Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 04:18

 

  

 

 

                                                                      societe-urbaine-j.jpg

 

 

"Spleen", un poème de Baudelaire, une musique de Ferré
Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l'horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits,
 
Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l'espérance, comme une chauve-souris,
S'en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris,
 
Quand la pluie étalant ses immenses traînées
D'une vaste prison imite les barreaux,
Et qu'un peuple muet d'infâmes araignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,
 
Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement,
 
Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme ; l'espoir,
vaincu, pleure, et l'angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir...
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir !
 
Léo Ferré - Baudelaire - Spleen (téléchargeable)
 

« Supposez que tout ce que vous savez n'est pas seulement faux, mais qu'il s'agit de mensonges soigneusement montés.  

Supposez que votre âme remplie de contrevérités - sur vous-même, sur l'histoire, sur le monde autour de vous - plantées dans votre esprit comme pour vous endormir dans votre autosatisfaction. Ainsi votre liberté est une illusion. Vous êtes un pion dans un complot et votre rôle est celui d'une victime passive de tromperie... si vous avez de la chance... ». Charles Paul Freund : " If history is a lie" dans Washington Post 19 janvier 1992

« Nous nous trouvons à l’apogée d’un changement global incroyable. A un croisement où nous prenons des décisions qui vont influencer la vie sur la terre jusque loin dans l’avenir de ce que nous appelons temps. Nous pouvons ouvrir les portes des prisons mentales et émotionnelles qui ont confiné l'espèce humaine pendant des milliers de siècles. Ou bien nous pouvons permettre aux agents de ce contrôle de compléter leur agenda pour l’esclavage mental émotionnel, spirituel et physique de chaque homme, femme et enfant de cette planète, avec comme fondements : un gouvernement mondial, une armée mondiale, une banque centrale mondiale, de l’argent mondial, et une population micropucée... ». 

 

 

artemisia-college.org

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche