Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 00:36
 
Auteur : Slovar - Source : Slovar les nouvelles

Souvenez-vous, c'était en 2005 ...

Après la catastrophique gestion de la canicule de l'été 2003 qui avait provoqué la mort de 15 000 personnes, Jean Pierre Raffarin décidait de régler le problème de la dépendance en supprimant un jour férié : Le lundi de pentecôte.

Et le spécialiste de la "France d'en bas" d'annoncer que : " la mesure était censée rapporter 2 milliards d'euros par an"

Fonctionnement

" En contrepartie d'un jour de production en plus, les entreprises devaient en effet verser des cotisations sociales supplémentaires, qui viendraient alimenter une branche de la sécurité sociale créée pour l'occasion " Toutefois, cette mesure avait provoqué " ... / ... un très fort vent de protestation, qui avait obligé Jean-Pierre Raffarin à laisser la porte ouverte à d'éventuels aménagements." - Source
L'Expansion

Que reste t-il, à quelques jours du lundi de pentecôte, du projet de celui que certains ont baptisé " le phénix du Haut Poitou (Canard Enchaîné) et d'autres le "Lao Tse français", en référence à son amour immodéré pour la Chine (voir : « un temps de yin, un temps de yang, voilà le tao » sur son blog ou son blog entièrement rédigé en Mandarin et réalisé par : Phoenix New Media Inc ! ça ne s'invente pas !


 


Et bien, à vrai dire, pas grand chose puisque :

" La date de la journée de solidarité peut être librement choisie par chaque entreprise. La publication de la loi au Journal officiel vient clore le chapitre du lundi de Pentecôte travaillé qui perturbait employeurs et salariés depuis sa mise en place ... / ... " Ecrit l'Express dans sa
rubrique L'entreprise

Il faut dire que cette idée lumineuse avait fait polémique et pas simplement auprès des villes qui organisaient des ferias.

En effet, bien que le gouvernement ait assuré, que les sommes récoltées étaient bien dépensées ou mises de côté pour les personnes dépendantes : " ... / ... des associations s'occupant de personnes fragilisées et l'AD-PA (directeurs de maisons de retraite) ont soulevé une nouvelle polémique il y a deux ans, accusant l'Etat de "détourner" des crédits de la caisse pour l'autonomie afin de combler le déficit de la Sécurité sociale ... / ... "

Pascal Champvert, président de l'AD-PA, ajoutant de son côté que ces crédits : " ... / ... ne sont toujours pas dépensés intégralement et sont affectés à d'autres fins". Les crédits disponibles "doivent être utilisés dans l'urgence à l'aide aux services à domicile pour les personnes âgées, à bout de souffle", juge-t-il, en appelant aussi à la création d'un "cinquième risque" de protection sociale consacré à la dépendance (après maladie, accidents du travail, vieillesse, famille) ... / ... " - Source
AFP/Google

Justement, le "cinquième risque" c'était une des promesses du candidat Sarkozy !

Abécédaire des propositions de Nicolas Sarkozy:
La dépendance

" Je souhaite ensuite mettre en oeuvre une grande politique de la fin de vie. Je veux que, dans la manière dont notre société prend en charge les personnes très âgées et lutte contre leur solitude, nous soyons un exemple de civilisation. Je lancerai un plan de prévention et de recherche sur les maladies de la vieillesse, notamment la maladie d’Alzheimer. Je créerai une cinquième branche de la protection sociale pour consacrer suffisamment de moyens à la perte d’autonomie et garantir à tous les Français qu’ils pourront rester à domicile s’ils le souhaitent. Je veux enfin que chacun puisse prendre un congé rémunéré pour pouvoir s’occuper d’un proche en fin de vie.

Je veux que la France soit un modèle dans la prise en charge des personnes âgées et dépendantes. L’honneur d’une civilisation, c’est la manière dont elle s’occupe des plus fragiles d’entre nous : la petite enfance, les personnes handicapées, les malades, les personnes âgées.

Je veux créer une cinquième branche de la protection sociale pour prendre en charge la dépendance. Qu’est-ce que cela veut dire ? Cela veut dire que nous devons créer, dans notre organisation administrative et sociale, un organisme dont le but sera de préparer notre pays au défi de la dépendance, et de veiller à ce que, sur tout le territoire, de manière égale, il existe les structures suffisantes pour prendre en charge les personnes en perte d’autonomie. Cet organisme aura des ressources spécialement affectées. C’est la seule manière de garantir que nous consacrons assez d’argent à cet enjeu
... / ... "

Cette "cinquième branche" devait, d'ailleurs : " faire l'objet d'un projet de loi dès 2008"

Seulement, crise financière + crise économique + caisses vides = Début 2010, le président a indiqué que le dossier ne serait abordé "qu'une fois la réforme des retraites achevée".

Oui, mais comment financer cette "cinquième branche" alors qu'on s'apprête à tailler dans toutes les dépenses sociales ?

C'est le "challenge" du député (UMP) Denis Jacquat, rapporteur de la loi instituant la journée de solidarité. Celui-ci se fixe pour horizon " le 1er trimestre 2011". "De nouvelles ressources sont nécessaires, fonction du niveau de prestations souhaitable"cette journée constitue "une source financière complémentaire et n'est pas remise en cause", d'après lui ... / ... " -
Source AFP/Google


Dans la mesure où le gouvernement s'oppose à toute augmentation des impôts ou cotisations comme il nous l'a fait savoir pour le financement des retraites, il y a fort à parier que celui-ci va nous concocter ... une nouvelle taxe qui, comme tout le monde le sait, n'est pas un impôt ...

Et pourquoi pas reprendre l'idée de Guy Mollet en 1956, lorsque les finances publiques françaises étaient à sec et que celui-ci cherchait à financer un revenu minimum pour toutes les personnes âgées de plus de 65 ans ! Et décidait de créer un nouveau « Fonds National de solidarité » basé sur l'automobile ...

Après tout : " 2,3 milliards d'euros (soit 15 milliards de Franc), c’est ce que rapportait la vignette auto... / ... " - Source
Sauvegarde des retraites

Et puis en ces temps de Grenelle "flamboyant"de l'environnement, la voiture c'est passé de mode ... Communicants gouvernementaux pourquoi ne pas reprendre comme slogan le nom d'une
émission de France Culture : "A chaque automobiliste son vieillard" ... de la France d'en bas ...


Crédit et copyright photos
LC secrétaire assistante indépendante
Jean-Pierre Raffarin
TF1/LCI

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13012

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche