Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 00:38

No Sarkozy Day @ J-14 : beaucoup de manifs a prevoir

Le 27 mars aura lieu le « No Sarkozy Day » partout en France. Une journée de protestation inspirée de celle qui a eu lieu en Italie contre Berlusconi. À Toulouse, les organisateurs ont prévu une manifestation. En principe, le cortège partira à 15 heures de la Place du Capitole pour finir devant la préfecture. Des prises de parole, des forums, des concerts et une soupe populaire sont également au programme et se dérouleront, toujours sur la place du Capitole à partir de 10 heures.

Convertir en manifestants de chair et d'os un bataillon de protestataires virtuels, c'est tout le pari du «No Sarkozy Day» prévu pour le samedi 27 mars. A ne pas traduire pas «24 heures sans prononcer le nom de qui vous savez», ce serait même l'inverse: un appel à battre le pavé dans l'une des dizaines de manifestations «festives» prévues en France et à l'étranger devant les ambassades pour «dire non» à la politique du président de la République.

Derrière ce mouvement calqué sur le «No Berlusconi Day» suivi par près de 400.000 personnes en décembre à Rome (et dont il reprend le code couleur violet), un collectif de «simples citoyens» qui se revendique sans aucune bannière partisane ou syndicale. Tout en recevant – ce jeudi 11 mars – au local de la Fidl, le syndicat lycéen, et en faisant éditer ses affiches par Siné Hebdo, deux «partenaires».

Au départ, un groupe Facebook baptisé «un million de personnes contre Nicolas Sarkozy». Renommé «No Sarkozy Day» quand l'un des membres, Sébastien Ball, 25 ans, propose de suivre le modèle italien. Typique du nouveau militantisme qui essaime sur la Toile et se méfie des canaux partisans – à l'image de «24 heures sans nous» qui a récemment organisé la journée sans-immigrés –, les membres ont commencé par s'assurer du relais de blogueurs. Quitte à mettre de l'eau dans leur vin en renonçant à appeler à la démission de Sarkozy, trop antidémocratique pour fédérer.

«Elan citoyen»

Le groupe Facebook compte aujourd'hui près de 380.000 membres, parmi lesquels «plein de gens qui ne se sont jamais mobilisés» et même des «gens de droite», assurent les initiateurs. Qui insistent sur cette diversité sociale du mouvement et son caractère spontané, transversal : «Des jeunes, des vieux, des pauvres, des riches, des punks, des gens bien sur eux», égrène Sébastien Ball, qui lui-même travaille dans une entreprise de collecte de fonds pour l'humanitaire et «a milité un peu partout».

A ses côtés pour présenter le mouvement, une ingénieure licenciée économique il y a un an, d'origine maghrébine et «bonne élève de l'intégration» ; un patron dont la petite entreprise bat de l'aile, ancien de la Marine ; un «déçu de l'extrême gauche» qui «a fait quinze ans de rue» et voudrait ouvrir son label de musique, un bénévole des restos du cœur... L'ensemble livre un discours pas toujours très accordé mais se retrouve sur les grandes lignes et slogans fondateurs : «porter un élan citoyen», «le meilleur opposant à Sarkozy, c'est le peuple», «faire acte de résistance», «dire que le bulletin de vote ce n'est pas un chèque en blanc»...

Forcément, la listes des griefs imputés à «Sarkozy et à son clan» est fourre-tout: «inconséquence politique», «échec économique», «casse sociale», «politique de la peur», «lois liberticides», «ingérences judiciaires», «népotisme»... Et pourrait bien faire du 27 mars une journée de défoulement aussi collectif qu'éphémère. «On n'est pas là pour dire: "Tous les râleurs, réunissez-vous et après rentrez chez vous"», défend Sébastien Ball. «On essaie d'amorcer un mouvement constructif, de faire de cette journée un point de départ.» Vers où ? Le collectif a créé une association, l'Onde violette, pour réfléchir à l'après, qui pourrait passer par des «collectifs de réflexion», des «cahiers de doléances» et autres «assemblées populaires».


http://sos-crise.over-blog.com/ext/http://generation-clash.blogspot.com

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche