Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 02:29


 

Les OVNI sont d'origine terrestre

Ils ont été développés à partir de la technologie TESLA

et ils seront utilisés comme armes

en vue de la 3e guerre mondiale

selon certains rapports

 

 

8 décembre 2010

 

Le Daily Mail a récemment rapporté que des projets de "soucoupe volante" ont été faits par l'Allemagne Nazie et que Hitler voulait utiliser ces "armes" pour attaquer l'Angleterre et les États-Unis. L'article parle seulement de la propulsion par réaction des "soucoupes", mais les Allemands ont aussi créé des engins à anti-gravité basés sur les inventions de Nikola Tesla (1856-1943). 

 

Les OVNI ou "soucoupes volantes" sont d'origine terrestre, ils n'ont rien à voir avec des "vaisseaux extraterrestres"

 

Suite à la vague d'OVNI observés au début des années 1950, le professeur Giuseppe Belluzzo (1875-1952), un ingénieur scientifique et un ancien ministre italien, a, apparamment, personnellement travaillé dans une de ces "soucoupes volantes", un projet Italie-Allemagne qui a été mené dans les années 1940, a été cité dans des journaux italien et américains en disant:

 

"Il n'y a rien de surnaturel ou de "marsien" à propos des OVNI, ils sont tout simplement une application rationnelle de la technique

récente.  Une grande puissance est en train d'étudier ces disques volants." 

 

Nikola Tesla et son "poêle volant"


"Vous ne devriez pas être surpris si un jour vous me voyez voler de New York au Colorado dans un engin qui ressemble à un poêle à gaz qui pèse très lourd... et si nécessaire, me voir entrer et sortir par une fenêtre." 

 

C'est ce que Nikola Tesla a écrit à la "Westinghouse Electric Company" en 1912...

 

Le "poêle volant" de Tesla a utilisé un système d'électro-propulsion qui devait être alimenté par des stations d'alimentation externe, avec la transmission de l'énergie sans fil du système Tesla ou avec un groupe électrogène à l'intérieur de l'engin.

 

Dans un article de 1911 du journal "The Sun", Tesla décrit sa machine volante:

 

"Dr. Nikola Tesla s'adossa à sa chaise au Waldorf, la nuit dernière, et a parlé calmement des dirigeables sans avions, des hélices ou des engins autres que ceux de la famille des aéroplanes, qui foncent à travers l'espace à des vitesses folles ou plus lentement pour transporter de lourdes charges, dans les deux cas, aussi sécuritaires que les véhicules à roues."

 

"Que diriez-vous de la navigation aérienne?" a été demandé à Dr. Tesla. Il réfléchit un instant ou deux puis répondit avec grande délibération:

 

"L'application de ce principe de donner au monde une machine volante ne ressemble en rien à ce qui a été proposé auparavant. Il n'y aura pas de planeurs, pas d'hélices ou de dispositifs de tout genre comme ceux utilisés jusqu'à présent. Il sera petit et compact, très rapide et surtout, parfaitement sécuritaire dans la plus grande tempête. Il peut être construit de toute petite taille et peut transporter un poids qui peut transporter un poids considérable." "The Sun, New York, "Tesla promesses Big Things".

 

Dans un article de 1911, dans le "Herald" de New York, Tesla explique précisément que sa machine volante n'est pas un avion classique, ni un "dirigeable" plus léger que l'air (type Zeppelin). Il nous dit aussi que sa machine volante n'est pas affectée par les vents ou les "trous d'air", qu'elle peut être tenue absolument immobile dans l'air, même dans un vent puissant et persistant. Article du journal Herald "Dix Horse Power to the Pound".

 

Quiconque est familier avec les principes de fonctionnement de ce qu'on appelle l'avion classique comprend que la machine volante de Tesla décrite dans ces articles, ci-haut, correspond à un engin à anti-gravité, une "soucoupe volante".

 

Selon William Lyne, auteur des livres "Pentagone Aliens" et "Occult Ether Physics", Tesla et son système de propulsion font partie d'un projet délibérément caché.

 

Werner Von Braun était à Los Alamos au Nouveau-Mexique vers 1937 pour tester la "soucoupe volante" de Tesla, une technologie qu'ils ont ensuite élaborée pour en faire une arme au profit de l'Allemagne Nazie. Après la Seconde Guerre mondiale, ce secret sur la "soucoupe de Tesla" s'est retrouvé aux États-Unis, via Von Braun, qui a commencé à travailler sur la fusée et les programmes spaciaux.

 

Le "Smoking Gun": un rapport du FBI sur la "soucoupe Tesla"

 

Une preuve de l'existence d'un système d'électro-propulsion (anti-gravité) allemand proviendrait d'un rapport du FBI.

 

L'existence de la "soucoupe à propulsion" allemande de la Seconde Guerre mondiale" est un sujet qui est refusé par pratiquement toutes les autorités reconnues dans l'histoire de l'aviation.  Il est également refusé par de nombreux chercheurs qui étudient les "soucoupes allemandes". Le problème, c'est que dans les années qui suivirent immédiatement la Seconde Guerre mondiale, le ciel et la terre ont été soudainement peuplés par des engins volants qui exécutaient des manoeuvres remarquables. Ils volaient à une vitesse inouïe. Ils ont fait des virages abruptes, non-aérodynamiques, et ce, malgré une vitesse extrême. Ils n'avaient pas la queue enflammée ou rougeoyante comme les  jets ou les roquettes, mais ils brillaient dans la nuit dans toute leur périphérie. Ils étaient silencieux ou presque silencieux. Parfois, des véhicules avec des systèmes d'allumage électrique cessaient d'opérer en présence de ces "soucoupes". Aucun gouvernement n'a témoigné de ces engins volants, mais pourtant, ils ont été vus partout dans le monde.

 

La culture populaire et la presse ont attribué ces engins exceptionnels à une source extraterrestre. Pourtant, après plus de cinquante ans, aucune preuve réelle de cette affirmation n'a été faite.

 

Revenons sur terre...

 

Les composantes de ces engins sont du solide et se trouvent dans la nature. Il serait peut-être temps d'attribuer leur origine à quelque chose de matériel, de terrestre!

 

Il semble que la recherche sur l'explication des "soucoupes à propulsion", les sources que nous avons, vient des Allemands et du Troisième Reich. La première référence à une "soucoupe volante" était une invention allemande, selon un livre de 1960 de Michael X, où il décrit un "oeuf volant". Michael X, sous le nom de Michael Barton X., est également l'auteur qui, en 1968, écrit l'histoire des "soucoupes allemandes". Dans le deuxième livre, il y a du nouveau. Cette fois-ci, il cite une source. Son informateur principal est Hermann Klass, qui décrit les 12 armes secrètes à Barton.  Elles sont:

 

- le disque volant

- un réservoir fait avec une seule pièce de métal

- l'arme à onde sonore

- l'arme laser

- un nuage artificiel enflammé

- la bombe-robot

- l'arme du nuage chargé

- une armure remplie de projectiles

- les roquettes KM-2 électromagnétiques

- le rayon paralysant

- la foudre en boule électrique

- la bouteille, le tube et la sphère volante, etc.

 

Trente-deux ans plus tard, nous savons avec certitude que certaines de ces armes existaient. Il a été confirmé que les Allemands ont travaillé sur des armes numérotées 1,2,3,6 et 8 par exemple. Il a été confirmé que les Allemands ont travaillé sur le rayon-X ou des armes à rayons-gamma, ainsi que d'autres types, les armes-laser possiblement. Il a été confirmé que les Allemands ont travaillé sur un nuage gazeux comme un moyen de lutter contre les bombardements ennemis. Donc, avec ce bilan, la recherche sur une "bouteille volante" doit être prise sérieusement en considération.

 

Mais quelles-sont les preuves spécifiques qui nous amène à croire que les Allemands ont travaillé sur une "soucoupe à propulsion" sur le terrain?

 

Quand on fait le parcours de la littérature sur les "soucoupes" allemandes, nous rencontrons certains éléments de preuve qui pourraient indiquer l'existence de véhicules à propulsion. Il y a des points qui seront discutés plus tard, mais maintenant, nous allons nous concentrer sur seulement 3 éléments de preuve qu'un témoin oculaire, un pilote allemand, a vu sur le terrain, selon un rapport du FBI et d'un comité de  l'Intelligence. Le rapport du FBI a été fait des années après la guerre, mais pour des raisons qui seront discutées, il y a des raisons de croire que ce rapport est valable.

 

Témoins ocultaires allemands

 

Le premier rapport vient à nous avec la permission du chercheur Horst Schuppmann.  Un ami de M. Schuppmann a interrogé un témoin oculaire des "soucoupes" allemandes pendant la seconde Guerre mondiale. Ce premier rapport paru en 1998:

 

 "Geheimtechnologien.Wunderwaffen Und

Irdischen Facetten Des UFO-Phaenomens", par Karl-Heinz Zunneck.

 

Le sujet de cette entrevue était un pilote allemand qui a piloté de nombreuses missions dans un JU-52, pratiquant des décollages et atterrissages abruptes. Le "Junker 52", ou Ju-52, était un avion utilisé par la Luftwaffe pour de nombreuses fonctions et qui pourrait être décrit comme un cheval de labour. Il était un avion de transport, pour le transport des troupes, et il avait été utilisé comme un bombardier.  Il a été utilisé d'une manière similaire au "Douglas Dakota DC-3" américain. La principale différence entre les deux avions  était que le JU-52 avait 3 moteurs au lieu de deux sur le modèle américain et le JU-52 n'avait pas une "enveloppe" traditionnelle, mais une structure de résistance faite à partir d'une coque métallique ondulée unique, rendant ainsi une apparence particulière au JU-52.

 

L'observation en question a été signalée à l'auteur M. Zunneck, par Horst Shuppmann, dont l'ami connaissait le pilote du JU-52. C'était en juillet 1944. L'accompagnateur du pilote sur ce vol de trois heures et demie, le co-pilote, était un mécanicien et homme de radio. L'avion a décollé de Brest-Deblin et a volé à l'ouest de Lublin. Le vol se déroulait sans heurts, ce qui était anormal à ce stade de la guerre. Une grande croix blanche a été aperçue, laquelle marquait l'atteinte de leur objectif, une piste d'atterrissage dans la prairie. L'avion est descendu, a atterri normalement, et roula vers des buissons qui cachaient l'avion.

 

Puis les choses ont pris un tournant anormal. Des ordres ont été reçues pour que le co-pilote, le mécanicien, ne quitte pas l'avion.

Soudain, le co-pilote avait disparu. Les autres ont attendu une heure, mais en vain. Enfin, le pilote a décidé, de son propre chef, de sortir de l'avion pour trouver son co-pilote manquant.

 

Sur le terrain, personne ne devait être vu. Il n'y avait qu'un seul bâtiment visible qui était un hangar. Le pilote, toujours soucieux de maintenir la couverture, se dirige tout droit vers ce hangar. Dès son arrivée, il a ouvert une étroite porte et est entré dans l'espoir d'y trouver des informations. Nul ne devait être vu, mais ce que le pilote aperçu est devenu une image ancrée dans son esprit.

 

Il y a avait dans le bâtiment trois ou quatre très grandes structures en forme de disque, rondes et métalliques appuyées sur des supports semblables à ceux des télescopes. Les objets étaient à environ 6 mètres du sol et les objets eux-mêmes étaient de 12 à 15 mètres de diamètre.  Le

pilote a comparé la forme des objets à une soupière géante, une assiette à soupe.

 

Tout à coup, sortit de la pénombre, une garde militaire arrive. Le gardien laisse savoir au pilote qu'il est dans une zone qui est strictement interdite. En fait, le pilote a été pressé, dans des termes sans équivoques, de disparaître immédiatement sans quoi ce serait on dernier jour sur terre.

 

Cette journée avait commencé avec un vol de routine reliant deux aéroports périphériques. Ce pilote n'avait aucune idée de ce qui l'attendait. Son esprit tentait de comprendre ce qu'il avait vu, mais il a été secoué par un garde qui menaçait sa propre vie en lui ordonnant de quitter les lieux. Bien sûr, la question sur ce qu'était vraiment les objets dans le hangar revient dans la tête du pilote même après 55 ans. Il croit personnellement à ce qu'on appelle le "Magnetshcheibe", un "disque aimanté".  Les rumeurs sur ces objets circulent dans le milieu des pilotes depuis l'été 1944.

 

Deux choses peuvent certainement être conclues suite à cette observation. Tout d'abord, on peut dire que ces disques métalliques dans le hangar semblent être les plus petits modèles de "soucoupes" à propulsion allemandes, par rapport à une seconde version. Deuxièmement, ces  "soucoupes" peuvent certainement être attribuées aux forces militaires allemandes au cours de la Seconde Guerre mondiale. À aucun moment, dans le présent rapport, il n'est fait mention du mot "étranger" ou "extraterrestre".

 

On peut dire que le pilote croyait personnellement que ces "disques aimantés" n'étaient pas alimentés par de la combustion de produits chimiques. Ces "soucoupes" ont été trouvées près d'un aérodrome dans un environnement éloigné et sauvage. Elles étaient dans le seul  bâtiment présent, cela signifie qu'elles n'ont pas besoin d'un système de soutien.

 

Les moteurs à réaction chimique avaient besoin d'une structure de support et d'un espace étendu. Ils avaient besoin d'être ravitaillés en carburant après chaque vol. Les deux combustibles liquides utilisés par la fusée de chasse ME-163, par exemple, se sont enflammés immédiatement quand ils sont entrés en contact l'un avec l'autre et ce, avec une intensité explosive. Les réservoirs de carburant ont dû être lavés après chaque vol et les équipes au sol étaient responsables de chaque type de combustible liquide. Il est à noter qu'aucune structure de support ou de personnel n'était là à cette occasion. Tout ce qui a été observé était un grand espace rempli de "soucoupes" et un gardien. Le soutien nécessaire pour mettre en fonction ces engins doit forcément être mineur et justifie l'hypothèse de la propulsion à même le terrain.

 

Bien sûr, la faiblesse de ce rapport est l'absence du nom du pilote. Même si ce rapport est considéré avec incrédulité, il n'en reste pas moins qu'il constitue une rumeur sur l'implication allemande dans le domaine des véhicules à propulsion.

 

Puisque nous avons un Allemand prétendant avoir vu des "soucoupes à propulsion", nous pouvons maitenant suivre une piste de recherche et corroborer l'information avec les registres gouvernementaux. Le comité de l'Intelligence ont une série de rapports rédigé par des agents des États-Unis et de la Grande-Bretagne. La plupart ont été écrits immédiatement après le travail sur le terrain. Les agents ont ciblé des éléments spécifiques comme les sites, les gens, des technologies particulières ainsi que d'autres éléments précis. Les agents ont écrit des rapports de synthèse qui font partie des registres.

 

Comme presque tous les rapports de synthèse à ce niveau, les implications de ce qui est décrit font défaut. Ces rapports ne font pas état de la technologie dans son contexte. Ces rapports ne disent pas comment ces technologies à l'étude seront appliquées dans le futur. Derrière ces rapports, il y a forcément des gens qui sont familiers avec la technologie en question. (...).

 

Traduction de l'article:

http://www.pakalertpress.com/2010/12/08/ufos-are-teslas-flying-saucers-a-super-weapon-now-ready-for-ww3/

 

(Site Conscience du peuple)

 

 

Un mot de l'administratrice

de ce site, extraits:

 

J'ai trouvé un article vraiment très intéressant et j'en ai fait
la traduction puisque celui-ci fait la démonstration évidente que
les ovnis/soucoupes volontantes sont des engins qui ont été conçus
à partir des recherches et travaux de Nikola Tesla.  L'intérêt de
ce texte est non seulement de savoir que la technologie à anti-gravité
a été développée pendant l'Allemagne Nazie, mais que les OVNI ont été
construits pour attaquer les ennemis, pour faire la Deuxième Guere Mondiale
et éventuellement, celles à venir...

(..) Ce que je cherche à renforcir ici c'est l'idée selon laquelle un mythe
"extraterrestre" a été créé, mystifié, dans le but de tromper
l'humanité.  Selon mes recherches, il s'agit d'une "conspiration
cosmique" qui vise à ouvrir "la porte"(gate) à des entités diaboliques
qui nous serons présentées comme des "êtres d'une autre espèce",
comme une forme de "transhumanisme", comme une évolution intelligente
nécessaire qui prouve en elle-même que Dieu n'est qu'un concept humain...

"L'évolution de la conscience" et "l'ascension de la 3 à la 4ème
dimension", promesses du nouvel-âge, sont des programmations qui nous
préparent à toutes ces choses MONSTRUEUSES ET DIABOLIQUES!!!

Je sais que mes prises de position sont extrêmes et sans aucune nuances,
mais il n'appartient qu'à vous de faire vos propres recherches et d'en
conclure ce qui vous parait évident. (..)

"Entrez par la porte étroite; car c'est la porte large et le chemin
spacieux qui mène à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par elle."
Mathieu 7:13

Partager cet article

commentaires

frère Claude 12/12/2010 07:56



Bonjour, dans cette "histoire" la question est de savoir si des êtres extraterrestres sont bien présent dans notre monde. Il parait aujourd'hui évident pour un grand nombre d'entre nous
(confirmé aujourd'hui par de nombreux personnages mediatiques) que cela est un fait. Le gouvernement secret à probablement des vaisseaux électromagnétiques secrets, cela ne
change pas grand chose à LA VISITE E.T. Dans cette perspective, nous devons rapidement informer la population des risques liés à ce phénomène, et nous intéresser de très près aux raisons de leur
visite dans notre monde.


fC



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche