Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 06:10

 

http://a2.idata.over-blog.com/300x226/2/10/81/76/images-de-mon-ordinateur/ordinateur/bras-de-fer.jpg
http://a2.idata.over-blog.com/300x226/2/10/81/76/images-de-mon-ordinateur/ordinateur/bras-de-fer.jpg

 

Non au Bi-Partisme !

Tour d'horizon des Partis.

Par eva R-sistons

 

 

Bonjour

 

Voici ci-dessous l'opinion de l'Administrateur du Blog Gaulliste libre, que je partage en partie.

 

Pour moi, le bipartisme à l'anglo-saxonne est une imposture, puisqu'il donne le choix entre 2 partis presque identiques, faisant pratiquement la même politique, à Droite en plus brutale, à Gauche en plus juste, moins dure (ce qui passez-moi l'expression, est "moins pire").

 

Personnellement, très écologiste j'avais un faible pour les Verts-Rouges, mais depuis que Cohn-Bendit (l'infiltré, l'assassin politique du Gl de Gaulle) s'en est mêlé, ce Parti a dérivé vers l'européisme (tremplin du Nouvel Ordre Mondial) et le fédéralisme le plus repoussant, tous deux  à combattre absolument.

 

Le Centre de Bayrou, vraiment centre car il penche à droite ou à gauche selon les circonstances, ne mène, lui, qu'aux mêmes impasses européistes et fédérales.

 

Quant au FN, ou à l'Extrême-Droite, on sait trop où cela nous conduit, à la gestion notamment clivante et violente des villes comme celle de Vitrolles, ou aux aventures nauséabondes des Partis totalitaires racistes, xénophobes, haineux... (pardonnez-moi de me répéter).

 

Le Front de Gauche de Mélenchon et de ses amis communistes, ou Debout la République de Dupont-Aignan, vont chacun à leur façon, de gauche ou de droite, dans la bonne direction, mais pas suffisamment.

 

Jusqu'à preuve du contraire, seul François Asselineau (au-dessus des Partis, venant de la Droite mais beaucoup soutenu par des militants de gauche) va jusqu'au bout de la logique du combat contre les ingrédients du Nouvel Ordre Mondial d'essence anglo-saxonne et totalitaire, en exigeant la sortie (sur des bases juridiques claires et possibles) de l'euro, de l'Europe fasciste, de l'OTAN, des Institutions internationales au service du Cartel bancaire et des guerres, bref du Nouvel Ordre Mondial en cours de réalisation... il suffit de voir la main-mise sur les Etats, la perte des souverainetés § et des libertés, pour comprendre que ce NOM est déjà bien avancé, et pas un plan (souhaité par les Sarkozy, DSK ou Attali) pour plus tard. Oui, nous y sommes, déjà !

 

Gardons notre appartenance politique, nos sensibilités - la mienne est Front de Gauche §2, j'ai toujours été le plus à gauche possible mais, pragmatique, pour une gauche de gouvernement - et engageons-nous AUSSI avec François Asselineau (UPR, §3) pour arriver, ensemble, à sortir la France de l'euro, de l'Europe, des l'OTAN, des Institutions internationales

 

eva R-sistons    ......

 

 

§1 : J'ai été scandalisée le 14 6 12 d'entendre sur Arte Infos, un Elu de Bruxelles dire : "En échange de la mutualisation de la dette, la France devra abandonner sa souveraineté " (Note d'eva: Mutualisation de la dette qui profitera aux banksters, et qui se fera sur le dos des citoyens sacrifiés, avec à la clef des politiques d'austérité, la fin des services publics et des protections sociales, l'emploi pour une minorité, etc. Adieu nos libertés, notre souveraineté, adieu la démocratie, etc. A quoi servira-t-il de voter ??? Le Nouvel Ordre Mondial se met progressivement en place, avec TOUTES ses caractéristiques effroyables)

§2 : Nous pouvons lire l'article de notre ami Bab,  §3 :

Front de Gauche et Europe : un manque d'audace, ou ?...

§3 : http://u-p-r.fr

Ici, des infos de premier choix : http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau

Tout ce qu'on ne vous a jamais dit sur l'Europe (vidéo passionnante)

.http://xerbias.blogmilitant.com/index.php?post/2007/03/17/bipartisme

 

 

 

 

 

 

 

2012, ou la victoire, temporaire, du bipartisme

Posted: 13 Jun 2012 11:55 PM PDT


Dimanche, la France devrait élire une Assemblée où seulement deux partis devraient très largement dominer l’hémicycle, comme jamais auparavant. Si le mode de scrutin porte une part de responsabilité, le cycle politique dans lequel nous nous trouvons est également en cause.

Quand l’UMP et le PS écrasent tout

Au second tour, les différentes projections n’accordent que moins de 10% sièges aux partis autres que le Parti Socialiste et l’UMP. Et encore, la plupart de ces circonscriptions devraient être gagnées par des partis qui ont un accord formel avec le PS, qui leur a réservé des sièges et leur a donné le précieux label majorité présidentielle tout en refusant d’investire un candidat socialiste : c’est ce qui va permettre aux écologistes, au PRG et au MRC d’avoir des élus le 17 juin.
Hormis ces trois partis, le Front de Gauche est le seul mouvement qui aura un nombre significatif d’élus. Et encore, il devrait perdre quelques sièges. Le Modem risque d’être totalement annihilé, à commencer par son chef. Le Front National pourrait avoir un ou deux élus, mais ce n’est pas encore fait. Seul Debout la République semble avoir l’assurance de retrouver son président à l’Assemblée Nationale, étant donné que Nicolas Dupont-Aignan a réuni 43% des suffrages dimanche.
Un tel résultat peut paraître surprenant tant les Français ont été déçus des précédents gouvernements UMP et PS. Néanmoins, après 10 ans d’opposition, les socialistes se sont refaits une forme de virginité politique qui peut expliquer que l’espoir de changement repose sur leurs épaules. Et cela s’explique aussi parce que le Modem a complètement échoué à se différencier solidement et que les autres grandes alternatives restent confinées aux marges de la vie politique.

Quelle alternative pour demain ?
 
Du coup, on peut avoir l’impression que le système politique de notre pays est totalement bouché et que rien ne pourra nous sortir de cette alternance illusoire entre PS et UMP, qui ne remettent pas du tout en cause le cadre européen et la mondialisation anarchique. Néanmoins, les choses devraient être différentes dans cinq ans (et même plus tôt) si le gouvernement actuel ne parvient pas à sortir notre pays de la crise économique dans laquelle il est enfermé depuis maintenant 4 ans.
Mais vers qui les Français pourront-ils se tourner ? Le Modem et les écologistes n’ont été que des étoiles filantes, réunissant plus de 15% des suffrages en 2007 et 2009 respectivement avant de revenir à la réalité en 2012. Il faut dire qu’ils proposent le même cadre européen, sans remettre en cause la libéralisation anarchique de l’économie. Du coup, les Français devraient se tourner vers un parti qui remet plus fondamentalement en cause les deux.
Le Front National pourrait sembler un candidat naturel à l’alternance, mais ses impasses font qu’il reste heureusement sous un plafond de verre extrêmement solide, comme l’illustrent le score de Marine Le Pen aux présidentielles, et plus encore celui du FN aux élections législatives. Dès lors, il restera deux alternatives pour notre pays : soit, comme en Grèce, la gauche radicale du Front de Gauche, malgré certaines incohérences, soit le projet gaulliste de Debout la République.
Bien sûr, une telle conclusion peut prêter à sourire. Mais tout indique qu’une immense majorité de Français ne veulent heureusement pas du FN au pouvoir. Dès lors, la véritable alternative ne pourra s’incarner que dans Jean-Luc Mélenchon ou Nicolas Dupont-Aignan.
.
Voir aussi :

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Elections
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche