Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 01:56

Joie.jpg

 

 

Au Printemps après un hiver long et froid, c’est l’occasion de voir à nouveau la vie en rose ! Et pour vous remettre le moral au beau fixe, pourquoi ne pas adopter la pensée positive ? Son efficacité est scientifiquement prouvée, alors comment la pensée positive peut-elle faire du bien à notre corps et comment nous y mettre ?

C’est le printemps, les jours rallongent, le soleil revient, c’est le moment idéal pour effacer la fatigue de l’hiver et les petits stress de tous les jours. Comment ? En positivant !

Effectivement, les personnes optimistes sont en meilleures santé que les personnes stressées, tout simplement parce que trop de stress affaiblit le corps. Lorsque le stress dur, il désorganise certaines fonctions vitales qui à long terme crée des maladies immunitaire, des infections ou encore  de l’asthme.

Alors, pourquoi le stress nous rend-il malade ? Il déclenche dans le cerveau la sécrétion de deux hormones, l’adrénaline et le cortisol, les hormones du stress. A trop haute dose et trop régulièrement sécrétées, ces hormones deviennent toxiques pour le corps. Voilà pourquoi en étant moins stressé, les personnes optimistes sont en meilleure santé !

Et la bonne nouvelle, c’est que le stress peut être géré par la pensée, c’est ce que font depuis des siècles les moines tibétains en méditant. Cela ne vous semble pas sérieux et pourtant une étude américaine réalisée a montré que lorsque les moines tibétains méditent, la partie préfrontale gauche de leur cerveau est particulièrement active et c’est zone du cerveau qui est beaucoup plus active chez les optimistes ! Alors avec un entrainement régulier, on peut réussir à stimuler cette zone.

On a souvent l’habitude de voir le verre à moitié vide plutôt qu’à moitié plein. 50 % de notre niveau de bonheur est déterminé par la génétique, c’est notre aptitude naturelle à être optimiste, nos conditions de vies, elles, ne joueraient qu’à 10 %, donc 40 % dépendraient de notre propre comportement, ce qui montre bien que nous ne sommes pas démunis face au bien être.

Notre niveau du bonheur dépend donc de cette fameuse partie du cerveau sur laquelle nous pouvons agir. Comment ? Voici 3 exercices de bases, qui à la longue peuvent aider à positiver :

1 – Ecrire chaque soir dans un cahier 3 événements positifs de la journée, car cela s’enregistre durant notre sommeil.

2 – Exprimer sa gratitude, en clair, savoir dire merci ! Car, c’est également bon pour l’estime de soi, car cela prouve que l’on est estimé par la personne à qui l’on dit merci.

3 – Enfin, l’exercice du stylo entre les dents : Il s’agit de se forcer à sourire avec le stylo entre les dents, mais notre cerveau renvoie la sensation de l’émotion de bonheur, selon laquelle si l’on sourit, c’est qu’on apprécie. Et ça marche.

Comme quoi, voir la vie en rose, ça aide à être positif.

 

Par Soahm

http://www.come4news.com/index.php?option=com_content&task=view&id=33214&Itemid=999

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche