Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 04:51

http://watchingamerica.com/News/8598/the-embargo-a-prolonged-genocide/

dimanche 26 décembre 2010

Prix Sakharov, Cuba et imposture

    CUBA  :    Droits de l'hommisme  et impostures

      

J'invite les lecteurs  à consulter les réactions scandalisées et ironiques à la fois qui ont suivi ce geste inouï : Jean-Luc MELENCHON, quittant ostensiblement  l'Assemblée européenne au moment de la remise du prix Sakharov à un journaliste cubain  emprisonné,(1).  Après le sortie de MELENCHON, quel hourvari! Voyez "Rue 89".    

    Le savez-vous? C'est horrible les emprisonnements politiques à CUBA.  On en compte 167 en mai 2010 contre 300 en 2006. C'est 167  de trop, certes.  Combien de morts a cause  du  régime cubain  à Cuba  et dans le monde ? Cherchez bien. Comparez  au  nombre de victimes  des interventions criminelles des USA depuis 60 ans.  Un seau  d'eau dans  une grande  mare.   

 

             Des  droits de l'hommistes toute honte bue

      

Parmi les votants en faveur de ce  prix Sakharov scandaleux, il y a malheureureusement  des élus français et j'en ai honte.   Ils ont oublié les détails suivants parmi bien d'autres.    

     La communauté noire aux USA  a son idée quant au respect des droits de l'Homme  et des effets  du racisme qui perdure; au sujet de la répression policière et le fonctionnement de la justice en ce pays. Le respect de l'indépendance des nations par  les USA au Guatemala,  au Chili et dans des dizaines d'autres cas; le respect des   droits de l'homme dans les pays  très  soutenus par les     USA  tels que l'Arabie Saoudite et Israël. Et l'embargo contre Cuba décidé en octobre 1960. Qui dira la responsabilité  des grandes firmes multinationales  basées aux USA dans la raréfaction des médicaments  des pays pauvres et  des productions alimentaires en Afrique  et ailleurs.  Le Livre  noir  n'en est pas écrit.  

 

http://progreso-weekly.com/2/index.php?option=com_content&view=article&id=1267:wola-un-vote-to-condemn-cuba-embargo-isolates-us-in-hemisphere&catid=44:lastest-news&Itemid=61

 

     Un embargo criminel massivement condamné à l'ONU  

      

Depuis  50 ans,  presque chaque année l'Assemblée Générale Nationale Unies a voté à la quasi - unanimité ( 187 contre 2 en octobre 2010) une condamnation de cet acte de guerre, interdit  explicitement par la Charte des nations Unies, que constitue l'embargo. Une  mesure qualifiée  à l'ONU de criminelle, illégale et illégitime.    

    Deux pays seulement ne la condamnent pas; ce  sont  les deux  qui  détiennent le record absolu du nombre des violations  des décisions des Nations Unies, les USA et Israël. Les médias  sont rigoureusement muets à ce  sujet excepté "l' Humanité".  On se reportera au rapport  documenté et     rigoureux  cité en PJ  sur les  terribles conséquences économiques et sociales de l'embargo américain. Tout commentaire affaiblirait.  

 

http://latuff2.deviantart.com/art/Obama-won-t-lift-Cuba-embargo-117493494

 

              La survivance miraculeuse  d'un pays persécuté

      

Que  le gouvernement  cubain n'ait  pas encore  succombé sous les coups   de l' État  le plus puissant de la terre  soutenu par ses nombreux alliés tient proprement du miracle . Mais il y a plus. Comparons les développements  de ces deux  pays  dans deux domaines seulement: l'enseignement et la santé. Cuba l'emporte largement dans les deux cas. Pour la  mortalité infantile  les USA arrivent au 32 ème rang  sur 33 parmi les  pays développés. Dans la  majorité des quartiers  des villes des USA la   mortalité infantile est  pire  que dans  bien   des pays africains.  (2)    

     Essayons de réfléchir un instant sur les  conséquences  de la politique criminelle menée par les pouvoirs dominants aux  USA. Nous sommes dans  l' incapacité de concevoir la misère  et les     souffrances indicibles et  les morts  innombrables qui en résultent.(3).  

   

    Je soutiens  sans réserve les Cubains qui luttent pour davantage  de démocratie à CUBA. Par contre je condamne avec indignation  les  opérations  politiciennes  usurpatrices du nom  si respectable de Sakharov.  

 

    162 ans après le Manifeste   de 1948 et 20 ans après la chute du Mur,  un  spectre hante toujours les hommes de Wall Street et leurs agents: le communisme.  

 

    Leur rêve  depuis un demi-siècle : réduire Cuba  à l'état  de Haïti après la catastrophe afin de prouver la supériorité  indépassable  du libéralisme sauvage. Belle supériorité en effet , on le voit bien  bien  après 50 ans d'embargo  de Cuba et les brillants résultats du banquier MADOFF.  

 

    Il est bien permis de condamner le manque de démocratie à Cuba  mais à condition de stigmatiser en proportion,  c'est -à dire bien plus, l'embargo  étatsunien.  Les  grands contempteurs  du régime cubain, sont  des imposteurs  ou des  complices inconscients  des plus grands criminels de la Planète; ils participent à l'immense lutte idéologique des hommes de l' argent -roi  à tout prix,  pour tromper les peuples  et les empêcher  de se révolter contre     l'injustice.  

 

    Voilà pourquoi  je salue  le geste  pertinent  et  très honorable de Jean-Luc MELENCHON , mercredi 15 décembre  à Strasbourg   avec  les motivations  qu'il a  précisément  explicitées.  

 

 Paul BERGER      polberger@wanadoo. fr  

 

 

 

    (1) L'Union Européenne qui défend  farouchement les droits de l' Homme dans le monde, là où ils sont le plus mis à mal  a de la suite dans idées. C'est le 3ème emprisonné politique à Cuba à qui elle décerne le prix SAKHAROV. Juste  après la Chine  et l' Iran,  c'est donc à Cuba que se trouve la pire des dictatures au monde selon l'UE.  

 

    (2) On compte 2,4 millions  de prisonniers aux USA pour 250 millions d'habitants  soit 0,7 % de la population. La France aurait à ce compte 450 000 prisonniers au leu de 65 000. En Haïti  des millions de personnes pourrissent dans des camps; des milliers y sont morts faute d' une  aide minimale. Besoins estimés: 35,9 milliards de dollars. Malgré ses difficultés Cuba y a envoyé  des médecins  très appréciés. Les  promesse   de dons   - bien insuffisantes -   'ont pas été  tenues. Sur les 1,15 milliards de dollars promis par les USA  250 millions avaient été versés  en septembre, La Suisse a versé 3 millions de dollars  sur  les  35,9 millions promis. Le refus d'aider suffisamment  le  peuple  haïtiens     restera une des  plus grandes hontes des  pays de l'OCDE.  Voilà  le pays  exemplaire selon certains défenseurs de droits de l' homme.  

 

    (3) Essayons de mesurer  combien  les peuples sont  désinformés et induits en erreur. Le  pouvoir des USA est en mesure de dissimuler  la  réalité  de l' horreur  de  ces crimes à 95 % au moins  de l'humanité  , tout comme les Églises étouffent toutes critiques de leur politique sexuelle en Afrique qui entraîne des centaines de milliers de morts chaque année. cf. Remy Herrera, 2003


Posté par Alaindependant à 15:04 - Humeurs - Commentaires [0] - Rétroliens [0] - Permalien [#]
Tags : ,
PARTAGER :Partager sur Facebook

Partager cet article

commentaires

RDF 03/01/2011 14:33



Excellent article, vraiment!


J'ai du sang cubain, et je suis déjà allé plusieurs fois à Cuba, ce pays me tient à coeur. Et cet article dénonce ce que les autres médias ne citent jamais!


Bravo et merci, du fond du coeur!



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche