Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 19:57
http://www.lejournaletudiant.ca/content_images/590/Sapin.jpg
http://www.lejournaletudiant.ca/content_images/590/Sapin.jpg
Eva: Dinde, et c'est tout ! Des cadeaux ? Une radio-lampe solaire, du matériel de précaution, des provisions, des pneus de rechange pour le vélo, etc... ne cédez pas aux sirènes de la consommation, soyez sobres, expliquez à votre famille, et investissez dans la prévoyance ! Et pour les enfants, frugalité explquée, ils comprendront que la période est incertaine ! eva

Bourses : La chasse à la dinde est ouverte !
 
Pendant que les investisseurs à court terme du CAC 40 utilisent l'avalanche de papier larguée par les banques centrales mondiales, ils ne se doutent pas que les "snipers" de l'élite financière ont mené cette opération de gavage pour rendre la dinde encore meilleure pour Noël ! Plusieurs pays de la zone euro (dont la France) sont mathématiquement en faillite, les agences de notations menacent d'envoyer toutes les notes souveraines européennes en enfer et la BCE est confrontée à l'une des plus grandes crises de liquidités de son histoire. A part cela, pour la press-titution française, tout va bien dans les Bourses et VOUS DEVEZ CONSOMMER SOUS VOTRE SAPIN !

Cher lecteur, ne vous laissez pas endormir par l'envolée surréaliste du CAC 40 : + 12% depuis le début de la semaine, de quoi rendre fou les meilleurs analystes financiers (à part les 95% d'analystes-escrocs des plateaux TV) !

Cette joyeuse montée en flèche est un excellent moyen de convaincre le consommateur qu'il n'y aura pas de crise sous le sapin et qu'il peut avoir sagement confiance aux marchands de dettes (banquiers) qu'un bon petit crédit à la consommation agrafé à la liste de Noël fera plaisir à toute la famille...

Ne vous laissez pas berner par cette illusion ! 

Vous êtes devenus plus avertis en lisant régulièrement ce blog... 

Le THF(trading haute férquence) qui représente 70% du trading mondial engrange des gains sur seulement quelques secondes, minutes, heures ou jours.

Les systèmes automatiques ne sont paramétrés que pour utiliser l'avalanche de papier déversée cette semaine par les banques centrales : c'est vous dire à quel point, les marchés n'ont plus rien à se mettre sous la dent !

Ils bondissent à la moindre occasion !

Ensuite, la réalité refera surface après un joli discours politique de contes de fées et les 30% de vrais investisseurs qui misent avec leurs vrais sous se feront plumer jusqu'à l'os pour Noël (et après).

N'oubliez pas que c'est Noël aussi pour "la main anonyme" des marchés et elle a faim, très faim...

La dinde doit être bien dodue et rôtie à point !

Les actions sont des petits bouts d'entreprises qui, elles, gagnent de l'argent dans la vie réelle. Elles ne gagnent pas cet argent quand les banques centrales impriment des bouts de papiers de Monopoly

Dans la vie réelle, les investisseurs vendent de plus en plus les marchés-actions pour se réfugier (à tort) vers les bons du Trésor. Les 30% de pigeons réels, eux, continuent à acheter le marché...

Le graphique ci-dessous vous montre l'évolution de cette tendance depuis le début de l'année (remarquez la constance de la courbe depuis Août 2011 !) :



Et voici la réalité sur le rendement suicidaire d'un certain bon du Trésor européen à 1 an:

343% (record historique battu) qui doivent être réglés 
aux psychopathes de la finance par le peuple grec !

Qui veut du bon (plus si bon que çà) du Trésor hellénique ? Miam, miam... 


Pendant que d'autres psychopathes financiers veulent nous punir d'avoir trop dépensé...

Les autres pays riches (surendettés à mort) de la zone Euro vont devoir faire face à un enchaînement de bombes à retardement avec des échéances colossales en 2012 pour la France, l'Italie et l'Espagne.

Nous allons devoir rembourser au comptant les emprunts qui ont financé la croissance achetée de plusieurs décennies à crédit  !

La cavalerie ne pourra plus durer longtemps et la jolie vitrine AAA finira par voler en éclat...




la Grande Faucheuse Moody's va s'en donner à coeur joie et menace de balancer au visage des européens l'insolvabilité des États sur la place publique.

Selon elle, "la probabilité de défaillances multiples (...) d’États de la zone euro n'est plus négligeable" et ne cesse d'augmenter en l'absence de solution à la crise.

Et la seule solution est la même depuis 1973 : rembourser des dettes avec des poches vides, la main légère sur les écritures comptables et le pied lourd sur le code pénal (lisez bien ceci sur wikipédia).

La conséquence de cette solution semble être la dévaluation monétaire qui finira par atomiser le pouvoir d'achat de vos comptes bancaires : l'hyperinflation.


L'effet Ketchup
J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié le rapprochement entre le comportement irresponsable de nos dirigeants et "l'effet ketchup" de Marc Major dans sa newsletter d'aujourd'hui.

Tous ces milliards de milliards injectés et créés à partir de rien (le Président vous le dit sans se cacher: "çà n'a rien coûté" sauf quelques secondes à taper une ligne de chiffres sur un clavier), sont pour l'instant contenus dans le système par l'effondrement de la vélocité monétaire (exactement le même phénomène qui a plongé le monde dans la Grande Dépression de 1929).



Mêmes symptômes, mêmes solutions, mêmes résultats.

A un certain moment, cette masse himalayenne de lignes de zéro va se répandre subitement dans l'économie réelle : le tube de ketchup aura tellement été secoué, que tout va se répandre sur la table en un instant et il sera trop tard pour vos économies. Elles seront dévorées en quelques heures ou jours par l'hyperinflation.

La déni de réalité ne peut plus durer et il faudra à un moment solder une facture correspondant à 12 fois le PIB mondial...

Nos gouvernements semblent vouloir utiliser seulement 2 armes de destruction massive :

1- Imprimer toujours plus de devises : ce qui aura pour effet d'anéantir à jamais le pouvoir d'achat de vos euros gentiment amassés pendant des années de dur labeur

2- Appliquer les "hair-cut" à répétition : ce qui aura pour effet d'anéantir les bilans comptables des banques ET faire disparaître vos euros gentiment amassés pendant des années de dur labeur


http://gold-up.blogspot.com/2011/12/bourses-la-chasse-la-dinde-est-ouverte.html
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les banques françaises ont perdu près de 100 milliards de dépôts

Selon des données Banque de France, les investisseurs étrangers ont retiré plus de 98 milliards de dépôts à court terme des banques françaises en septembre.


Des fuites de liquidité, qui pour la première fois depuis le début de l'année n'ont pas été compensées par d'autres entrées, indique dans une note Eric Dor, le directeur de recherche de l'IESEG, d'après les données statistiques de la Banque de France, relevées sur le système de paiement Target 2.


 [Lire l'article complet sur lesechos.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

A lire également :

.

02 décembre 2011

La FED à surendetté le monde de 16000 milliard en prêts secrets

 federal-reserve-evil

Le premier audit complet de la Réserve fédérale a découvert de nouveaux détails sur la façon dont les Etats-Unis ont fourni un énorme $ 16000 milliards en prêts secrets pour renflouer les banques et entreprises américaines et étrangères durant la pire crise économique depuis la Grande Dépression. Un amendement du sénateur Bernie Sanders à la loi de réforme de Wall Street adoptée il y a un an a confié l’audit au Government Accountability Office. « Suite à cet audit, nous savons désormais que la Réserve fédérale a fourni plus de 16 000 milliards de dollars en aide financière totale a certaines des plus grandes institutions financières et sociétés des Etats-Unis et partout dans le monde », a déclaré Sanders. « C’est un cas flagrant de socialisme appliqué pour les riches et robustes et de débrouillez-vous-chacun-pour-soi pour tous les autres. »

Parmi les principales conclusions de l’enquête est que la Fed a unilatéralement fourni des milliers de milliards de dollars en aide financière aux banques et sociétés étrangères depuis la Corée du Sud jusqu’à l’Ecosse, selon le rapport du GAO. « Aucune agence du gouvernement des Etats-Unis ne devrait être autorisée à renflouer une banque ou une société étrangère sans l’approbation directe du Congrès et du président », a déclaré Sanders.

La commission bi-partisane, organe d’enquête du Congrès, a également déterminé que la Fed n’a pas un système complet pour gérer les conflits d’intérêt, malgré le sérieux risque d’abus. En fait, selon le rapport, la Fed a fourni des dérogations de conflit d’intérêts aux employés et aux entrepreneurs privés afin qu’ils puissent maintenir les investissements dans les mêmes institutions financières et les sociétés qui ont reçu des prêts d’urgence.

Par exemple, le PDG de JP Morgan Chase a siégé au Conseil d’Administration de la Fed de New York en même temps que sa banque recevait plus de 390 milliards de dollars en aide financière de la Fed. Par ailleurs, JP Morgan Chase a servi comme l’une des banques de compensation pour les programmes de la Fed de prêts d’urgence.

Dans un autre constat inquiétant, le GAO a dit que le 19 septembre 2008, William Dudley, qui est maintenant le président de la Fed de New York, fut accordé une dérogation pour l’autoriser à garder ses investissements dans AIG et General Electric au moment où AIG et GE recevaient des fonds de renflouement. Une des raisons invoquées pour lesquelles la Fed n’a pas obligé Dudley à vendre ses participations, selon l’audit, est que cela aurait pu donner l’impression de l’existence d’un conflit d’intérêts.

Pour Sanders, la conclusion est simple. « Personne qui travaille pour une entreprise qui reçoit une aide financière directe de la Fed ne devrait être autorisé à siéger au conseil d’administration de la Fed ou être employé par la Fed », a-t-il dit.

L’enquête a également révélé que la Fed a externalisé la plupart de ses programmes de prêts d’urgence à des entrepreneurs privés, dont beaucoup ont aussi été les bénéficiaires de prêts secrets a très faible taux d’intérêt .

La Fed a sous-traité presque la totalité des opérations de leurs programmes de prêts d’urgence à des sociétés privées telles que JP Morgan Chase, Morgan Stanley et Wells Fargo. Ces mêmes entreprises ont également reçu des milliers de milliards de dollars en prêts de la Fed à des taux d’intérêt proches de zéro. Au total, quelque deux tiers des contrats que la Fed a attribué pour gérer ses programmes de prêts d’urgence l’ont été sans appel d’offre. C’est Morgan Stanley qui a obtenu le plus important contrat sans appel d’offre de 108,4 millions de dollars pour gérer le plan de sauvetage de la Fed envers AIG.

Une enquête plus détaillée du GAO sur les conflits d’intérêts potentiels à la Fed est prévue le 18 octobre, mais Sanders a dit une chose est déjà très claire. "La Réserve fédérale doit être réformée pour répondre aux besoins des familles qui travaillent, et pas seulement à ceux des PDG de Wall Street."

La liste suivante d'entreprises et de la quantité d'argent qu'ils ont reçu a été prise directement à partir de la page 131 du rapport d'audit du GAO ....

Citigroup - 2,513 billions de dollars
Morgan Stanley - 2,041 billions de dollars
Merrill Lynch - 1,949 billions de dollars
Bank of America - 1,344 billions de dollars
Barclays PLC - 868 milliards de dollars
Bear Sterns - 853 milliards de dollars
Goldman Sachs - 814 milliards de dollars
Royal Bank of Scotland - 541 milliards de dollars
JP Morgan Chase - 391 milliards de dollars
Deutsche Bank - 354 milliards de dollars
UBS - 287 milliards de dollars
Credit Suisse - 262 milliards de dollars
Lehman Brothers - 183 milliards de dollars
Bank of Scotland - 181 milliards de dollars
BNP Paribas - 175 milliards de dollars
Wells Fargo - 159 milliards de dollars
Dexia - 159 milliards de dollars
Wachovia - 142 milliards de dollars
Dresdner Bank - 135 milliards de dollars
Société Générale - 124 milliards de dollars
«Tous les autres emprunteurs" - 2,639 billions de dollars

Ce rapport a été mis à la disposition de tous les membres du Congrès,

Pour lire le rapport du GAO, cliquez ici.

SOURCE : http://sanders.senate.gov/newsroom/news/?id=9e2a4ea8-6e73-4b...

Bernie SANDERS Senateur US du Vermont, est l’elu le plus a gauche du Senat US,a l’origine de l’audit.

Traduction non précisée. Révisée et ajustée par LGS

.

 

Un beau moment de plaisir

Des Japonais ont construit en pleine forêt un xylophone en pente, une boule en bois jouant par gravitation «Jésus que ma joie demeure » de J.S. Bach.
Une performance extraordinaire lorsque l’on sait que la longueur de chaque lamelle, taillée en forme de V pour
maintenir la balle, doit être calculée pour jouer la bonne note et la bonne durée.
 
11 Comments

Publié par le 2 décembre 2011 dans Non classé

 

Vers un chômage de masse, conséquence de la politique des “idiots utiles”

Nicolas Sarkozy avait annoncé ramener le chômage officiellement sous la barre des 9% avant la fin de son mandat. Il était également, on s’en souvient, très admiratif sur les merveilleux montages de ses amis Américains en matière de prêts immobiliers, ce que nous condamnions en 2007, bien avant l’implosion de la bulle. Au cours de la campagne présidentielle, il avait même confié qu’il rêvait de ce modèle pour la France…

Soit il a menti consciemment, soit lui-même et ses «experts» n’ont pas pris en compte ce que nous savions comme bien d’autres, depuis des lustres. En fait, une récente conversation avec un banquier important met en lumière que les politiciens, à quelques rares exceptions près, ne voient rien et ne savent rien. Ce sont des idiots utiles que certaines factions du cartel bancaire peuvent larguer à tout moment, comme on l’a d’ailleurs vu avec DSK. Ils sortent des formules dans l’air du temps, comme les propos exprimés par le président Sarkozy sur le Nouvel ordre mondial, mais nous ne pensons pas qu’ils soient réellement «initiés» sur les perspectives du programme ORDO AB CHAO.

Les politiciens à la barre des nations sont, pour certains (nous ne plaçons pas Angela Merkel dans cette position !), conseillés par des individus travaillant pour les officines du mondialisme. Eux par contre sont dénués de tous sens du bien commun. Anonymes, travaillant dans l’ombre, ils amènent les réformes préparées en loges et mènent le pays à l’abîme. C’est tellement flagrant, surtout aujourd’hui !

Pour en revenir au chômage, non seulement il progresse, mais c’est surtout la précarité qui devient inquiétante. Ajoutons à cela la récession qu’annonce l’Organisation de coopération et de développement économique, le pire est à venir. «En 2012, où les crédits des politiques de l’emploi doivent baisser de 12 %, l’année devrait s’achever sur un taux de chômage de 10,4 %. Cette pathologie sociale a un nom : le chômage de masse». Le constat est là : le chômage de masse signe l’échec des politiques menées, par la gauche comme par la droite, depuis quarante ans. Le prix Nobel Maurice Allais avait confié au président Chirac LA solution pour donner à la France plus de puissance et résoudre considérablement son problème de chômage. M. Allais a confié à des amis, la réponse du président français de l’époque: “Je ne peux pas faire ce que vous dites, sans quoi je n’ai plus le moindre avenir”.

Ce qui est étrange et certainement réconfortant, est que ces hommes qui mènent notre pays à la banqueroute (et donc à la catastrophe) sont également en train de réaliser des prophéties catholiques très anciennes. Et ces prophéties n’annoncent nullement le triomphe du mondialisme et du Nouvel ordre mondial pour notre époque, mais plutôt son échec. Nous terminerons ainsi sur une note positive, car il faut être confiant en l’avenir…

 
40 Comments

Publié par le 2 décembre 2011 dans Non classé

 

134 Milliards de Dollars de JFK

Par Menthalo – Vous souvenez vous de ces deux japonais, arrêtés par les douanes italiennes, porteurs de Treasury Notes pour un montant total de 134 Milliards de Dollars ?

Aviez-vous suivi cette magnifique enquête de Jean Marie Le Ray, le formidable journaliste d’investigation du site ADScriptum. Une histoire absolument rocambolesque, quand on sait que ces soit-disant faux-monnayeurs d’après la Fed, étaient du Ministère des Finances japonais et qu’ils avaient rendez-vous en suisse avec des diplomates russes.

Suivez le lien

Jean Marie Bravissimo ! Quelle belle enquête ! Quelle ténacité !

Je ne peux m’empêcher de voir un lien entre ces 134 milliards de $ et la Réforme Monétaire à venir. Japonais, Russes, Chinois, Allemands … ?

Il y a un point que tu oublies de soulever, c’est que les Treasury notes de Kennedy étaient garanties par des pièces ou lingots d’argent-métal.

President Kennedy’s Executive Order 11110 gave the Treasury Department the explicit authority: “to issue silver certificates against any silver bullion, silver, or standard silver dollars in the Treasury.”

Ces 134 B$ exprimés en onces d’argent représentent aujourd’hui 4 Milliards d’onces, soit près de 6 années de la production minière mondiale. Quand on sait qu’il reste environ 15 années de production de Silver, ces 134 Milliards de $ échangeables contre de l’argent-métal pèsent autrement lourd que le papier-toilettes émis par les imprimantes de la Fed. De quoi mettre les Etats-Unis en faillite et/ou faire s’envoler l’argent à des sommets totalement délirants.

Pourrait-il y avoir un quelconque rapport entre ces 134 Milliards et les 144 Milliards de $ de Dérivés Over The Counter  Silver (other precious metals) dans les statistiques de la B.I.S. ?

Bon courage Jean Marie

Menthalo

 
27 Comments

Publié par le 2 décembre 2011 dans Non classé

 

Trader Noé – Analyse du 2 décembre 2011

Depuis que l’indice E-mini SP 500 est repassé au-dessus des 1200 points, celui-ci a atteint les résistances proposées lundi dernier 1210-1230 points.
La prochaine résistance pourrait être 1285, ensuite nous aurons peut être 1308 qui sera une résistance phare. Dans ce cas, l’indice Future CAC 40 pourrait poursuivre son rebond technique vers 3240-3250 points. Au-delà, nous aurons une zone de résistance phare vers 3350 et 3400 points.

Pour l’instant, surveillez bien le E-mini SP 500. Un petit repli sous le support des 1243 fragiliserait la reprise technique. Dans ce cas, nous surveillerons le pivot proposé dans les articles précédent à 1230 points.

Nous devrons encore attendre une semaine pour connaitre les conclusions temporaires de la réunion du 09 décembre.

Bien sûr, l’idée sera de sortir une réponse encourageante comme celle du 21 juillet pour le sauvetage de la Grèce, histoire que les personnes puissent bien consommer pour les fêtes de fin d’année.
Ensuite, le retour à la réalité pourrait être brutal, la fête se termine et cède sa place au régime sec.

 
137 Comments

Publié par le 2 décembre 2011 dans Non classé

 

En Afrique, le pillage des richesses va de concert avec les paradis fiscaux

Un membre du Parlement britannique, Eric Joyce, chef de la commission interpartis consacrée à l’Afrique des Grands Lacs, a rendu public un rapport dans lequel il livre son estimation du montant des sommes détournées par le pouvoir congolais dans le cadre de cession d’actifs miniers : 5,5 milliards de dollars (4,2 milliards d’euros). Il met en ligne des contrats cachés jusqu’ici et décrit ce qu’il qualifie de “façon de procéder systématique, consistant à brader des actifs miniers congolais à des compagnies écran, presque toutes enregistrées aux Iles Vierges (…) avant de les céder à des proches”. Certaines de ces sociétés ont été associées à l’homme d’affaires israélien Dan Gertler, qui avait déjà reçu du père de l’actuel chef de l’Etat la concession de la commercialisation de l’ensemble des diamants congolais. (Source : Le Monde) C’est un exemple de ce qui se pratique un peu partout, pas seulement en Afrique.

Les sociétés écrans (ou fictives) sont créées pour empêcher de remonter à certaines Familles. De telle manière qu’il est très difficile de savoir qui contrôle REELLEMENT telle ou telle grande Firme qui, habilement, emploie des pointures de la politique, devenues de simples “représentants”, voire des employés chargés de mettre en œuvre un scénario “sociétal”… Pourquoi pensez-vous à Goldman Sachs? Voir le dernier numéro (243) de LIESI sur le rôle de GS… et ses “employés”; dont l’un d’eux vient d’être nommé à la tête de la BCE… rien que ça.

 

 

____________________

 

 

Les actions plongent et la situation en Italie est devenue hors de contrôle. James Turk nous donne son avis sur les événements actuels. Lors...
.

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche