Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 02:48


 

par Mondialisation.ca et Julie Lévesque

Le 2 fevrier 2012

 


L’alliance États-Unis-OTAN-Conseil de coopération du Golfe semble se préparer à une confrontation militaire avec l’Iran.

Le site web israélien DEBKA spécialisé dans le renseignement rapporte (citant des sources militaires occidentales) que Barack Obama a « secrètement ordonné aux forces aériennes, navales et de la marine des États-Unis d’envoyer une forte concentration de troupes sur deux îles stratégiques : à Socotra, située dans l’archipel yéménite de l’océan Indien, et Masirah, l’île omanaise située à l’embouchure sud du détroit d’Ormuz.

On dit qu’il s’agit de « la plus importante concentration de la puissance étasunienne dans la région depuis que les États-Unis ont envahi l’Irak en 2003 [lorsque] 100 000 troupes avaient été ralliées au Koweït avant l’invasion ».

En envoyant des troupes par avion dans ces îles « presque quotidiennement » à partir de la base navale avoisinante de Diego Garcia, « à la mi-février, Washington aura environ 100 000 troupes sur place et disponibles pour toute éventualité » selon les sources de DEBKA.

L’article mentionne qu’au début mars, « trois porte-avions étasuniens et leurs groupes de frappe, ainsi qu’un porte-avion français arriveront dans le golfe et la mer d’Oman : […] l’USS Abraham Lincoln, l’USS Carl Vinson, l’USS Enterprise et le porte-avions à propulsion nucléaire Charles de Gaulle ».

DEBKA cite par ailleurs des « reportages indiquant  que des forces spéciales, aériennes et navales ont atterri ce mois-ci en Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis ».

Les Saoudiens seraient eux aussi en train de déployer des troupes dans les « régions pétrolières à l’est face au golfe Persique. Mondialisation.ca a couvert cette concentration militaire ainsi que les opérations clandestines sur le terrain en Iran, des sujets qui ne reçoivent pas l’attention des médias dominants.

Des forces spéciales des États-Unis et de leurs alliés ainsi que des agents du renseignement sont déjà sur le terrain en Iran. Des drones militaires étasuniens sont utilisés dans des activités de reconnaissance et d’espionnage. Par ailleurs, des troupes ont été déployées en grand nombre au Moyen-Orient, sans compter le redéploiement des troupes alliées auparavant en garnison en Afghanistan et en Irak.

Neuf mille troupes étasuniennes ont été envoyées en Israël [...] afin de tester de mutliples systèmes de défense aériens, particulièrement le système « Arrow », développé à l’aide des États-Unis pour intercepter les missiles iraniens.

Des reportages suggèrent également une augmentation substantielle du nombre de réservistes déployés au Moyen-Orient. D’autres reportages confirment que des réservistes de l’US Air Force ont été déployés dans des bases militaires en Asie du Sud-Ouest (golfe Persique). (Voir l'article en anglais de Michel Chossudovsky, Beating the Drums of War: Provoking Iran into "Firing the First Shot"?, Global Research, 14 janvier 2012)

Pour plus d’information voir notre dossier sur l’Iran :

Julie Lévesque a collaboré à ce reportage.

______________

 

 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

 

Le vice-chancelier de l’Université du Pendjab exhorte à se préparer à la Troisième Guerre mondiale.
 
Le Prof Dr Kamran Mujahid a donné une conférence ayant pour thème « Le Pakistan et les affaires mondiales ».
 Le vice-chancelier de l’Université Pakistanaises (PU) du Punjab , le  Pr Dr Kamran Mujahid a déclaré que la situation du monde change rapidement et qu’il est possible que démarre rapidement la Troisième Guerre Mondiale.

Un bulletin inquiétant du ministère russe de la Défense adressé au Premier ministre Poutine et au président Medvedev établit que le président chinois Hu Jintao a accepté le principe, selon lequel, « le seul moyen d’arrêter l’agression de l’Occident dirigée par les États-Unis ne peut être fait que grâce a une action militaire directe et immédiate ». Le général russe Nikolaï Makarov a déclaré qu’il n’écartait pas l’hypothèse que les conflits armés locaux et régionaux se développent en une guerre à grande échelle, comprenant l’utilisation d’armes nucléaires.

Le vice-chancelier a exprimé ces opinions, lors d’une conférence qui s’est déroulée au Sénat Hall, ancien campus, et qui avait pour thème « Le Pakistan et les affaires mondiales». Cet évènement était organisée par le Prof Principal Dr Syed Mansoor Sarwar PU du College of Information Technology.  Le Prof Principal Dr Naveed Rahat Masud PUCIT du College of Art & Design , le Dr. Mazhar Moeen de l’Oriental College,  le Dr. Kh Amjad Saeed HCBF et un grand nombre de membres du corps professoral, dont d’anciens et nouveaux membres du campus qui étaient présents pour l’occasion.

Le vice-chancelier a déclaré que selon le contre-amiral chinois Zang Zhong, la Chine n’hésitera pas à protéger l’Iran, même avec une troisième guerre mondiale. Il a dit au peuple américain de déployer des efforts pour que la situation change et que internet est plein d’histoires barbares de tortures de la part de la police américaine sur les manifestants du mouvement «Occupy Wall Street », ajoutant que toutes les grandes villes des États-Unis étaient devenus des états policiers. A propos de l’Amérique, il a déclaré que le pays avait adopté une loi le 8 décembre 2011, sous laquelle le monde entier avait été transformée en prison parce que les forces, de la défense nationale américaines, avaient été autorisées à arrêter tout «suspect» n’importe où dans le monde et pour une durée indéterminée.

Le Professeur Kamran a déclaré que les membres du Sénat américain ont été à la solde d’un groupe de riches familles et que les forces américaines ainsi que le président américain avaient travaillé suivant leur agenda. Il a déclaré que le groupe était organisé et travail secrètement depuis 250 ans pour établir « un gouvernement mondial . « Selon lui tous les gens dans et en dehors du gouvernement étaient leurs esclaves et qu’ils peuvent faire arrêter ou assassiner tous ceux qui travaillent contre leur volonté. Le vice-chancelier a déclaré que l’histoire réelle des Etats-Unis a été supprimée et qu’ils ont également nommé leurs serviteurs, même dans les universités. Il a dit qu’ils recrutent de jeunes étudiants dans leurs services secrets et que la loyauté et le secret ont été les clés de leur réussite.

Le vice-chancelier a déclaré que ces familles ont imposé des guerres sur le monde et qu’elles ont fourni aux gouvernements des deux côtés des prêts à intérêt lourds et ainsi fait de l’argent sur ces guerres. Ces familles, dit-il, avaient prévu en 1890 qu’il y aurait trois guerres mondiales et qu’à l’issue de celles-ci le monde serait sous leur contrôle. Selon lui, la banque fondée sur l’intérêt avait provoqué la concentration de l’argent aux États-Unis. Il a déclaré que les Etats-Unis d’Amérique ont une capacité accrue d’armes mortelles et qu’à travers les inventions et les découvertes de nouvelles connaissances, il est désormais possible pour eux de contrôler l’esprit des nations.

Selon une nouvelle étude, 96 pour cent des médias sont détenus par six sociétés qui ne permet pas que certains journaux ou livres publient contre eux, et a déclaré que la «guerre contre le terrorisme» a été la plus grande fraude et un moyen d’envoyer les forces du monde entier du côté  États-Unis et que cela avait aussi été un moyen de transformer les États-Unis en État policier et que, après le 9 / 11, les forces de l’OTAN ont permis d’atteindre les régions riches en pétrole et en gaz. Il a aussi dit que les USA ont commencé le processus d’occupation du monde en faisant du 9 / 11 une justification, et que maintenant la guerre était menée afin d’asservir l’humanité à jamais – donc l’humanité devrait se tenir au courant des plans et des tactiques de ces familles riches et se préparer contre entre elles.

A propos du gouvernement pakistanais, il a dit qu’il devrait promouvoir l’éducation, lancer une formation militaire obligatoire et promouvoir une culture de la discipline, parce que les forces ne se battent pas efficacement quand tout le monde travaille honnêtement. Il a dit que la Réserve fédérale américaine était une énorme fraude monétaire et que les noms de ses actionnaires de « classe A » ont été tenus secret et que ce secret fut considéré comme un secret de la sécurité américaine, affirmant qu’il était donc obligatoire de mettre la nation sur la course de l’éducation et de la création de la connaissance. Le vice-chancelier a également cité diverses citations des différents analystes américains et britanniques.

Plus tôt, le Prof Dr Syed Mansoor Sarwar, tandis qu’il informait ses collègues, a déclaré qu’avant la durée du mandat du vice-chancelier assis,  il y avait un seule professeur de doctorat tandis que maintenant il y a dans l’université neuf professeurs de doctorat. Avant il y avait 14 professeurs de DEA tandis qu’il y en a 26 maintenant. 20 membres de faculté ont fait des doctorats en comparaison de deux, tandis que 12 sont sont médaillistes d’or. Il a mentionné que 40 publications ont été publiées dans des journaux à facteur d’impact important et a dit que lorsque le programme de l’Université de Doctorat a débuté en 2009; l’université avait alors seulement quatre professeurs réguliers, mais maintenant il y en a 52. Il a dit qu’une Garderie a aussi été établie pour les enfants des jeunes membres de la faculté.

 

Source : http://mathaba.net/news/?x=629674

 

Sommaire :

Tiré à Part

Les USA envoient un très vieux porte-avions vers l’Iran...

Konstantin Bogdanov : Les USA pourraient rejouer le scénario yougoslave en Iran…

L'adhésion au programme « pétrole contre or ».

Le vice-chancelier de l’Université du Pendjab exhorte à se préparer à la Troisième Guerre mondiale.

Paroles & action du président Ahmadinejad

"Israël ne sera pas à l'abri, en cas d'attaque étrangère contre la Syrie". 

1) Politique Iranienne

2) Politique des Usa

Dans les coulisses et au sénat 

Almanar : Les USA s’oppose à l’accord entre l’Iran et le Pakistan

‘’Le Figaro’’ : Washington s'inquiète des actions du Mossad en Iran. 

3) Politique d'Israël

Irna : Le représentant d’Israël veut écarter l’attention sur leurs crimes.  

4 Les organisations mondiales

AIEA (Onu) 

Des inspecteurs de l'AIEA en Iran fin janvier.

5 Les Voisins  

Algérie

Russie  

La Russie va bloquer toute résolution de l’ONU autorisant une intervention étrangère 

6 Dans le monde

6-1 France 

Louis Denghien : Sarkozy : menaces & débâcles

7 Les brèves

7-1 The Iranian oil embargo blowback  

7-2 Irna : L'Iran entame des poursuites contre la CIA, le Mossad, le MI6 ceci ‘après l'assassinat des scientifiques iraniens’

 

 

.

Al Manar : L’Iran et la Russie suppriment le dollar de leurs échanges commerciaux.

L’ambassadeur iranien, à Moscou, a fait part de la suppression du dollar, dans les échanges commerciaux entre l’Iran et la Russie. Le Rial et le Rouble remplaceront désormais le dollar dans ces échanges, conformément à un accord conclu entre les deux parties, a déclaré Seyed Mahmoud-Reza Sajjadi. 

Les actes de Téhéran sont avant tout une réponse aux nouvelles sanctions américaines imposées contre l’Iran. 

Dans ce contexte M.Sajjadi explique: “Du point de vue de la Russie les sanctions contre la Banque centrale de l’Iran ne sont pas légitimes. Par sa démarche Moscou veut assurer que le problème avec le programme nucléaire iranien ne peut être résolu qu’à travers les négociations”. 

De son côté, l’expert russe Leonid Poliakov estime que ce n’est pas seulement la politique, mais aussi les intérêts économiques qui expliquent la démarche russe.

“L’apparition d’un acteur tel que l’Iran c’est une nouvelle motivation pour l’économie russe”, déclare pour sa part l’expert russe Dmitri Alexandrov.

Rappelons que début janvier le président américain Barack Obama apromulgué une loi de financement du Pentagone qui renforce les sanctions contre le secteur financier de l’Iran. Les nouvelles mesures prévoient d’autoriser Obama à geler les avoirs de toute institution financière étrangère qui commercerait avec la Banque centrale iranienne dans le secteur du pétrole.

Al Manar

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=AL%2020120123&articleId=28819

 

 

.

 

Ndlr : la publication des articles ou analyse ne signifie nullement que la rédaction partage les analyses ou point de vue des auteurs, mais doit être vu comme information.

19/01/2012

La commission spéciale des droits de l'Homme du parlement iranien, a accusé mardi la CIA, le Mossad et le MI6 de l'assassinat du chercheur iranien Mostafa Ahmadi-Roshan.
Le président de la commission, Zohreh Elahian, a déclaré que le MI6 britannique est impliqué dans l'assassinat de Mostafa Ahmadi-Roshan citant le chef des services de renseignement britannique, John Roberts qui a déclaré que les opérations terroristes visaient à stopper le programme nucléaire iranien.
Elle a déclaré que l'Iran se tournera vers la cour de justice internationale pour faire condamner le Royaume Uni et les États-Unis ajoutant que le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi a transmis des lettres au secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon et auprès du Conseil de sécurité appelant à défendre les Etats contre des actes terroristes menées par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le régime israélien à l’encontre des scientifiques iraniens.
Elle a précisé que le président du parlement iranien, Ali Larijani, a également transmis une lettre au commissaire genevois des Nations Unies pour les droits de l'Homme appelant à enquête sur l'assassinat de scientifiques iraniens par la CIA, le MI6 et le Mossad.

Irna

 

.

 

 

‘’Le Figaro’’ : Washington s'inquiète des actions du Mossad en Iran.
nb Ndlr : la publication des articles ou analyse ne signifie nullement que la rédaction partage les analyses ou point de vue des auteurs, mais doit être vu comme information.
L'Administration Obama cache de moins en moins son exaspération et ses craintes face aux initiatives israéliennes.

L'assassinat, probablement par le Mossad, d'un cinquième scientifique iranien mardi dernier était celui de trop.

Les États-Unis font entendre de plus en plus ouvertement ces derniers jours leur exaspération à l'égard des services secrets israéliens. Ils craignent qu'ils ne les entraînent dans un conflit aux retombées catastrophiques avec l'Iran, en pleine année électorale.

Barack Obama a appelé Benyamin Nétanyahou le lendemain même de l'incident, officiellement pour garantir le «soutien indéfectible des États-Unis à la sécurité d'Israël», mais d'importants exercices antimissiles communs prévus au printemps ont été reportés, officiellement pour des raisons budgétaires.

L'Administration a aussi fait fuiter des révélations embarrassantes sur les tactiques du Mossad. Le magazine Foreign Policy affirme que des agents israéliens ont recruté des militants de l'organisation sunnite pakistanaise Jundallah en se faisant passer pour des membres de la CIA. Le stratagème découvert en 2007-2008 avait provoqué la colère de George Bush, mais aucune action de sa part. Dès son arrivée à la Maison-Blanche, Barack Obama a réduit la coopération avec le Mossad avant d'en réinstaurer certains aspects.

Cette semaine, l'Administration américaine a condamné l'assassinat de Mostafa Roshan avec une force inhabituelle et nié toute complicité, alors que l'Iran dit avoir la preuve de celle-ci. Le Wall Street Journal fait état de la frustration de responsables des services de renseignement américains. Les États-Unis, confient-ils anonymement, devraient consacrer plus de moyens à scruter les activités du Mossad alors que les intentions d'Israël ne sont pas toujours très claires. La perception de l'imminence du danger que représente l'Iran n'est pas la même chez les deux alliés. À la Maison-Blanche, on doute encore que Téhéran veuille passer au stade de la construction d'une bombe ; l'assassinat du scientifique survenu deux mois à peine après une explosion mystérieuse ayant détruit une base de missiles, est considéré comme une provocation inutile, qui pourrait inciter Téhéran à accélérer son programme nucléaire.

Ligne rouge

La crainte est aussi qu'une attaque israélienne ne provoque des représailles de milices chiites pro-iraniennes contre l'ambassade des États-Unis à Bagdad, plus vulnérable depuis le départ des troupes américaines.

À Tel-Aviv, l'annonce de la production d'uranium enrichi par Téhéran la semaine dernière dans son nouveau site de Fordow est considérée comme une ligne rouge. Israël craint que Barack Obama ne soit pas à 100 % engagé de son côté, alors que les candidats républicains parlent sans complexe de bombarder l'Iran. Le chef d'état-major des armées, Martin Dempsey, se rendra cette semaine en Israël pour tenter de convaincre Nétanyahou de ne pas lancer d'attaque militaire contre le complexe nucléaire iranien. Les demandes répétées du secrétaire à la Défense, Leon Panetta, sont pour l'instant restées sans réponse.

15/01/2012

 

.

Paroles & action du président Ahmadinejad

"Israël ne sera pas à l'abri, en cas d'attaque étrangère contre la Syrie".

Le Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a affirmé qu'Israël ne sera pas à l'abri, en cas d'une attaque étrangère contre la Syrie. Dans une allocution, prononcée, aujourd'hui, à Karaman, au Sud-Ouest de l'Iran, M. Ahmadinead a souligné que les Etats-Unis cherchent à porter un coup à la Syrie, parce qu'elle constitue un obstacle devant le projet américano-sioniste, dans la région. Il a fait remarquer que Washington propage des allégations et des falsifications, afin de réaliser son objectif, dans la région. Le président iranien a, aussi, critiqué les sanctions américano-européennes contre son pays, affirmant l'inefficacité de ces sanctions, sur l'économie iranienne.

 

 

____________________

 

 

DES AVENTURES GUERRIERES SE PREPARENT - LES FRANÇAIS VEULENT SAVOIR

Conflits et guerres actuelles - Guy Poussy - 02/02/2012 - 3 Commentaires

DES AVENTURES GUERRIERES SE PREPARENT - LES FRANÇAIS VEULENT SAVOIR
.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche