Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 21:57

floweroflove.jpg
 

 

  « Il était possible, sans aucun doute, d'imaginer une société dans laquelle la richesse dans le sens de possessions personnelles et de luxe serait également distribuée, tandis que le savoir resterait entre les mains d'une petite caste privilégiée. Mais, dans la pratique, une telle société ne pourrait demeurer longtemps stable. Si tous, en effet, jouissaient de la même façon de loisirs et de sécurité, la grande masse d'êtres humains qui est normalement abrutie par la pauvreté pourrait s'instruire et apprendre à réfléchir par elle-même, elle s'apercevrait alors tôt ou tard que la minorité privilégiée n'a aucune raison d'être, et la balaierait. En résumé, une société hiérarchisée n'était possible que sur la base de la pauvreté et de l'ignorance. »  George Orwell - 1984


Omegalpha nourrit à nouveau la rubrique, « New words order », une chronique qui est entièrement consacrée aux sentences, petites phrases et autres extraits d'ouvrages et d’articles qui permettent de mieux comprendre le cheminement idéologique et la pensée profonde et secrète qui animent nombre de nos gouvernants et de nos « décideurs » de la marche du monde. Chacune de ces petites perles de lumière doit être comprise et entendue comme une petite graine semée ou une fugace pensée délivrée pour nourrir une plus vaste réflexion sur le sens de l'histoire et la conduite des hommes et non comme des affirmations absolues puisqu'elles sont livrées à l'état brut, sous forme d'extraits et de citations, hors de leur contexte d'origine.

La livraison du jour s’articule autour de quelques thèmes qui se recoupent comme toujours. Il est donc question ici d’un concept de gouvernance très en vogue en ce moment béni de crise et de chaos, celui de la gouvernance mondiale et de son Nouvel Ordre Mondial, une vieille idée défendue à l’époque par Adolf Hitler et ses amis des multinationales allemandes et anglosaxones... De la même manière que l’on nous a vendu l’ultralibéralisme comme la recette absolue du bonheur collectif avec les brillants résultats que l’on voit, les mêmes propagandistes s’emploient désormais à nous convaincre d’adopter de toute urgence un système effrayant de gouvernance mondial avec aux manettes pour manœuvrer, la même élite dévoyée...

La crise qui broie la grande masse devenue frileuse et abasourdie, a toujours servi d’accélérateur historique pour mettre en place des nouvelles formes de pouvoir jusqu’ici inacceptables parce que liberticides et coercitives. On peut toujours imaginer que ce capitalisme du désastre si cher a Naomi Klein (lien) avance encore et toujours ses pions par opportunisme et tâtonnements sans imaginer un seul instant que le cynisme est ici poussé à son comble puisque le chaos est non seulement organisé mais même prévu de longue date par ces patientes termites qui rongent nos sociétés depuis bien longtemps pour saper même les fondations de nos sociétés autrefois « évoluées » et en progrès constant.

 

Il s’agit là d’un plan global que les protagonistes suivent avec application et détermination et le préambule de la partie « Le plan global » de George Orwell illustre à merveille cette froide volonté de domination et de contrôle absolu. Une idée funeste qui a toute une histoire (Lien Voltaire « Histoire du « Nouvel ordre mondial » à lire absolument) avec ses mentors, ses ressorts cachés et ses ramifications inattendues. Le parcours d’un dictateur comme Pinochet avec ses nombreuses accointances dans nos pseudos démocraties montre très clairement que le Chili a servi à l'époque de laboratoire pour tester et ajuster la manœuvre insidieuse des imprécateurs de l’ombre. Une répétition en somme. La PNAC (voir archives Omegalpha) a même  théorisé cette redoutable et sournoise révolution de l’ombre en se contentant d’attendre la divine surprise du...11 septembre 2001 pour enclencher une partie déterminante du plan prévu sous le couvert de cette atmosphère de choc et d’effroi qui nappé la planète toute entière. Depuis, les effets du choc émotionnel se sont lentement estompés et les résistances nécessaires ont vu le jour, c’est la raison pour laquelle un deuxième coup de butoir s’est avéré nécessaire, une bonne crise planétaire pour faire courber encore l’échine (partie « La crise ou le chaos organisé ») pendant que les termites s’activent encore de plus belle (opérations Ergenekon et Dubaï) pour entretenir le chaos et la confusion et que l’on édifie les prisons du présent et du futur (partie éponyme) pour grignoter tout espace de contestation possible. Une agitation fébrile et en apparence désordonnée qui ne nous épargne pas non plus, loin s’en faut puisque l’un des plus fidèles laudateurs (lien vidéo) de cette redoutable cabale planétaire œuvre en ce moment même sous nos latitudes dépressives... (Partie « Le mal du pays »). Bonne lecture !




dragons.jpg

 




Le plan global :


Extrait de "1984" de George Orwell



"Nous ne cherchons pas le pouvoir en vue de nos propres fins, mais pour le bien de la majorité tel que nous le définissons. Les hommes, ces créatures frêles et lâches, ne peuvent endurer la liberté ni faire face à la vérité. Ils doivent être dirigés par ceux qui sont plus forts qu’eux. L’espèce humaine a le choix entre la liberté et le bonheur, or le bonheur vaut mieux.


Le bien des autres ne nous intéresse pas, nous ne recherchons que le pouvoir, le pur pouvoir. Les nazis et les communistes se rapprochent beaucoup de nous par leurs méthodes, mais ils n’eurent jamais le courage de reconnaître leurs propres motifs. Ils prétendaient s’être emparés du pouvoir pour une période limitée ; passé le point critique, il y aurait un paradis où les hommes seraient libres et égaux. Nous ne sommes pas ainsi, nous savons que jamais personne ne s’empare du pouvoir avec l’intention d’y renoncer. On n’établit pas une dictature pour sauvegarder une révolution. On fait une révolution pour établir une dictature. La persécution a pour objet la persécution. La torture a pour objet la torture. Le pouvoir a pour objet le pouvoir.L’esclavage c’est la liberté. Seul, libre, l’être humain est toujours vaincu. Mais s’il renonce à son identité, s’il se soumet entièrement et totalement, il se fond dans le pouvoir collectif, il est alors tout-puissant et immortel. (...) Le pouvoir est d’infliger des souffrances et des humiliations. Le pouvoir est de déchirer l’esprit humain en morceaux que l’on rassemble ensuite sous de nouvelles formes que l’on a choisies. Commencez-vous à voir quel sorte de monde nous créons ? Un monde de crainte, de trahison, de tourment. Un monde d’écraseurs et d’écrasés, un monde qui au fur et à mesure qu’il s’affinera deviendra plus impitoyable. Le progrès dans notre monde sera le progrès vers plus de souffrance. Notre civilisation est fondée sur la haine ; il n’y aura pas d’autres émotions que la crainte, la rage, le triomphe et l’humiliation. Nous détruirons tout le reste.


Nous avons coupé les liens entre l’enfant et les parents, entre l’homme et l’homme, entre l’homme et la femme
. Mais plus tard, il n’y aura ni femme ni ami. Les enfants seront à leur naissance enlevés aux mères, comme on enlève leurs œufs aux poules. La procréation sera une formalité annuelle, comme le renouvellement de la carte d’alimentation. Il n’y aura plus de loyauté que pour le pouvoir. Tous les plaisirs de l’émulation seront détruits remplacés par l’ivresse toujours croissante du pouvoir, qui s’affinera de plus en plus. Il y aura à chaque instant, le frisson de la victoire, la sensation de piétiner un ennemi impuissant... Autant qu’un monde de triomphe ce sera un monde de terreur... Nous commanderons à la vie à tous ses niveaux. Vous imaginez qu’il y a quelque chose qui s’appelle la nature humaine qui sera outragée par ce que nous faisons et se retournera contre nous. Mais nous créons la nature humaine. L’homme est infiniment malléable. Tel est le monde que nous préparons. Un monde où les victoires succèderont aux victoires et les triomphes aux triomphes, un monde d’éternelle pression, toujours renouvelée, sur la fibre de la puissance. Vous commencez à réaliser ce que sera ce monde. À la fin vous ferez plus que le comprendre, vous l’accepterez, vous l’accueillerez avec joie, vous en demanderez votre part en idolâtrant vos propres bourreaux."  Source (NOT)

 

Histoire du « Nouvel ordre mondial » (Réseau Voltaire)

 

Avec la ratification du Traité de Lisbonne par les 27 Etats européens, l’élection d’Herman van Rompuy à la présidence du Conseil européen et de Catherine Ashton comme Haut-représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, le 19 novembre 2009, marque un tournant décisif dans les ambitions mondialistes. (...)

 

Nous pouvons désormais relier l’action passée de ces hommes à la fondation du WWF en 1961. En effet, sa création est due à Julian Huxley . Le WWF contribue à répandre cet idéal panthéiste et constitue une des branches d’action du mondialisme. Est-ce un hasard d’apprendre que le premier président du WWF fut le dirigeant du Bilderberg, le prince Bernhard  (président de 1962 à 1976). (...) Ce changement de direction de l’Eglise catholique est la marque de fabrique de tous les papes depuis Vatican II. Lors de son message de Noël en 2005, Benoît XVI a encouragé les hommes à s’engager « dans l’édification d’un nouvel ordre mondial ».

 

Les liaisons incestueuses des ONG avec les Etats et les transnationales (Mondialisation)

 

La contre-révolution néo-libériste et pro-impérialiste de Human Rights Watch. (Le Grand Soir)

 

Civilisation, société et barbarie (De Defensa)

 

(…) Ce refus américain engendre aujourd’hui une société inquiétante qui commence à tourner à vide, car fondée sur un besoin irrépressible d’expansion, elle a atteint ses limites et ne peut faire autrement que de s’entêter à essayer de réaliser le projet prévu lors sa fondation. En se proclamant Nation élue, dotée d’institutions parfaites dès sa création, les « Founding Fathers » ont bien souligné à quel point ils considéraient que leur société était l’aboutissement de l’Histoire, un idéal indépassable. (...)

Comment ne pas être stupéfait par l’avalanche de productions culturelles (littérature, cinéma, sans parler des jeux video), chaque mois apportant sa nouvelle livraison, où les américains mettent une nouvelle fois en scène leur propre destruction. Ces histoires se complaisent généralement dans l’horreur, où les survivants retournés à la barbarie s’entretuent pour des ressources quasi épuisées, avec pour petit raffinement, de George A. Romero à Cormac Mc Carthy en passant par Richard Matheson, la remarquable constance du thème du cannibalisme. (…)

 

Vampires et morts-vivants reviennent en force à l'écran (Le Monde)


La dictature de Pinochet (Le webzine de l'histoire)


"Moi, Victoria, enfant volée de la dictature argentine", de Victoria Donda : née dans un centre de torture (Le Monde)

 

Les lobbies pro-pinochetiste (Résistance.be)

 

(...)Petits et plus grands patrons soutiendront ainsi les options de ce libéralisme musclé, imposé à coups de matraques et de baïonnettes, dans ce pays d’Amérique latine. En France, dès 1974, les milieux de la droite chrétienne prirent la défense de la  junte  au pouvoir au Chili. Ce fut notamment le cas du Club de l’Astrolabe, un cercle de réflexion catholique animé par un certain Charles Million, ancien dirigeant de l’UDF...

 

Pinochet, l'ancien dictateur soutenu par les Etats-Unis, meurt à ... (Mondialisation)


Le régime de Pinochet est responsable du meurtre ou de la disparition de milliers d’activistes de gauche, de syndicalistes, d’étudiants et d’autres personnes soupçonnées de s’opposer aux intérêts de la classe dirigeante chilienne et du capital étranger. Sous sa dictature, des centaines de milliers d’autres ont été emprisonnés, torturés et contraints à l’exil.


Chili, l'Église catholique 1958-1976 complicité ou résistance ? (Bibliomonde)
-

La démocratie forcée [Voltaire]
Friedrich von Hayek, pape de l'ultra-libéralisme [Voltaire] 

L’économiste autrichien Friedrich von Hayek s’est appliqué à discréditer toute forme de régulation de l’économie au motif que celle-ci est trop complexe pour que l’on prétende l’organiser. Sa théorie de « l’État minimal » est devenue la religion du Parti républicain états-unien en opposition aussi bien au « New Deal » des démocrates qu’au marxisme des soviétiques. Son école, financée par les fondations des grandes multinationales, s’est structurée autour de la Société du Mont-Pèlerin, et a obtenu sept fois le prix Nobel d’économie. Elle a inspiré les gouvernements de Pinochet, Reagan et Thatcher.

 

 

Naomi klein - la stratégie du choc (Dailymotion)

 

Qu'y-a-t-il de commun entre le coup d'état de Pinochet au Chili en 1973, le massacre de la place Tiananmen en 1989, l'effondrement de l'Union soviétique, le naufrage de l'épopée Solidarnösc en Pologne, les difficultés rencontrées par Mandela dans l'Afrique du Sud post-apartheid, les attentats du 11 septembre, la guerre en Irak, le tsunami qui dévasta les côtes du Sri-Lanka en 2004, le cyclone Katrina, l'année suivante, la pratique de la torture partout et en tous lieux - Abou Ghraib ou Guantanamo, aujourd'hui ? Tous ces moments de notre histoire récente, répond Naomi Klein, ont partie liée avec l'avènement d'un « capitalisme du désastre. »

Naomi Klein dénonce, ici, documents à l'appui, l'existence, depuis plus d'un demi-siècle, de stratégies concertées pour assurer la prise de contrôle de la planète par les multiples tenants d'un ultralibéralisme qui a systématiquement mis à contribution crises, désastres ou attentats terroristes - et qui n'a pas hésité, du Chili de Pinochet à Guantanamo - à recourir à la torture sous diverses formes pour substituer aux acquis des civilisations et aux valeurs de démocratie la seule loi du marché et la barbarie de la spéculation.

 

Canada : les déserteurs de l'armée US menacés d'expulsion (Rue89) - Ahmadinejad avec la bombe, c'est trop risqué (Slate) - Propagande, mass médias et « menace iranienne » (Mondialisation) - Site de l’OTAN (Novlang) - BARACK OBAMA : NE ME PARLEZ PAS DE MON PASSÉ À LA CIA (Liberté & Internet) - Enchères et en os (E24) - Pour le FBI, l'enquête sur l'anthrax est close (Rue 89) - La saga de l’anthrax : la piste de l’armée américaine « confirmée » ! (Mondialisation) - « Aux États-Unis, plus aucun expert ne prend le risque de défendre un point précis de la version gouvernementale»  (Mondialisation) - D'anciens responsables de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11 septembre (Mondialisation) - Selon une note de service, les témoins de la Commission sur le 11/9 ont été intimidés par les « gardes » du gouvernement (Mondialisation) - Terrorisme : Al-Qaïda est-elle encore la Base ? (Mondialisation) - 1LA DGSE vous parle ... Ecoutez ! (De Dedensa) - 1h56 Obama reconduit le Patriot Act (Figaro) – Le chef des services de renseignement américains revendique le droit d'assassiner des Américains à l'étranger (Mondialisation) - Les assassinats politiques par le Mossad soulèvent des questions politiques (Réseau Voltaire) - Gaza maudit (Bakchich) - Lieberman ironise sur l'assassinat de Dubaï (Nouvel Obs) - Dubaï, une opération d’Etat voyou dommageable à Israël (Uri Avnery) - Les criminels de guerre deviennent les arbitres de la loi (Questions critiques) - "Le prince vert", fils d'un fondateur du Hamas et taupe d'Israël (Libération) - Pourquoi la presse américaine est-elle silencieuse face au rôle joué par Israël dans le vol NW 253 ? (Mondialisation) - Un membre de l’administration Obama réclame «l’infiltration cognitive» des «groupes de conspiration sur le 11 septembre» (Mondialisation) - Istanbul : sept militaires de haut rang inculpés (Nouvel Obs) -

Ergenekon : une légende urbaine ? (Réseau Voltaire) -  Requiem pour Ergenekon?  (Au fil du Bosphore - Blog Le Monde) - Le NPA sert de couverture à l’escalade militaire en Afghanistan (WSWS) - Dalaï-lama : Un moine de la CIA & Relations US-Chine qui dégénèrent (NOT – 7 du Québec)



 big-brother.jpg




La crise ou le chaos organisé :

Les nouvelles castes
(NOT) - USA : En 2007, les 400 plus hauts revenus ont gagné en moyenne 945 000 dollars par jour (Contreinfo) - 63% des destructions d’emploi dans l’industrie française dûes à la mondialisation!  (Marianne) - La dette gouvernementale: un nouveau stade dans la crise financière mondiale (Mondialisation) - Les grands hedge funds américains spéculent sur une baisse de l'euro (Le Monde) - L'Amérique comme la Grèce (Slate)

 

Crises économiques mondiales: le FMI va demander un rôle élargi (Le Temps)

 

Haïti. : Les plans du FMI ont été meurtriers (Mondialisation) –

 

Un scénario de secours aux sinistrés d’Haïti était prévu par les militaires étasuniens un jour avant le tremblement de terre (Mondialisation)


La famine mondiale
(Mondialisation)


La « médecine économique » du FMI et de la Banque mondiale n'est pas la « solution, » elle est plutôt en grande partie la « cause » de la famine dans les pays en développement. Plus le FMI et la Banque mondiale prêtent « pour accroître l'agriculture » et plus ils augmenteront les niveaux d'endettement.

La « politique de prêts » de la Banque mondiale consiste à accorder des prêts à la condition que les pays se conforment à l'agenda politique néolibérale qui, depuis le début des années 1980, a été propice à l'effondrement de l'agriculture alimentaire locale.

La « stabilisation macro-économique » et les programmes d'ajustement structurel imposés par le FMI et la Banque mondiale aux pays en développement (comme condition de renégociation de leur dette extérieure) ont conduit à l'appauvrissement de centaines de millions de personnes.


CERBERUS CAPITAL : LES VAMPIRES EXISTENT VRAIMENT, AU SENS PROPRE DU TERME
(Liberté & Internet) - "Le stress est utilisé pour maintenir les gens sous pression" (Le Monde) - Total a aussi son bouclier fiscal (Bakchich) - Comment la France escamote 120 milliards d'euros de sa dette (Rue 89) - Dépression : 50% des américains les plus pauvres sont au chômage ou en situation de sous emploi (Contreinfo) - LA GROSSE COMBINE DE GOLDMAN SACHS — Dean Baker (Questions critiques) - 13h45 Italie/corruption: vers la prescription (Figaro) - WALL STREET ENTRE EN SCÈNE POUR LA MISE À MORT — (Questions critiques)



Les prisons du présent et du futur
 :



Le premier scanner corporel débarque lundi à Roissy
(Le Point) - Gadgets, Big Brother : pourquoi la Loppsi est dangereuse (Rue 89) -
HADOPI 2 : LE GUIDE DE SURVIE (Libertés & Internet) - COMMENT CONTRER HADOPI… ARRÊTEZ DE PANIQUER (Libertés & Internet) - Les États-Unis perdent l'accès à la vie privée européenne. (Mondialisation) - USA : Microsoft ouvre ses données aux autorités (Nouvel Obs) - Quand les caméras «envoient» des PV (Figaro) - Vos amis visitent-ils des sites pornos ? (Nouvel Obs) - FACEBOOK ET SA VIE PRIVEE: QUELQUES CONSEILS BIEN UTILES (Internet & Libertés) - Espionner les Étasuniens : un filon de plusieurs milliards pour les compagnies de télécommunication (Mondialisation) - CHEZ FACEBOOK, N’IMPORTE QUI A ACCÈS A N’IMPORTE QUELLE DONNÉE SUR VOUS, MÊME PRIVÉE, MÊME EFFACÉE… (Libertés é Internet) - Les « centres de fusion » de Big Brother font partie de l’appareil de renseignement et de surveillance intérieur (Mondialisation) - 10 livres à planquer en cas de perquisition (Fluctuat.net) - Affaire Coupat : « L'Insurrection qui vient » affole les Américains (Rue 89)

 

L’Europe met les pieds dans le blog (Ecran.fr – Libération)

 

Rendre la blogosphère plus « transparente », créer « une marque de qualité » et « révéler qui écrit réellement et pourquoi ». Le 3 juin dernier, la commission Culture du Parlement européen adoptait un projet de rapport « sur la concentration et le pluralisme dans les médias dans l’Union européenne » qui, entre autres, suggère de « clarifier le statut des blogs » et « encourage leur labellisation en fonction des responsabilités professionnelles et financières et des intérêts de leurs auteurs et éditeur ». (...)

Dans ce contexte, le rapport « souligne que le statut indéterminé et non signalé des auteurs et diffuseurs de blogs entraîne des incertitudes en matière d’impartialité, de fiabilité, de protection des sources, d’application des codes d’éthique et de détermination des responsabilités en cas de poursuites en justice. Il recommande que soit clarifié le statut juridique de différentes catégories d’auteurs et de diffuseurs de blogs ainsi que la divulgation des intérêts et la labellisation volontaire des blogs. »

 

Le mal du pays :

 

France Télévisions ne pourra pas cacher les secrets de sa régie (Rue 89) - Une collégienne exclue pour acte de "prosélytisme" 19.02 à 19h28 (Nouvel Obs) -

Nationalité française obligatoire pour une pub du gouvernement (Rue 89) -

CLAUDE WEILL: L’INVOCATION DES PRINCIPES REPUBLICAINS N’EST BIEN SOUVENT QUE L’ALIBI D’UN RACISME ANTI-ARABE (Libertés & internet) - Mosquées : des profanations en série en France (Le Monde) - Stress au travail : la liste rouge de Darcos effacée en 24 heures (Rue 89) - La mauvaise blague de Besson sur les journalistes  (Nouvel Obs) -

L’info à poil : Avril, Drucker, Botul (Bakchich) - Une enquête sur des pots-de-vin pourrait menacer Sarkozy (Le Temps) - Sondages : l'Elysée préservé de toute enquête (Nouvel Obs) - L'Etat veut imposer le «modèle» France Telecom aux fonctionnaires (Marianne) - 16h21 La société "fatiguée psychiquement" (Figaro) - Sarkozy LE NOUVEL ORDRE MONDIAL  (Youtube)

 

 

See U 

 

DJ CC Jung


http://omegalpha.over-blog.com/article-lire-entre-les-lignes-6-45827711.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche