Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 22:33

Austérité en France: et si on s’attaquait aux élus?

Pourquoi pas? Pourquoi ne pas faire des économies avec nos élus vu que nous battons des records dans le domaine? Ils ont trop! C’est un fait, et sachant qu’il faut tous les payer, au lieu de dégraisser dans le public envoyant nombre de smicards au pôle emploi, envoyons des élus à la même adresse! Il n’y à qu’a comparer par rapport aux autres pays, mais je vous laisse découvrir cela en fin d’article, c’est dingue!

nombre elus france

La France n’a pas de pétrole, mais elle a des élus… beaucoup trop d’élus…

Il y a les mandats de proximité, souvent populaires, comme celui de maire ; les mandats moins bien identifiés par le public (conseiller général ou conseiller régional) ; et les mandats nationaux (députés, sénateurs, parlementaires européens), souvent perçus comme lointains et ne comptant pas forcément parmi les plus appréciés, du fait du gouffre institutionnel et financier qui se creuse entre la « France d’en bas » et la « France d’en haut ».

La France compte la plus importante concentration d’élus de la planète.

Une pléthore d’élus

  • Députés : 577
  • Sénateurs : 343
  • Conseillers régionaux : 2 040 (en comptant les 51 membres de l’assemblée territoriale corse, auxquels s’ajoutent les 131 représentants des assemblées de la Nouvelle-Calédonie, de Polynésie et de Wallis et Futuna).
  • Conseillers généraux (+ conseillers de Paris) : 4 042
  • Maires : 36 635
  • Conseillers municipaux : 519 417
  • Députés européens : 78
  • Élus intercommunaux : 38 000 environ*.

Total : 601 132 élus

Données en juin 2011.

*Les chiffres des élus intercommunaux sont très difficiles à obtenir. Il semble que la Direction générale des collectivités territoriales (DGCT) du ministère de l’Intérieur n’en ait même pas un état précis !

 

Un élu pour 108 habitants

Selon l’INSEE, au 1er janvier 2011, notre pays était peuplé de 65 027 000 habitants. On compte aujourd’hui en France, environ un élu ou – pour être plus exact car il y a souvent cumul – un mandat électoral pour 108 habitants. Si la démocratie se mesurait à l’aune du nombre d’élus, notre pays serait un modèle universel !

Avec un mandat pour 108 habitants, le taux de représentation français est quatre fois et demi supérieur à celui des États-Unis. Pourtant, la vie démocratique américaine n’a rien à envier à la nôtre. Plus d’un électeur français sur cent est conseiller municipal !

Un parlementaire pour 71 000 habitants

Au seul échelon parlementaire (Assemblée nationale et Sénat confondus), le ratio français est d’un élu pour quelque 71 000 habitants. La France entretient quelque 400 parlementaires de plus que les États-Unis.

Si la France n’est pas le pays qui compte le plus de députés par habitant, elle se situe néanmoins dans le peloton de tête. La Chambre des représentants des États-Unis dispose de beaucoup plus de pouvoirs que notre Assemblée nationale, tout en ayant, proportionnellement, 6 fois moins d’élus. En Allemagne, le Bundestag, qui a pourtant accueilli de nouveaux députés au moment de la réunification, compte moins de députés par habitant que notre Assemblée nationale.

Au Sénat, la situation est très similaire. Le Bundesrat allemand compte 178 élus. Les États-Unis se contentent de deux sénateurs par État, soit seulement 100 sénateurs, mais très influents. Au Brésil, il y a trois sénateurs par État, soit 81 au total.

En France, deux sénateurs par département seraient encore en surnombre par rapport à ces pays Il n’empêche : en 2004, il a été décidé d’augmenter le nombre de sénateurs, en contrepartie de la baisse de la durée de leur mandat, ramené progressivement de neuf à six ans. Le nombre de sénateurs passera en septembre 2011 de 321 à 348.

Il est un pays, l’Espagne, qui a un nombre de sénateurs particulièrement élevé (264) au regard de sa population (46 millions d’habitants) : cela s’explique par la diversité et l’autonomie de ses régions, dans le cadre de sa structure fédérale. Il se trouve que, même par rapport aux sénateurs de l’Espagne fédérale, les nôtres, censés représenter équitablement les territoires, sont en surnombre.

Comparaison internationale du nombre de parlementaires par habitant
  Députés + Sénateurs Nombre d’habitants du pays (en millions) Nombre d’habitants représentés par chaque parlementaire
États-Unis 435 + 100 303 566 000
Brésil 513 + 81 190 320 000
Allemagne 622 + 178* 83 104 000
Espagne 350 + 264 46 75 000
France 577 + 343 65 71 000

*Membres suppléants et titulaires


Source: lecri.fr
http://lesmoutonsenrages.fr/2011/08/30/austerite-en-france-et-si-on-sattaquait-aux-elus/#more-10757

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Regard sur ...
commenter cet article

commentaires

eva R-sistons 10/09/2011 01:05



Bonjour


Merci pour cette nécessaire intervention. Elle remet les pendules à l'heure. Si je n'étais pas en train de déménager la première moitié de mon appartement, je n'aurais pas laissé passer ce texte
moi qui défend le terroir, la ruralité, la vie locale, et.. l'emploi comme l'engagement citoyen. Vive nos Elus locaux, et longue vie à eux ! eva



Victor 09/09/2011 19:47



Vous comparez des pays dont les institution ne sont pas comparables.


Les Etats-Unis, l'Allemagne, le Brésil que vous prenez en exemple sont effectivement des états fédéraux, il est donc logique qu'ils aient moins de parlementaires, la représentativité étant plus
partagée avec les entités fédérées.


Il ne vous aura pas échappé que la France a 2000 ans de centralisme derrière elle et que sa structure et encore très centralisée, et je ne crois pas qu'il serait logique compte tenu de nos
traditions de nous transformer en état fédéral ou même fortement régionalisé (bien que ce soit malheureusement le projet de lobbys américains ou européens).


Le nombre en effet pléthorique d'élus s'explique à 99% par les élus municipaux, et là aussi il ne vous aura pas échappé que nous avons 36 000 communes, soit la moitié des communes de l'UE, et le
même nombre qu'aux Etats-Unis. L'Allemagne, l'Espagne ou l'Italie en on 8000. Là aussi cela tient à notre histoire, mais je vois mal comment régler ce problème, sinon à regrouper les communes de
manière stupide.


Ensuite dire que l'Espagne est un état fédéral est assez exagéré, c'est un état fortement décentralisé et régionalisé, comme l'Italie, mais de là à être fédéral il y a tout de même un fossé.


Enfin, je crois même que votre calcul est (malheureusement) sous estimé, car dans les élus intercommunaux, (38 000 me parait peu), vous oubliez les élus des syndicats de communes, syndicats
mixtes, ouverts, fermés, SCOT, SIVOM, syndicats départementaux, syndicats temporaires, syndicats à vocation unique, sociétés d'économie mixte, pays, syndicats de métropole... j'en passe et des
meilleurs. On serait alors plus proche de 800 000 ou 900 000 élus.


Quand au coût de ces élus, là aussi vous vous trompez, car 80% des mandats électoraux en France ne sont pas rémunérés ou ne donnent même pas lieu à des remboursements pour frais, puisque ce sont
des conseiller municipaux ou intercommunaux non rémunérés, ou bien tout juste 200 euros dans les très grandes villes. Et lorsqu'il y a indemnité, elles sont souvent bien en dessous de ce qu'on
peut lire dans la presse.


Occupons nous plutôt de réduire l'armée mexicaine de 7 millions de fonctionnaires qui coutent 1/3 des dépenses publiques de notre pays (des contribuables j'entend...), sans être efficaces bien
sûr, et qui transforme plus notre pays en régime étatique totalitaire plutôt qu'en démocratie.



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche