Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 09:37

 

jeudi 5 mai 2011


Par Pascal Boniface


Coup de fil de Christophe Bourseiller, qui me dit préparer pour l’émission « Ce soir ou jamais », un débat stratégique sur les empires. Il m’affirme avoir naturellement pensé à moi et qu’il serait ravi que je participe à l’émission. Je l’écoute, lui répond sur certains points et tout d’un coup me rend compte du mal entendu. « Désolé, je suis Pascal Boniface et non pas Gérard Challiand. » Un grand blanc s’ensuit, je sens mon interlocuteur aussi gêné que s’il venait de se rendre compte qu’il était sorti dans la rue sans avoir mis de pantalon.

En fait, depuis que Christophe Bourseiller s’occupe de la programmation de « Ce soir ou jamais » je n’ai plus jamais été invité à cette émission où j’étais convié de temps en temps. À chaque sortie de livre soit sur le football, soit sur les questions internationales, les attachés de presse ont tenté leur chance en vain. Je sais que je suis blacklisté par certains journalistes à cause de mes positions sur le Proche-Orient. Mais Frédéric Taddeï a toujours su composer des plateaux extrêmement variés et son émission est certainement l’une des plus ouvertes et contradictoires du paf. À une responsable de communication qui lui avait demandé s’il y avait un problème à mon égard, Christophe Bourseiller avait nié. Au bout de deux ans de refus de m’inviter, je l’ai appelé et il m’a de nouveau assuré qu’il n’y avait aucune exclusive à mon encontre. N’empêche que cette déclaration n’a jamais été suivie d’aucune invitation. Il a donc une forte prévention à mon égard pour une raison que j’ignore. On comprend donc qu’il soit un peu mal à l’aise de sa confusion qui m’a beaucoup amusé.

Je ne revendique aucun droit à être invité à une émission. Chaque journaliste fait ses choix en toute indépendance. Par contre, je suis assez sensible au fait que certains me boycottent uniquement parce qu’il m’est arrivé de porter des critiques à l’égard du gouvernement israélien. On n’imagine pas que quelqu’un puisse être systématiquement écarté parce qu’il aurait critiqué les mouvements palestiniens. Autant je peux comprendre que quelqu’un qui pense que je ne sais pas expliquer les situations, que je m’exprime mal, que je n’ai pas une vision claire des choses, ne m’invite pas. Chacun est libre de me trouver pertinent ou non. Je comprends parfaitement que les radios communautaires ne se précipitent pas pour m’inviter, puisqu’elles ont parmi leurs priorités éditoriales la défense du gouvernement israélien. Que des animateurs, pour les mêmes raisons, sur le service public refusent de me convier pour ce motif est beaucoup plus gênant. J’avais beaucoup plus de chance d’être sélectionné en équipe de France que d’être invité par Alain Finkielkraut sur son émission de France Culture. Je pourrais multiplier les exemples.

L’an dernier, lors de la crise entre les deux Corées, la responsable communication de l’Iris me dit que j’ai une invitation pour l’émission « Revu et corrigé » de Paul Amar. Il faut être présent en fin d’après-midi à France télévision le samedi. Cela ne m’arrange guère mais avec un taxi je calcule que je peux être rentré à temps pour le dîner prévu avec des amis. J’accepte d’autant plus que je me rappelle avoir été sollicité pour cette émission, pour être au final déprogrammé, pour des raisons que je crois deviner. Je dis donc à la responsable de la communication que j’accepte en étant à peu près certain d’être décommandé. Pari gagné ! Effectivement peu après la journaliste la rappelle en lui disant qu’ils ont changé d’approche et qu’ils ne vont pas aborder la question de la Corée lors de l’émission. Évidemment, cette question a été abordée, mais avec un autre invité. Une fois encore Paul Amar a mis son veto sur ma participation. Même pour parler de la Corée du Nord il faut avoir une position à ses yeux correcte sur Israël. Ceux qui préparent l’émission pensaient que j’avais des choses pertinentes à dire sur le sujet, mais il a mis son veto une fois de plus pour des raisons très contestables.

Tout ceci est assez amusant pour une émission qui se veut une analyse critique des médias. Le critère de choix des invités de Paul Amar pourrait être un vrai sujet pour une émission de critique des médias.


pascalbonifaceaffairesstrategiques.blogs.nouvelobs.com

 

Visitez son blog !

 

 

 

Je reçois cet avis de parution, du philosophe Manuel de Dieguez :

 

 

Infos : Israël et le destin de la démocratie mondiale

 

Les semaines se comptent sur les doigts de la main qui nous séparent d'un tournant irréversible de la politique internationale, celui qui aboutira à une confrontation ouverte, donc claire et franche, mais sans issue entre Israël et le reste de la planète

 

Israël et le destin de la démocratie mondiale,

 

 

 


Partager cet article

commentaires

Eva R-sistons 09/05/2011 19:21



Bonjour


c'est toi qui a écrit spécialement tout ça pour les lecteurs ? Ou c'est tiré d'un post, et lequel ?


En tous cas je l'ai pubié sur sos-crise en post


merci, eva



lamiranda 09/05/2011 15:27



Bien le bonjour à tous!


Je vous poste ce commentaire qui ne peut être mis en ligne sur le blog de M. Boniface, pour une raison simple, le Nobs est devenu depuis certains changements... un lieu de censure où le discours
doit correspondre à la ligne officielle! Ce n'est pas une question de formulation de mon propos qui pose problème, ce sont les contradictions évidentes avec ce qui s'y dit qui contrarie, et il
est à craindre que M. Boniface n'offre plus à ses intervenants la même liberté d'expression que par le passé.



Je veux bien croire à tout ce que l'on me raconte, mais, si des interrogations s'imposent à moi, qui pour me répondre, quoi me dire à moi-même ?
Prenons comme base d'hypothèse que Ben Laden soit mort ce 1er mai 2011, pourquoi le Conseil de sécurité a-t-il refusé la déclaration commune sur l'annonce de cette mort, texte proposé par la
France ?
Qu'est-ce que le syndrome de Marfan, en guérit-on ?
N'est-il pas possible de relire les déclarations de l'époque et la réfutation de la mort de l'homme annoncée par sa famille de la part de certaines de nos nations, n'est-il pas possible de se
souvenir en se replongeant dans le contexte de cette histoire de l'hospitalisation et des soins dispensés à Ben Laden par la CIA deux mois avant le 11/09 ?
Dix ans d'absence totale de la scène médiatique autrement que par des enregistrements audios toujours authentifiés par la seule CIA qu'est-ce comme preuves, venant d'experts en manipulations
?
Une opération commando "théâtralisée" au possible dans des médias diffuseurs d'infos sans investigation (ou pas désireux d'en donner une sérieuse...) qui racontent n'importe quoi, parce-qu'ils
n'ont rien à dire ou qu'ils ne veulent pas le faire surtout. Une théorie d'explications où le postulat de départ est l'authenticité de l'annonce pas de scepticisme aucun questionnement pas le
moindre doute, on affirme la version officielle... comment se fait-ce ?
Et, ce sont les même qui osent qualifier les gens de complotistes alors que sur le classement international de la liberté de ladite presse, nous sommes au 44e rang!
Certains comiques de cette prestigieuse farce du paraitre et du matuvisme, sont allés jusqu'à annoncer un nombre de 79 Seals sur place... à qui il aura fallu 40 minutes pour neutraliser 5
personnes ?
C'était une opération de débarquement ou quoi, et, tout ce petit monde est repartis dans un seul hélicoptère nouveau modèle ultra-secret; furtif; dont ils auront laissé toute une partie intacte
après destruction d'un des "deux" appareils en panne... (79 hommes plus le corps et l'otage inconnu, les armes... on est sérieux là); n'est-ce pas trop et totalement irréaliste ?
Justement, l'appareil en panne on le déclare détruit par les forces spéciales US, une destruction par explosion d'un hélico près d'un mur d'enceinte qui n'effondre pas ce mur ça ne surprend
personne...
Ces troupes vraiment "spéciales" utilisent, quel explosif ?
Le corps pas montrable de Ben Laden car trop abimé, je veux bien; mais les photos de ses compagnons dans la mort cette nuit-là, montrent des gars tués proprement trop peut-être même lors d'un
assaut... pourquoi lui, aurait-il eu droit à un traitement particulier puisqu'il n'était pas hostile nous dit-on, assassinat, est-ce légal ou justice ?
Là, non plus la presse ne fait pas son travail, quel est ce monde ou l'élimination systématique des boucs-émissaires est la règle, alors qu'on chasse les grands pères dans les hospices afin de
les faire comparaitre pour leurs actions dans leurs jeunesses ?
En voilà quelques questions sans réponses!
Il ne suffit pas d'accuser les autres de complotisme ou je ne sais quel autre néologisme à la con, ce qu'il faut c'est répondre à ces questions!
Rien ne colle dans cette histoire, jusqu'à cette photo du staff américain assistant à l'assaut dans un command room, censée nous montrer toute la tension du moment, merde!
On nous prend tous pour des cons quelque part sur cette planète...
C'est toujours la même chose avec les pros de la narration, on change les mots ou en invente d'autres pour masquer les mensonges... ou on censure, encore mieux!
Le plus marrant... c'est que l'on nous dit que cet homme est tombé, parce-qu'il vivait reclus sans net et autre téléphone, mais, il avait la télé par satellite sur les images qu'on nous montre
prétendument saisies là-bas, sérieux, on devrait rire, mais c'est grave!
Le complot, ce sont plutôt les gens qui affirment une version de faits dont ils ne peuvent par la production de preuves probantes, faire la démonstration de leurs déclarations.
Les excuses bidons en échanges d'évidences, c'est l'insulte suprême à nos intelligences!
Je ne suis pas complotiste ou quoi que ce soit de cette nature, et je pense que toute cette opération est signal qu'envoi M. Obama au pouvoirs financiers et lobbyistes qui croient le tenir
indéfiniment dans leurs mains, si cet homme n'était pas à la tête de cet continent que sont les USA, il est fort probable selon moi que nous serions déjà dans un conflit mondial, un tel conflit
est le seul qui soit en mesure d'effacer les mensonges du précédent et de ce fait, d'assurer la pérennité des contrefacteurs de l'histoire!


 



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche