Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 19:17

timthumb.php.jpeg

 

Il n’a échappé a personne que depuis un mois, le discours de madame Le Pen a pris de nombreux accents gaullistes. Cela fut notamment révélé lors de l’émission « à vous de juger » où elle fut l’invité principal et surtout lors de son discours du congrès de Tours.

Depuis, nous nous apercevons que sur le thème de l’Europe, de la retraite, des services publics, de l’économie et de l’emploi Marine Le Pen a développé un discours gaulliste, similaire à celui de Nicolas Dupont-Aignan et de Debout La République.

Or, en admettant que madame Le Pen soit sincère et se soit éprise des convictions gaullistes et républicaines, un fossé se creuse par conséquent entre ses idées et le programme officiel du Front National.

En effet, sur les thèmes pré-cités, nous sommes en mesure de constater de madame Le Pen est en totale contradiction avec le programme du FN.

 

1)      Sur la question de l’euro et de l’Union européenne:


Nicolas Dupont-Aignan explique clairement que la sortie de l’euro semble nécessaire du fait de plusieurs facteurs : la souveraineté monétaire est nécessaire pour mettre sur pied une politique de l’emploi efficace et l’euro est défavorable aux pays d’Europe de l’ouest étant donné que leurs économies réelles ne sont pas comparables à celles des pays de l’Europe de l’Est. Enfin, Nicolas Dupont-Aignan souhaite la dénonciation du traité de Lisbonne pour bâtir une Europe de coopération à la carte, car il précise depuis longtemps qu’il est totalement favorable à l’idée européenne, mais une idée européenne inscrite dans le respect des peuples.

Marine Le Pen commence à développer un argument similaire en s’appuyant notamment sur la nécessité pour la FRANCE de retrouver une souveraineté monétaire pleine et entière. Sur l’UE Marine Le Pen souhaite une Europe des nations, sans préciser ce que cela sous-entend.

Le FN trouve une autre motivation à la sortie de l’euro. A la lecture de son programme il apparaît clairement que le FN souhaite la sortie de l’euro et de l’UE pour que la FRANCE soit libre de toute organisation ne serait-ce de coopération et puisse vivre en autarcie.

 

2)      Sur la question des retraites :

 

Nicolas Dupont-Aignan explique clairement que la réforme actuelle est inutile au motif que les séniors aujourd’hui arrivent de moins en moins à garder leur travail au delà de 55 ans….comment iront-ils jusque 67 ans? La seule mesure qui permettra de sauver durablement le système de retraite par répartition est la création d’un million d’emplois.

Marine Le Pen se dit quant à elle favorable au retour à 40 annuités pour tous et l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans (sans taux plein pour ceux n’étant pas à 40 annuités).

Le FN et Jean Marie Le Pen, sont quant à eux favorables au report de l’âge légal de départ en retraite à 65 ans. De plus, il est mentionné dans le programme FN qu’une place de plus en plus conséquente doit être faite au système de retraite individuel par capitalisation.

 

3)      Sur la question de l’emploi :

 

Nicolas Dupont-Aignan souhaite la création d’un million d’emplois par le biais de diverses mesures cohérentes les une avec les autres : régime fiscal favorable aux entreprises qui réinvestissent leurs bénéfices et créent des emplois, politique de grands travaux (nos infrastructures méritent d’être rénovées), régulation forte de l’immigration, mise en place d’un régime financier dissuasif face aux délocalisations, sortie de l’euro (souveraineté monétaire), rendre le salaire mensuel plus attractif que le cumul de prestations sociales….

Marine Le Pen a plus tendance à résumer la question comme cela « trois millions de chômeurs c’est trois millions d’immigrés en trop ». Bien sûr l’immigration pèse sur l’emploi des français mais ce n’est pas l’unique cause. Elle y ajoute que le « mondialisme » est responsable des délocalisations…la cause est juste mais elle n’apporte pas de solutions      concrètes.

Pour le FN, la question de l’immigration est également responsable du chômage massif… mais le programme du FN propose une libéralisation totale du marché du travail (fin du salaire horaire minimum, fin du CDI?….) afin que les relations employeur – salarié ne soient plus réglementées… Cela montre bien que le FN qui dénonce le libéralisme mondial est favorable à une économie interne ultra – libérale.

 

4)      Sur la question de la cohésion nationale et la laïcité :

 

Nicolas Dupont-Aignan explique que l’immigration doit être freinée, voir stoppée pour une durée limitée. Cela pour que les Français récents puissent s’intégrer totalement (assimilation). Il précise également que les Français sont tous français qu’ils soient français « de souche » ou « d’origine étrangère » et qu’aucune différence ne doit être faite entre eux quelque soit leur religion et leur couleur de peau. Il est vrai que pour cela, les flux migratoires doivent être contrôlés et que tous les Français développent un amour de la patrie.

La laïcité est vue de manière globale par Nicolas Dupont-Aignan et ne stigmatise aucune religion. S’il est vrai que les interprètes de l’islam posent un vrai problème de compatibilité avec la République, les musulmans ne doivent pas être stigmatisés. Les infractions au principe de laïcité doivent être punies sévèrement quelque soit la religion.

Marine Le Pen détourne le combat de promotion de la laïcité en combat anti-islam (cf la question de « l’occupation »). Madame Le Pen souhaite une immigration zéro et ne semble pas prête à mettre sur un pied d’égalité les Français récents et les Français « de souche ».

Le FN voit en l’immigration la cause de tous nos maux. Or ce n’est pas le cas. Le FN promeut une haine primaire de l’immigré, une différenciation entre Français récents et Français « de souche » et a encore dans ses rangs beaucoup d’adeptes d’une vision allemande de la nation, c’est à dire par la race, vision de laquelle découle encore un antisémitisme virulent.

Nous pourrions évoquer encore de nombreux sujets, mais le nombre de pages ne cesserait d’augmenter.

Ainsi nous percevons à travers ces quatre exemples que le programme du FN et celui de DLR sont totalement différents. Marine Le Pen semple jouer les équilibristes entre un discours aux accents gaullistes et un parti dont elle prendra sûrement la tête et qui dispose toujours d’un programme nationaliste, libéral et autarcique.

Marine Le Pen dispose alors de deux choix : soit elle assume son nouveau discours et coupe tout lien avec le FN réactionnaire, soit elle prend la tête de ce parti et devra infléchir ses positions pour contenter les membres de son parti et suivre ce programme nationaliste, libéral et autarcique. Je pense que le second choix sera le choix de madame Le Pen…

Nicolas Dupont-Aignan, est plus que jamais la seule force d’opposition au système UMPS disposant d’un discours volontariste, social, patriote, gaulliste et républicain en phase avec les membres de son parti et avec les interrogations du peuple français.moton311

 

Rémi BERGER

Vice président DLJ - projet et débats

Coordinateur DLJ Nord - Pas-de-Calais

 

http://dlj.nord-pasdecalais.over-blog.fr/article-de-marine-le-pen-du-front-national-et-du-gaullisme-66804330.html

 

 

 

A lire aussi :

Vers une conjonction Front National - UMP


C'est possible...après 2012. C'est l'hypothèse de Jean-Pierre Chevènement, dans la conclusion de cette tribune : Contre Marine Le Pen, la République, la vraie ! La France n’a jamais, dans son…

Pour lire la suite cliquez ici

Partager cet article

commentaires

Alain 28/03/2011 23:40



En dépit de la sympathie que j'ai pour N D Aignant, je pense que le programme de M le Pen du moins sur le plan énconomique est très complet, contrairement à ce que pre'tend cet article. MLP à dit
clairement qu'elle voulait sortir la France de l'Euro, avec l'appui d'autres pays, qui comme nous ont compris que la monnaie unique est un leurre. M L Pen a également précisé le besoin de
conserver une monnaie unique pour les échanges intra-eropéens. La présidente du FN n'a jamais prétendu une immigration zéro mais une immigration contrôlée, une immigration incontrôlée s'appelle:
une colonisation! Jamais MLP a fait une allusion du genre que les trois millions de chômeurs, (qui sont cinq millions en réalité) correspondaient aux trois millions d'imigrés. Force est de
constater cependant que le coût de l'immigration, en tenant compte des impôts versés par les immigrés en situation régulière est de 40 milliards d'euros. Enfin très important ML Pen à affirmé
qu'elle voulait sortir de la loi de 1973 qui correspond à l'article 104 du T de Maastricht, qui oblige l'État à enprunter sur les marchés privés, n'oublions pas que c'est cette loi qui est à
l'origine de la fameuse dette. Je ne suis ni membre ni sympathisant du FN mais je trouve cet article assez caricatural. Aussi caricatural que ceux qui prétendent que ND Aignant n'est pas fiable,
parce qu'il a été membre des young leaders, soyons sérieux!



cyril 28/03/2011 21:41



Vraiment n'importe quoi cet article! Madame Le pen est tout à fait en accord avec les idées de son parti. Mr Dupont-Aignan est très bien aussi mais ne joue pas le jeu qu'il faut pour interrésser
les medias et se faire entendre par la masse. La force d'opposition au système UMPS la meilleure qui s'offre à nous dans l'immédiat c'est le Front National. Ne vous dispersez pas,
ralliez- vous à nous et on les aura!!!



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche