Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 21:06

 

http://www.apa-sante.fr/news/wp-content/uploads/2008/06/elderly-300x296.jpg

http://www.apa-sante.fr/news/wp-content/uploads/2008/06/elderly-300x296.jpg

« Pour un droit universel d'aide à l'autonomie » (22/02/2012)

Un débat sur la prise en charge de la « perte d'autonomie » avait été annoncé par Nicolas Sarkozy, en 2007...Durant son quinquennat, beaucoup de colloques, de commissions et de rapports ont évoqué le sujet, mais sans qu'il n'y ait l'ombre de l'amorce d'une orientation politique claire.

Les élections présidentielles et législatives vont-elles se dérouler sans que les candidats n'annoncent vers quoi va leur préférence ? Un appel aux assurances privées, avec une assurance-dépendance obligatoire pour chacun ? Un appel à la solidarité nationale, restant fidèle à l'esprit du Conseil national de la Résistance, quand il a imaginé le système de protection sociale qui nous est tant envié ?

Le « Collectif pour un vrai cinquième risque » a publié un Manifeste en 2011 pour une prestation sociale universelle d'aide à l'autonomie.  (afficher ici)

Face à l'inertie des pouvoirs publics sur ce sujet et conscient de l'enjeux sociétal qu'est en réalité la prise en compte de la perte d'autonomie, le collectif a publié un communiqué, sous forme de « lettre aux candidats »,  et invite les organisations, les citoyens à se joindre à lui.

COLLECTIF « Pour un droit universel d'aide à l'autonomie »

A

M………

Candidat aux élections présidentielles

s/c du secrétaire départemental  de (parti politique)

M…..

La réforme de la prise en charge de la « Dépendance » devait être un grand chantier du quinquennat tant les attentes des élus, des collectivités, des associations et, surtout, des personnes âgées en situation d'incapacité, et de leurs familles, étaient légitimes et demandaient une réponse urgente. Pourtant, malgré les très nombreuses rencontres avec les partenaires concernés au niveau de l'Etat, des régions et des départements, malgré de nombreuses études et missions parlementaires, et malgré des déclarations officielles laissant présager une amorce de solution, le gouvernement a repoussé « sine die » toute réforme.

Pourquoi ? Ni le prétexte de la crise financière et économique, ni le manque d'analyses invoqué ne nous paraissent crédibles.

Les besoins générés par les situations de handicap et d'incapacité, quel que soit l'âge, restent mal couverts. Les dispositifs qui y répondent sont éclatés entre de multiples acteurs, ce qui les rend illisibles et inefficaces, ce qui laisse à la charge des personnes en situation d'incapacité notamment les plus âgées des sommes de plus en plus élevées, et une charge de travail croissante pour les familles.

La souscription d'une assurance individuelle obligatoire n'est pas de nature à compenser les besoins d'aide, d'après l'avis même du gouvernement. Le respect de la dignité des personnes atteintes impose une réponse financière basée massivement sur la solidarité nationale.

Le maintien de la barrière d'âge (60 ans) amène à une discrimination par l'âge dans la compensation des besoins générés par la perte d'autonomie pour l'accomplissement des activités essentielles de la vie quotidienne, avec un montant d'allocations pouvant varier de plus d'un, avec l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) à 60ans et au-delà, à sept, avec la prestation de compensation du handicap (PCH) avant 60 ans.

Ce dispositif est une injustice et une discrimination par l'âge contraires aux règles d'égalité de droits de notre République, même si les réponses à mettre en œuvre, en dehors de la compensation, ne sont pas de même nature. Il est une régression sociale par rapport à la période où la prestation de compensation était indépendante de l'âge.

Nous vous demandons de vous engager à créer un DROIT UNIVERSEL D'AIDE A L'AUTONOMIE sans distinction d'âge, financé essentiellement par la solidarité nationale.

Les citoyens de notre Nation souhaitent débattre d'un nouveau contrat social, car il ne s'agit pas d'une simple mesure financière mais bien d'une réforme plus globale touchant également la gouvernance du dispositif d'aide et de soins.


Les membres du collectif, signataires de ce texte, attendent votre réponse. Ils vous proposent de la  transmettre à l'adresse suivante : pourunvraicinquiemerisque@gmail.com

 

Association d'études et de recherches en économie sociale : Alain Poulet (AERES) ; Association des directeurs au service des personnes âgées : Pascal Champvert (AD-PA) ; Confédération française des retraités : François Bellanger (CFR) ; collectif des démocrates handicapés : Jean-Louis Fontaine (CDH) ; Fédération des associations de personnes âgées et de leur famille : Joëlle Legall (FNAPAEF) ; Fédération hospitalière de France : René Caillet (FHF) ; Fédération nationale des associations de retraités : Sylvain Denis (FNAR ) ; Grande loge féminine de France : Michèle Grenet (GLFF) ; Grand Orient de France : Guy Arcizet (GODF).

Bonnet Maurice (ancien membre du conseil économique, social et environnemental) ;  Caudron-Callewaert Jean-Michel (consultant en ingénierie gérontologique) ; Ennuyer Bernard (sociologue) ; Henrard Jean-Claude (professeur émérite de santé publique, gérontologue) ; Horwitz Marc (journaliste, spécialiste de santé publique) ; de Vivie Annie (fondatrice d'Agevillage.com).

 

 

http://www.tessolidaire.com/uploads/Newsletters/newsletter-HAND_264_1329907664.html

 


Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche