Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 04:24

Y a t-il un rapport entre la géopolitique et les marchés financiers ?

Le Banquier anonyme – D’une manière générale, je constate que la vitesse de l’information, l’accélération des événements, le train de vie quotidien, finissent par nous imbiber et par influencer notre perception du monde réel. On voit, on analyse, on conclut et l’on veut que les choses arrivent très vite. Une bonne analyse, pourtant bien argumentée, du retard dans sa réalisation, et voilà qu’on la jette aux orties. C’est bien évidemment chose à ne pas faire. Personnellement, je suis comme Trader Noé. Cela fait pas mal de temps que je n’ai pas posté à la rédaction de LIESI mais je suis toujours (et encore plus qu’hier) en phase pour le scénario du grand nettoyage. Je puis vous dire que les banquiers, mes chers confrères, sont encore plus inquiets qu’il y a quelques mois. Et pourtant ? Tout semble aller bien… en surface.


S’agissant de la Syrie, l’agenda des mondialistes paraît bloqué. La presse alternative que j’apprécie tout particulièrement, dit que c’est la tête de pont pour une attaque contre l’Iran. Cela semble correct. On s’accorde généralement pour dire que les forces de l’Otan avaient prévu de répéter le scénario libyen avec la Syrie pour les dix derniers jours de novembre 2011. Cela ne s’est pas produit.

 

Blocage en décembre par Moscou et Pékin. Les banques centrales américaine et européenne décident alors de faire remonter techniquement les indices en distribuant presque gratuitement de l’argent électronique. Ce n’est pas fini puisque, pour les Européens, une rallonge conséquente est encore normalement attendue vers la fin de ce mois de février.


Quid depuis décembre 2011 ? Les blocages se multiplient chez les mondialistes et les indices ne veulent pas baisser alors qu’ils ont toutes les raisons de glisser et aucune de grimper. Croyez-moi, derrière la comptabilité présentée aux actionnaires des banques européennes, les cadavres sont impressionnants. Tout est affaire de comptabilité… Certains me comprendront.


Faut-il en déduire qu’il est important de synchroniser la géopolitique aux marchés financiers ?

 
43 Comments

Publié par le 7 février 2012 dans Non classé

 

GOLD

Par Menthalo – L’évolution des cours étant graphiquement très claire, je tenais à les commenter avec vous.

Les cours de l’or, depuis hier, viennent rebondir sur le support LT à 1714$.
Logiquement, une consolidation de la belle jambe de hausse de l’or depuis fin décembre devrait se plier à la suite de Fibonacci.
La vague de baisse devrait retracer au minimum 23,6% de la hausse à 1704$. Les cours pourraient même aller chercher 1699 la MM 20 bourses.
Il serait préférable de retracer 38,20%, ce qui amènerait les cours à 1670$.
Ce retracement, s’il se faisait rapidement, ferait un parfait “pull-back”, les cours venant s’appuyer sur l’oblique baissière (rouge), que nous avons percé le 25 janvier dernier.
La figure graphique serait alors parfaite et l’or pourrait, logiquement, aller retester de nouveaux plus hauts avec une force retrouvée.

Il est néanmoins possible de voir au préalable une petite vague pour retester les 1760. Nous allons voir très vite ce que le marché va jouer.

On retrouverait le même mouvement sur l’ensemble des Matières Premières, mouvement inversé sur le Dollar, qui reprendrait de la force.

 
24 Comments

Publié par le 7 février 2012 dans Non classé

 

Trader Noé – Analyse du 7 février 2012

Tant que l’indice E-mini SP 500 évolue au-dessus des 1330 points, la reprise technique peut se poursuivre vers les résistances principales 1370 et 1400 points.

Depuis le 01 février, il y a un petit support ascendant qui se présente à 1335 points également. Sa rupture présenterait déjà un manque de dynamisme de l’indice.

L’évolution de l’indice Future CAC 40 dépendra de celle du E-mini SP 500.
Pour poursuivre sa hausse, il faudrait déjà que le cours se maintienne au-dessus des 3400 points. Nous sommes sur ce niveau.

La concrétisation du début de l’arc moyen pourrait se faire sur mars-avril 2012. Si cette validation se fait, alors les objectifs majeurs seront 2850-2250-1700-700 points probablement sur 2012-2013.
Un tel cataclysme fera fuir les investisseurs boursicoteurs, d’où la perspective d’une fermeture des courtiers qui vivent du courtage.

Nous vous conseillons  vivement d’avoir quelques liquidités, cela pourrait servir.

Le titre Air France avait su bien rebondir sur le point pivot des 3.5 euros. Désormais, le titre semble freiné par les résistances des 5.5 et 6 euros. La rupture des 4.65 euros pourrait déclencher une accélération vers les 4 euros. Espérons que le cours ne cassera pas les 4 euros. Sous ce seuil, le cours pourrait revoir les 3.4 euros et sous ce palier une accélération pourrait se faire sentir à nouveau. Pour souffler, il faudrait que le cours franchisse d’abord la résistance des 6.5 euros.

 
29 Comments

Publié par le 7 février 2012 dans Non classé

 

Les Etats européens face à l’Oncle Sam

Aux États-Unis, la banque centrale a prêté 1200 milliards aux banques privées à 0,01%.

En Europe, la BCE a prêté 490 milliards à 1%.

On voit l’avantage donné par les banquiers centraux de la Fed aux banques privées américaines par rapport aux Etats européens. Les banques privées américaines disposent d’argent quasiment gratuit alors que l’on fait payer très cher aux Etats les sommes qu’ils cherchent sur le marché pour payer aux banques privées américaines – et autres – les intérêts de leurs dettes nationales.


Vous remplacez maintenant les banques privées américaines par un nom : GOLDMAN SACHS.
Vous prenez un Etat qui a aussi besoin d’argent : la GRECE ou l’ITALIE.

Le fossé est énorme. Et que dire quand des employés des banques privées américaines furent les “conseillers” ou les “ministres de l’Economie et des Finances” des Etats en difficulté?

Le rapport de force est sans commune mesure.
Et quand vous avez un ancien employé d’une banque américaine privée comme GOLDMAN SACHS que l’on parachute à la tête de la BCE… la conclusion donne un sentiment de totale impuissance.

Et maintenant, il y a un problème : le jeu ne doit pas être poussé trop loin, sans quoi la faillite DECLAREE de la Grèce signifierait une faillite de plusieurs banques privées US. A moins que la banque centrale américaine fasse un autre QE (injections monétaires gratuites) pour éviter une nouvelle fois, la faillite des banques US.

Qui décidera de la fin du bal ?

 
74 Comments

Publié par le 7 février 2012 dans Non classé

 

Mauvaise météo pour l’économie chinoise

Gary Shilling est peu connu, mais il a correctement anticipé la récession américaine entamée en décembre 2007. Un an avant, il prévenait que l’immobilier résidentiel était dans une bulle sur le point d’éclater. Récemment, il vient d’exprimer ses inquiétudes au sujet de l’économie chinoise. Selon lui, en 2012, l’économie chinoise est en route pour “un atterrissage difficile“. Comme cette économie est essentiellement centrée sur les exportations, l’actuelle faiblesse des commandes à l’export n’est pas un bon signe.

Un autre élément vient conforter son inquiétude : “Un rapport du gouvernement chinois montre que les commandes à l’export ont chuté le mois dernier tandis que l’activité manufacturière se développait“. On craint de voir “la deuxième plus grande économie du monde décélérer encore, tandis que le gouvernement évite d’assouplir sa politique monétaire pour dompter l’inflation et calmer les prix de l’immobilier”.

Pour Shilling, président de A. Gary Shilling & Co., une société de consulting basée à Springfield, dans le New Jersey, on peut définir un atterrissage difficile avec un taux de croissance sous les 6%. Rappelons que l’économie chinoise s’est développée à une moyenne de 10% par an ces dix dernières années. Pour le moment, si l’économie chinoise s’est développée de 9,2% en 2011, les analystes tablent sur un ralentissement à 8,5% pour 2012.

Finalement, Gary Shilling conseille à ses clients de vendre le cuivre et le dollar australien comme moyen de jouer sur le retournement de la Chine. (Résumé – Chroniques Agora)

 
11 Comments

Publié par le 7 février 2012 dans Non classé

 

Reprise économique aux Etats Unis

Le Baltic Dry Index est un indicateur économique avancé, qui donne le prix du fret maritime. Quand l’économie tourne à plein, les navires sont tous en rotation et le prix du fret augmente. A l’inverse, quand l’économie est au ralenti, de nombreux cargos cherchent des clients et sont prêts à baisser les prix du transport.
Le BDI est à 647 $ aujourd’hui, il vient de marquer un plus bas d’au moins 5 ans, puisque le plus bas de 2008 avait été atteint à 663 le 5 décembre.

Sans matières premières, l’industrie ne peut pas tourner. Or la commande de matières premières anticipe la fabrication, qui elle-même anticipe la distribution et la consommation.
Si on regarde l’indice du prix du freight en containers au départ de la Chine (China Forwarders Freight Index), les tarifs sont actuellement 60% en dessous des prix de 2008, 32% en dessous des prix de 2010 et 16% en dessous des  prix  2011.
Ce deuxième indice montre le flux de produits semi-finis destinés à l’industrie et de produits finis destinés à la consommation. Si l’indice s’est très légèrement relevé depuis le plus bas de fin décembre, il est totalement illusoire de parler de reprise économique de l’industrie ou de la consommation.

Ce serait un miracle, si des usines avaient embauché sans augmenter leurs commandes de matières premières ou de pièces détachées, et plus encore si les circuits de commerce avaient étoffé leur personnel, avant même une augmentation de la fabrication ou de l’importation de produits de consommation.
Quant au secteur tertiaire, les financières ont plutôt tendance à licencier en ce moment et la publicité n’est pas à la fête.

L’Administration américaine a donc bidouillé les chiffres avec talent, en supprimant les demandeurs d’emploi de trop longue durée et en requalifiant les travailleurs à temps partiel, qui auraient repeint le garage du voisin.
Quant au Medias qui s’extasient sur la reprise américaine, ils continuent à créer un Monde purement virtuel à l’usage de la masse moutonnière. Les journalistes n’ont plus le droit de faire leur travail d’analyse et de conseil si jamais l’envie leur en prenait d’être honnête, alors sans vergogne, ils vont à la soupe.

Manifestement, cela ne doit pas les déranger d’avoir un nez qui s’allonge à l’infini (et au-delà) comme celui de Pinochio ou de Menthalo en haut de page.

 
95 Comments

Publié par le 6 février 2012 dans Non classé

 

EURO-Dollar

Par Menthalo – L’Or avait monté sans respirer pendant plusieurs semaines. Il vient de se heurter à la résistance, marquée par le plus haut de décembre.
Logiquement, comme annoncé dés le retour au-dessus du Support Long Terme (vert), ce franchissement doit être validé par un “pull-back”, un retour sur ce support pour en tester la solidité.

Par excès, les cours pourraient aller s’appuyer sur la moyenne mobile à 20 jours.

Cette faiblesse momentanée pourrait entrainer une baisse de l’argent, qui pourtant n’affronte pas de résistance sérieuse.
Simple consolidation d’une belle jambe de hausse avec retour nécessaire sur la Moyenne Mobile pour respirer ?
ou pull-back sur le support Long Terme pour le certifier avant d’aller affronter l’oblique baissière depuis mai 2011 ? La deuxième solution serait extrêmement saine et donnerait d’autant plus de force au Silver pour rebondir.

L’EURO-DOLLAR  a buté plus d’une semaine sur les 1,32 sans réussir à aller chercher les 1,3495.
Les cours sont enfermés dans un triangle (voire un diamant) …
La respiration de l’or, si elle se confirme, va donner un regain de vigueur au Dollar. L’Euro pourrait revenir sur le support à 1,29. Voire même de 1,27 …
Si l’Or et l’Argent devaient rebondir sur les supports LT, en fin de semaine ou la semaine prochaine,
l’Euro rebondirait aussi pour revenir sur 1,32 voire pour aller chercher les 1,34.

Le week-end a été occupé à calfeutrer la maison contre le froid.
Le temps d’écrire cette analyse ce matin, ces mouvements semblent bien initiés.
Bonne semaine à vous.

 
17 Comments

Publié par le 6 février 2012 dans Non classé

 

Groupe Bilderberg

Voici un lien intéressant donnant une liste de personnalités, dont les commentaires personnels sur l’évolution future du problème grec prennent une autre dimension…

http://bilderbergmeetings.org/governance.html

 
31 Comments

Publié par le 6 février 2012 dans Non classé

 

Trader Noé – Analyse du 6 février 2012

L’indice E-mini SP 500 reste très bien orienté et bien mieux orienté que les indices Européens.
Tant que celui-ci évolue au-dessus des 1330 points, le cours peut se rapprocher des 1400-1490 points.

L’approche est très astucieuse : il s’agit de conforter la tendance haussière pour les marchés US dans un décalage de vague.

L’indice Future CAC 40 monte aussi, mais soyons très méfiants. Selon le principe de l’Arc cette montée (technique) pourrait se prolonger encore quelques semaines, mais ne durera pas et sera suivie d’une plongée catastrophique.

En comparant février 2011 et février 2012, l’indice Future E-mini SP 500 est pratiquement au même niveau, alors que le Future CAC 40 est 18 % en dessous pratiquement.

L’indice Future CAC 40 peut se diriger vers les 3500-3600 points (première zone de déclenchement avec un catalyseur baissier, expression des agences de notation ou autre…), ou l’indice poursuit sa hausse vers les 3700-3860 points (seconde zone de déclenchement avec un catalyseur baissier).

Gagner ce temps pour quelle raison ?
Placer les idiots utiles ?
Faire monter davantage les taux ?

Le Gold spot et Silver spot ont du mal à franchir les résistances mentionnées vendredi.

En ce qui concerne l’EURUSD, soit il franchit la résistances des 1.321, soit il casse le support des 1.3050. Attendons que la situation s’éclaircisse pour anticiper le sens. Le fond reste bien sûr baissier.

 

__________________________________


 

Chronique Agora  7  2  2012, Grèce

 

 

"Négociations interminables... crise politique en vue... sans doute défaut officialisé [...] et donc sortie officiellement temporaire de la Zone euro (un temporaire sans échéance) de la Grèce"..

 

Le défaut officiel de la Grèce n'est peut-être plus qu'une question d'heures... et les répercussions pour la France seront profondes. Taux d'intérêt, obligations, secteur bancaire... Rien ne sera épargné -- et en première ligne se trouvent les banques mais aussi les compagnies d'assurance-vie.

Si vous avez un contrat, il est donc urgent de vous préparer. D'une part en comprenant les enjeux de la situation, et d'autre part en mettant en place des mesures de protection efficaces pour votre patrimoine.

 

.

 


Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche