Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 11:11

                                                                                           sacs-argent.jpg

 

Comme le dit et l'écrit Paul Jorion

tous les mauvais chiffres l'ont été "contre toute attente"

de qui ?

Contre toute attente des économistes consultés par les agences de presse.

- Qu'il s'agisse des chiffres du chômage qui se détériore "contre toute attente" au Etats-Unis

- de la croissance au Royaume-Uni qui plonge "contre toute attente"

- du ralentissement "contre toute attente" de l'expansion de la chine etc,etc...

 

Mais "contre toute attente" nos leaders politiques n'ont pris aucune mesure qui s'impose au cours des réunions du G20  (dans l'intérêt des banksters dont ils sont les complices).

 

Le journal "Le Monde" a publié hier une tribune libre intitulée:

"L'appétit des spéculateurs aura des conséquences sociales désastreuses"

Il s'agit d'un appel, en forme de cri d'alarme, attirant l'attention sur la récente flambée du prix des céréales.

Les spéculateurs, en particulier, les Fonds de pension sont sur le pied de guerre, achetant les matières premières agricoles à tour de bras.

 

Pourtant une mesure au plus haut niveau consistant à déclarer :

"anti-constitutionnel le pari sur les fluctuations des prix" ,

 s'imposerait.

Cette clause, (dont les positions nues dans les ventes à découvert constituent un cas particulier), qui tient en une seule phrase, est limpide.

On dit qu'elle est impossible à mettre en oeuvre, (il est vrai que Wall-Street et la City y sont hostiles,car ce serait le début de la fin pour ces deux centres financiers, encore qu'il a commencé..!), mais elle est déjà insérée dans les textes puisque qu'il a été mis en place une fiscalité plus lourde sur les échanges spéculatifs pour ceux qui se servent des marchés comme un site de paris financiers, et une fiscalité moindre sur les investissements réels.

 

Angela Merkel (seule, mais aussi poussée par son opposition politique) après avoir pris des mesures antispéculatives s'est attirée une volée de bois vert de milieux financiers : Les ventes à découvert à nu sont interdites en Allemagne.  La bourse de Francfort ne s'en porte pas plus mal pour autant..!

 

Cette mesure "adaptée" pourrait modifier la physionomie du paysage économique.

L'interdiction de "tout pari sur les fluctuations de prix" aurait pour effet, comme une taxe sur les transactions financières (mesures bien moins radicale), d'entamer la drastique cure d'amaigrissement financière qui est la seule issue.

 

Une renégociation des agences de notation, sans que soit utilisée la planche à billet des banques centrales ou sans qu'une autre échappatoire soit trouvée telle le proposition du FMI de financer la dette des Etats par la création d'une nouvelle monnaie (réflexion en cours) serait incontestablement la meilleure porte de sortie.

 

Elle réparerait cette iniquité flagrante qui veut que les banques sont financées hors marché par les banques centrales et que les Etats n'y sont que très partiellement (depuis 1973 pour la France).

On est très loin de cette renégociation.

(Extrait de "La quadrature de la dette" par François Leclerc du 29/04/2010).

 

http://millesime.over-blog.com/article-contre-toute-attente-56040199.html

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche