Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 23:50

 

Les temps semblent bien durs de l'autre côté de l'Atlantique. Selon un sondage publié dimanche aux Etats-Unis, près d'un Américain sur deux estiment avoir perdu du pouvoir d'achat avec la crise économique. Il est vrai que plus d'un quart ! (27%) a vu un de ses proches perdre son emploi.

Ce sondage a été commandé par Change to Win, une coordination de cinq syndicats qui milite pour l'emploi et la protection sociale.

46% des personnes interrogées estiment que la principale conséquence de la récession constitue en "un salaire qui ne suit pas le coût de la vie" pour eux-mêmes ou un membre de leur famille.

Les conséquences les plus fréquentes de la récession sont ensuite "une réduction du salaire ou du temps de travail" (32%), une "décision de reporter ou d'annuler un traitement médical à cause de son coût" (27%), une "perte d'emploi" (27% également) ou de l'assurance-maladie (21%), "des retards de paiement dans les échéances d'emprunt immobilier ou le loyer" (14%) et "la saisie d'un logement" (7%).

Environ deux tiers (65%) des personnes interrogées ont perdu leur emploi ou connaissent quelqu'un qui en a perdu un. Trois quarts d'entre eux (75%) ont perdu du pouvoir d'achat ou connaissent quelqu'un confronté à cette problématique.

Le sondage a été réalisé du 18 au 23 août par l'institut Hart Research Associates, auprès de 801 Américains se décrivant comme "susceptibles de voter" aux élections législatives du 2 novembre ... Nous y voilà.

Petit rappel et non des moindres : en juillet 2008, Barack Obama avait souhaité recentrer sa campagne sur des questions plus proches du quotidien des électeurs.

"Ce qui préoccupe les gens partout dans le pays maintenant c'est leur incapacité à payer l'essence pour leur voiture et leur incapacité à acheter de la nourriture car les prix s'envolent", déclarait alors celui qui est devenu depuis le Président des Etats-Unis.

Samedi, s'exprimant dans le cadre du « Labor Day », le chef de la Maison Blanche a rappelé au cours de son allocution hebdomadaire, les mesures prises par son gouvernement pour aider les classes moyennes, particulièrement frappées par la crise.

Le premier week-end de septembre est "aussi une journée destinée à rendre hommage au travailleur américain, à réaffirmer notre engagement envers ces grandes classes moyennes qui ont, depuis des générations, fait que le monde nous envie notre économie", a ainsi estimé Barack Obama.

Soulignant l'importance de cette tranche de population pour l'économie US, il a rappelé les efforts menés par le gouvernement en vue de la création d'emplois, d'un meilleur accès aux études universitaires et à l'épargne-retraite et d'une protection sociale généralisée.

"Pour guérir notre économie, nous avons besoin de plus que d'une Bourse en bonne santé; nous avons besoin (...) d'une classe moyenne de plus en plus nombreuse et florissante", a-t-il ajouté.

Sources : AFP, Associated Press


Auteur : Elisabeth Studer - Source : Le Blog Finance

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Les pays en crise
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche