | vu 122 fois
Au moment où Marine Le Pen tente par tous les moyens de dédiaboliser son parti, 2 documentaires mettent en lumière la face cachée de la candidate présidentielle.

Marine Le Pen qui tente de rafler la mise en 2012 doit rapidement se donner une stature présidentielle en tentant d’empêcher de faire remonter à la surface de bien vilains souvenirs.

Il s’agit pour la candidate de donner l’illusion que son parti n’est plus infréquentable afin d’en faire « une machine de guerre à la conquête du pouvoir ». lien

On a pu voir le 18 décembre sur l’antenne de Canal+ le documentaire de Mathias Hillion et Karim Rissouli « la face cachée du nouveau Front  » lesquels ont décrypté la stratégie du parti frontiste. film

Les esclandres du maire socialiste, Gérard Dalongeville, (lien) à Henin Beaumont, mis en examen pour détournement d’argent public, ont mis définitivement en selle la candidate frontiste.

Alors la candidate du FN fait feu de tout bois, et grappille toujours plus chez les oubliés de la République, affirmant que tout le mal vient de l’Europe, en prônant le repli du pays sur lui-même, se servant de la crise pour attiser la colère du petit peuple qui souffre.

Revigorée par le score au 1er tour de Steeve Brivois, dans le Nord, elle relève le gant d’un front national que l’on disait moribond, chassant sans complexe sur les terres de la gauche (lien) afin d’élargir à toute la France la stratégie menée dans le Nord.

La première phase, c’est la dédiabolisation, portée par son compagnon, Louis Aliot, lequel de retour d’Israël, faisant preuve de troubles manifestes de mémoire, martèle avec obstination : « le FN n’a pas eu de passé antisémite  » (lien) ce qu’avait déjà affirmé le 30 mars 2011 la candidate du FN. lien

Pourtant, même si elle « fait le ménage » excluant, ou mettant à l’écart provisoirement les militants un peu trop remuants, tel Alexandre Gabriac, (lien) ce candidat FN aux dernières cantonales, finalement suspendu aux raisons qu’il avait été photographié faisant un salut nazi, il n’en demeure pas moins qu’elle a encore des militants gênants puisqu’on l’a vue en compagnie d’hommes portant des tee-shirts « LoNSDAPe » dont on connait la signification : NSDAP c’est le National Sozialistische Deutsche Arbeiter Partei, le parti d’Hitler, et même si elle évoque le contexte marginal de la situation : « des néonazis qui s’incrustent dans les évènements du FN, il y en a toujours eu », les images sont là. photo

Le cas d’Alexandre Gabriac n’est pas isolé, citons aussi Jean-Baptiste Cordier, candidat FN dans l’Aube, apparaissant en compagnie d’hommes faisant le salut nazi. lien

Un certain Yvan Benedetti, cadre du FN en fera les frais, MLP lui reprochant d’avoir dit qu’il était « anti-juif ».

Puis pour faire oublier les phrases désastreuses de son père sur la Shoa, déclarant à plusieurs reprises que « si les chambre à gaz ont peut être existé, c’est un point de détail de l’histoire… », (lien) elle est allée aux USA pour inviter à déjeuner des ambassadeurs, et tout particulièrement celui de l’état d’Israël, Ron Prosor.

Sauf qu’alors que MLP considère que la venue de l’ambassadeur d’Israël est un signal, son ambassade a déclaré que sa présence à ce déjeuner était due à un malentendu. lien

Et quid de Frédéric Chatillon, ancien leader du GUD, mouvement d’extrême droite et militant au sein du PAS (parti anti sioniste) dont Marine dit qu’il n’est qu’un « prestataire de service » alors qu’on le retrouve régulièrement à ses cotés lors de déplacements et qu’il est considéré comme son conseiller. lien

Dans une manifestation parisienne, favorable au régime syrien, on retrouve Chatillon, soutien de Bachar Al-Assad lequel a fait massacrer plus de 3000 de ses concitoyens (lien) aux seules raisons qu’ils manifestent contre lui. lien

C’est à mettre en convergence avec une petite phrase prononcée par la candidate frontiste lors d’un débat à Milan : « je félicite la sagesse de la Russie et de la Chine qui ont opposé un véto (…) à des sanctions en Syrie… ».

Les ambigüités du FN sur le proche et moyen orient ne sont pas une nouveauté : on se souvient que lors de l’invasion du Koweït par l’Irak en aout 1990, le FN n’avait pas condamné l’agression expliquant que « l’Etat de Saddam Hussein était une nation multiséculaire qui plongeait ses sources historiques dans plusieurs millénaires  » alors que le Koweït n’est pour le FN qu’un « Etat croupion qui puise son existence dans les couloirs du Foreign Office ». lien

Et puis, il y a le club mené par jean Yves le Gallou, avec comme objectif « affirmer sans complexe la supériorité de la civilisation européenne ». lien

S’appuyant sur le fait que 54% des Français se méfient de l’Union Européenne (lien) la solution miracle de MLP consiste à quitter l’euro pour le franc, puisque plus d’un français sur trois le souhaite, (lien) indiquant que dans son scénario « un franc serait égal à un euro  ». lien

Cette solution, au-delà de « faire tourner la planche à billet », méthode connue et dont l’on connait les conséquences, le franc nouveau sera dévalué, jusqu’à 30% peut être, entrainant mécaniquement une augmentation encore plus catastrophique de la dette publique, laquelle dépasserait automatiquement les 100% du PIB, seuil à partir duquel on ne se relève que difficilement, le mirage tournant au tragique.

Les taux d’intérêt grimperaient automatiquement et si, à court terme, la dévaluation rend plus difficile les importations, elle augmente tout d’abord le déficit commercial en dopant encore plus l’inflation.

Mathieu Plane, économiste à l’OFCE, décrypte exactement, les erreurs du plan de MLP. lien

Il n’est pas inutile aussi de remarquer les convergences entre le projet économique du FN 2012, et celui des Nazis entre 1933 et 1937 ainsi qu’on peut le constater sur ce lien.

Faire la girouette est une constante des politiques, et Marine ne faillit pas à la règle : lors des régionales de 2010, sur la question nucléaire, le programme du FN défendait clairement « le maintien du programme nucléaire  », (lien) or MLP a maintenant comme objectif la position contraire, déclarant carrément : « la sortie du nucléaire est un objectif qu’il faut avoir à l’esprit parce que c’est une énergie énormément dangereuse » (lien) même si le 17 mars 2011, 6 petits jours après la catastrophe de Fukushima, elle avait affirmait encore : «  le choix qui a été fait du nucléaire en France était un bon choix (…) c’est électoraliste, de la part des écolos, de surfer ainsi sur la peur du nucléaire (…) pour en demander la réduction (…) ils n’ont rien d’autre à proposer ». lien

Dans leur livre « l’arnaque », (éditions David ReinharcNajwa El Haïté et Yves Azéroual, décryptent avec pertinence les incohérences du front national amenant l’évidence de ruses calculées pour prendre le pouvoir par les urnes.

Comme l’expliquent les auteurs « en quête de respectabilité, elle n’hésite pas à se désolidariser de son père en qualifiant les camps Nazis de « summum de la barbarie  ». lien

Elle tente donc de faire oublier les sorties nauséabondes de son père, afin de rendre son parti fréquentable et d’élargir son socle électoral, visant le milieu ouvrier et le petit patronat.

Au classique volet sur l’immigration, sur le thème « ces immigrés qui mangent le pain des français », elle ajoute un volet social et économique, évoquant une « révolution patriotique », pour mettre fin aux privilèges de certains, afin de plaire autant aux plus pauvres du pays, victimes de la vie chère, du chômage, qu’à la classe moyenne, laissée pour compte du gouvernement. lien

Les auteurs démontrent qu’il s’agit plus d’une posture opportuniste, que d’une véritable rupture avec son père. lien

Interrogé par Pierre Louis Bass sur l’antenne d’Europe 1, Najwa El Haïté, élue de terrain, détaille les incohérences de la candidate frontiste.

« MLP se veut la candidate du pouvoir d’achat, mais comment peut-on l’être lorsque l’on sait très bien que cette sortie de l’euro entrainera une inflation à 2 chiffres ». lien

On le sait, l’un des chevaux de bataille de MLP est l’arrêt de l’immigration vers la France, oubliant que, d’après Malik Salemkour, vice président de la ligue des droits de l’homme : « dans les pays ou l’on stoppe la délivrance de visas, l’immigration clandestine et les trafics augmentent ». lien

Ce qui est moins connu, c’est que dans son programme, MLP a choisi le déremboursement en cas d’IVG, déclarant « je pense que le planning familial est une structure d’incitation à l’avortement  ». lien

Elle veut rétablir la peine de mort, alors que, comme le dit Alain Bauer, l’expert en criminologie : « la peine de mort est aujourd’hui appliquée aux Etats Unis, dans les Etats qui connaissent la plus forte violence, et le plus d’homicides. L’exemplarité de la peine ne marche pas ». lien

Au moment ou de nombreux militants de droite tel Jacques Peyrat, l’ancien maire de Nice, souhaitent un rapprochement avec l’UMP, (lien) affirmant « l’union se fera inévitablement », les français en plein désarroi, trompés en 2007, de plus en plus méfiants à l’égard du politique, tentés de mettre dans un même sac le parti présidentiel et le parti socialiste se laisseront-ils tenter par les sirènes frontistes ?

Comme dit mon vieil ami africain : « mettre une toison à un tigre n’en fait pas pour autant un agneau »

L’image illustrant l’article vient de « poleantidiscrimination » 

Merci à de nombreux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Marine lève le voile

La stratégie du toc

Un nouveau parti, le FNUMP

Entre fusion et confusion

Les gagas de la marine

 Documentation à consulter

Guy Bedos : marine le Pen plus près d’Hitler que de son père

La nouvelle extrême droite, sylvain Crepon, éditions l’Harmattan/2006

À contre flot, Marine le Pen, éditions Grancher/2006

Marine Le Pen, un nouveau front national ?, Laszlo Liszkai, éditions Favre, 2011

Le front national aux affaires, Michel Samson, éditions Calmann-Lévy, 1997

Marine Le Pen, au nom du père, Jean marc Simon, éditions Jacob-Duvernet, 2011

L’écologie profonde, Roger Ribotto, mars 2007

Site à consulter : tempsprésents.wordpress.com

 

 

 

Lire aussi :

 

Non, le F"N" ne veut pas sortir de l’UE..ni même de l’euro!

 

Connivence entre la communauté juive et l'extrême-droite, pour un bénéfice très douteux....

 

 

Crif : Hollande et Sarkozy représentent l’aile pro-israélienne dans leur camp respectif

 

L'Islande est le premier pays de "l'Ouest" à reconnaître l'Etat palestinien dans les frontières de 1967.

 

 

inv

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche