Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 03:56

 

Jacob Cohen agressé par la LDJ

 

Jacob Cohen, écrivain juif marocain, qui organisait une signature de son nouveau livre dans un café du boulevard Saint-Germain, ce lundi à Paris, a été agressé par plusieurs membres de la LDJ. Entretien.

Mecanopolis : Vous avez été agressé le 12 mars dernier dans un café parisien par des membres de la LDJ. Pensiez-vous un instant que vos écrits pouvaient susciter une telle réaction ? Qu’est-ce que vous reproche concrètement la LDJ ?

Jacob Cohen : Je m’attendais à une telle réaction. Connaissant les méthodes de certains groupuscules, leur sentiment d’impunité, et les insultes dont j’étais abreuvé, je m’étonnais presque qu’on me laissât tranquille. Mais j’attendais une réaction sous forme de procès.

La LDJ, comme tous les groupes sionistes, ne supportent pas qu’un juif soit anti-israélien et mène campagne contre Israël. C’est pour eux une trahison qui mérite une grave sanction. D’ailleurs dans la vidéo on m’accuse d’être un « kapo » et un « collabo ».

Selon-vous, quel est le but de cette agression ? Vous décourager ? Créer un climat de peur envers tous ceux qui oseraient critiquer la politique israélienne ?

Le but de l’agression est de m’intimider, me décourager, me faire peur, m’inciter à « revenir à la raison ». Et cela peut servir d’exemple pour ceux qui voudraient suivre la même voie.

Que représente la LDJ dans la communauté juive en France ?

La LDJ ne représente, à mon avis, qu’une infime minorité de personnes dans la communauté juive, mais dont les méthodes, bien que répréhensibles, ne sont pas réellement condamnées, car Israël est en cause, et tout est bon pour le défendre. Il faut se rappeler que, historiquement, les groupes terroristes en Palestine mandataire, comme l’Irgoun, étaient très appréciés, même si Ben Gourion les condamnait du bout des lèvres.

La LDJ est-elle groupe d’agitateurs manipulé par des fanatiques ? Quels sont, par ce mode d’action, leurs objectifs ? Cette agressivité permanente n’est-elle pas finalement contre productive, et même dangereuse dans le sens où elle porte en elle même les germes de l’antisémitisme ?

La LDJ peut toujours être utile pour mener les basses œuvres, s’attaquer à des personnes que légalement ou ouvertement on ne peut pas faire. Leurs objectifs sont de terroriser, de punir, de dissuader. Que cette politique porte en germe une poussée de l’antisémitisme, ils ne voient pas la chose ainsi. Et à la limite, l’antisémitisme n’est pas si mauvais pour créer la panique et faire partir les juifs en Israël. Rappelez-vous les déclarations de Sharon en 2003 invitant les juifs français à émigrer en Israël parce que la France aurait été antisémite.

Il semble que l’on puisse parler de tout en Israël, et porter un avis critique sur la politique intérieure comme extérieure. En France, des groupuscules comme la LDJ veulent faire taire des hommes qui, comme vous, osent porter publiquement ces sujets. Pensez-vous que le gouvernement français couvre les actions de la LDJ, et si oui dans quel(s) but(s) ?

La France a toujours été pro-israélienne. Mais Sarkozy est viscéralement sioniste. Il fera tout, et en France le Parquet est aux ordres, pour couvrir les méfaits des sionistes, quels qu’ils soient. Il n’y a qu’en France qu’il est pénalement répréhensible d’appeler au boycott d’Israël.

On peut appeler au boycott de la Chine et il ne vous arrivera rien. Les procureurs ont reçu des ordres stricts du gouvernement Sarkozy à ce sujet.

Quelles suites allez vous donner à cette agression ?

Une plainte a été déposée dans un commissariat et qui sera transmise au procureur de la République. Celui-ci décidera de la suite à donner.

Craignez-vous de nouvelles représailles à votre encontre ?

Je le crains.

 

Sur le même sujet, lire l’article d’Euro-Palestine et voir la vidéo de la LDJ


Lire également le dernier article de Jacob Cohen sur Mecanopolis : Jacob Cohen en conférence à Genève en mai 2012

 

Article placé le 15 mar 2012, par Mecanopolis  

.

Quelques nouvelles que vous ne lirez pas dans les journaux :

 

Deux policiers des RG dans le lycée d'un jeune blogueur

Son tort : avoir voulu informer sur les réformes Darcos. Avant fermeture, son site n'avait reçu que quinze visites.

La tenue d'un blog de lycéens sur les réformes Darcos a valu à un lycée de la banlieue parisienne la visite de deux policiers : l'affaire, ubuesque, remonte à début janvier, mais il aura fallu l’intervention d’un élu de Bry-sur-Marne et d’une journaliste du Parisien pour que l'information commence à émerger.


 [Lire l'article complet sur rue89.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

 

Deux policiers des ex-RG dans le lycée d'un jeune blogueur

Emmanuelle BOURGET | Etudiante en journalisme
 

Son tort : avoir voulu informer sur les réformes Darcos. Avant fermeture, son site n'avait reçu que quinze visites.

 


Manifestation de lycéens à Paris le 16 décembre (Charles Platiau / Reuters)

La tenue d'un blog de lycéens sur les réformes Darcos a valu à un lycée de la banlieue parisienne la visite de deux policiers : l'affaire, ubuesque, remonte à début janvier, mais il aura fallu l'intervention d'un élu de Bry-sur-Marne et d'une journaliste du Parisien pour que l'information commence à émerger.

En décembre dernier, au plus fort des grands mouvements de manifestations menés contre les réformes Darcos, deux jeunes élèves d'un lycée du Perreux-sur-Marne mettent en ligne un blog, « CIL94170 », CIL pour Comité indépendant lycéen.

Leur objectif : relayer les informations relatives aux manifestations lycéennes et à la réforme Darcos en général. Rien de bien révolutionnaire : le site reprend quelques articles parus sur le sujet dans la presse nationale, confronte différents points et annonce les dates des prochaines manifestations.

 


Le blog CIL 94 170

Point d'injure ni de propos diffamatoires, pas d'appel à la haine ni au rassemblement... Rien, en somme, qui puisse porter atteinte à la sûreté de l'Etat. Le blog n'aura d'ailleurs en tout et pour tout qu'une quinzaine de visites, c'est dire son influence !

Le 2 janvier, une journaliste du JDD interviewe Stéphane*, 15 ans, par téléphone. Suite à cet entretien, cette journaliste publie, le 4 janvier, un article dans lequel elle présente les deux blogueurs comme les instigateurs d'une manifestation organisée à Sèvres-Babylone :

« A Paris, une manifestation est ainsi prévue jeudi, à 14 heures, au métro Sèvres-Babylone, à l'initiative du comité indépendant lycéen 94, créé pendant les vacances scolaires par des élèves du Val-de-Marne. »

Deux agents des RG se présentent au lycée

Le lendemain de la publication de cet article, la proviseure du lycée Paul-Doumer du Perreux-sur-Marne, dans lequel sont scolarisés les deux adolescents, reçoit la visite de deux agents qu'elle dit s'être présentés comme de la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur, ex-renseignements généraux).

Motif invoqué de cette visite : il y aurait au sein du lycée deux agitateurs qui fomenteraient une micro-révolte. Les deux policiers s'enquièrent des situations professionnelles, adresses et coordonnées téléphoniques des parents des deux blogueurs. Puis se saisissent du dossier scolaire des lycéens, après avoir posé un certain nombre de questions quant à leur scolarité et à leur comportement au sein de l'établissement.

Suite à cette visite, la CPE (conseillère principale d'éducation) du lycée convoque les deux élèves pour les informer de la situation. Indignés par « cette atteinte préoccupante à la liberté d'expression et au droit d'opinion, pourtant posées comme libertés fondamentales par notre Constitution », les parents de Stéphane tentent alors d'obtenir l'identité des mystérieux visiteurs, en vain.

La proviseure, prudente, souhaite garder le silence. Et les courriers adressés par la mère du jeune homme et par Johan Ankri, conseiller municipal PS de Bry-sur-Marne (commune de résidence de Stéphane) au ministère de l'Intérieur restent sans réponse.

Hélène Bréault, journaliste à l'édition Val-de-Marne du Parisien, tente à son tour d'entrer en contact avec le ministère. Ses interlocuteurs affirment être certains que les deux prétendus policiers ne sont pas membres de la DCRI. Finalement, après de nombreux appels, il s'avèrera que les deux agents sont issus de la SDIG (Sous-direction de l'information générale, également issue des RG). En effet, selon Laurence Wittek, chargée de communication auprès du Sicop, service en charge de la communication de la police :

« L'attention de ces agents s'est portée sur ce blog car tout ce qui touche aux manifestations et à la sécurité publique entre dans leur champ de compétences. Leur intervention s'inscrit dans le cadre de leurs missions habituelles de surveillance et de suivi des mouvements de manifestations. »

« Une tendance de plus en plus liberticide de la part du pouvoir en place »

Pour Stéphane et ses parents, on a affaire à une véritable tentative d'intimidation, doublée d'une atteinte à la liberté d'expression. Le conseiller municipal Johan Ankri, quant à lui, y voit une confirmation de la « dérive liberticide du pouvoir en place ».

Les pressions semblent d'ailleurs avoir eu l'effet escompté : le blog a été fermé il y a quelques semaines par le co-auteur, sous prétexte d'un nombre insuffisant de visites.

L'élu PS et les parents du jeune homme craignent surtout qu'il ne soit désormais fiché sur EDVIRSP (anciennement fichier EDVIGE), qui recense les personnes « dont l'activité individuelle ou collective indique qu'elles peuvent porter atteinte à la sécurité publique ». Avec le risque qu'une mention dans un tel dossier ne le poursuive tout au long de sa vie et de ses études.

Afin « d'inciter les gens à la vigilance et de les informer pour que ce type de situation de ne reproduise pas », les parents ont donc fait parvenir un courrier commun au lycée et à la fédération des parents d'élèves, dans l'espoir qu'il soit distribué (ce qui n'a toujours pas été fait à ce jour), au ministère de l'Intérieur et au commissaire à la Jeunesse et aux Sports Martin Hirsh.

Pour autant, si elle lui a fait quelque peu perdre confiance en le système, cette affaire n'a en rien altéré la détermination de Stéphane. Le jeune homme, fidèle à ses idéaux, a ainsi rejoint, quelques semaines après cette affaire, le conseil municipal de sa ville, « afin de s'investir dans un lieu où la parole citoyenne est légitime et entendue ». Et a la ferme intention de lancer un nouveau blog.

* Le prénom a été changé à la demande du jeune homme et de ses parents.

Photo : Manifestation de lycéens à Paris le 16 décembre (Charles Platiau / Reuters)

► Modifié le 16/03/2009 à 19h40 suite aux informations fournies par le police sur le service dont sont issus les agents.

 

http://www.rue89.com/2009/03/16/deux-policiers-des-ex-rg-dans-le-lycee-dun-jeune-blogueur

 

Manifestation inédite ce matin de policiers de la DCRI

C'est un évènement exceptionnel : des policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur vont manifester leur mécontentement, à 8h15, dans leurs locaux de Levallois-Perret, en région parisienne.

Le malaise n'est pas directement lié aux récentes affaires impliquant le directeur de la DCRI Bernard Squarcini, mais à une gestion qualifiée de désastreuse des ressources humaines.


 [Lire l'article complet sur franceinfo.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

A lire également :

 

 

Et encore, sur ce site Les mots ont un sens,

 

Bientôt placés dans le train selon le prix de son billet

La compagnie Thalys, qui exploite les trains entre Paris, la Belgique, l'Allemagne et les Pays-Bas "lance le système des castes à l'européenne".

C'est du moins l'avis de Marc Tarabella, un eurodéputé socialiste belge qui a vu rouge en découvrant le projet de la société - dont la SNCF et la SNCB sont les actionnaires - de regrouper désormais les catégories d'usagers en fonction du prix acquitté pour le billet pour "améliorer l'expérience de bord".


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

 

 

Les neutrinos n'iraient pas plus vite que la lumière

Liberation.fr - Une autre équipe du Cern a refait les calculs : les neutrinos chronométrés l'an dernier ne dépassaient finalement pas les 300 000 km/s.

 

30 km carrés de déchets radioactifs

Owni.fr - 500 mètres sous terre, en France, entre la Meuse et la Haute-Marne, la plus grande décharge nucléaire souterraine est en cours de construction. Pour accueillir des tonnes de déchets hautement radioactifs sur 30 km2 de galeries et de tunnels.

 

Gestion de l'eau : quand le service public est plus efficace que le business privé

Bastamag.net - Les vertus d’une gestion publique de l’eau progressent en France.

 

Les agrocarburants affament l’Afrique

Presseurop.eu - Afin de respecter les normes sur le développement des agrocarburants, les Européens se disputent des millions d’hectares de terres africaines pour y faire pousser des plantes destinées à les produire.

 

Antiterrorisme: Hicheur/Tarnac, même combat

Lesinrocks.com - Lors d’une conférence de presse à la Ligue des droits de l’Homme, les mis en examen de Tarnac et les proches d’Adlène Hicheur ont fait cause commune contre les méthodes de l’antiterrorisme français.

 

MonPuteaux : Les élus UMP de Puteaux logés en HLM réclament 76.000 euros

Monputeaux.com - J'ai l'impression d'être l'homme à abattre en ce moment ! J'ai reçu ce matin au courrier une nouvelle assignation en justice : 19 élus UMP de Puteaux m'attaquent au motif que j'ai révélé qu'ils étaient ou avaient été logés en HLM à Puteaux.

 

Diffamation : Bouygues débouté face au «Canard enchaîné»

Liberation.fr - Le géant du BTP réclamait 9 millions d'euros à l'hebdomadaire satirique pour avoir fait état de soupçons de corruption dans l'attribution d'un chantier.

 

Une nouvelle espèce de grenouille découverte... à New York

Liberation.fr - Une nouvelle espèce de grenouille a été découverte à la grande surprise des scientifiques non dans une zone reculée, mais dans la ville de New York et dans ses environs, a annoncé mercredi la National Science Foundation (NSF), une agence fédérale américaine.

 

Sous-effectifs, concurrence: d'ex-salariés d'agences de notation témoignent

20minutes.fr - D'anciens analystes d'agences de notation ont témoigné mercredi au Sénat sur leurs conditions de travail, faisant état d'un manque criant d'effectifs et d'une vive concurrence qui les a parfois poussés à noter sans disposer de données suffisantes.

 

A l’OCDE, je pense donc je fuis

Monde-diplomatique.fr - Au premier plan, un ballon dirigeable estampillé « 1 % » monte vers la stratosphère des hauts revenus ; dans l’ombre, la montgolfière « 99 % » gît au sol, flaccide. Une affiche d’Occuper Wall Street ? Non...

 

L'incroyable diktat de Trichet à Berlusconi

Challenges.fr -  Remise en cause de la législation sur les licenciements, privatisation massive, baisse des salaires des fonctionnaires...

 

De plus en plus de cocktails chimiques dans notre quotidien

Univers-nature.com - Publiée le 8 mars dernier dans la revue Environmental Health Perspectives, une étude américaine a analysé des produits de la vie courante pour y détecter la présence éventuelle de substances perturbatrices du système endocrinien (PE) et / ou liées à l’asthme.

 

Comment la police a tenté de prélever son ADN à un simple manifestant

Montpellier-journal.fr - Et comment la justice l’a condamné pour avoir refusé. Au-delà de la question du fichage à grande échelle de la population, c’est des lois sécuritaires et de leur usage envers les militants syndicaux, mais aussi envers les simples manifestants, dont il est question dans cette affaire.

 

Un gigantesque centre d’espionnage en construction dans le désert américain

Bigbrowser.blog.lemonde.fr - Dans la petite ville de Bluffdale, au creux d'une vallée reculée de l'Utah, cœur du pays mormon américain, la National Security Agency (NSA) construit actuellement le plus grand centre de collecte et d'analyse de données des Etats-Unis.

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche