Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 03:26

http://s1.lemde.fr/image/2011/03/02/540x270/1487449_3_e90c_des-milliers-de-refugies-libyens-attendent-a-la.jpg

http://s1.lemde.fr/image/2011/03/02/540x270/1487449_3_e90c_des-milliers-de-refugies-libyens-attendent-a-la.jpg

Paris refuse d'accueillir des réfugiés de la guerre en Libye

Alors que Paris s'enorgueillit haut et fort d'avoir joué un rôle crucial dans la libération du peuple libyen, certains militants des droits de l'homme, eux, pointent ce qu'ils estiment être une distorsion entre le discours officiel et certains actes.

Geneviève Jacques, chargée de mission pour la FIDH et la Cimade (Groupe antiraciste d'accompagnement et de défense des étrangers et migrants) était de passage à Genève, mercredi 14 septembre, en marge de la 18e session du Conseil des droits de l'homme, pour, entre autres, dénoncer l'attitude du gouvernement français qui refuse toujours d'accueillir le moindre réfugié de la guerre en Libye. Et ignore ainsi les appels du Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR). 'L'engagement militaire de la France devrait au contraire lui donner davantage de responsabilité vis-à-vis des victimes de la guerre', estime Mme Jacques qui s'est rendue en mission dans les camps installés en Tunisie et en Egypte en avril et en mai.

DÉCOMPTE POINTILLEUX

Elle décrit ainsi la situation tragique d'environ 5 200 migrants principalement Africains - des Somaliens, des Erythréens, des Soudanais du Darfour, des Irakiens, des Ethiopiens et des Ivoiriens - qui ont fui les combats ou les agressions dont ils sont maintenant l'objet en Libye, et sont maintenant 'coincés' dans les camps.

Contrairement aux quelque 207 000 migrants qui ont été rapatriés chez eux, sous l'égide de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) - sur un total de 672 000 étrangers ayant fui la Libye -, ils ont demandé à être placés sous protection du HCR et ont obtenu un statut officiel, au terme d'une longue procédure.

Début mars 2011, Antonio Guterres, le directeur du HCR, avait lancé un appel à 'la solidarité internationale' pour leur ' réinstallation d'urgence'. Il évoquait des cas 'très minoritaires, mais qui méritent une attention toute particulière'. En juin, en

 

(...) Lire la suite sur lemonde.fr

Partager cet article

commentaires

locktat134 18/09/2011 04:52


Si ces réfugier sont acceuillis, où iront-ils à votre avis ? Ils iront là, où il y a les Français les plus pauvres qui en ont déjà marre de la "diversité", donc là où il y a de l'immigration sans
fin. Ils ne seront pas acceuillis à Neuilly ou dans les beaux quartiers de Paris. Il ne faut pas les acceuillirs, car cela fera encore le malheur de beaucoup de Français. Et on va les loger où ?
Avec quel argent ? Du travail, avec 5 Millions de chômeurs et 8 Millions de pauvres ? Au détriment des SDF Français ? Et les Français dans leur ensemble, qu'en pensent-ils référendairement du droit
d'asile et de l'immigration ? Et après, on se demande pouquoi MARINE LE PEN monte monte monte.... marre marre marre d'acceuillir......


Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche