Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 00:47

http://papypoutous.wordpress.com/2007/04/26/le-mouton/

 

Présidentielle : les moutons suivent leur destin funeste, ou se rebiffent ?

 

Ces quelques lignes sont écrites à onze heures du matin, ce dimanche de scrutin. Elles ne seront diffusées, et ce quels que soient les résultats, qu'après vingt heures ce même jour. On verra alors quel est le scénario qui se sera dégagé : soit les citoyens auront suivi la voie "obligatoire" tracée par les médias, les télévisions, les radios, les journaux et périodiques, soit ils auront su enfreindre les consignes, et prolonger la grande vague qui a envahi nos places à l'appel d'un Front du renouveau et de l'espoir.

C'est clair, les médias, les chroniqueurs, les "journalistes", les "philosophes", les patrons de journaux, ont peur comme cela ne leur est pas arrivé depuis longtemps.
Il peut arriver un phénomène un peu comparable à un "truc" utilisé en navigation spatiale. Pour accélérer, une sonde peut utiliser le phénomène du rebond sur l'attraction d'une planète. L'analogie ici repose sur le référendum de 2005, contré par le déni de 2008 totalement illégitime. Il s'est créé parmi tous les citoyens de ce pays une force composée de solidarité, de volonté de compétence, de ressentiment envers une classe politico-médiatique qui affiche un mépris de plus en plus marqué et violent envers les citoyens (on l'a vu aussi à propos des énormes manifestations pour sauver les retraites, accueillies avec morgue et indifférence). Ce ressort, toujours bandé en sourdine, a été tendu encore plus par des candidats aux élections présidentielles qui ont présenté des propositions tendant à apporter enfin plus d'égalité, de soulagement des besoins fondamentaux (travail, santé, logement, tout simplement faim).

Bizarrement, ou pas, ces candidats ont été particulièrement malmenés par les médias, au point que l'un d'entre eux (François Asselineau) a bénéficié d'une couverture nulle, égale à zéro. D'autres comme Nicolas Dupont-Aignan ou Jean-Luc Mélenchon ont été très largement déficitaires en temps d'antenne, en visibilité dans les journaux par rapport aux "vedettes" qu'il fallait garder au premier rang. Ce traitement délibérément faussé correspond à une stratégie depuis longtemps mise en place, visant à accentuer la bipolarisation de la politique "à l'américaine", basée bien plus sur les sommes misées dans la campagne, que sur des programmes très déficients, fragmentaires, voire inexistants.

Cette mise en situation délibérée pourrait avoir un effet de boomerang qui, par réaction sur la mauvaise foi des médias, pourrait inciter les électeurs à choisir les candidats "qui dérangent" l'Establishment. C'est là où l'on rejoint l'effet spatial de rebond. Je peux me tromper, mais une surprise dans ce sens, drainant entre autres des citoyens qui avaient perdu le chemin des urnes, pourrait se développer. Dans ce cas, les chroniqueurs mondains, que je n'ose qualifier de journalistes, porteront une grande responsabilité, involontaire, dans le résultat du vote.

N.B. Les résultats de la participation à 12h, les seconds après le "cru" exceptionnel de 2007, indiquent que nos concitoyens  paraissent avoir pris leur destin au sérieux.


Post-N.B.

C'est clair : les citoyens français ont choisi la Finance et la Haine. Winston Churchill disait "Les peuples ont les gouvernements qu'ils méritent". Le nôtre a donc choisi. Et tant pis pour la minorité, comme en toute "bonne" démocratie. Et tant pis pour une bonne part de la majorité, qui n'a pas vu, ou voulu voir le piège. Amis, frères, camarades, humains, désormais nous allons souffrir en attendant une occasion meilleure de changer enfin la donne. Il est seulement à craindre que désormais, ce ne soit plus une révolution citoyenne, démocratique, mais une insurrection plus violente qui se développe.
.
.§§§§§

 

Un chemin a été tracé qui devra être entendu car trop nombreux sont ceux qui souffrent alors que la France n'a jamais disposé d'autant de richesses. L'angoisse, la peur du lendemain, la perte de confiance dans les institutions expliquent également le score extrêmement dangereux de l'extrême-droite. Tout commande donc de changer de politique, de chasser le président des riches et d'élire François Hollande. Un premier pas a été accompli dimanche mais ne nous y trompons pas, la droite, avec les puissances d'argent qu'elle représente,  ne va pas lâcher prise sans tenter l'impossible pour conserver le pouvoir.


 

Face à l’urgence, j’appelle à voter François Hollande

by Patrick Le Hyaric

 

 

Le mouton c’est mou

Le mouton ça se tond

Le mouton c’est bon

 

 L'animal entier est utilisé

De la tête au pied : c’est parfait

  

Le mouton est bien exploité

On exploite bien le mouton

  

Le mouton c’est mou 

Le mouton ça se tond

Le mouton c’est bon

 

Il est confiant, il est innocent 

Il est inconscient et toujours content

Le mouton non, non, n’est pas méchant 

Le mouton jamais ne s’est révolté  

Il a bien trop peur de la liberté 

S’il peut bien brouter, s’il est protégé

Le mouton toujours est satisfait


 

 

extraits de :

 

Chanson de Paul Aimé   

Chanteur pour l’art et pour les gens 

Pas pour L’ar_gent 

 

 

.

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche