Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 22:36

 

http://www.transbio.com/Francais/embryons.htm

 

 

URGENT et IMPORTANT

Merci de transférer ce mail au maximum de vos adhérents :

 

France : Une pétition pour s’opposer à la recherche embryonnaire.

 

Pour signer : cliquer ici . Si votre ordinateur refuse ce lien, copier toute l’adresse et coller la  dans la ligne supérieure de votre page internet:

 

http://web.stan.free.fr/index.php?option=com_petitions&view=petition&id=63&Itemid=115

 

Diffuser la en transférant ce mail au maximum.

 

De quoi s’agit-il ?

  


Une pétition a été lancée en France, vendredi 10 décembre 2010, hébergée par le site internet « les2ailes.com », ainsi dénommé en référence à la première phrase de l’encyclique « Fides et ratio » : « La foi et la raison sont comme deux ailes qui permettent à l’esprit humain de s’élever vers la contemplation de la vérité ».


C’est la seule pétition proposée actuellement aux français sur la question de la recherche embryonnaire dans le cadre de la prochaine loi de bioéthique.


Ses auteurs déclarent vouloir « exposer clairement, sans a priori religieux, les motifs des pétitionnaires pour lesquels ils demandent un moratoire sur la recherche embryonnaire, après les 5 ans de dérogations dont elle a bénéficié ».


Les arguments mis en avant ne sont pas d’ordre religieux. Ils font valoir  « la nature de l’embryon. De façon définitive, il s’agit d’un être humain : un « être » parce que ce n’est pas une chose, et « humain » parce que son développement ne conduit pas à la naissance d’un animal ». La pétition met également en exergue la différence philosophique existant « entre "l’être" et "l’avoir". Or la dignité de tout « être humain », inscrite dans les droits de l’homme, ne se mesure pas à la quantité d’ "avoirs" (facultés, handicaps, autonomie, projet parental, etc…), mais se fonde sur le seul fait d’être un "être" humain. Ce n’est pas parce que l’embryon est « dépendant » de ses proches qu’il en est moins humain ».

 

La pétition appelle les députés à ne pas se fonder sur le souci légitime de « l’utilité de nos pratiques » au point d’en arriver à « un principe d’utilité ». Elle rappelle que « l’utilité ne peut être un principe ayant même rang que celui de dignité. L’utilité des pratiques n’occupe qu’un rang second tant que tous les autres principes ne sont pas respectés, à commencer par celui de « dignité » cité dans plus de 40 articles du Code de Santé Publique ».


Au total, ce sont huit arguments qui sont mis en avant et qui appellent les parlementaires français « à déposer ou à voter un amendement valant moratoire sur la recherche embryonnaire ». 

  

  

Pour signer : cliquer sur l’adresse ci-dessous. Si votre ordinateur refuse ce lien, copier toute l’adresse et coller la  dans la ligne supérieure de votre page internet:

  

http://web.stan.free.fr/index.php?option=com_petitions&view=petition&id=63&Itemid=115

Partager cet article

commentaires

respect de la vie 17/12/2010 21:26



 ..........Idem



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche