Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 02:46

http://blocidf.rsfblog.org/media/01/02/1325357644.jpg

http://blocidf.rsfblog.org/media/01/02/1325357644.jpg

 

 

Vincent Jauvert, Poutine, la géo-politique

par eva R-sistons

(Commentaire sur le blog de V Jauvert transformé en post)

 

 

Bonjour



Analyse typiquement partisane, alignée sur la Pensée unique occidentale qui conduit à la ruine les peuples et la coalition anglo-saxonne-israélienne et européenne à dévaster la planète, comme en Libye (guerre faisant suite à celles de Yougoslavie, d'Irak, d'Afghanistan, et précédant celles de Syrie, du Soudan, d'Algérie, du Pakistan, du Liban, d'Iran, etc et le gros morceau: Russo-Chinois - guerres pour la conquête du monde et la vassalisation de la planète aux diktats du Club de Bilderberg qui mène la danse macabre du Nouvel Ordre Mondial) en attendant que la planète entière ne s'embrase !

Ecoutez ceci, de grâce, prêtez l'oreille, c'est ce qui nous attend ! : http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-troisieme-guerre-mondiale-84981782.html (la convoitise de l'occident est assassine), et vous Administrateur de ce blog, laissez la parole non alignée, prophétique, s'exprimer !

La guerre CONTRE la Libye et les Libyens est une guerre non pour venir en aide aux peuples, les protéger (nouvelle raison après la défense de la démocratie ou la protection contre les "armes de destruction massive" sinon pour le Bien ou pour Dieu, sic !) mais impérialiste, néo-coloniale, contre un Régime qui a permis, en nationalisant les ressources, de les redistribuer entre tous (niveau de vie le plus élevé d'Afrique, eau et électricité gratuites, maison offerte aux jeunes mariés, etc etc un niveau social incomparable ET pas de chômage) et de donner du travail à cinq millions d'Africains ! Tout en travaillant à l'indépendance du Continent, notamment monétaire... ce qui a signé l'arrêt de mort de Kadhafi via le Cartel bancaire qui décime la planète au profit des banksters. Comment peut-on soutenir cette guerre pour "protéger les peuples", alors qu'elle détruit en réalité toutes les infrastructures, et décime la population en contrevenant à la résolution de l'ONU (pas de guerre au sol, entre autres) ? Au fait, vous avez dit guerres pour protéger les opposants à Kadhafi (en réalité payés ou conditionnés par l'Occident) comme les opposants aux dictateurs tunisien et egyptien (trop préoccupés à se servir, au lieu de servir les multinationales US etc) ? Quid, alors, des opposants, sincères eux, du Bahrein ? Là, ils sont étouffés, car il y a une base militaire US dans le pays, alors on laisse la dictature en place...

Quant à l'Iran, tarte à la crème, cible favorite des Occidentaux criminels, qui convoitent de voler ses ressources et de l'aligner sur les diktats du Club Bilderberg (comme la Georgie par ex), elle n'a JAMAIS attaqué personne, et elle DOIT posséder l'arme nucléaire, comme la Corée, pour se PROTEGER de l'attaque prédatrice de l'Occident. C'est son meilleur bouclier !

Quant à Poutine, au risque d'une certaine corruption (mais quid des Occidentaux ?) alors que les Usraéliens + le va-t-en guerre bushiste Sarkozy préparent la mise en coupe réglée de la planète (pour voler les ressources et contrôler tous les dirigeants, les peuples : Dictature) et même la guerre mondiale afin au mieux de susciter l'assujettissement de la Chine et de la Russie allergiques au Nouvel Ordre Mondial totalitaire et génocidaire, au pire de provoquer la ruine de ces pays en les neutralisant par des bombardements même nucléaires en tous cas massifs comme désormais - quant à Poutine donc, il DOIT reprendre le pouvoir pour ne pas laisser le pâlot Medvedev tenté par l'Occident (et, via ses origines juives, par Israël donc par la soumission à Bilderberg) aligner la Russie sur l'Occident criminel (pour participer ensuite aux guerres planétaires impérialistes avec Obama Prix Nobel de la Guerre) ET qui met à sac le monde via les banksters (comme en Grèce, où tout, même la patrimoine, doit passer entre les mains du Cartel bancaire en ruinant les peuples). L'occident ne songe qu'à prendre le contrôle de la marionnette Medvedev - et piller les ressources du pays, tout en contrôlant le peuple russe ! Voilà la réalité !

Donc, Poutine est l'homme FORT dont la Russie a BESOIN, alors que l'Occident se prépare à l'attaquer (pour la vassaliser et la piller), afin de défendre son pays, le protéger, contrer l'impérialisme Usraélien et européen surtout français avec Sarkozy l'homme de la CIA, afin, donc, de permettre à son pays de rester indépendant, maître chez lui. Et contre-poids au monde abject (appauvri, ruiné, bombardé par l'Occident etc) comme la Chine son allié défensif.

Que celui qui a des oreilles entende !

Eva R-sistons, courroucée de voir combien la Pensée alignée, unique, occidentale, via les Médias aux ordres, collabos, fait de l'effet sur les esprits faibles, malléables...

 

24 septembre 2011

Pourquoi Poutine a décidé de redevenir président

 

poutine,medvedev

 

C’est la fin d’un suspens qui tenait en haleine les médias et la population russes depuis des mois. Lors du Congrès du Parti du pouvoir, le président Dmitri Medvedev vient d’annoncer qu’il ne se représenterait pas au poste suprême comme il en a le droit (deux mandats consécutifs sont autorisés). Il a proposé que son mentor, Vladimir Poutine, qui a déjà été deux fois chef de l’Etat, soit de nouveau candidat à l’élection présidentielle russe prévue en mars prochain.  Pourquoi s’efface-t-il ainsi, alors qu’à la fin du printemps il avait fait savoir qu’il aimerait conserver son poste ?

 

C’est qu’il n’a pas le choix. Il sait que, puisque Poutine a décidé de revenir au Kremlin, il n’a pas les moyens de l’en empêcher. Il n’a pas bâti un réseau de soutien suffisamment important, dans l’élite et dans le parti Russie Unie. Il n’est pas assez populaire dans le pays, sauf à Moscou où les sondages le placent devant Poutine (ce que celui-ci n’a pas dû apprécier).

 

Du coup, la principale question est : pourquoi Vladimir Poutine, qui, à plusieurs reprise, a dit que la charge de président lui avait pesé et qu’il souhaitait mener une vie « normale », a-t-il décidé de revenir au Kremlin au risque d’apparaître aux yeux du monde comme un Chavez russe et d’inquiéter bon nombre de ses compatriotes ?

 

A l’évidence, Poutine considère que les orientations de son ex-protégé étaient contraires aux intérêts de son clan et le mettait en danger.

 

1/ Le jeune président était le plus sévère critique du système (et donc de l’homme) qu’il servait depuis onze ans. Il n’avait pas de mots assez durs contre la corruption qui gangrène le pays et la stagnation à la Brejnev qui menace de faire reculer la Russie au rang de république bananière.

 

2/ Medvedev avait exigé que les ministres renoncent à leurs sièges dans des conseils d’administration (et aux émoluments associés…). Cette décision affectait les finances et le pouvoir du clan au pouvoir dont une bonne partie lui avait, du coup, déclaré la guerre.

 

3/ Même si beaucoup doutaient de sa volonté réelle, le président russe a commencé à mener une bataille frontale contre la corruption, notamment dans la police et l’armée, deux piliers du régime. Il semblait même prêt à s’attaquer au saint des saints : le FSB (l’ex-KGB). En juin dernier, il s’est déclaré favorable à une enquête élargie sur la mort de Sergeï Magnitski, alors même que le Département d’Etat a interdit de séjour aux Etats-Unis une soixantaine d’officiels russes impliqués dans cette affaire. En prenant cette position dure, Medvedev s’est ouvertement désolidarisé du clan –ou du moins de la partie la plus criminelle du groupe au pouvoir.

 

4/ Lui-même blogueur, Medvedev a maintenu la liberté totale sur internet, dont un nombre croissant de sites sont extrêmement critiques à l’égard de la camarilla qui dirige le pays depuis onze ans. Au moment des révolutions arabes, des proches de Poutine avaient, par peur de la contagion, demandé publiquement une censure de la toile russe. Medvedev avait refusé. Le retour de « VVP » (le surnom de Vladimir Vladimirovitch Poutine) au pouvoir n’annonce rien de bon en la matière.

 

5/ Medvedev était clairement le favori de l’Occident. Sarkozy et Obama ne cachaient pas qu’ils souhaitaient traiter avec lui plutôt qu’avec le « leader national » russe. Le vice-président américain Biden était même venu le dire à Poutine cet été. C’était une grossière erreur tactique. Si Poutine hésitait encore, cette intrusion manifeste des Américains dans ses affaires l’a évidemment convaincu de se présenter !

 

6/ Medvedev a fait des choix diplomatiques stratégiques qui ont rapproché la diplomatie russe de celle de l’Occident. Il a accepté de nouvelles sanctions contre l’Iran et refusé de livrer à Téhéran des missiles anti-aériens très performants ; au Conseil de Sécurité, il n’a pas mis son véto à la résolution autorisant des frappes contre les forces de Kadhafi. Poutine avait critiqué publiquement, et c’était une première, cette décision. Une partie de l’élite russe considère aujourd’hui que les Occidentaux ont outrepassé le mandat de l’ONU et que donc Medvedev s’est fait rouler dans la farine, notamment par la France. Cette élite-là (les « hommes à épaulettes ») souhaite revenir en arrière et reprendre son business avec ces régimes condamnés par l’Occident.

 

7/ Afin de mettre un terme à une longue période d’hésitation, Poutine veut faire savoir aux Russes et au monde que son clan dirigera le pays pendant très longtemps encore. Comme le mandat du président russe a été allongé de quatre à six ans, le « leader national » va donc rester au Kremlin jusqu’en 2024 ! Douze années pendant lesquelles ses hommes liges pourront continuer à s’enrichir tranquillement. A moins qu’une telle perspective n’effraie ou ne dégoute à ce point les Russes qu’un jour ils ne le chassent dans la rue.

 

 

http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/09/24/pourquoi-poutine-a-decide-de-redevenir-president.html

Journaliste au nouvel obs

Photo
Vincent Jauvert


Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche