Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 04:45

13/01/2011 19:41

Pourquoi tant d’oiseaux meurent-ils ?



Depuis quelque temps, il n’est pas de jour sans que l’on parle de morts « massives et suspectes » d’oiseaux aux États-Unis, en Suède, en Italie ou en Roumanie. Grêle ou coups de foudre, tornade, panique consécutive aux feux d’artifice, émanation de soufre, ingestion de marc de raisin… Les causes semblent multiples et différentes selon les lieux. S’ajoute à cela une espèce d’emballement des internautes ou de groupes apocalyptiques. Depuis quelques jours, le mot « oiseau » serait le plus sollicité sur le site Internet du "New York Times".


Capture d'écran de la carte  des morts massives d'animaux

Nicolas Gendre, ornithologue à la Ligue de protection des oiseaux (LPO)

« Les informations semblent fuser de toute part, à plus grande vitesse que ne met un passereau pour fuir un danger. Dès le 6 janvier, la LPO a envoyé un communiqué de presse pour tenter d’apporter des explications sur le premier cas signalé, celui de la ville de Beebe (Arkansas) le 1er janvier.

Entre 4 000 et 5 000 cadavres, essentiellement des carouges à épaulettes, passereaux chanteurs de taille moyenne (17 à 23 cm) dont le mâle est reconnaissable grâce aux taches orange et jaune qu’il porte en haut des ailes, ont été trouvés au petit matin, au sol, par les habitants. Selon les premiers résultats des autopsies réalisées par le National Wildlife Health Center Lab de Madison (Wisconsin), ces oiseaux portent des traces de traumatismes et d’hémorragies internes.

De ce fait, l’hypothèse la plus plausible est celle d’un important effarouchement nocturne, causé par des feux d’artifice, ou un bang d’avion supersonique, ou une déflagration de canon effaroucheur employé par les céréaliers pour chasser les carouges, qui vivent en dortoirs la nuit et sont considérés comme nuisibles en hiver.

Issu d’une espèce diurne, le carouge dispose d’une piètre vision nocturne. En cas d’envol soudain et massif, les carouges, attirés par la lumière des lampadaires ou des automobiles, se seraient heurtés contre les maisons d’habitation et les bâtiments.

"Victimes d'une… intoxication éthylique"

En Louisiane, il y a quelques jours, plus de 600 carouges ont été retrouvés, pour la plus grande partie d’entre eux, sur une route nationale. Cette fois-ci, selon un vétérinaire, Jim Lacour, les volatiles auraient pu avoir percuté une ligne à haute tension bordant la route.

À Falköping, dans le sud de la Suède, on vient d’enregistrer une mortalité de choucas des tours (entre 50 et 100 oiseaux), une variété de corbeau (corvidé), de taille relativement petite (35-40 cm). Là encore, ce sont des oiseaux grégaires, vivant en dortoirs la nuit. On peut donc raisonnablement supposer qu’un fort dérangement acoustique nocturne les a fait paniquer.

Dans le nord-est de l’Italie, des tourterelles turques et des pigeons ramiers ont été trouvés morts. Là, l’hypothèse serait bien différente. Ils se seraient empoisonnés en ingérant un insecticide agricole, comme le laisse supposer l’observation d’un liquide bleu suintant de leur bec.

Dans le sud-est de la Roumanie, à Constanta, enfin, on vient aussi de constater une « pluie d’oiseaux morts », des étourneaux sansonnets. Cette fois-ci les services vétérinaires ont déjà fait une analyse du contenu de leur gésier. Les volatiles ont tout simplement consommé, avec excès, du marc de raisin et ont développé une… intoxication éthylique. »

Recueilli par Denis SERGENT
http://www.la-croix.com/Pourquoi-tant-d-oiseaux-meurent-ils-/article/2452082/5547

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche