Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 12:30

Mein Kampf bientôt diffusé en Allemagne

Par Patrick Saint-Paul Mis à jour le 17/01/2012 à 15:46 | publié le 17/01/2012 à 15:43 Réactions (77)
Un exemplaire de Mein Kampf, dans une librairie polonaise.
Un exemplaire de Mein Kampf, dans une librairie polonaise. Crédits photo : © Piotr Logwin / Reuters/REUTERS

Le président du Conseil central des Juifs allemands y voit un pis-aller, susceptible de «démystifier» l'ouvrage d'Adolf Hitler.

L'un des tabous les plus tenaces de l'après guerre pourrait bientôt être brisé outre-Rhin. Les Allemands pourrait bientôt trouver dans leurs kiosques Mein Kampf, le brûlot raciste d'Adolf Hitler, qui reste interdit dans ce pays depuis 1945. Un éditeur britannique a annoncé son intention de publier des extraits du livre, accompagnés d'un commentaire critique en supplément d'une revue historique. La communauté juive allemande a salué cette initiative.

Peter McGee, directeur de la maison d'édition londonienne Albertas Ltd, qui prévoit de tirer les extraits à 100.000 exemplaires et de les distribuer d'ici la fin du mois, est un provocateur récidiviste. Mais il n'a pas été considéré comme dangereux par la justice allemande. En 2009, sa revue Zeitungszeuge avait déjà suscité la polémique en publiant des extraits annotés de Der Angriff et du Völkische Beobachter, des journaux nazis de l'époque.

«Un ouvrage de piètre qualité»

La Bavière, qui détient les droits des publications nazies, avait confisqué 3000 exemplaires de la revue et porté plainte contre McGee pour avoir publié des documents de propagande nazie. Cependant, une cour de justice de Munich avait jugé que, bien que la publication de propagande nazie soit illégale, l'éditeur n'avait pas enfreint la loi parce qu'il n'y avait pas d'intention d'inciter à la haine raciale. Les juges avaient aussi autorisé la publication de swastikas, généralement interdite outre-Rhin, mais autorisée dans un contexte éducatif.

«Tout le monde connaît le livre et y voit une sorte de Bible diabolique national-socialiste, explique Peter McGee à propos de Mein Kampf. Mais personne ne l'a lu et n'a pu constater qu'il s'agit d'un ouvrage de piètre qualité et confus, issu d'une pensée complètement tordue». «Mon Combat», rédigé par le Führer lors d'un séjour en prison en 1924 et 1925, est interdit depuis 1945 en Allemagne. Sur Internet, sa version en anglais est toutefois en vente sur des sites marchands. Nombre d'experts font également valoir que de larges pans de cet ouvrage sont disponibles en allemand sur le web.

«L'assortir de commentaires d'historiens»

«Le sujet est sensible en Allemagne, mais il est incroyable que la majorité des Allemands n'y ait toujours pas accès parce c'est tabou, estime l'éditeur. Nous voulons que Mein Kampf soit accessible à tous pour que chacun puisse se faire un jugement. Une fois publié, cet ouvrage pourra être consigné dans les poubelles de l'Histoire». La Bavière, qui a hérité de tous les biens d'Hitler et détient officiellement les droits de reproduction de cette autobiographie du Führer, a d'ores et déjà fait savoir qu'elle envisageait de faire appel devant les tribunaux pour empêcher cette publication. Mein Kampf doit tomber dans le domaine public fin 2015, soit 70 ans après la mort d'Hitler.

De son côté, le président du Conseil central des Juifs d'Allemagne, Dieter Graumann, a salué cette initiative, indiquant qu'elle pouvait «contribuer à démystifier» le livre. «Bien sûr le mieux ce serait qu'il n'y ait pas de publication, a-t-il souligné, mais s'il doit y en avoir une, alors il faut qu'elle soit assortie de commentaires d'historiens».

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche