Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 13:58

arche-de-noe-copie-1.jpg


Bon à savoir

A 20 ans, la caractéristique principale de cette génération repose sur l'insouciance, la faculté d'adaptation et la capacité physique de croire que tout est possible et que les montagnes sont basses. Arrivé au moyen âge, lorsque l'on a des charges familiales, le sens des responsabilités et le souci d'assurer l'avenir est plus présent.

Que faire pour se prémunir ?
Il faut SAVOIR et AVOIR :



Ce qui est bon à savoir :


1°) Evitez de prendre des capitalisations retraites complémentaires... Surtout si vous n'avez que 30 ans; Dans 30 ans l'avenir est tellement incertain que votre argent épargné aujourd'hui servira pour les fonds de pension et d’investissement gérés par des « Kervielleurs », mais risque de ne jamais vous être reversé.

2°) Si vous avez déjà un emprunt, vérifiez qu'il est bien à taux fixe. Dans le cas contraire, transformez-le. Même si cela vous coûte un peu d'argent ou que cela vous contraint à allonger la durée du remboursement, le taux fixe représente une meilleure sécurité. En effet, si, comme on peut le penser, les institutions financières risquent d'exploser, nous connaîtrons une période de transition plus ou moins longue durant laquelle, les prix, l'inflation et la récession vont mettre en difficulté les plus fragiles... Les banques en mal de redressement n'hésiteront pas à faire valoir leurs droits pour récupérer leurs créances. Si vous avez un taux fixe, plus il y aura d'inflation, moins vous aurez à rembourser... En supposant et en espérant que vos revenus ne décrochent pas trop vite eux aussi...

3°) Plutôt que de faire des voyages à l'étranger ou de faire des dépenses de loisirs onéreux, investissez dans le durable : Achetez plutôt en priorité les moyens et les outils qui pourraient vous être utiles en cas de clash !

4°) Si vous êtes seul dans votre quartier à vous être préparés, vous risquez de vous heurter à de grandes difficultés relationnelles. Le mieux est de bien maîtriser le sujet et de faire du prosélytisme auprès de vos voisins pour les informer, les sensibiliser pour qu'ils se préparent eux aussi.

Quelques actions à réaliser en fonction de votre motivation ou de vos compétences :
- Créer une bourse aux plantes dans votre commune ou votre quartier...
- Organiser un atelier d'auto construction de chauffe eau solaire...
- Faire un forum de discussion local.
- Mettre en place une opération "Passes à ton voisin" destinée à sensibiliser vos riverains...
- Existe t-il une
AMAP ( http://alliancepec.free.fr/Webamap/index1.php  ) dans votre secteur ? (AMAP = Association pour le maintient de l'agriculture paysanne.) Dans la négative, il serait souhaitable de la créer...
- (...)

5°) Même si vous ne souhaitez pas vous investir aujourd'hui dans un jardin, stockez quelques éléments de survies de base : Graines pour préparer l'avenir, petit stocks de conserves pour faire la jointure si nécessaire. (Dans ces deux derniers cas, elles se conservent plusieurs années...) Aujourd’hui c’est un investissement ridicule mais demain ces réserves pourraient être très précieuses et salvatrices.

6°) Habituez votre organisme à la médecine naturelle >>>
voir la médecine par les plantes. http://plante-huile-naturelle.info/
N'hésitez pas à planter ici et là dans votre jardin des plantes médicinales...

7°) Préparez-vous psychologiquement, documentez-vous. Collectez un maximum de savoir-faire et d'écrits imprimés. Ne vous contentez pas de stocker des liens dans vos favoris... Internet et la bibliothèque la plus proche ne seront peut-être plus accessibles...

8°) Collectionnez les avoirs durables :
Avec la tempête de 1987, les magasins se sont fait dévaliser leurs bougies/piles/lampes/groupes électrogènes/tronçonneuses/haches/camping gaz... La moindre annonce de risque de petite pénurie de pétrole due à une petite semaine de grève des transporteurs routiers amorce des réflexes de précipitation dans les grands magasins... D'où la nécessité de se préparer dans la réflexion pour éviter de s'équiper dans la précipitation.

9°) La récupération : collectez tout ce qui pourrait servir dans une vie sans pétrole. Vos voisins jettent à la poubelle un grand nombre d'objets qu'ils n'utilisent plus mais qui pourraient bien vous être utile plus tard. Tant que vous avez de la surface de stockage, collectionnez !
De nombreux matériaux, vieux objets, équipements, ustensiles cassés, usagés ou inutilisés finissent à la poubelle, malgré l'intérêt qu'ils pourraient représenter pour quelqu'un, faute de savoir à qui les donner.
Le site
RECUPE (http://www.recupe.net/ )est un lieu de récupération, de brocante gratuite où chacun peut proposer et donner, plutôt que jeter ce dont il veut se débarrasser.

10°) Ne placez pas tous vos œufs dans le même panier : si vous avez quelques actifs financiers, répartissez vos soldes créditeurs sur plusieurs comptes appartenant à différentes ressources bancaires. En effet, en cas de crash violent, il est fort probable que certains comptes soient débités brusquement par tous ceux qui sont en capacité d’effectuer des prélèvements bancaires à l’insu de votre plein gré. En clair, on peut très bien imaginer qu’un simple employé disposant d’un fichier de cartes bancaires au profit d’une grande structure puisse en détourner l’utilisation à son profit lorsqu’il sentira que la bascule s’opérera de façon irréversible.
Il n’est qu’à voir les discours des banques lorsque la bourse dégringole : « tant qu’on a pas vendu on a pas perdu ! Ne paniquez pas ! »… Ce discours n’a pas du tout été suivit par le Société Générale lorsque qu’elle s’est aperçu de ses engagements… elle a tout vendu très vite en générant des pertes gigantesques… Faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais…

NB : Un peu d’auto critique ne fait pas de mal : il est également possible qu’il y ait dans le document que vous lisez des éléments d’informations ou des conseils qui soient erronés, mal à propos ou inconséquent… à vous de faire la part des choses.

11°) Si vous êtes propriétaire de biens immobiliers que vous louez et si vous pensez être à l’abri grâce à ces ressources garanties et durables, détrompez-vous ! En cas de « crash-all » si un trop grand nombre de personnes se retrouvent sans revenus ou sans aides et si l’état ne peut les assister, il est fort probable qu’une mesure gouvernementale exceptionnelle permettra aux plus démunis de rester sous leur toit tout en ayant l’autorisation de ne plus payer les loyers sans risques de poursuites… A bon entendeur…

12°) Même remarque pour les assurances vie. C’est bien sur un choix et un calcul personnel, mais il est peut-être préférable de disposer d’un capital à investir dans des panneaux solaires ou autres investissements qui seront en partie pris en charge par des aides gouvernementales et qui de plus, permettront un retour sur investissement immédiat plutôt que de spéculer sur un capital à venir qui sera de plus en plus incertain dans le temps…


http://www.autarcies.com/index.php?option=com_content&view=article&id=57&Itemid=57



Partager cet article

commentaires

luyton 27/06/2011 22:19



Le mieux est de visiter le site. Travail du corps (karaté, yoga). Partage des richesses (dons jusqu'à 2002 euros), financement des actions écologiques (entreprises, associations). Tout un beau
programme pour préserver la planète et enfin s'unir vers un but commun.



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche