Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 06:19

 

Newton : les Etats-Unis malades de leur amour des armes

Posted: 20 Dec 2012 10:55 PM PST

 

La monstrueuse tuerie de Newton vient à nouveau de placer les Etats-Unis devant les conséquences de leur amour immodéré des armes à feu. Pire, malgré les faits, il est probable que les conséquences seront limitées, du fait d’un attachement viscéral à cette liberté.


Plus d’armes, plus de morts
Les statistiques sont formelles. Le taux d’homicides volontaires pour 100 000 habitants est de 4,2 aux Etats-Unis, le taux le plus élevé des pays riches. Le Canada suit, avec 1,6. Les pays européens varient entre 1,2 (Grande-Bretagne) et 0,8 (Espagne, Allemagne) en passant par 1,1 (France), 1 (Suède), 0,9 (Italie). L’Australie affiche un taux de 1 et le Japon 0,4. Les Etats-Unis sont au niveau de la Palestine, deux fois plus haut qu’Israël ou trois fois plus haut qu’en Afrique du Nord.
Ce sont 12 996 personnes qui ont perdues la vie de la sorte lors d’homicides volontaires, contre un peu moins de 700 en France ou en Allemagne. Même si tous ces homicides ne sont pas forcément liés aux armes à feu, il est difficile de ne pas s’interroger sur les conséquences d’une législation aussi laxiste quand les Etats-Unis affichent un taux d’homicide volontaire quatre fois supérieur à celui des grands pays d’Europe occidentale. Cette tuerie le rappelle cruellement.


Pire, ce n’est pas faute de mettre les personnes dangereuses en prison puisqu’il ne faut pas oublier que les Etats-Unis sont le pays qui a le taux d’emprisonnement le plus élevé au monde (au niveau de la Corée du Nord…) avec 730 personnes pour 100 000 habitants, plus que la Russie (609) ou l’Iran (276). En Grande-Bretagne, ce chiffre atteint 153, en Espagne 152, en Italie 112, en France 100, en Allemagne 88, et en Suède 78. Bref, les Etats-Unis sont une société très violente.
Des politiques sur la réserve

Comme le rapporte bien ce papier du Monde, les étasuniens sont très attachés au 2ème amendement de la constitution qui garantit à chaque citoyen la possibilité de se défendre avec des armes à feu. Bill Clinton avait essayé de mettre des contraintes pour éviter que les individus les plus dangereux y aient accès, mais cela suscite toujours une forte pression de la National Riffle Association (NRA), dont les plus de quatre millions de membres ont une très forte influence sur le débat politique.

Barack Obama semble vouloir agir en profondeur. Tout d’abord, il a décidé d’appuyer une proposition de loi d’une sénatrice démocrate visant à interdire les fusils d’assaut à gros magasin, du type de celui qui a été utilisé lors de cette tuerie. En effet, on n’a pas besoin de pouvoir tirer des dizaines de coups quand on veut se protéger. Mais il a également décidé de lancer une réflexion de fond, qu’il a confiée à Joe Biden, son vice-président, pour améliorer la législation actuelle.
Cependant, même si le maire de New York, Michael Bloomberg met tout son poids dans l’affaire, il est difficile de ne pas être sceptique devant cette démarche quand on constate que la Californie, état très démocrate, en est à peine à proposer un projet de loi pour vérifier le passé des acheteurs d’armes à feu avant l’achat… Pire, mi-2010, la Cour Suprême avait décidé de limiter les restrictions à la possession des armes à feu du fait du 2ème amendement de la Constitution.
Finalement, et c’est sans doute ce qu’il y a de plus triste, les Etats-Unis semblent encore très loin d’une remise en cause de la possession d’armes, dont le droit est gravé dans le marbre constitutionnel. Dès lors, les victimes de ces tueries semblent mortes pour rien.

Merci à Rodho pour les illustrations, que vous pouvez retrouver sur son blog.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche