Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 00:22

SCANDALEUX !!
L'UMP et M Sarkozy ne taxent ni les banquiers ni les spéculateurs qui sont en cause dans la crise
actuelle. Le discours populiste actuel est écoeurant : on tape sur les pauvres et on exonère les
plus riches. On voit là clairement l'hypocrisie et le vrai visage de l'idéologie politique qui anime ce
parti ! Il prétend défendre les plus faibles mais en fait ils sont à la botte des banquiers. Ont-ils tellement
la trouille des spéculateurs sur Le triple AAA, au point de leur faire cette faveur ? Il semblerait que OUI !
Il faut que la population sache ! Florent Bigel

http://www.npa2009.org/sites/default/files/images/14121_image.preview.jpg

http://www.npa2009.org/sites/default/files/images/14121_image.preview.jpg

Retraites, dépenses maladie, allocations familiales: les députés votent la rigueur

 

PARIS - L'Assemblée nationale a approuvé mardi l'accélération du passage à 62 ans de l'âge de la retraite, ainsi qu'une rigueur accrue sur les prestations familiales et les dépenses de santé, lors du vote en nouvelle lecture du budget 2012 de la Sécurité sociale.

.

(..) Enfin, l'Assemblée nationale a voté dans la soirée une revalorisation des prestations familiales de seulement 1% - soit la prévision gouvernementale de croissance économique en 2012 - au lieu d'un alignement sur l'évolution prévisible des prix (+1,7%). Cela rapportera (avec la revalorisation des aides au logement) 400 millions d'euros l'an prochain et 2,5 milliards d'ici 2016.

En outre, cette revalorisation interviendra au 1er avril, au lieu du 1er janvier comme c'était le cas jusqu'à maintenant. Les députés ont refusé de suivre le Sénat qui s'était prononcé pour un maintien de la date du 1er janvier.

En même temps qu'elle a ajouté plus de rigueur au PLFSS, voté par elle en première lecture le 1er novembre, la majorité de droite de l'Assemblée a dû en effet se livrer à un exercice inédit: annuler une série d'amendements apportés par la majorité sénatoriale de gauche au texte lors de son passage devant la Haute assemblée la semaine dernière.

L'Assemblée a ainsi rétabli lundi la suppression de l'exonération de cotisations sociales pour les heures supplémentaires, instaurée en 2007 après l'élection de Nicolas Sarkozy.

Les députés ont aussi rétabli le doublement de la taxation des contrats complémentaires santé des mutuelles et assurances décidée fin août, ainsi que l'instauration d'un secteur optionnel, aux honoraires plus élevés, pour les médecins libéraux.

Les députés ont supprimé plusieurs augmentations de taxes adoptées par les sénateurs, notamment sur les retraites chapeaux, les stocks options et les bonus des traders. .

Le texte va maintenant repartir au Sénat, qui l'examinera une nouvelle fois mercredi soir, puis revenir mardi prochain à l'Assemblée nationale, qui le votera alors définitivement.

Avec 455,8 milliards d'euros de dépenses (tous régimes confondus), le budget de la sécurité sociale est supérieur à celui de l'Etat (environ 365 milliards). Sur ce total, le régime général de la sécurité sociale (salariés du privé) s'élève à 330 milliards, avec un déficit prévu par le gouvernement de 13,8 milliards.

 

extraits de

 

http://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/retraites-depenses-maladie-allocations-familiales-les-deputes-votent-la-rigueur_1053975.html

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche