Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 21:50

 

 

 

Moscou accuse les USA d’ingérence

et décide de financer ses ONG

L’équipe du site

 La Russie a accusé samedi d'ingérence dans ses affaires intérieures les Etats-Unis qui s’obstinent à vouloir financer des ONG, dont la nature des activités sur le sol russe, et a décidé de les financer elle-même  .

"Les commentaires de Victoria Nuland (la porte-parole du département d'Etat américain) comparant les contrôles de routine des ONG à une +chasse aux sorcières+ ne peuvent pas être considérés comme autre chose que du cynisme et de la provocation", a affirmé dans un communiqué le porte-parole du ministère russe, Alexander Loukachevitch.

Il a ajouté que Moscou voyait dans la volonté de Washington continuait de financer des ONG russes au moyen d'intermédiaires, comme "une ingérence directe dans nos affaires intérieures".
Selon le diplomate, il s'agit "d'inciter des structures non gouvernementales et sociales bien connues à violer les normes législatives réglementant l'activité des ONG sur le territoire de la Fédération de Russie".

 

En parallèle, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret qui octroie la somme de 2,32 milliards de roubles (58,2 millions d'euros) en 2013 pour soutenir les organisations non gouvernementales en Russie, comme l’indique un communiqué mis en ligne samedi sur le site du Kremlin. Selon le document, ce montant doit être versé d'ici 20 octobre prochain.

 

90 ONG inspectées

Le Parquet de Russie effectue depuis quelques jours des inspections au siège d'organisations non gouvernementales. Le ministère russe de la Justice a fait savoir lundi que les vérifications avaient pour but d'établir si les activités des ONG sont conformes à leurs statuts et à la législation russe.

La radio russe La Voix de la Russie a indiqué que les audits ont eu lieu dans déjà dans 90 ONG, siégeant dans 24 régions russes.
A Moscou le Parquet s’est intéressé aux activités du Fonds allemand Friedrich Ebert, et à Saint-Pétersbourg à l’antenne du Fonds Konrad Adenauer qui a fait objet d’un audit. Ont aussi été inspecté des antennes russes de l’Alliance Française à Samara, Rostov-sur-le-Don, Perm, Ekaterinbourg et Vladivostok.

Les autorités françaises et allemandes ont de suite demandé des comptes à Moscou.

 

Dépister les irrégularités 

Selon l’avocat Mikhaïl Salkine, qui dirige le Centre des droits de l’Homme de Moscou, sont vérifiés les transferts de sommes entre comptes bancaires qui peuvent mettre à jour des infractions aux normes juridiques.

« Il s’agit de dépister les dépenses qui ne correspondent pas aux activités déclarées. Il est aussi question de la recherche dans la charte de l’organisation de clauses contredisant la Loi sur l’extrémisme. Ce sont aussi des virements des moyens financiers de l’étranger et le financement occulte, ainsi que la participation aux élections politiques ou le financement de tels ou tels autres candidats avec des capitaux étrangers», explique-t-il pour La voix de la Russie.

Pour sa part, Gazeta ru, média en ligne de l’opposition russe, cite comme ONG ayant subi l’inspection «Transparency International »  ainsi que Grajdanskoé sodeïstvié [Assistance civique], et Agora, l’association interrégionale de défense des droits de l'homme.

"On nous demande les copies des statuts, des documents sur nos activités, le nombre et l'identité de nos salariés, nos sources de revenu, le montant de notre budget, les détails de sa composition et la manière dont il est dépensé", précise Agora dans un communiqué de presse. Le parquet réclamerait également le bilan comptable des années 2011 et 2012 et des informations sur les sommes reçues de l'étranger durant cette période. En outre, le procureur a convoqué le responsable de l'association Agora, Pavel Tchikov, afin qu'il fournisse des explications.
 Le 25 mars, des descentes impromptues ont eu lieu chez Amnesty International et dans les bureaux de la fondation Obchtchestvenny verdikt [Verdict de la société].

 

Des lois inspirées de la législation américaine 

Ces contrôles sont liés à une loi entrée en vigueur fin 2012, qui oblige les ONG bénéficiant d'un financement étranger et ayant une activité politique à se faire inscrire sur un registre "d'agents de l'étranger" et à se présenter en tant que tel dans toute activité publique.

En juillet 2012, alors que le projet de loi était discutée à la Douma et dans les médias, le chef de la diplomatie Serguei Lavrov a trouvé bon de signaler que  lors de l'élaboration du projet de loi sur les ONG, la Russie a emprunté bien des éléments, y compris le terme d'"agent étranger" , leurs droits et obligations, à la législation américaine.

Durant la campagne présidentielle en 2012, des ONG financées par les pays occidentaux ont déployé des efforts  intenses pour empêcher le victoire de Poutine.

En octobre 2012, les activités de l’un des groupes, Helsinki de Moscou, financé par l'agence américaine pour le développement international (USAID), (très active au Liban) ont été interdites, pour "tentatives d'influencer les processus politiques" dans le pays.

 

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=104399&frid=19&seccatid=33&cid=19&fromval=1

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Luttes d'influences
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche